Métro Belgique n°4400 20 déc 2021
Métro Belgique n°4400 20 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4400 de 20 déc 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : le bain de Noël à Nice.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 ON THE ROAD LUNDI 20/12/2021 metrotime.be HYUNDAI I20N La petite Coréenne se décline en sportive Si les précédentes Hyundai i20 ont toujours été un peu effacées, l’actuelle fait enfin preuve d’une indéniable personnalité esthétique. Le constructeur lui accorde aussi plus de caractère pour cette inédite déclinaison sportive N, à contre-courant de la tendance actuelle… Alors que les petits modèles sportifs ont tendance à disparaître des gammes de constructeurs généralistes (fini les 208 GTI chez Peugeot, les Clio R.S. chez Renault ou les OPC chez Opel), sacrifiés sur l’autel de normes toujours plus étouffantes, Hyundai décide d’apporter une variante N à sa petite i20. Mais pour limiter l’offre, et les émissions qui y sont liées (et surtout éviter les lourdes amendes en cas de dépassement), cette i20N est proposée sous forme de série limitée à 150 exemplaires en Belgique et au Luxembourg. Une plaquette numérotée sur le tableau de bord rappelle leur exclusivité et les clés de chaque voiture sont remises au client dans un écrin unique, accompagné d’un autographe authentique de Thierry Neuville, le pilote belge engagé en Championnat du monde des Rallyes (WRC). Pour rappel, la lettre N est à Hyundai ce que le M est à BMW  : la signature des modèles les plus puissants, et résolument taillés pour le plaisir des sens. Cette digne petite sœur de la i30N en reprend les attributs esthétiques  : boucliers bodybuildés soulignés de lisérés rouges, grandes jantes noires de 18 pouces, mais aussi un imposant aileron au sommet du hayon arrière. À cela s’ajoute la teinte « signature » du département N, le Performance Blue, spécifique à cette version. Ce bleu se retrouve également à bord sur de nombreux éléments tels que les accoudoirs, les commandes de clim et volets d’aération, les surpiqûres de sièges (sièges sports exclusifs par ailleurs) et bien sûr, la jante du volant, où l’on ne peut rater les deux petites ailettes bleues qui permettent de sélectionner le mode de conduite désiré (sport, éco, confort…) SPÉCIALE Sous le capot, Hyundai a glissé un 1.6 T-GDI turbocompressé de 204 ch et 275 Nm, et même jusqu’à 304 Nm durant quelques instants grâce à l’overboost. Mais au-delà de la technique, c’est surtout sur la route que cette i20N se montre diablement intéressante tant son châssis fait preuve d’une redoutable efficacité. La direction incisive et directe permet d’inscrire le train avant en courbe avec une grande précision, et le train arrière suit sans broncher à toutes les vitesses. Le différentiel mécanique à glissement limité remplit parfaitement son office et ni la motricité ni l’adhérence (assurée par des pneus Pirelli P-Zero) ne se laissent prendre en défaut. Résultat  : on s’amuse comme de plus en plus rarement ! Cette i20N semble donc bien taillée pour affronter les spéciales de rallye plutôt que la vie quotidienne, où son amortissement très (très) ferme pourra se montrer fatigant. Quoiqu’il en soit, cette Coréenne hors du commun est un magnifique collector qui nous rappelle que la passion automobile n’est pas encore éteinte. Alors, même 30.499 € , il est temps d’en profiter, tant que cela existe encore ! Photos D.R. EN QUELQUES CHIFFRES Moteur quatre cylindres, essence, 1.598 cm 3 ; 204ch - 275 Nm Transmission... aux roues avant Boîte. manuelle 6 rapports L/l/h.. 4.075/1.775/1.440 mm Poids à vide 1.190 kg Volume du coffre 352 l Réservoir 40 l 0 à 100 km/h 6,2 sec Vitesse maxi... 230 km/h Conso mixte.. 6,9 l/100 km CO 2 158 g/km Prix  € 30.499 AVANTAGES 1 Comportement routier redoutable Sportivité indubitable Sonorité de l’échappement affirmée Look sportif assumé… INCONVÉNIENTS … mais un peu « too much » ? Amortissement très ferme Prix plutôt élevé Rareté
metrotime.be LUNDI 20/12/2021 kat n I t STUDY 15 EN COLLABORATION AVEC Comment réussir son premier blocus ? Le blocus est arrivé très vite, certains étudiant.e.s n’en ont jamais vécu et cela peut paraître très stressant. Comment gérer son premier blocus ? Que faire ? Pourquoi autant de stress à cette période ? Les étudiant.e.s vous disent tout sur leurs angoisses ! Pour y remédier, Kotplanet a demandé à certain.e.s étudiant.e.s habitué.e.s au blocus de partager leurs meilleurs conseils. DES NOVICES ASSEZ STRESSÉS Michel, 18 ans, étudiant à Liège, nous raconte  : « Je stresse un peu parce que j’ai du mal à m’organiser et à étudier pendant longtemps. Ça me stresse parce que je sais que je ne vais pas étudier pendant un mois entier et j’ai peur de ne pas arriver assez préparé à mes exams. J’essaie de me faire un plan d’étude pour savoir quoi étudier et quand le faire ». C’est aussi le cas pour Sarah, 19 ans, étudiante à Solvay  : « En tant qu’étudiante étrangère qui vient tout juste de déménager, le scénario de doubler ou ne pas avoir tous les crédits est un cauchemar. Pour me préparer au mieux au blocus, j’essaie de faire minimum 3 heures par jour à la bibliothèque. J’ai pris des synthèses et je refais des TPs ». ET POUR LES ÉTUDIANTS AGUERRIS ? Qu’en est-il des étudiant.e.s habitué.e.s des blocus qui chaque année se lancent dans cette période de Noël légèrement perturbée ? Pour Julie, étudiante en master en droit, la quantité de matière à étudier augmente d’année en année. « Chaque session, j’ai l’impression d’être dépassée tellement je ne sais pas où donner de la tête. Pourtant, avec les années, je sais que ça va bien se passer mais ça ne m’empêche pas de stresser ». Pour elle, un bon moyen de se motiver à étudier et de bosser en facecam avec d’autres étudiants. Pour Pierre, 21 ans, étudiant bac 2 en photographie, c’est un peu différent. Il sait que le travail paie toujours. « J’ai déjà fait 3-4 blocus et ça s’est bien passé, dans le sens où je savais ce qui m’attendait et que j’avais souvent les résultats que je sentais arriver ». Pour lui, l’intérêt porté aux matières influence beaucoup sa capacité à étudier mais il ne se tracasse pas davantage. LES MEILLEURS CONSEILS POUR RÉUSSIR SON BLOCUS Si tu es étudiant.e, ces quelques conseils sont pour toi. ▶ Faire un horaire et un planning C’est la clé, l’organisation ! Fixe-toi des objectifs quotidiens, un nombre de pages ou de chapitres à atteindre. Attention à bien assimiler la matière tout de même. En faisant ça, tu vas éviter de tout donner les 4 premiers jours pour ensuite ne plus savoir regarder tes feuilles tellement tu es dégouté.e. En bref, qu’est-ce qu’en pense la communauté Kotplanet sur Instagram et Facebook ? Sur Facebook, 740 étudiant.e.s se sont exprimé.e.s sur leur entrée en blocus en cette fin d’année 2021. Plus de 60% d’entre eux ont déjà vécu cette période particulière et sont toujours aussi stressé.e.s par l’idée. Seuls 18% des étudiant.e.s estiment que cela sera un jeu d’enfant. Sur la page Instagram @Kotplanet, 300 étudiant.e.s se sont confié.e.s sur la préparation de leur blocus. 66% n’ont pas pu préparer leur blocus à l’avance étant donné les cours et leur quotidien d’étudiant.e et sont également en demande de conseils que ce soit leur premier blocus ou non. Ph. Pexels ▶ Ne pas oublier les pauses… mais n’en abuse pas Les pauses sont très importantes pour se changer les idées et recharger les batteries. Il faut s’aérer, se divertir pour mieux se concentrer par la suite. Mais attention, n’en abuse pas quand même. Fixetoi des heures, comme ça tu pourras te caler avec celles de tes colocs et te détendre un peu avec eux ! ane.be ▶ Dormir ! Avoir suffisamment d’heures de sommeil est primordial. Le Passez un hiver magique à Anvers Découvrez le programme et les mesures sanitaires sur www.hiveraanvers.be blocus, tu dois le voir comme un marathon, pas comme un sprint. Si tu fais des nuits blanches dès le début, tu ne tiendras jamais jusqu’aux examens. Repose-toi, c’est comme ça que ton cerveau fonctionne mieux ! ▶ Ne pas stresser… tout de suite Le blocus n’est pas le moment pour paniquer, tu as encore le temps pour t’organiser et optimiser au maximum ce temps pour réussir tes examens. Vois-le comme une opportunité de faire de ton mieux et d’arriver aux examens le moins paniqué possible. Plus d’articles blocus sur  : www.kotplanet.be



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :