Métro Belgique n°4437 11 mar 2022
Métro Belgique n°4437 11 mar 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4437 de 11 mar 2022

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : les dégâts en Ukraine se chiffrent déjà en milliards.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 VENDREDI 11 MARS 2022 STUDENT LIFE Où sortir dans les villes étudiantes ? Parce que la vie estudiantine ne se résume pas aux longues heures passées à bûcher ses syllabus, voici les meilleurs endroits pour décompresser après une longue journée de cours. LOUVAIN-LA-NEUVE Si vous sortez à Louvain-la-Neuve, il y a un endroit à ne pas rater : la Casa. Cette salle mythique située Place Galilée, à côté de la Place des Sciences, est le lieu de sortie de prédilection de nombreux étudiants néolouvanistes. Ses deux espaces sont tenus et animés à tour de rôle par les différents cercles, régionales et kots à projets disséminés aux quatre coins de la ville. Selon le jour de la semaine, les étudiants se donnent aussi rendez-vous dans les cercles et autres régionales qui organisent des soirées dans leurs propres salles. Avantage considérable : la grande majorité des soirées est gratuite et vous pouvez vous rendre d’un endroit à l’autre au gré de vos envies ou de l’ambiance dans laquelle vous voulez vous retrouver. Pour les autres, la ville propose de nombreux bars aux ambiances variées qui sauront contenter toutes les envies. Pour une soirée un peu plus « chic », rendez-vous au Becketts. NAMUR Le Bunker est à Namur ce que la Casa est à Louvain-la-Neuve. Avant la pandémie, cette salle était le lieu de rassemblement des étudiants qui voulaient faire la fête jusqu’au bout de la nuit. À la différence que, par rapport à Louvain-la- Neuve, une réservation payante était nécessaire pour rentrer dans la soirée. Covid oblige, le bunker a fermé pendant plus d’un an. Après avoir expérimenté les soirées assises, tout comme les différents cercles de la ville, il reprend peu à peu son rythme de pré-pandémie. Bonne nouvelle : depuis le 7 mars et le passage au code jaune au baromètre corona, il n’est plus nécessaire de présenter son CST pour entrer dans le Bunker. Par contre, en plus de la prévente, une carte d’étudiant 2021-2022 d’un établissement supérieur est toujours indispensable pour accéder aux soirées. LIÈGE Qui pense à la fête pense évidemment à Liège. La Cité Ardente est une référence de la vie nocturne en Belgique, et la vie étudiante ne fait pas exception à la règle. Toute l’année, les étudiants se rendent dans l’incontournable Carré, ce quartier rempli de bars en tout genre dans le centre-ville. Ici aussi, il y en a pour tous les goûts. Autre lieu incontournable des étudiants liégeois : « le chapi » au Val- Benoit. Le célèbre chapiteau liégeois accueille les amateurs de fête depuis de nombreuses années. Il devait déménager en 2020 vers un hangar réaménagé situé rue de Droixhe mais le projet a été retardé par la pandémie. La salle sera modulable, pour adapter la superficie aux 60 événements du folklore étudiant liégeois, totalisant 52.000 entrées chaque Belga / M. Asselberghs La Casa Ph. D.R. Bunker Namur Ph. D.R. année. Début 2021, les différentes associations derrière le projet espéraient « pouvoir débuter les travaux directement après les festivités de la Saint Toré à la mi-mars 2022. » BRUXELLES Ah Bruxelles. Notre belle capitale ne manque pas d’arguments quand on parle de vie estudiantine. Entre ses bars et ses discothèques (Celtica, Madame Moustache, Fuse, chez Ginette…), il vous faudra de nombreuses soirées pour faire le tour des différents lieux festifs bruxellois. Du côté de l’ULB, rendez-vous à la « Jefke » pour passer des moments de folie et découvrir les fameux « TD » organisés par les différents cercles étudiants qui n’ont rien à envier à ceux des autres villes wallonnes. Peut-être un peu moins connus mais tout aussi sympathiques, les différents cercles situés sur le campus d’Alma vous permettront aussi de passer des soirées inoubliables. Outre l’incontournable Mémé, la Pharma et le Spix (dentisterie) valent aussi le détour ! MONS Contrairement à d’autres villes, Mons ne dispose pas de salle dédiée à la vie nocturne étudiante. Un projet est cependant dans les cartons depuis plusieurs années. En attendant qu’une salle soit construite, l’UMons aurait décidé de mettre à disposition des étudiants un de ses locaux, selon la DH. Il s’agit de l’ancienne bibliothèque de la Faculté Waroqué qui a déménagé il y a peu. « C’est l’endroit idéal car il est vaste, protégé et relève des infrastructures de l’UMons. Il est proche de la prison de Mons et n’entraînera donc aucune nuisance pour les riverains. Nous sommes persuadés que c’est un lieu qui pourra répondre aux attentes de nos étudiants car il sera facile d’y acheminer des boissons et sera facile à nettoyer », indique à la DH Philippe Mettens, administrateur général de l’UMons. Les étudiants pourraient en profiter dès la prochaine rentrée académique. En attendant, ils devront se contenter de structures étudiantes existantes, ou se rendre dans les très sympathiques bars situés dans le centre-ville. ET AILLEURS ? Que vous étudiez à Tournai, Gembloux ou Libramont, il y a également des activités qui sont prévues pour vous tout au long de l’année. Pour ne rien rater, suivez les pages Facebook des différentes associations estudiantines qui ne manqueront pas de partager les événements qu’ils organisent tout au long de l’année. (cd)
STUDENT LIFE 1. FAIS LES CHOIX QUE TU VEUX ! Même si la majorité des étudiants se sont orientés vers un cursus qui leur plaît, certains suivent des recommandations. Certaines sont judicieuses, d’autres peuvent être dangereuses si elles vous orientent vers un univers qui ne vous convient pas. Que ce soit pour votre filière principale ou vos options, il est impératif que le choix que vous allez faire vous plaise ! Vous serez beaucoup plus motivés ! 2. TU VAS Y ARRIVER ! Certains d’entre nous commencent leurs études en ayant peur. Il ne faut pas craindre l’échec ou la différence de niveau avec les secondaires. Quoiqu’il arrive, si vous faites ce dont vous avez réellement envie, vous y arriverez, chacun à votre rythme ! 3. CE N’EST PAS GRAVE DE SE RÉORIENTER ! Non, se réorienter n’est pas quelque chose d’horrible qui va gâcher votre vie ! C’est parfois nécessaire quand vous sentez que les cours ne vous motivent pas autant que vous le pensiez ! Il est vital de faire quelque chose que vous aimez car vous y passerez un temps considérable plus tard. 4. CE N’EST PAS GRAVE D’AVOIR QUELQUES ÉCHECS ! Pour rebondir sur les phrases précédentes, les échecs ne sont pas une fin en soi. Énormément d’étudiants ne font pas un parcours sans entrave. Les échecs peuvent justement vous aider à mieux cerner certains points de matière que vous avez peut-être négligés. Parfois, ils vous permettent aussi de reconsidérer votre méthode de travail et d’en trouver une qui vous convient ! 5. TENTE LE MAXIMUM D’EXPÉRIENCES ! Les études, ce sont des cours mais pas seulement. Équipes sportives, kots-à-projet, cercles, régionales, soirées (quand la Covid ne nous pourrit pas la vie), il faut profiter de ses études pour trouver sa voie mais aussi tenter de nouvelles expériences que vous n’aurez plus l’occasion de découvrir dans la vie active. De plus, de nombreuses infrastructures vous permettent de bénéficier d’abonnements sportifs, culturels qui permettent de découvrir davantage d’activités. 6. PAS QUE DES FAST-FOODS ! Et oui, même si les villes où nous étudions comportent des chaînes de fast-food et que c’est légitime d’en profiter, il ne faut pas pour autant que ça devienne une habitude. Il y a de nombreuses alternatives différentes pour manger sainement comme dans les restaurants universitaires. 7. LES ÉTUDES, C’EST DÉCOUVRIR DES GENS INCROYABLES ! Certains d’entre nous vont rencontrer des profs qui vont les passionner, d’autres des amis en or qui seront présents tout au long de votre vie. Chaque rencontre peut changer votre vie et vous apporter quelque chose de nouveau. VENDREDI 11 MARS 2022 13 Top 10 des phrases pour rassurer et motiver les étudiants de première année Arriver en première année, commencer ses études, ça peut faire peur ! Un nouvel endroit, de nouvelles personnes, un nouveau cursus… Cependant, c’est aussi la découverte d’un nouvel univers empli de diversités ! Alors, que vous soyez motivés ou relativement effrayés par tant de nouvelles choses, voici 10 phrases pour les étudiants de première ou tous ceux qui se sentiront concernés ! Ph. Pexels 8. IL EST TEMPS D’ÊTRE AUTONOME ! Parce qu’être étudiant, c’est aussi être adulte, il est temps de devenir autonome. Apprendre à cuisiner, à ranger votre kot si vous en avez un, à gérer les échecs et des choix de vie importants, les études sont une bonne occasion d’avancer dans votre autonomie. 9. LES ÉTUDES, C’EST APPRENDRE À SE CONNAÎTRE ! Grâce aux différentes expériences possibles, vous allez apprendre à vous dépasser, apprendre où se trouvent vos limites, apprendre ce que vous attendez de la vie, des relations que vous entretenez. Les études permettent de vous trouver ! 10. TU VAS ENTRER DANS LES MEILLEURES ANNÉES DE TA VIE ! Vous allez pouvoir profiter sans avoir les contraintes liées à la vie active ! Notre job d’étudiant, c’est étudier mais pas seulement ! Profitez de cette liberté où les responsabilités sont encore peu nombreuses ainsi que des nouvelles personnes que vous allez rencontrer ! Ces années vous marqueront à jamais ! En espérant que ces 10 phrases vous auront motivés et rassurés. Vous voilà prêts à continuer vos études et à en profiter le plus possible ! ◀ Semaines du vin Spar du 10 mars au 6 avril inclus TALAVEN IGP Pays d’Oc Languedoc vieilles vignes grenache r 75 cl *50% de réduction à l’achat de 6 bouteilles, déduit à la caisse sur présentation de XTRA. Notre savoir-faire se déguste avec sagesse. monspar.be pour plus de promotions Sébastien & Baptiste du Spar Koksijde SUPERBES PROMOS sur nos meilleurs vins ! 3+3 GRATIS * 17 6 07 34 14 POUR soit € 2,85/bouteille



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :