Métro Belgique n°4396 13 déc 2021
Métro Belgique n°4396 13 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4396 de 13 déc 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : Verstappen sacré au bout du suspense.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 LUNDI 13 DÉCEMBRE 2021 Le guide carrière de Metro ▶START Comment demander une augmentation de salaire via Teams ou Zoom ? Si vous souhaitez profiter des mois de décembre et janvier pour demander une augmentation à votre employeur, il y a de fortes chances que cette conversation se déroule à distance via Teams ou Zoom. Voici quelques conseils pour réussir cette étape. Décembre et janvier sont traditionnellement les mois au cours desquels employeurs et employés se réunissent pour une évaluation. Si ces réunions se déroulent bien, c’est aussi le moment idéal pour demander une augmentation à votre employeur. Maintenant que nous travaillons tous principalement à domicile, il y a de fortes chances que cette conversation se déroule via Teams ou Zoom plutôt que dans la salle de conférence du bureau. Aline Lewy, consultante senior au sein du cabinet de recrutement international Robert Walters, vous donne quelques conseils pour être bien préparé à négocier une augmentation de salaire avec votre employeur. RECHERCHEZ VOTRE VALEUR MARCHANDE Faire des recherches sur la valeur marchande d’une personne occupant votre poste et comparer votre salaire est un bon point de départ dans votre metroYAU** YOUNG ACTIVE URBANS préparation. Pour cela, il existe des plateformes en ligne comme « L’outil d’enquête salariale numérique » de Robert Walters. « En un rien de temps, vous obtenez un aperçu complet des tendances salariales des professionnels de votre domaine. Votre valeur marchande vous semble-t-elle supérieure au salaire que vous touchez actuellement ? Alors n’hésitez pas à partager cet outil avec votre manager, afin d’appuyer votre demande d’augmentation salariale », explique Aline. MONTREZ VOTRE CONFIANCE EN VOUS Vous êtes bien préparé et la réunion en ligne est programmée. Il s’agit maintenant de présenter de manière claire et confiante les arguments pour lesquels vous méritez une augmentation de salaire. Gardez vos arguments et le montant que vous aimeriez gagner à portée de main. « Même lors d’une réunion en ligne, il est important Ph. Pexels de ne pas s’énerver lorsque votre manager met en doute vos arguments ou semble ne pas être d’accord avec ce que vous dites. Assurez-vous que vous savez clairement ce que votre employeur attend et comment vos compétences y contribuent », conseille Aline. DÉVELOPPEZ-VOUS Les employés qui se développent de manière proactive en acquérant des formations, des cours et des qualifications supplémentaires se distinguent ir a vraiment des autres. « Veillez à ce que ces cours supplémentaires soient également pertinents pour votre poste. Sinon, cela n’aura que peu d’effet si vous l’invoquez comme raison pour obtenir un salaire plus élevé. Votre supérieur n’est pas immédiatement prêt à vous accorder une augmentation de salaire ? Demandez-lui alors s’il veut contribuer financièrement à votre formation. Même en ligne, il existe de nombreux cours et formations disponibles », conclut Aline Lewy. ◀ Nous recherchons  : Un.e Account Manager Postule maintenant ! metromedia.be/jobs METRO MEDIA
▶START Le guide carrière de Metro LUNDI 13 DÉCEMBRE 2021 Quels employeurs offrent une voiture de société ? La voiture de société est un avantage extra-légal très populaire en Belgique. Elle est même un élément crucial pour recruter des nouveaux talents. Mais la plupart des voitures de société se retrouvent dans seulement quatre secteurs. Dans le cadre de son enquête salariale, SD Worx a analysé la présence de voitures de société en 2020 pour tous les contrats fixes et dans les fonctions avec un salaire annuel recalculé de plus de 19.000 € . Cela représente un échantillon de 620.000 travailleurs dans 21.000 entreprises, avec environ trois quarts d’employés (72%) et un quart d’ouvriers (28%). Résultat  : Moins d’un quart (23%) des travailleurs dispose d’une voiture de société pour se rendre au travail et plus de la moitié des travailleurs viennent avec leur propre véhicule. QUATRE SECTEURS SURREPRÉSENTÉS La situation dépend toutefois fortement du secteur dans lequel vous travaillez. En tant que travailleur, vous avez le plus de chances d’avoir une voiture de société dans le cadre de votre fonction dans le secteur « Information et communication »  : six travailleurs sur dix y ont une voiture, suivis par le secteur « Activités professionnelles, scientifiques et techniques », où un travailleur sur deux dispose d’une voiture de société. Mais d’autres secteurs prévoient également une voiture de société, comme les « services financiers et assurances » (39% y ont une voiture), le secteur des services d’utilité publique (37%), suivi du secteur de la construction (29%). Envie de changer de boulot ? Voici comment faire le bon choix Ce serait le moment idéal de changer d’emploi. Mais comment faire le bon choix ? En ce moment, il y a plus de postes vacants que de demandeurs d’emploi. Robert Walters, spécialiste du recrutement international, s’attend donc à voir beaucoup de mouvements sur le marché du travail dans les mois à venir. Mais comment faire le bon choix ? Voici trois conseils d’Özlem Simsek, directrice générale de Robert Walters Belgique. QU’EST-CE QUI VOUS FAIT VIBRER ? « Posez-vous les questions suivantes  : où en suis-je dans ma carrière et quelles sont mes ambitions ? C’est le moment idéal pour choisir une nouvelle voie. Les organisations ont du mal à recruter le candidat idéal, elles sont donc ouvertes à des idées originales et donnent aux gens le temps de se développer. Avez-vous déjà pensé à changer de type d’organisation ou de rôle ? C’est le moment de le faire ! », estime Özlem. Ph. Özlem Simsek DEMANDEZ CONSEIL « Bien sûr, il est bon de parler à sa famille et à ses amis des possibilités de carrière, mais trop d’avis vous feront hésiter. Faites confiance à votre propre instinct. Essayez de savoir ce qui vous passionne et demandez conseil à un consultant en recrutement. Ils connaissent le marché, peuvent vous aider à déterminer ce qui est important pour vous et peuvent vous proposer des idées auxquelles vous n’aviez pas encore pensé », conseille la directrice générale. LE BONHEUR AU TRAVAIL « Au final, il s’agit simplement de savoir si vous trouvez de la satisfaction dans votre travail quotidien. La satisfaction offerte par les primes et les augmentations de salaire n’est souvent que temporaire, tandis que les possibilités de croissance, les programmes de formation et une grande flexibilité garantissent plus de bonheur au travail à long terme », conseille Özlem Simsek. ◀ Ph. Unsplash Je cherche un job d’employé(e) ! Saviez-vous que 3 chercheurs d’emploi sur 4 trouvent un job après une formation Cefora ? Consultez nos formations sur www.unjobdemploye.be Nos formations sont organisées en collaboration avec nos différents partenaires en fonction de leur expertise. Waouw, impressionnant ! 11 DANS LES PME Par ailleurs, 60% des voitures de société se retrouvent dans les PME, dans les organisations comptant jusqu’à 250 travailleurs. Dans une enquête récente, les PME indiquent que, dans les trois quarts des cas, il s’agit d’une voiture de fonction nécessaire au travail, comme pour une visite de client. Un quart d’entre elles déclarent ne pas vouloir de voitures de société. 28% indiquent que les voitures de société seront plus chères et 12% signalent qu’elles proposeront des voitures plus petites. Seules 10,7% déclarent ne plus proposer de voitures pour les nouveaux contrats. À peine une minorité souhaite opter pour davantage de vélos d’entreprise et de transports publics. « Les employeurs de ces secteurs choisissent d’inclure une voiture de société dans le paquet de rémunération total, étant donné qu’elle est nécessaire à l’exercice de la fonction (comme les visites de clients), mais qu’elle reste également un avantage financier attrayant tant pour l’employeur que pour le travailleur. De manière générale, moins d’un travailleur sur quatre dispose d’une voiture de société. Ce taux est plus élevé chez les employés (30%), étant donné que ces fonctions ont plus souvent besoin d’une voiture dans le cadre de leur emploi. Les ouvriers bénéficient quant à eux plus souvent d’un remboursement pour les trajets domicilelieu de travail effectués avec leur propre voiture  : sept ouvriers sur dix bénéficient de cet avantage », détaille Vassilios Skarlidis, Sales Manager PME chez SD Worx. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :