Métro Belgique n°4403 24 déc 2021
Métro Belgique n°4403 24 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4403 de 24 déc 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : joyeuses fêtes !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Ÿ` ; NEWS VENDREDI 24/12/2021 I metrotime.be Belga/N. Maeterlinck Plaisirs d’Hiver quasi fermés En réaction aux mesures sanitaires renforcées présentées mercredi par le Comité de concertation (Codeco), la Ville de Bruxelles a annoncé hier qu’elle fermera la plupart des sites des Plaisirs d’Hiver dès dimanche. Les feux d’artifice de fin d’année n’auront pas lieu. Sont concernés par une fermeture les sites du marché de Noël à Sainte- Catherine (Vismet, Place Sainte-Catherine et Tour Noire), Bourse et Monnaie. Ph. Pixabay Le gouvernement fédéral trouve un accord sur le nucléaire BRUXELLES Le gouvernement fédéral a trouvé hier matin un accord sur le dossier de la sortie du nucléaire à l’issue d’une nuit de discussion. Le scénario A, soit la fin des réacteurs nucléaires actuels en 2025, est « renforcé » mais 100 millions  € seront investis dans la nouvelle technologie nucléaire et le scénario B, soit la prolongation de deux centrales, n’est pas exclu. Concrètement, le plan A de sortie du nucléaire en 2025 est maintenu et le CRM (Mécanisme de Rémunération de Capacité) suit son cours. Le CRM est un mécanisme de subsidiation, via des enchères, de différentes capacités visant à compenser la fin des sept centrales nucléaires que compte la Belgique. Mais face à l’absence de permis octroyé pour le moment à la centrale au gaz de Vilvorde, le gouvernement fédéral se donne deux rendez-vous pour analyser la situation. Le 17 janvier, l’AFCN (L’Agence fédérale de contrôle nucléaire) et le SPF Économie (DG Énergie) devront rendre un rapport dans lequel seront listées et analysées les actions nécessaires à l’activation du plan B s’il s’avère le 18 mars que le rapport d’Elia annonce que le CRM n’offre pas une sécurité d’approvisionnement. Dans ce contexte, la prolongation de deux réacteurs actuels (Doel 4 et Tihange 3) pourrait être envisagée. Le 18 mars, Elia, le gestionnaire du réseau de transport Belga/D. Waem Incompréhensions face aux nouvelles mesures Editeur  : n.v. Mass Transit Media Rue Royale 100, 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur Opérationnel  : Werner Sluys wsluys@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Metro’s content room : Janne Vandevelde (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek, Lien Delabie d’électricité, rendra à son tour son rapport. S’il apparaît que la sécurité d’approvisionnement est garantie, le plan A se poursuivra. Si non, le plan B pourrait être activé. La date limite pour l’obtention d’un permis pour Vilvorde a quant à elle été fixée au 15 mars. Alexander De Croo et la ministre de l’Énergie Tinne Van Belga/N. Maeterlinck BRUXELLES Après avoir exprimé leur incompréhension totale par rapport à la décision prise mercredi soir par le Comité de concertation de fermeture complète du secteur culturel, différents acteurs de la culture affirment envisager plusieurs actions pour manifester leur mécontentement. « Nous refusons purement et simplement les décisions du gouvernement », explique Virginie Devaster de l’Union de Professionnelles des Arts et de la Création (UPAC-T). « Nous maintiendrons quoi qu’il arrive notre festival’Noël au théâtre’, qui aura lieu du 26 décembre au 7 janvier. Nous nous sommes déjà concertés avec les compagnies qui sont d’accord sur le principe. Les modalités pratiques restent à définir ». La plateforme d’artiste State of the arts a déposé hier une demande pour une manifestation en faveur de la culture programmée dimanche 26 décembre à 14h sur la place de la Monnaie à Bruxelles. Du côté de la Fédération des employeurs des arts de la scène (FEAS), des actions sont également prévues. « Nous sommes scandalisés par ces mesures qui vont même au-delà de ce que préconisent les experts », s’indigne Philippe Degeneffe, président de la FEAS. De leur côté, le Premier ministre, Alexander De Croo, et le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, se sont trouvés bien seuls hier à la Chambre pour défendre les nouvelles mesures de restriction. ◀ Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri @ metromedia.be Pas d’épidémie de grippe Le virus de la grippe circule actuellement très faiblement en Belgique, indiquait hier l’Institut de santé publique Sciensano, sur la base des informations récoltées auprès du réseau des médecins vigies, laboratoires vigies et hôpitaux vigies. Les consultations chez les médecins généralistes pour des syndromes grippaux sont principalement dues à la Covid-19 et à de simples rhumes. Le virus de la grippe n’a été rencontré que « sporadiquement ». der Straeten ont également annoncé le souhait de la Belgique d’investir et de se lancer dans la recherche sur l’énergie nucléaire du futur avec, entre autres, la technologie des centrales SMR pour laquelle un montant de 100 millions  € sera investi. Une nouvelle loi énergétique est prévue à cet effet, dont l’objectif reste la neutralité carbone en 2050. ◀ BRUXELLES Le nombre moyen de contaminations quotidiennes au coronavirus en Belgique continue de reculer, selon les dernières données de l’Institut de santé publique Sciensano, publiées hier. Entre le 13 et le 19 décembre, 8.153 nouvelles contaminations au Sars- CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, soit un recul de 36% par rapport à la moyenne de la période de sept jours précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de 2 millions Marketing  : Tél. (02) 227 93 81 metromarketing @ metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites E.r.  : Olivier De Raeymaeker, Rue Royale 100, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex La STIB gratuite au Nouvel An Belga/J. A. Gekiere BRUXELLES Les sociétés de transport De Lijn et le TEC ne fourniront pas d’offre supplémentaire pour le réveillon du Nouvel An. Pour les lignes du TEC, cela implique donc qu’elles rouleront le 25 décembre et le 1er janvier selon l’horaire « dimanche et jours fériés ». À Bruxelles, le réseau de la STIB sera entièrement gratuit à partir du 31 décembre à minuit et ce, jusqu’au lendemain. La fréquence des transports sera également augmentée. ◀ Le nombre de nouvelles infections toujours en recul AFP/V. Simicek de cas d’infection au coronavirus ont été diagnostiqués. 76,2% de la population ont eu deux doses de vaccin. ◀ Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be
metrotime.be 1 VENDREDI 24/12/2021 NEWS El 3 La 5G à Bruxelles ? « Oui, mais pas à tout prix ! » BRUXELLES Alors que le processus de déploiement de la 5G en Belgique s’affine, une proposition de résolution vient d’être déposée au Parlement bruxellois pour encadrer l’utilisation de cette nouvelle technologie de réseau mobile -et de toutes celles à venir. Si la Belgique accuse un certain retard par rapport à ses voisins européens sur la 5G, le dossier avance. La mise aux enchères des licences 5G devrait avoir lieu au deuxième trimestre de 2022, avec peut-être un quatrième opérateur en lice. Les opérateurs auront toutefois besoin de plusieurs mois pour procéder au déploiement massif du réseau de téléphonie mobile de 5 e génération. Dans l’attente, le régulateur des télécommunications, l’IBPT a déjà délivré des licences provisoires à Proximus et Telenet. À Bruxelles, on se prépare à accueillir cette nouvelle technologie. La norme d’émission a d’ailleurs été rehaussée l’été dernier à 14,5v/m pour permettre le déploiement de la 5G dans la capitale. Aux yeux de Véronique Lefrancq, députée cdH au Parlement bruxellois (et dans l’opposition), le déploiement de cette technologie ne peut se faire sans un cadre législatif bien défini. « À l’instar de villes comme Paris ou Amsterdam, il faut se doter d’un cadre réglementaire, de balises. La 5G fait partie de notre avenir. C’est complètement utopique de penser que demain, on va pouvoir avancer sans elle. Alors la 5G oui, mais pas dans n’importe quelles conditions. Pas à tout prix. » EN BREF ▶ L’opposition au parlement bruxellois a dénoncé hier la gestion des deniers de la Région-capitale par la majorité et une évolution déficitaire que la crise n’explique pas à elle seule. ▶ Le gouvernement bruxellois a décidé hier d’une nouvelle aide au secteur culturel en 2022 pour soutenir à nouveau les intermittents du spectacle. En septembre, 1.704 Bruxellois actifs dans le secteur culturel se sont partagé un montant de 3.690.000  € . ▶ De nombreux centres de vaccination de Wallonie restent ouverts durant les vacances, et « environ 30.000 plages horaires » sont encore disponibles dans la semaine du 27 décembre. QUATRE AXES D’ACTION C’est dans cet esprit que la députée a déposé lundi dernier, au Parlement bruxellois, une proposition de résolution invitant le gouvernement à adopter « un cadre régulateur et protecteur » ainsi qu’une « charte de bonne utilisation de la 5G+ ». « + », parce qu’elle couvrirait l’utilisation du réseau 5G, mais aussi des prochaines générations de téléphonie mobile. Fruit d’une réflexion entre experts et citoyens sur le sujet, cette proposition définit une série de balises. « Ces balises nous permettraient d’aller pleinement vers l’utilisation de la 5G+, mais avec un cadre réglementaire qui répondrait un peu plus aux préoccupations des citoyens », estime Véronique Lefrancq. Celles-ci s’articulent autour de quatre axes principaux. Primo  : apporter des garanties en matière de protection des données personnelles des citoyens [transparence, consentement, protection de la vie privée…]. Secundo  : se prémunir contre les effets de la fracture numérique (qui touche déjà 1 Belge sur 5) en garantissant l’accessibilité des services. Tertio  : s’assurer de la protection de la santé et de l’environnement. Enfin, le texte insiste sur la sobriété numérique et le respect du droit à la déconnexion. « Avec la 5G, il y a l’effet rebond  : plus vous consommez, plus vous serez susceptible de consommer encore plus. Et on se retrouve dans l’hyperconnectivité, dont on connaît aujourd’hui les dangers et limites  : troubles de la santé mentale, addiction, surconsommation, cyberviolence, risques liés à la vie privée… », développe la députée cdH. « L’éducation à la consommation numérique et aux risques liés à cette hyperconnexion est fondamentale, et ce à tout âge », martèle-t-elle. « Ce droit à la déconnexion et à la sobriété numérique s’impose aussi comme une question de société. Tout le monde est concerné par cette questionlà. » NOUS NE VOUS LAISSONS PAS DANS LE FROID ! Renseignez-vous si vous pouvez bénéficier d’une allocation de chauffage. LA CHALEUR, UN DROIT FONDAMENTAL, PAYABLE POUR TOUS. UNE VISION DE NOTRE SOCIÉTÉ « Nous ne sommes pas contre la 5G », insiste Véronique Lefrancq. « Elle représente des opportunités et des enjeux économiques intéressants. La question qui se pose, c’est quelle société voulons-nous avec la 5G ? On n’a pas envie d’une société hyperconnectée et totalement déshumanisante. C’est pour cela que ces balises sont essentielles. » « À aucun moment la charte ne veut pas ralentir le processus dans lequel s’inscrivent les Smart Cities. Mais nous voulons une 5G qui soit inclusive, respectueuse des personnes, de leur santé, de la consommation Belga/B. Doppagne Meilleurs vœux pour 2022 ! Pour tout renseignement complémentaire, veuillez-vous renseigner auprès du CPAS de votre commune ou au numéro gratuit 0800/90.929 ou sur le site web WWW.FONDSCHAUFFAGE.BE énergétique… », conclut la députée. (or)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :