Métro Belgique n°4402 23 déc 2021
Métro Belgique n°4402 23 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4402 de 23 déc 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : pas de cadeau pour la culture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
im 1 10 CULTURE JEUDI 23/12/2021 metrotime.be ‘LA VIE EXTRAORDINAIRE DE LOUIS WAIN’  : LE BIOPIC FÉLIN DE BENEDICT CUMBERBATCH « On ne me reprendra pas à tourner avec des chats » Il est tellement plus que Sherlock ou Doctor Strange ! Alors qu’il s’apprête à concourir à l’Oscar du meilleur acteur pour ‘The Power of the Dog’, Benedict Cumberbatch brille également dans un biopic des plus absurdes  : l’histoire de Louis Wain, le peintre ayant réconcilié les Anglais avec les chats. REVIEWS LA VIE EXTRAORDINAIRE DE LOUIS WAIN Vous aimez les chats ? Pour Louis Wain (Benedict Cumberbatch), il s’agit d’un peu plus que de boules de poils à caresser. En dessinant ces bestioles à quatre pattes, encore peu domestiquées à son époque, il est parvenu à partager sa vision excentrique et ludique du monde. Une vision qu’il partageait avec sa femme (Claire Foy), loin des protocoles ou de la raison. Il y a beaucoup de matière dans ce biopic inattendu sur un peintre relativement peu connu. Entre la santé mentale du héros, son inadéquation avec les conventions, et la success story de ses dessins, on se demande parfois sur quel terrain le réalisateur Will Sharpe nous emmène. Mais sa mise en scène est inspirée (les couleurs varient avec les ressentis de Louis) et les comédiens totalement dévoués à la drôle de cause. (si) ●●●○○ Louis Wain a aidé les Anglais à dépasser leur dédain pour les chats. Mais tout le monde adore les chats, non ? Benedict Cumberbatch  : « Vous avez raison, même si je dois dire qu’en tant qu’acteur c’est difficile de les aimer quand ils rendent un tournage totalement impossible. Vraiment, je ne le recommande pas, et j’affirme sans crainte qu’on ne m’y reprendra pas. Les chats du film étaient très attendrissants et faisaient toutes ces choses adorables qu’on attend d’eux face à une boule de laine ou un fil qui pend. Mais ne vous attendez pas à ce que votre journée de travail se déroule tranquillement. Bon, en dehors du plateau, c’est vrai que j’adore ces bestioles. Je les trouve magiques, mystérieuses et majestueuses, tantôt très autonomes, tantôt collantes à souhait. Mais pour Louis, c’était plus que de la tendresse. Il les a utilisés comme réceptacle pour sa réflexion sur notre propre nature humaine. C’est pour ça que son travail a tant marqué les gens. Il les utilisait comme medium pour nous tendre un miroir, et observer les excentricités et la lucidité que sa femme Emily l’encourageait à capter. » Les dessins de Louis l’ont aidé à traverser des moments de vie très durs. Est-ce pareil pour vous avec votre métier de comédien ? « Oh oui, absolument ! Il y a une force de catharsis à trouver dans notre exploration parfois extrême des émotions que THE MATRIX  : RESURRECTIONS Pilule bleue ou pilule rouge ? On pensait la mission de Neo (Keanu Reeves) finie depuis son pacte avec les Machines contre le virus Agent Smith. Et pourtant… Un certain Thomas Anderson vit toujours dans la Matrice. Il y développe des jeux vidéo, avale des pilules bleues recommandées par son thérapeute, et bave discrètement devant la jolie nana du café d’en bas. Mais tiens, ne serait-ce pas Trinity ? Fallait-il une suite à la trilogie ‘Matrix’ ? Non ! Pour autant, ce quatrième volet parvient à prolonger l’histoire du combat contre les Machines en y ajoutant un nouvel élément  : le dépassement de la binarité (informatique, philosophique, sexuelle) comme pierre de résilience face à l’adversité. Les scènes d’action s’avèrent tristement plombantes, mais le plaisir philosophico-cérébral est intact. (si) supplément ●●●○○ Ph. The Searchers UN HÉROS Étrange mais vrai  : en Iran, si vous devez de l’argent à quelqu’un, ce créancier peut vous envoyer en prison. C’est ce qui arrive à Rahim, dans ‘A Hero’. Sa nouvelle copine a de bonnes nouvelles heureusement  : elle a trouvé un sac rempli de pièces d’or. Mais lorsque Rahim pris de remords décide de rechercher le propriétaire légitime, tout bascule. ‘A Hero’est en fait un drame sur la triche, la réputation, l’honneur et la volatilité de la gloire, avec les réseaux sociaux prêts à mettre le feu aux poudres. Le réalisateur Asghar Farhadi (‘A Separation’) élabore l’intrigue de façon si minutieuse cependant que le film en devient presque un thriller à la longue. Et ce qui est génial, c’est que le spectateur doit finalement concéder s’être trompé sur toute la ligne. Exactement le but du film. (rn) ●●●●○ L’année 2021 vue par Kroll, ce vendredi dans « Le Soir » Ce vendredi, « Le Soir » vous propose un supplément collector avec les meilleurs dessins de Kroll en 2021, commentés par la rédaction. L’occasion de retracer l’actualité de l’année de façon originale et décalée ! Rendez-vous en librairie ou en version numérique MOVIES nous convions en tant que conteurs d’histoires. Ça permet de mettre le doigt sur certaines choses, au bon moment. Les thèmes du film me parlent intimement  : la santé mentale, le deuil, les tragédies familiales, le vieillissement… Mon père de 80 ans était avec moi quand j’ai découvert le premier jet du film, et ça l’a soufflé… Il n’arrivait plus à parler, déjà parce que l’histoire de Louis l’avait touchée, mais aussi parce qu’il venait de voir son fils vieillir devant ses propres yeux. Ça m’a soufflé en retour, et pas qu’un peu. » Stanislas Ide RIDERS OF JUSTICE Le scénariste et cinéaste danois Anders Thomas Jensen prend un malin plaisir à s’approprier et détourner les genres cinématographiques avec des personnages uniques (pour ne pas dire timbrés) qu’il développe minutieusement. ‘Riders of Justice’a l’air d’un film de vengeance, jusqu’à ce qu’on remarque que le quatuor de ‘héros’est constitué d’un seul soldat traumatisé et de trois geeks borderline. Ils s’attaquent à une bande de motards criminels, qu’ils suspectent d’avoir causé un accident pour éliminer le témoin-clé d’un procès. Ce qui suit est aussi sanglant qu’absurde et drôle, mais sans que la violence ne devienne une vaste blague. En fin de compte, ‘Riders of Justice’est même une histoire triste et tragique, sur des gens qui ne peuvent accepter que la vie, parfois, peut être injuste aussi. (rn) ●●●●○ Repensons notre quotidien
M2 M3 Tirou Pour le Charleroi de demain, la gare des bus de Charleroi Sud SE COUPE EN 2 GARE A Quai A5 M2 M3 Arrêt provisoire/Débarquement GARE A Quai A4 Quai A3 Quai A2 M2 M3 Arrêt provisoire/Embarquement Quai A1 Quai Ligne Destination A1 1-3-18 A2 A3 A4 A5 25-35-138b 451-Cerisier 18-19-20 1-3-13-14-52-Bruyère Ancien bâtiment du tri postal La Placerelle Gare Charleroi SUD La Sambre La Sambre La Sambre Tirou Couillet GARE B TELLEMENT EN COMMUN ! B2 Pont Roi Baudouin B3 B4 GARE B GARE B À partir du 10 janvier 2022 ESPACE Quai Ligne Destination B1 A B2 B3 B4 B5 B6 B7 B8 B9 B10 21-70-170-M3ab 71-172- M1ab 43-83-68-ABBA Spéciaux 109a-E109-City Spéciaux 85-86-M4ab 43 – 83 – 71- ABBA Spéciaux ESPACE LÉGENDE Chemin piéton SELF ESPACE TEC Marchienne Beaux-Arts INFOS SUR LETEC.BE UNE QUESTION ? @letecofficiel 071/23 41 15 Villette M4



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :