Métro Belgique n°4404 10 jan 2022
Métro Belgique n°4404 10 jan 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4404 de 10 jan 2022

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : la fête du football africain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Em CULTURE LUNDI 10/1/2022 1 metrotime.be ‘LAMB’  : LA TRINITÉ REVISITÉE PAR NOOMI RAPACE « J’aime tout lâcher pour que mon personnage me trouve » La plus hollywoodienne des actrices suédoises est de retour ! Après un détour par la case télé dans la série « Jack Ryan », Noomi Rapace (« Millenium », « Sherlock Holmes », « Prometheus ») étale tout son talent dans une fable de Noël islandaise totalement barrée. Rencontre ! « Lamb » est un hybride entre un film d’auteur contemplatif et une comédie noire délirante. Comment vous a-t-on présenté cette histoire ? Noomi Rapace  : « Je ne savais rien de rien ! Valdimar (Johannsson, le réalisateur, NDLR) m’a envoyé un livre de dessins et d’images pour éveiller ma curiosité, et ça m’a donné envie le rencontrer. Il a voyagé jusqu’à Londres pour venir chez moi, et me présenter le scénario. Le plus bizarre, c’est qu’il s’est directement isolé dans mon jardin après me l’avoir mis entre les mains, sans rien me pitcher. Avec l’expérience, j’ai pris l’habitude des discours comme  : ‘Ce rôle est fait pour toi, laisse-moi te montrer pourquoi’ ! Mais lui, très tranquille, me donne de la lecture et va regarder les plantes dans mon jardin (rires). J’ai donc lu… et j’ai directement dit oui. C’était une décision très facile à prendre. » En quoi cette histoire d’un couple accueillant un agneau dans leur maison est-elle attirante ? « À travers sa façon tellement originale d’aborder le thème du deuil. Celui du cœur brisé aussi, du désespoir. Comment revenir à la vie après perdu ce qui compte le plus ? On peut aussi y voir un récit cru et sauvage sur la maternité. Mais heureusement, tous ces sujets sont présentés de façon très simple, digne et gracieuse. Drôle aussi ! Tout le drame se passe en sourdine à l’intérieur de leurs têtes. Mais on sent bien le volcan bouillir, et la brutalité les rattraper. Sincèrement, j’ai attendu toute ma vie de pouvoir faire un film pareil. » C’est bien connu  : il vaut mieux éviter les animaux sur un plateau. Comment avez-vous géré toutes ces stars à quatre pattes ? « On a dû s’armer de patience, encore et encore. Un jour, il fallait endormir l’agneau pour le filmer en train de dormir dans mes bras. Le responsable est allé le bercer, pendant que toute l’équipe attendait patiemment et silencieusement qu’il nous donne son signal. Puis, quand il était enfin prêt, j’y suis allée. On m’a confié l’animal… et là, évidemment, il se met à bêler pour le village entier (rires) ! ‘ Tout le monde sort, on recommence’ ! Mais le pire, c’était Carlos le chat, une vraie diva ! Il ne voulait jamais quitter le lit de la chambre, sauf, bien entendu, le jour où on voulait le filmer dessus avec moi. J’ai dû faire semblant de dormir pendant que l’équipe me jetait des croquettes dessus. Le chat me regardait, mais ne bougeait pas. Un vrai cirque… mais ça valait la peine en fin de compte. Il suffisait d’être ouverts à leurs suggestions (rires). » Vous ne venez pas d’Islande, mais vous y avez vécu… « On a déménagé en Islande quand j’avais cinq ans, et on est retournés en Suède quatre ou cinq ans plus tard. J’étais dégoûtée (rires) ! Je me souviens du jour où je suis arrivée, j’ai tout de suite ressenti la fameuse énergie dont tout le monde parle. Une certaine chaleur combinée à une devanture franchement directe. Adolescente, j’y suis retournée chaque été pour travailler, et retrouver mes amis. Je parle toujours la langue, la connexion ne s’est jamais vraiment interrompue. » Photos Searchers « Le film est à la fois brutal et gracieux » L’Islande est connue pour ses paysages incroyables. Vous êtes-vous sentie influencée par cet environnement ? « Bien vu ! On le dit de plus en plus, mais un film islandais a toujours un personnage additionnel  : la nature, censée réfléchir les conflits intérieurs des protagonistes. Et ça aide énormément, vous avez raison. J’avais constamment l’impression que tous mes sens étaient en éveil, et me renvoyaient mes émotions de façon exponentielle  : mes souvenirs d’enfance, la douleur des personnages, cette drôle d’histoire qu’on racontait. Tout se mélangeait, et je n’avais pas d’autres choix que de me laisser porter. Mais je dois admettre que ça fait partie de mes habitudes. Tout lâcher et me mettre en perdition pour que le personnage me trouve. » Propos recueillis par Stanislas Ide au festival de Cannes LAMB MOVIES Un soir de Noël, Maria et Ingvar entendent un drôle de bruit dans la grange où dorment leurs moutons. Quelques semaines plus tard, la naissance d’un agneau vient chambouler le quotidien de ce couple de fermiers islandais. Ni une, ni deux, l’agneau est invité à quitter l’étable et à vivre avec eux. La joie et l’équilibre sont au rendez-vous, mais l’ordre naturel des choses a un vilain sens de l’humour… Mieux vaut ne pas trop en dévoiler sur l’intrigue de « Lamb », afin de préserver quelques retournements de situation bien envoyés. Mais en dehors de ces quelques twists, cette fable sur le deuil a le chic de laisser le spectateur libre d’interpréter le récit comme il l’entend. Dans un premier acte très contemplatif d’abord, puis un second virant à la comédie de situation, avant de conclure le troisième dans une ambiance proche du thriller. Alors, est-ce une satire de la culture catholique ? Un conte anthropomorphique ? Ou même une ode à la supériorité de la nature ? Demandez, et vous recevrez ! (si) ●●●●○
metrotime.be LUNDI 10/1/2022 BD 13 Les Sisters Tome 16 Bamboo Édition - Cazenove & William - www.bamboo.fr "MUA 1116 ; 44E4fae 1 PreAst,f14i Sok ; Comte M'Able pcpui5 eerAir 134'V42.1AneleciLou 44 mue A cm P0(24161.6%, l6S VERR... et\ld 67- AfeS,ei61.1.6 peme Vielez,i i Lu erri 12.i VA Teeterez AVEC Mo% PailVES DEpo ers 6 t 4a DégEGLE2 I 1'46 Die CeS QUE570/41S pes FOiS 1/164 » NON FERA ; e/PER ATI-601704/See.C.T Sreirt4i sreacer JE CoNA14i5 aie etoeuDierle ex ; beirrei FanlE.E PIREcf,'l -111"1" Il 1 d il -'f FAureialeic i cik rairne " «, - geemx,/GdZEdeVE te)*Midd NOUVEAU TOME 16 DISPONIBLE AU RAYON BD BAMBOO ÉDITION



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :