Métro Belgique n°4440 17 mar 2022
Métro Belgique n°4440 17 mar 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4440 de 17 mar 2022

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : tombe le sable du Sahara.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS JEUDI 17/3/2022 metrotime.be FI Ph. Pexels La Russie bloque les médias Le gendarme russe des télécoms Roskomnadzor a bloqué les sites d’au moins 30 médias supplémentaires, au moment où Moscou renforce son contrôle sur les informations publiées en ligne sur le conflit en Ukraine. Les sites du média d’investigation renommé Bellingcat, de médias locaux russes, ainsi que de médias russophones basés en Israël et en Ukraine étaient inaccessibles . Les autorités russes ont également bloqué le site de la BBC. AFP / Handout L’« accueil catastrophique » des réfugiés fuyant l’Ukraine en Belgique BRUXELLES Le délégué général aux droits de l’enfant, Bernard De Vos, a dénoncé hier les conditions d’accueil en Belgique des familles et enfants fuyant le conflit en Ukraine. « L’accueil est catastrophique », a jugé Bernard De Vos, délégué général aux droits de l’enfant, à l’occasion de la présentation de son rapport annuel devant le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. « Les réfugiés sont contraints d’attendre dans le froid, avec des couvertures, sans toilettes jusqu’à hier. J’avais l’impression d’être dans une situation analogue à ce que j’ai vu la semaine passée à la frontière ukrainienne ! Ce n’est pas raisonnable », a-t-il commenté. RISQUES D’ABUS D’ENFANTS Selon lui, cette gestion chaotique de ces arrivées fait courir à ces réfugiés de grands risques d’exploitation. « Chaque exode constitue un danger pour les plus faibles, en particulier les femmes et les enfants. Le risque d’exploitation et d’abus sur les enfants est énorme ! », a-t-il averti, en pointant la pression qui existe pour les adoptions, mais aussi la « vente d’enfants pour les organes ». Pour lui, la solution à cette situation passe par des enregistrements systématiques des enfants à la frontière ukrainienne, suivis de transferts sécurisés vers les différents pays d’accueil. M. De Vos s’est également dit « terriblement inquiet » quant aux conditions de scolarisation des enfants ukrainiens chez AFP / L. Gouliamaki nous. « J’ai beaucoup d’acteurs de ce secteur-là qui viennent me dire : on est complètement débordés ! Or, si l’on veut réduire au mieux le risque de trauma psychologique auprès de ces enfants et adolescents réfugiés, il convient de tout faire pour les remettre au plus L’Otan renforce son dispositif militaire en Europe de l’Est BRUXELLES L’Otan va renforcer substantiellement son dispositif militaire en Europe de l’Est face à une Russie désormais belligérante après l’invasion de l’Ukraine, a annoncé le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Jens Stoltenberg, à une semaine d’un sommet des chefs d’État et de gouvernements alliés à Bruxelles. M. Stoltenberg a parlé d’un « reset » de la défense collective. Le commandant suprême des forces alliées en Europe (Saceur), le général américain Tod Wolters, a été chargé par les ministres de la Editeur : n.v. Mass Transit Media Rue Royale 100, 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur Opérationnel : Werner Sluys wsluys@metromedia.be Central desk : Tél. (02) 225 55 55 Advertising (pub et jobs) : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Metro’s content room: Janne Vandevelde (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek, Lien Delabie AFP / K. Tribouillard Défense des 30 pays alliés de préparer différentes options pour un renforcement du dispositif militaire sur le flanc est de l’Otan, en particulier en Roumanie, en Bulgarie, en Hongrie et en Slovaquie, quatre pays qui partagent une frontière commune avec l’Ukraine. Ces propositions militaires seront alors soumises d’ici quelques semaines aux dirigeants alliés pour approbation en juin, a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse clôturant une réunion extraordinaire des ministres de la Défense alliés à Bruxelles uniquement consacrée à la guerre en Ukraine et à la réponse à apporter par l’Alliance et ses partenaires. ◀ Lay-out : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director : Stefan Van Reeth Production : Tél. (02) 227 93 87 Distribution : Tél. (02) 227 93 85 distri @ metromedia.be Un parallèle avec le 11/09 Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a dressé devant le Congrès américain, un parallèle entre la guerre menée par Moscou en Ukraine et les attentats du 11 septembre 2001 aux États- Unis, ainsi que l’attaque de l’aviation japonaise contre la base américaine de Pearl Harbor en 1941. « Dans votre grande Histoire, vous avez des pages qui vous permettent de comprendre les Ukrainiens », a-t-il lancé. vite dans la vie sociale, dont l’école », a-t-il encore insisté. La Belgique a déjà enregistré 10.000 réfugiés qui ont droit à un statut de protection temporaire européen. Ils sont accueillis dans des structures collectives mais également chez des particuliers. ◀ Le prix du gaz européen s’essouffle BRUXELLES Le prix du gaz européen était en baisse hier, alors que la Russie et l’Ukraine envisageaient de nouveaux pourparlers. Le prix du gaz avait d’abord grimpé de 5 %, avant de retomber en dessous du niveau de mardi. Le TTF-Future néerlandais, prix de référence pour le gaz naturel (avec livraison en avril) avait initialement dépassé 121 € par mégawattheure (mWh), mais il a ensuite enregistré une baisse d’environ 5,6 % à 109 €. Les prix Marketing : Tél. (02) 227 93 81 metromarketing @ metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites I E. r. : Olivier De Raeymaeker, Rue Royale 100, 1000 Bruxelles Tirage Metro : 210.000 ex Des logements temporaires pour les réfugiés Belga / J. A. Gekiere BRUXELLES La Société du Logement de la Région Bruxelloise a décidé de mettre son site Ariane à disposition pour l’hébergement temporaire de 1.500 réfugiés ukrainiens. L’initiative intervient dans le cadre de la mobilisation bruxelloise pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens. Selon la société, les réfugiés pourront rester quelques nuits au sein de ce centre transitoire, le temps que Fedasil les redirige vers un logement adapté. ◀ Belga / N. Maeterlinck du pétrole fluctuent également, bien que le niveau des prix reste proche du point de départ. ◀ Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be
metrotime.be 1 JEUDI 17/3/2022 NEWS CM 3 La neutralité de l’Ukraine au centre des négociations KIEV L’Ukraine a fait savoir hier qu’elle rejetait l’idée d’un modèle de « neutralité suédois ou autrichien » avancée par Moscou. L’Ukraine est maintenant en état de guerre directe avec la Russie. Par conséquent, le modèle ne peut être qu’ «ukrainien’», a déclaré l’un des négociateurs ukrainiens dans les négociations avec Moscou, Mykhaïlo Podoliak. Il a précisé vouloir des « garanties de sécurité absolues » face à la Russie, dont les signataires s’engageraient à intervenir du côté de l’Ukraine en cas d’agression. « Cela signifie que les signataires des garanties ne restent pas à l’écart en cas d’attaque contre l’Ukraine comme c’est le cas aujourd’hui, mais qu’ils prendront une part active au AFP / L. Venance conflit aux côtés de l’Ukraine » et lui fourniront « immédiatement » les armes nécessaires, a détaillé M. Podoliak. Kiev réclame également l’établissement d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine en cas d’offensive contre son territoire, a-t-il ajouté. SELON LES MODÈLES SUÉDOIS ET AUTRICHIEN Un peu plus tôt le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, et le négociateur russe Vladimir Medinski avaient évoqué l’Autriche et la Suède comme des modèles de neutralité à suivre par l’Ukraine pour permettre un compromis. Le Bélarus assure l’alimentation électrique de Tchernobyl KIEV L’alimentation électrique du site nucléaire de Tchernobyl a été complètement rétablie et est assurée par le Bélarus voisin, ont annoncé les autorités de la région bélarusse de Gomel. Elles précisent que le niveau de radiation sur le site est « stable ». L’alimentation électrique du site nucléaire, situé à la frontière avec le Bélarus et tombé aux mains des Russes le 24 février, avait été coupée une première fois la semaine dernière et rétablie dimanche. Mais lundi, l’opérateur ukrainien Ukrenergo a accusé l’armée russe d’avoir à nouveau coupé l’alimentation électrique de la centrale en endommageant une ligne à haute tension alimentant le site. Londres assure que l’armée russe subit de « lourdes pertes » AFP / A. Messinis LONDRES La Grande-Bretagne avance que l’armée russe a subi de lourdes pertes dans la guerre en Ukraine. L’armée ukrainienne a exploité les faiblesses tactiques de la Russie, a contrecarré l’avancée russe et a « infligé de lourdes pertes aux troupes », assure les renseignements du ministère britannique de la Défense. Ces derniers ajoutent que les options de l’armée russe sont limitées, n’ayant pas réussi à prendre le contrôle de l’espace aérien. L’état-major de l’armée ukrainienne affirme que l’armée russe a perdu depuis le début de la guerre 40 % de ses troupes, mais de telles affirmations doivent être prises avec des pincettes, ne pouvant être vérifiées de manière indépendante. Londres avait précédemment rapporté que le régime russe avait envoyé des forces de sa flotte dans le Pacifique et depuis l’Arménie vers l’Ukraine. Moscou ferait aussi appel à des mercenaires, comme il en était déjà soupçonné pour le conflit en Syrie. ◀ Néanmoins, dans la soirée, l’Agence internationale de l’énergie atomique a été informée par l’Ukraine que « l’alimentation électrique externe » avait été « rétablie » dans la journée. Un système alimenté en électricité est nécessaire pour refroidir les 20.000 assemblages combustibles stockés dans la piscine du site. ◀ MOSCOU Selon un exconseiller économique du gouvernement russe, l’économie russe « va retourner 20 ou 30 ans en arrière ». L’économie russe « va retourner vingt ou trente ans en arrière » et Vladimir Poutine a mis en danger l’avenir de son régime en attaquant l’Ukraine, affirme Sergei Guriev, ancien conseiller économique du gouvernement russe et exilé en France. Il prédit « une énorme récession » à venir et un « probable » défaut de paiement de la Russie en raison des sanctions infligées au pays par les Occidentaux. D’après Sergei Guriev, « les huit dernières années La Suède, officiellement non alignée, n’est pas membre de l’Otan, même si elle est partenaire de l’alliance militaire depuis le milieu des années 1990, et s’en est progressivement rapprochée ses dernières années. Le pays a abandonné sa neutralité à la fin de la Guerre froide, période coïncidant également avec son entrée dans l’Union européenne (1995). L’Autriche, pour sa part, est neutre et ne peut pas envoyer des soldats sur un terrain de guerre hors des missions de l’Onu. Mardi le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a fait un pas en direction des Russes en estimant qu’il fallait « reconnaître » que son pays ne rejoindrait jamais l’Alliance atlantique. EN BREF ▶ Le Sri Lanka, au bord de la faillite depuis l’effondrement du tourisme avec la Covid-19, va solliciter un prêt du Fonds monétaire international (FMI). ▶ Le Front de libération national de la Corse a menacé de reprendre la L’économie russe va dégringoler AFP / Kudryavstev ◀ Affaires pour « mensonges sur l’armée » Ph. AFP MOSCOU Les enquêteurs russes ont ouvert hier les trois premières affaires pénales pour diffusion « d’informations mensongères » sur l’armée russe, en vertu d’une nouvelle loi redoutée. Cette nouvelle infraction, instaurée début mars, prévoit des sanctions allant jusqu’à quinze ans de prison. Elle inquiète particulièrement les opposants et les médias critiques du Kremlin, qui craignent des poursuites pour toute dénonciation de l’offensive. ◀ lutte, devant le « déni méprisant » de l’État face aux aspirations du peuple corse. ▶ Les États-Unis ont annoncé qu’ils accordaient aux Afghans installés sur leur sol un statut dit de « protection temporaire ». ont vu l’économie (russe) stagner. Mais ce à quoi nous faisons face est que l’économie russe va retourner 20 ou 30 ans en arrière en termes de revenus des ménages, et en termes de structure de l’économie ». « Il est difficile d’imaginer le nombre d’années qu’il faudra pour revenir au niveau de PIB de 2021 », poursuit-il, évoquant « une tragédie, non comparable au drame en Ukraine ». ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :