Métro Belgique n°4409 18 jan 2022
Métro Belgique n°4409 18 jan 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4409 de 18 jan 2022

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : solidaire et écologique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS MARDI 18/1/2022 I metrotime.be Une « facturation réaliste » pour l’énergie BRUXELLES Le gouvernement et le secteur insistent sur une « facturation réaliste » à l’heure où les prix de l’énergie flambent. Le ministre de l’Économie, Pierre-Yves Dermagne, et la secrétaire d’État à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker, ont rencontré hier la Fédération des Entreprises Belges d’Électricité et de Gaz (FEBEG) à propos des factures d’acompte à l’heure où les prix de l’énergie flambent. Les uns et les autres ont insisté sur l’importance dune « facturation réaliste ». CRAINTE D’UNE HAUSSE DES PAIEMENTS ANTICIPÉS De nombreux clients reçoivent la possibilité d’augmenter leur paiement anticipé sur leur facture énergétique afin d’éviter que la facture finale, après le décompte annuel, ne soit trop élevée. Le AFP/C. Verhaegen gouvernement craint toutefois que certains fournisseurs augmentent les paiements anticipés bien plus que la hausse des prix de l’énergie et fassent de leurs clients des prêteurs de fonds sans intérêts. Il rappelle donc au fournisseur que l’augmentation de la facture d’acompte doit être proportionnelle et au client qu’il est dans son intérêt que cette facture soit correcte et reflète le relevé annuel. La FEBEG a appelé à l’introduction rapide du compteur numérique. « Les enquêtes menées montrent qu’une grande majorité des clients préfèrent que leur facture annuelle soit aussi basse que possible. Le secteur s’efforce de répondre aux souhaits des clients. Pour cela, les fournisseurs proposent des outils permettant aux clients de surveiller leur consommation. Une introduction rapide du compteur numérique est donc cruciale ». ◀ S BRUXELLES La Région bruxelloise a inauguré hier un chaînon manquant de la véloroute du canal. La Région bruxelloise a inauguré, par l’entremise de sa ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen), une portion de 1.200 mètres de la véloroute du canal qui relie Bruxelles à Boom. La véloroute « Canal » fait partie d’un réseau interrégional et européen de liaisons cyclables. Elle est empruntée par de nombreux navetteurs et cyclistes amateurs. LA CHAUSSÉE DE VILVORDE TRANSFORMÉE Dans ce cadre, la chaussée de Vilvorde a profité d’un lifting Enquête sur des bénéfices dans le secteur de l’énergie BRUXELLES Alors que les prix de l’énergie s’envolent sur le marché, le régulateur fédéral de l’énergie, la Creg, enquête pour savoir si des bénéfices exceptionnels ont été réalisés dans le secteur, a confirmé un porte-parole de la Creg. Le régulateur analyse actuellement s’il est question de « windfallprofits » dans le secteur, des bénéfices exceptionnels. Il s’agit d’une mise à jour d’une enquête qui avait déjà été menée en octobre dernier. Les résultats sont attendus ces prochaines semaines. L’analyse couvre l’ensemble du secteur  : des producteurs -comme l’exploitant des centrales nucléaires Engie Electrabel- mais aussi les exploitants des parcs éoliens et des centrales à gaz AFP/J. Nackstrand jusqu’aux fournisseurs. « Tous les acteurs du marché sont examinés », explique-t-on. L’objectif de cette enquête est de savoir si des bénéfices exceptionnels sont réalisés compte tenu de la pression sur les consommateurs en raison Belga/L. Dieffembacq Inauguration d’une portion de véloroute du canal 1 des prix de l’énergie historiquement élevés. La question de savoir si une partie des bénéfices exceptionnels peut et doit revenir aux consommateurs concernés est une décision politique, a précisé le régulateur. ◀ complet entre le pont de Buda et le Brussels Cruise Terminal au niveau de la rue de Meudon. La chaussée de Vilvorde a été transformée en passant d’une voirie très fréquentée et peu sécurisée à une voirie urbaine, plus sûre et agréable, avec une piste cyclable et piétonne ininterrompue de 1.200 mètres le long du canal. La large piste cyclable et la promenade le long de l’eau sont séparées de la chaussée par une berme plantée d’arbustes. Les bandes dévolues à la circulation ont été déplacées vers les bâtiments. VITESSE LIMITÉE Pour améliorer la sécurité, la vitesse maximale autorisée sur la chaussée de Vilvorde a été abaissée à 50 km/h. Les Un astéroïde géant frôlera la Terre aujourd’hui voies ont été rétrécies. Deux passages piétons équipés d’îlots sécurisés ont également été réalisés. Près de l’infrastructure des clubs nautiques (aviron), un plateau a été aménagé, permettant de traverser avec un bateau. L’éclairage a été rénové avec, du côté canal, un éclairage intelligent qui s’atténue la nuit et s’allume automatiquement au passage des piétons ou des cyclistes. Des bancs et des poubelles ont aussi été installés. Selon le ministre-président Rudi Vervoort, le projet aura coûté 9,8 millions. Il a été crédité de 6,8 millions du soutien des fonds européens du FEDER payés à parts égales par l’Europe et la Région capitale. ◀ AFP/B. Ingalls BRUXELLES Un astéroïde géant, 7482 (1994 PCI), frôlera notre planète aujourd’hui, rapporte l’agence spatiale américaine NASA. L’événement ne représentera aucun danger. Selon les calculs de la Nasa, l’astéroïde passera à 1,93 million kilomètres de notre planète, soit environ cinq fois la distance qui sépare la Lune de la Terre, avec une vitesse de croisière de 19,5 kilomètres par seconde. L’astéroïde, découvert en 1994, mesure 1,052 km de haut, soit dix fois la hauteur de l’Atomium. Si la météo le permet, le passage de l’astéroïde pourra être observé en soirée depuis la Terre. Il faudra toutefois s’équiper d’un télescope de plus de 15cm. Un événement à ne pas manquer, puisque 1994 PC1 ne s’approchera plus autant de la Terre avant un bon moment. ◀
metrotime.be MARDI 18/1/2022 NEWS 5 AFP/S. Estrada La Covid-19 accroît les inégalités économiques BRUXELLES Selon un nouveau rapport d’Oxfam, la pandémie de Covid-19 a accru les inégalités et enrichi les plus fortunés. Les inégalités contribuent à la mort d’au moins 21.000 personnes par jour, soit une toutes les quatre secondes. Alors que 99% de la population mondiale a vu baisser ses revenus à cause de la pandémie, la fortune des dix hommes les plus riches au monde a plus que doublé pendant les deux premières années de la pandémie, passant de 700 milliards de dollars à 1.500 milliards de dollars, ressort-il du nouveau rapport d’Oxfam, « Les inégalités tuent », publié en Ta journée commence avec marge des sessions en ligne du Forum économique mondial de Davos. « PLUS RICHE QUE 99% DE TOUTE L’HUMANITÉ » Et ce au rythme effréné de 15.000 dollars par seconde, soit 1,3 milliard de dollars par jour. Il s’agit la plus forte augmentation jamais enregistrée depuis que ce type de données est recensé. « Si ces dix hommes perdaient demain 99,999% de leur fortune, ils seraient toujours plus riches que 99% de toute l’humanité », relève Eva Smets, directrice générale d’OxfamBelgique. L’ONG note en outre que si les 10 hommes les plus riches du monde, étaient taxés à 99% de leurs richesses, ils posséderaient encore collectivement près de 8 milliards de dollars. « Le montant collecté serait suffisant pour financer les vaccins nécessaires à la population mondiale, une protection sociale, un accès universel à la santé, l’adaptation au changement climatique et la réduction des taux de violence basées sur le genre dans plus de 80 pays », souligne Oxfam. ◀ La pandémie fait des ravages sur l’emploi GENÈVE Selon l’Onu, la pandémie de coronavirus continue de faire des ravages sur l’emploi. La pandémie de Covid-19 continue de faire des ravages sur l’emploi dans le monde et un retour aux niveaux d’avant la crise sanitaire pourrait prendre des années, a affirmé l’Onu. L’Organisation internationale du Travail (OIT) a été forcée de revoir en forte baisse ses prévisions de reprise du marché du travail cette année, notamment à cause de l’impact des variants Delta et Omicron, qui ont frappé durement la grande majorité des pays dans le monde. UN TAUX DE CHÔMAGE FORT ÉLEVÉ L’OIT prévoit désormais un déficit global en heures travaillées équivalent à 52 millions d’emplois à temps plein AFP/V. Chapuis par rapport au quatrième trimestre de 2019. C’est deux fois plus que ce que l’organisation onusienne prévoyait encore en mai 2021, selon le rapport sur les tendances 2022 publié hier. Le taux de chômage officiel reste plus élevé qu’avant la pandémie et devrait rester audessus jusqu’en 2023 au moins. « Nous constatons déjà des dégâts potentiellement durables sur le marché du travail et nous assistons à une augmentation préoccupante de la pauvreté et des inégalités », a souligné Guy Ryder, le directeur général de l’OIT, donnant l’exemple « de nombreux travailleurs qui se voient contraints de passer à de nouveaux types d’emplois ». ◀ metro Dans les displays 4X PAR SEMAINE Lundi - Mardi - Jeudi - Vendredi 7j/7 sur fr.metrotime.be



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :