Métro Belgique n°4409 18 jan 2022
Métro Belgique n°4409 18 jan 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4409 de 18 jan 2022

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : solidaire et écologique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS MARDI 18/1/2022 metrotime.be El Belga/B. Doppagne Le conflit continue Pas de rabibochage en vue entre le MR et Défi qui compte bien aller en Cassation pour récupérer sa dotation, indiquait hier, son président, François De Smet. Lorsque les deux partis étaient unis, le MR touchait une dotation fédérale dont une partie était reversée au prorata des députés à l’ancêtre de Défi. « Ils ont cessé de verser cette contribution à partir de 2011, ce qui représente environ 600.000  €  », retrace le président de Défi. Belga/B. Fahy Le mental des travailleurs impacté par la pandémie BRUXELLES Selon une étude, 39% de travailleurs estiment que la crise due au coronavirus a un impact négatif sur leur santé mentale. Selon les derniers résultats d’une étude effectuée par l’Antwerp Management School (AMS), l’Université de Gand et B-Tonic auprès de 2.286 employés et 327 employeurs en novembre et décembre 2021, 39% de travailleurs estiment que la crise due au coronavirus a un impact négatif sur leur santé mentale. Un répondant sur trois constate, par ailleurs, un effet positif. L’étude montre pour la première fois un impact positif de la pandémie sur le bien-être au travail. « Un nombre important de personnes profite des mesures liées à la crise du coronavirus, comme le télétravail », selon la chercheuse de l’AMS, Kathleen Vangronsvelt. L’enquête montre que l’autonomie au travail, un soutien du management et un bon dialogue entre l’employeur et l’employé, ont un impact important sur la façon dont les travailleurs traversent la crise sur le plan mental et professionnel. Environ 6 personnes interrogées sur 10 (57%) estiment que le télétravail a un effet positif sur l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée. 27% estiment au contraire qu’il a un effet négatif. Ph. Unsplash TROP DE CERTIFICATS Par ailleurs, plus de 40% des employés, qui doivent rester confinés à cause d’une infection par le coronavirus au sein de leur entourage mais qui sont aptes au travail, remettent à leur employeur un Comment tirer les leçons des crises sanitaires passées ? BRUXELLES Les précédentes crises humanitaires, catastrophes naturelles et épidémies peuvent nous aider à mieux gérer les crises sanitaires présentes et à venir. Une bonne communication est au centre des recommandations listées par l’Institut de médecine tropicale d’Anvers (IMT). Quatre obstacles sont a noté pour tirer les leçons du passé  : une moindre disponibilité des services de santé (saturation ou suspension des services), un moindre recours à ces services (par peur ou manque de confiance), un changement ou Editeur  : n.v. Mass Transit Media Rue Royale 100, 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur Opérationnel  : Werner Sluys wsluys@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Metro’s content room : Janne Vandevelde (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek, Lien Delabie Belga/J. A. Gekiere une hausse des besoins en matière de soins et, enfin, des défis requérant une capacité d’adaptation des services de santé. Il est aussi essentiel que le personnel soignant et les autorités coordonnent leur action et disposent de canaux de communication ouverts, afin qu’ils puissent s’appuyer sur des directives rapidement disponibles et largement diffusées. Il faut ensuite documenter les interventions qu’ils posent pour endiguer la crise. De plus, la communication entre les autorités et les prestataires de soins doit se faire dans les deux sens. Enfin, l’étude conclut que les infrastructures doivent également être coordonnées à l’échelle locale. ◀ Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri @ metromedia.be Les prix flambent à nouveau Dès aujourd’hui, le prix de l’essence et du mazout de chauffage augmentera. Pour un litre d’essence 95 (E10), il faudra débourser au maximum 1,7320  € soit une hausse de 3,4 centimes. Le prix du litre de l’essence 98 (E5) vaudra 1,83  € au maximum (+1,9 centime), indique le SPF Économie. Le mazout de chauffage 50S augmente aussi. Le litre à la pompe coûtera 0,9430  € , soit une hausse de 1,1 centime. certificat médical alors qu’ils sont censés rendre un certificat de quarantaine, a révélé hier une enquête de l’organisation flamande des indépendants Unizo menée auprès de 218 entreprises flamandes les 13 et 14 janvier dernier. ◀ BRUXELLES En tout, 2.174 patients traités pour le coronavirus étaient hospitalisés dimanche, contre 2.091 la veille. Le nombre de patients en soins intensifs reste stable, à 391, communique la porte-parole du ministre de la Santé, sur base des chiffres de Sciensano d’hier. La moyenne hebdomadaire du nombre d’hospitalisations reste aussi stable par rapport à la veille, avec 200 hospitalisations par jour. Dimanche, 163 nouveaux patients Covid-19 ont été admis. La Marketing  : Tél. (02) 227 93 81 metromarketing @ metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites E.r.  : Olivier De Raeymaeker, Rue Royale 100, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex De Wever espère un retrait du CST Belga/J. A. Gekiere BRUXELLES Le président de la N-VA, Bart De Wever, espère que le Covid Safe Ticket (CST) pourra être retiré après la vague omicron de la covid-19, a-t-il expliqué. En ce qui concerne l’obligation vaccinale, il se montre très prudent, jugeant que l’évolution de la situation épidémique pourrait la rendre inutile, même s’il continue à défendre la vaccination contre le coronavirus. ◀ Environ 2.000 patients hospitalisés pour la Covid-19 Belga/B. Doppagne moyenne sur sept jours du nombre d’infections en revanche poursuit son augmentation (+38%). ◀ Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be
metrotime.be MARDI 18/1/2022 NEWS 3 La Wallonie favorise les éco-régimes NAMUR Le gouvernement wallon a annoncé la fixation des éco-régimes à 26% dans son plan stratégique qu’il doit remettre à la Commission européenne en vue de la nouvelle Politique agricole commune (PAC 2023-2027). Le plan stratégique que la Wallonie doit remettre à la Commission européenne en vue de la nouvelle Politique agricole commune (PAC 2023- 2027) réserve 26% des paiements directs aux « éco-régimes », l’une des grandes nouveautés de la PAC, « tout en garantissant le revenu des agriculteurs », a assuré hier le gouvernement wallon en présentant ce plan. PAS DE DÉROGATION AU SEUIL DES 25% La Wallonie n’aura donc pas recours à la dérogation permettant de descendre sous le seuil de 25% fixé par l’UE, et fera même un peu mieux, a souligné le vice-président MR et ministre de l’Agriculture, Willy Borsus. Le syndicat agricole Fugea a qualifié le plan d’équilibré. « Il semble que nos revendications La prime Phoenix est prolongée BRUXELLES Face à la persistance de la crise sanitaire, la prime Phoenix.brussels, qui devait arriver à échéance le 31 décembre dernier, a été prolongée jusqu’au 30 juin prochain, a annoncé le cabinet du ministre bruxellois de l’Emploi, Bernard Clerfayt (DéFI). Cette prime permet aux employeurs qui engagent des Bruxellois nouvellement inscrits chez Actiris, de bénéficier d’un soutien financier. Le montant de la prime est de 800  € par mois, pendant six mois. ◀ Belga/J. Hamers aient été entendues par nos décideurs et décideuses politiques qui ont présenté un plan PAC à même de répondre à ces enjeux », selon lui. DES PRATIQUES PLUS DURABLES Les éco-régimes sont de nouveaux paiements annuels qui doivent orienter les agriculteurs vers des pratiques plus durables, sur base volontaire. Les 26% visés par la Wallonie représentent 345 millions  € disponibles dans le « premier pilier ». Cet effort, alors que la PAC a vu son budget UE réduit de 18%, est rendu possible par un transfert de paiements  : la diminution constante du cheptel en Wallonie libérera « mécaniquement » des montants sur les aides couplées, dont 50% seront attribués au maillage écologique et 25% aux prairies permanentes (les derniers 25% allant à d’autres éco-régimes). Dans le même temps, le plan stratégique préserve le revenu des agriculteurs, a assuré M. Borsus  : 74% des aides du premier pilier y sont dédiées, tandis que 21,3% du budget seront consacrés aux aides couplées (liées au bétail), un taux plus Pr ; -In. AFP/A. Najafi élevé que ce que redoutaient les éleveurs. UN PLAN ÉQUILIBRÉ La Fédération unie de Groupements d'Éleveurs et d'Agriculteurs (Fugea) souligne le maintien d’une enveloppe d’aides couplées « forte », une marque de soutien à ses yeux envers le secteur de la viande bovine, ainsi qu’un système de distribution plus équitable (entre grandes et petites exploitations), de même que pour l’aide redistributive. Par ailleurs, « la fixation des éco-régimes à 26% du pilier 1, Un plafond de 250.000  € sur le compte épargne TNP PARIBPS1 FORT1S Belga/L. Dieffembacq BRUXELLES BNP Paribas Fortis a décidé de plafonner un montant maximum sur le compte épargne. BNP Paribas Fortis a décidé de plafonner à 250.000  € le montant maximum autorisé du compte d’épargne réglementé à partir du 1er avril prochain, contre un montant illimité actuellement. Si le compte d’épargne dépasse les 250.000  € , le montant excédentaire sera alors mis à disposition sur un autre compte de dépôt déjà existant ou ouvert pour la circonstance, présentant les mêmes paramètres de gestion que le compte à l’origine du transfert. Le compte accueillant le montant qui dépasse le seuil autorisé sera doté d’un taux d’intérêt créditeur nul (0%). La banque prévoit néanmoins une indemnité pour compenser la perte de la prime de fidélité pour le montant excédentaire à 250.000  € transféré. La banque a décidé de payer une compensation commerciale, soumise au précompte mobilier (actuellement de 30%). Par ailleurs, il n’est possible d’ouvrir qu’un seul compte d’épargne depuis hier. ◀ avec des possibilités d’augmentation des enveloppes, prouve que notre Région s’inscrit dans une volonté d’engager son agriculture dans la transition agroécologique. Ces budgets permettront à nos agriculteurs et agricultrices de s’engager dans des pratiques réellement favorables à l’environnement tout en percevant une compensation financière juste ». L’agriculture, qui représente 12,5% des émissions de gaz à effet de serre (GES), est l’un des secteurs concernés par l’objectif climatique de -55% de GES d’ici I EN BREF ▶ Les discussions sur l’éventuelle mise en place d’un baromètre corona se poursuivent. Une réunion entre le fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées était prévue hier soir. ▶ Le Comité de concertation se réunira à nouveau vendredi, d’après le bureau du Premier ministre, Alexander De Croo. ▶ Une prolongation des réacteurs de Doel 4 et Tihange 3 est possible.L 1'0  : TRIiMaMinffaainamin 2030, même s’il a déjà réduit ses émissions de plus de 16% depuis 1990. La diminution naturelle du cheptel wallon y aide, en plus de réduire la nécessité d’intrants chimiques, a fait observer le viceprésident Ecolo et ministre du Climat, Philippe Henry (Ecolo). Du côté des ONG environnementales, on parle de « petites avancées » vers plus de durabilité et de justice sociale, mais « insuffisantes » face aux enjeux de transition agroécologique, du Green Deal et de la nécessité de redonner de la rentabilité à l’agriculture. ◀ d’un point de sécurité nucléaire moyennant une mise à jour des installations, a indiqué l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN). ▶ Le projet de décret relatif à l’adaptation des marchés du gaz et de l’électricité après les inondations de la mijuillet, prévoyant notamment l’octroi d’une prime de 550  € , a été adopté hier en commission Energie du parlement wallon. Abracadabus ASBL Vous avez + de 50 ans, quelques heures de libre  : Venez donner le gout du livre à des groupes de 2 à 3 enfants des écoles maternelles de la ville de Bruxelles. Rue St Christophe 38,1000 Bruxelles tél  : 02/5137535 - info@abracadabus.be www.abracadabus.be °broc° el-k*



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :