Métro Belgique n°4438 14 mar 2022
Métro Belgique n°4438 14 mar 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4438 de 14 mar 2022

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : des médailles symboliques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS LUNDI 14/3/2022 metrotime.be Ph. Facebook La Russie impose un maire L’armée russe aurait placé un nouveau maire dans la ville ukrainienne occupée de Melitopol. Il s’agirait de Galina Danilshenko, un ancien membre du conseil municipal. Le maire précédent, Ivan Fedorov (photo), a été enlevé par les troupes russes vendredi, selon l’armée ukrainienne. Des images vidéo le montrent en train d’être évacué d’un bâtiment gouvernemental par des hommes armés. M. Fedorov aurait refusé de coopérer avec les Russes. Dans la nuit de samedi à dimanche, des frappes sur un grand monastère de la région de Donetsk ont fait une trentaine de blessés. Dans ce monastère, près de 1.000 personnes s’étaient réfugiées. La même nuit, dans une localité de la région de Lougansk, des bombes au phosphore ont frappé, selon des responsables ukrainiens de ces régions de l’est de l’Ukraine. « C’est ce que les nazis appelaient un oignon brûlant, et c’est ce que les Russistes (combinaison de Russes et fascistes,ndlr) sont en train de lâcher sur nos villes. Souffrances indescriptibles et incendies », a affirmé Oleksi Bilochytsky, chef de la police de Popasna, sur Facebook. Ces bombes ne sont pas considérées comme des armes chimiques par le droit international mais ont un pouvoir de destruction énorme. AFP/L. Gouliamaki L’OTAN INQUIÈTE La Russie pourrait utiliser des armes chimiques dans la guerre en Ukraine, craint le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg. Il s’agirait, en tout état de cause, d’un crime de guerre, a-til rappelé. Le chef de l’Otan fait référence aux affirmations du gouvernement russe selon lesquelles les États-Unis financeraient des laboratoires en Ukraine pour développer des armes biologiques secrètes. « Absurde », déclare M. Stoltenberg. Les États-Unis, eux aussi, ont catégoriquement nié ces allégations. En début de Un accueil récompensé Les Britanniques qui mettent leur logement à la disposition des Ukrainiens fuyant l’invasion russe peuvent bénéficier de 350 £ par mois, soit environ 418  € , a annoncé le secrétaire d’État au Logement, Michael Gove. « Des centaines de milliers de personnes innocentes ont été contraintes de quitter leur foyer, de laisser derrière elles tout ce qu’elles connaissent et aiment », a-t-il déclaré en appelant à un « effort national » pour accueillir les réfugiés. Des armes chimiques russes après une attaque au phosphore ? KIEV Des responsables ukrainiens accusent Moscou d’avoir mené une attaque avec des bombes au phosphore. L’Otan craint quant à elle que la Russie n’utilise des armes chimiques dans la guerre en Ukraine. Editeur  : n.v. Mass Transit Media Rue Royale 100, 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur Opérationnel  : Werner Sluys wsluys@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 225 55 55 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Metro’s content room : Janne Vandevelde (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek, Lien Delabie Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri @ metromedia.be AFP/W. Radwanksi semaine, la Maison Blanche a averti que la Russie pourrait chercher une justification pour elle-même mener des attaques chimiques en Ukraine. Marketing  : Tél. (02) 227 93 81 metromarketing @ metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites M. Stoltenberg a mis en garde contre la multiplication des combats et des crises humanitaires en Ukraine dans les jours et les semaines à venir. ◀ Un train d’évacuation de civils touché et une base militaire visée LYMAN Un train qui faisait route pour évacuer des civils de Lyman, dans la région orientale de Donetsk, en Ukraine, a essuyé des tirs dans la nuit de samedi à dimanche. Le conducteur du train est décédé et une personne a également été blessée. Les tirs ne semblaient pas ciblés. La compagnie de chemin de fer a déclaré faire tout son possible pour évacuer les civils encore présents à Lyman, parmi lesquels une centaine d’enfants. De plus, hier, 35 personnes sont mortes et 134 ont été blessées dans les frappes russes qui ont touché une base militaire ukrainienne proche de la frontière polonaise, selon un nouveau bilan fourni par le gouverneur de la région, Maxim Kozitsky. Cette base a servi ces dernières années de terrain d’entraînement AFP/D. Dilkoff aux forces ukrainiennes sous l’encadrement d’instructeurs étrangers, notamment américains et canadiens. « Il s’agit d’une nouvelle attaque terroriste contre la paix et la sécurité aux portes de la frontière de l’Union européenne et de l’Otan. Il faut prendre des mesures », a déclaré le ministre ukrainien de la Défense Oleksii Reznikov. ◀ E.r.  : Olivier De Raeymaeker, Rue Royale 100, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be
Moscou et Kiev prudemment positifs sur les négociations KIEV Moscou et Kiev sont tous deux prudemment positifs quant aux négociations de paix qu’ils mènent. Les deux délégations attendent des « résultats concrets » dans les prochains jours. Les deux pays négocient depuis deux semaines, mais n’ont jusqu’à présent pas obtenu de percée. « Si nous comparons les positions des deux délégations aujourd’hui avec celles qu’elles occupaient du début, nous voyons des progrès significatifs », a déclaré Leonid Sloutsky, membre de la délégation russe. Selon lui, les deux parties pourraient s’entendre sur une position commune « déjà dans les prochains jours ». Le conseiller présidentiel AFP/M. Klimentyev ukrainien Mikhailo Podoliak s’attend également à « des résultats concrets d’ici quelques jours ». Il a déclaré dans une vidéo publiée sur Twitter que la Russie ne lancerait pas d’ultimatums pendant les négociations, mais écouterait les propositions de l’Ukraine. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré hier à la télévision d’État russe qu’une rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Volodimir Zelensky n’était pas exclue. DISCUSSION AMÉRICANO-CHINOISE Des hauts responsables américains et chinois se rencontrent par ailleurs aujourd’hui à Rome. La Maison Blanche s’inquiète d’une possible assistance de Pékin à Moscou, visée par des sanctions occidentales. Les deux responsables et leurs équipes « discuteront des efforts en cours visant à gérer la compétition entre nos deux pays et discuteront de l’impact de la guerre de la Russie contre l’Ukraine pour la sécurité régionale et mondiale », a indiqué Emily Horne, la porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche. ◀ I n metrotime.be LUNDI 14/3/2022 NEWS 3 Plus de 800 manifestants arrêtés à travers la Russie MOSCOU Plus de 800 personnes manifestant hier contre l’opération militaire russe en Ukraine et ont été arrêtées à travers la Russie, a rapporté OVD-Info, une ONG spécialisée dans le suivi des manifestations. À Moscou, quelques dizaines de personnes ont bravé l’interdiction de manifester en Au moins 2.100 habitants de Marioupol ont été tués KIEV Plus de 2.100 habitants de Marioupol, ville portuaire assiégée dans le sudest de l’Ukraine, ont été tués depuis le début de l’offensive russe. « Les occupants frappent cyniquement et délibérément des bâtiments résidentiels, des zones densément peuplées, détruisent des hôpitaux pour enfants et infrastructures urbaines. À ce jour, 2.187 habitants de Marioupol ont péri dans les attaques russes », a indiqué hier la mairie de Marioupol. « En 24 heures, nous avons connu 22 bombardements d’une ville paisible. Environ 100 bombes ont déjà été larguées sur Marioupol », a-telle ajouté. Cité portuaire stratégique située entre la Crimée et le Donbass, Marioupol est plongée dans une Ph. AFP situation « quasi désespérée », manquant de vivres et privée d’eau, de gaz, d’électricité et de communications, estimait vendredi Médecins Sans Frontières (MSF). Plusieurs tentatives d’acheminer de l’aide humanitaire vers la ville ont échoué ces derniers jours. ◀ se rassemblant sur la place du Manège, près du Kremlin. Bien qu’ils soient d’ampleur limitée, la simple tenue de ces rassemblements est notable, tant la répression est forte. Ceux qui manifestent s’exposent systématiquement à des amendes, voire à un emprisonnement. Plusieurs policiers avaient tracé la lettre « Z » sur leur casque, un signe de reconnaissance exprimant un soutien aux soldats russes déployés en Ukraine. En tout, depuis le 24 février, au moins 14.700 personnes ont été interpellées en Russie lors de manifestations contre le conflit, selon OVD-Info. ◀ BRUXELLES La Croix- Rouge va mettre du matériel d’accueil à disposition des communes pour les réfugiés qui fuient la guerre en Ukraine. Alors que l’accueil des personnes fuyant la guerre en Ukraine est transféré, ce matin, de l’ancien hôpital Jules Bordet au plateau du Heysel, à Bruxelles, pour augmenter la capacité d’enregistrement, la Croix-Rouge de Belgique a annoncé renforcer son appui logistique et mettre à disposition des communes demandeuses du matériel d’accueil (literie, couvertures). Le centre de Bordet a enregistré près de 5.400 Ukrainiens depuis son ouverture, EN BREF ▶ Douze missiles balistiques ont visé Erbil et le consulat américain dans la capitale du Kurdistan d’Irak. ▶ Au moins 44 migrants, dont des femmes et des bébés, sont morts noyés après le naufrage de leur selon la porte-parole de l’Office des étrangers, Dominique Ernould. Son déménagement au Heysel permettra de passer de 10 à 40 guichets. En collaboration avec les autorités, la Croix-Rouge distribue des boissons et collations dans les files d’attente, ainsi que des prospectus informatifs, notamment sur son service d’aide à la recherche de proches. Elle anime également une salle de jeux pour les enfants et met à disposition une salle pour allaiter et changer les nourrissons. Elle installe en outre un poste de soins médicalisé. Le gouvernement fédéral se charge de l’accueil de crise. Un journaliste américain tué et un autre blessé AFP/S. Khatib IRPIN Un journaliste américain a été tué et un autre blessé par balles hier à Irpin, à la lisière nord-ouest de Kiev, où les forces ukrainiennes combattent les forces russes. Les deux hommes ont été touchés alors qu’ils circulaient en voiture avec un civil ukrainien, également blessé, a précisé Danylo Shapovalov, un médecin engagé auprès des forces ukrainiennes qui a pris en charge les victimes. Un journaliste de l’AFP a vu le corps du journaliste tué. ◀ embarcation au large de Tarfaya, au sud du Maroc. ▶ Les 17 millions d’habitants de la ville de Shenzhen, dans le sud de la Chine, ont été placés en confinement après le signalement de 66 nouveaux cas de coronavirus. Davantage de matériel d’accueil pour les réfugiés en Belgique AFP/K. Tribouillard Les entités fédérées, elles, doivent travailler avec les communes en vue d’organiser un accueil plus structurel, notamment en trouvant des logements réguliers pour les Ukrainiens et Ukrainiennes réfugiées dans notre pays. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :