Métro Belgique n°4406 13 jan 2022
Métro Belgique n°4406 13 jan 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4406 de 13 jan 2022

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : une nouvelle étape en Wallonie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
mi 1 6 NEWS JEUDI 13/1/2022 metrotime.be AFP/J. Taylor Une taxe pour les vacanciers La Thaïlande veut introduire une taxe d’entrée sur le territoire pour que les vacanciers étrangers contribuent à la reprise du secteur touristique, après la crise de l’industrie mondiale du voyage en raison de la pandémie. Le gouvernement a présenté un plan pour faire payer 300 bahts à chaque touriste, l’équivalent de 7,91  € . Selon le gouvernement, la contribution aidera à financer des attractions touristiques locales. AFP/D. Sarkar Un réseau pédocriminel identifié en Allemagne COLOGNE La police de Cologne en Allemagne a annoncé hier avoir identifié, après deux ans d’enquête, plus de 400 membres présumés d’un réseau pédocriminel ayant sévi dans tout le pays. Plusieurs centaines de policiers ont participé à une enquête coordonnée par le parquet de Cologne sur ce réseau baptisé « complexe d’abus de Bergisch Gladbach », une ville de Rhénanie du Nord-Westphalie (Ouest). Les investigations, conduites depuis 2019, ont permis d’identifier 439 suspects dans tout le pays, a dévoilé hier le groupe d’enquêteurs. Une centaine d’entre eux venaient de la seule Rhénanie du Nord- Westphalie, la région la plus peuplée d’Allemagne. Quelque 65 enfants, âgés de moins d’un an à 17 ans, ont été identifiés comme victimes de ce réseau. « Nous avons des suspects de toutes les couches sociales », a détaillé le chef du groupe d’enquête Michael Esser lors d’une conférence de presse. Parmi eux, il y a « des gens qui gagnent bien leur vie et des personnes très instruites » ainsi que « des gens simples ». « Ils vaquaient normalement à leurs occupations et rien dans leur environnement de travail n’indiquait que de tels actes avaient été commis », a-t-il ajouté. DES SUSPECTS ISSUS DE LA FAMILLE DES VICTIMES Selon les enquêteurs, dans la plupart des cas, les suspects étaient issus de l’environnement familial le plus proche. Dans cette affaire, 13 condamnations ont déjà été prononcées dont une peine de 12 ans de prison visant en octobre 2020 le chef de ce réseau. JörgL., âgé d’une quarantaine d’années, devait répondre d’accusations de dizaines de cas d’abus sexuels DPA/V. Kempf Après la crise, les fusions-acquisitions font recette PARIS Les fusions et acquisitions ont battu des records en 2021 dans le monde, portées par l’accélération de la transformation numérique et l’abondance des liquidités, une fenêtre d’opportunité qui ne semble pas se refermer pour 2022. En 2021, les « fusacqs » (M&A en anglais), ont atteint 5.800 milliards de dollars (environ 5.100 milliards d’euros), un record, détaillait hier le cabinet d’avocats Allen &Overy, s’appuyant sur les données du spécialiste des données financières Refinitiv. C’est, de loin, le montant le plus important depuis la première édition du rapport, en 2012 et représente une hausse de 64% par rapport à 2020. Le nombre d’accords a, lui, augmenté de 24% sur un an. Fin décembre, la plateforme financière Dealogic avait même estimé que ce montant surpassait son précédent record recensé, en 2007. Après l’arrêt des opérations pendant la pandémie au printemps 2020, la forte reprise enclenchée sitôt après s’est confirmée. « En 2021, tous les ingrédients étaient rassemblés pour que le M&A tourne à plein régime », résume Alexandre Courbon, responsable des fusions-acquisitions chez HSBC France. En accélérant soudainement des tendances de fond comme Pixabay la « numérisation croissante des échanges » et en « désorganisant les chaînes d’approvisionnement », la pandémie a « polarisé le marché ». ◀ Des poissons rouges pilotes Les poissons rouges sont bien capables de conduire un véhicule, a conclu une équipe de chercheurs israéliens dans une étude portant sur la capacité de cette espèce à s’adapter pour se guider dans un environnement terrestre. Dans une étude, les chercheurs de l’université Ben Gourion ont créé un dispositif permettant à un gros poisson rouge nageant dans un aquarium placé sur une plateforme roulante robotisée, de se déplacer. sur des enfants, dont sa propre fille dès l’âge de trois mois, de viols et de diffusion de matériel pédopornographique. La plupart des crimes concernaient sa fille, née en 2017 et qu’il aurait régulièrement maltraitée en l’absence de sa mère, jusqu’à son arrestation en 2019 à Bergisch Gladbach qui a permis de démanteler le vaste réseau pédophile. Le « complexe d’abus de Bergisch Gladbach » constitue l’un des réseaux pédocriminels découvert ces derniers mois par les enquêteurs de cette région de l’Ouest de l’Allemagne. Une autre affaire similaire concerne les cas de maltraitances d’enfants perpétrés pendant des années dans un camping de Lügde, à quelque 200 km au nord de Bergisch Gladbach. Cette affaire concerne une quarantaine d’enfants âgés de trois à quatorze ans à l’époque des faits. ◀ EN BREF ▶ Le gouvernement israélien tentait hier d’apaiser les tensions avec la minorité bédouine, après de nouveaux heurts, à propos d’un projet controversé de boisement dans le désert du Néguev, qui s’impose comme un test clé pour la fragile coalition au pouvoir. Quelque 200 manifestants bédouins ont affronté hier les forces de l’ordre qui ont tenté de les disperser avec des grenades assourdissantes. La Russie responsable du prix élevé du gaz ? AFP/N. Kolesnikova PARIS La Russie est responsable des prix élevés du gaz en Europe parce qu’elle n’augmente pas l’approvisionnement en gaz de l’Europe alors qu’elle le pourrait. C’est ce qu’a affirmé hier le directeur de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Les prix élevés du gaz nuisent aux économies européennes, notamment parce que les ménages et les entreprises consacrent beaucoup plus d’argent aux coûts énergétiques. D’après le directeur de l’Agence, Fatih Birol, la Russie peut augmenter ses livraisons de gaz à l’Europe d’un tiers par rapport aux niveaux actuels. Il affirme que le faible niveau actuel des réserves de gaz dans l’Union européenne est dû au groupe gazier russe Gazprom. ◀ ▶ Un des fondateurs du groupe armé d’origine ougandaise Forces démocratiques alliées (ADF) a été arrêté mardi dans l’est de la République démocratique du Congo, hors de la zone où les armées congolaise et ougandaise mènent des opérations, a-t-on appris de sources militaires des deux pays. ▶ Le gouvernement italien étudie les moyens de mettre les producteurs d’énergie à contribution afin d’alléger la facture d’électricité et de gaz des consommateurs, a indiqué hier le ministre du Développement économique Giancarlo Giorgetti.
metrotime.be JEUDI 13/1/2022 BRUXELLES 7 Les Petits Riens subliment à présent le seconde main L’asblLes Petits Riens a installé un atelier de couture dans le but de lancer le Label Jaune, une marque d’upcycling  : chemises d’homme usées, tuniques un peu « mémé » … Ce qui n’a aucune chance de se vendre dans leurs 28 boutiques est récupéré, démantelé et ré-associé. Et paf ! Un petit kimono ethnic-chic par-ci. Et hop ! Une chemise crop top avec son chouchou assorti par-là… Nous sommes allés visiter l’atelier du Label Jaune, situé tout en haut du quartier général des Petits Riens, rue Américaine à Ixelles. Au rez-de-chaussée, nous retrouvons leurs fameux magasins Retro Paradise et Baby Paradise. Dans la cour intérieure, ce sont la friperie et les jouets. Et puis, dans le bâtiment central, la bibliothèque ainsi que le magasin de meubles et de déco, fraîchement réaménagés. On a envie de (presque) tout acheter ! Alors, nous prenons vite l’escalier, avant de succomber… (on reviendra tout de même acheter ce petit présentoir à plantes en osier et cette superbe lampe mauve en forme de montre Swatch à poser). Ta journée commence avec « ON PEUT TOUT IMAGINER » Au quatrième étage, Astrid Van der Heijden, la cheffe d’atelier, zigzague entre les piles de tissus et de vêtements qui constituent leur matière première. C’est le paradis pour quiconque est doté ne fût-ce que d’un fifrelin de créativité  : « C’est un bonheur et une frustration immenses. On peut tout imaginer  : une infinité d’associations et une foule de modèles différents. Mais on ne peut malheureusement pas tout faire ! », avoue la jeune femme mi-agacée, miamusée. Au final, avec trois couturières employées et une quinzaine de bénévoles qui viennent en moyenne deux jours par semaine chacune, seulement une vingtaine de pièces estampillées Label Jaune arrivent en boutique chaque semaine. Il faut dire que leupcycling est un travail de fourmi car chaque pièce doit être repensée, décousue, recousue. AUGMENTER LA PROPORTION DE TEXTILE REVALORISÉE Le Label Jaune est né de l’envie d’augmenter la proportion de vêtements mis en magasin. Chaque année, 6.500 tonnes de textile arrivent aux centres de tri et 45% seulement sont revalorisés. L’atelier récupère des pièces qui ne se revendent pas bien en boutique  : des chemises d’hommes défraîchies, des tuniques « qui font bobonne », etc. Passés de mode, peut-être mais le résultat est hyper stylé ! Pas surprenant que cela plaise… En effet, les sept boutiques qui vendent le Label Jaune -sur les 28 que compte Les Petits Riens- ont su rencontrer leur public  : « L’autre jour, dans la boutique rue Américaine, nous avons vendu deux pièces identiques à une mère et à sa fille d’une vingtaine d’années. On a vraiment l’impression que cela plaît à notre public habituel, quelle que soit sa génération », raconte la cheffe d’atelier qui Ph. Label Jaune précise que les prix des modèles, qui varient entre 25 et 74  € , sont très raisonnables pour duupcycling et résultent d’une réelle volonté de coller à leur public habituel. CE QUI COMPTE À LA FIN, C’EST TOUJOURS L’HUMAIN Le cercle vertueux des Petits Riens a toujours mis au centre l’humain. Les revenus des ventes permettent de constituer une plateforme d’insertion socioprofessionnelle pour plus de 500 personnes chaque année ainsi que le financement d’actions sociales dans l’accès au logement, l’emploi et l’accompagnement au quotidien des plus vulnérables. En plus, ça fait du bien à la planète (et franchement, s’habiller en Label Jaune, ça en jette !). Même au sein de l’atelier, on ressent cette bienveillance caractéristique de l’asbl, fondée en 1938. Les bénévoles sont nombreuses (ce sont surtout des femmes) et proviennent de milieux très différents. Les générations se retrouvent toutes autour du même métier. Certaines sont étudiantes (et pas forcément en couture précise Astrid), d’autres sont mamans de grands enfants et ont à nouveau du temps pour elles, d’autres encore sont retraitées. Et chaque petite main compte, ajoute la cheffe d’orchestre de tout ce beau petit monde. Vu la Covid et les boutiques qui ont été fermées longtemps, c’est cette année que le Label Jaune est véritablement en phase test ! Alors, n’hésitez pas à aller découvrir leurs jolis modèles dans les boutiques d’Ixelles, de Merode, de Porte de Namur, de Jette, d’Uccle centre, d’Anneessens et de Stockel. Lucie Hage www.petitsriens.be/label-jaune metro Dans les displays 4X PAR SEMAINE Lundi - Mardi - Jeudi - Vendredi 7j/7 sur fr.metrotime.be



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :