Métro Belgique n°4392 6 déc 2021
Métro Belgique n°4392 6 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4392 de 6 déc 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Lumajang, un village de cendres.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS LUNDI 6/12/2021 metrotime.be Eric Zemmour dévoile le nom de son parti AFP/S. Rellandini PARIS Le candidat d’extrême droite à la présidentielle, Eric Zemmour, a choisi « Reconquête » comme nom pour son parti. Il a donné hier son premier meeting de campagne. metro L’ancien polémiste et éditorialiste télévisuel de 63 ans a réuni dans l’après-midi ses troupes à Villepinte, au nord de Paris, derrière son nouveau slogan « Impossible n’est pas français », expression attribuée à Napoléon, assortie d’un rameau d’olivier. Agitant des drapeaux français, criant « Zemmour président ! », des milliers de personnes se sont rassemblées pour le premier meeting du candidat. L’ambiance s’électrisait au fur et à mesure de l’attente de son arrivée. « Si je gagne cette élection ce ne sera pas une alternance de plus mais le début de la reconquête du plus beau pays du monde », a lancé Eric Zemmour devant ses partisans, pour entamer cette réunion publique. « Le grand rassemblement commence enfin aujourd’hui. Vous êtes près de 15.000 personnes aujourd’hui, qui avez bravé le politiquement correct les menaces de l’extrême gauche et la haine des médias », a ajouté le polémiste d’extrême droite. « ZEMMOUR, CASSE-TOI » Quelque 2.200 manifestants, selon la préfecture de police, ont défilé dans les rues de Paris hier pour dénoncer la candidature à l’élection présidentielle et le discours à leurs yeux « raciste » d’Eric Zemmour. Le poing levé et au cri de « Zemmour casse-toi, Paris n’est pas à toi », les manifestants se sont réunis dans le quartier de Barbès et pris la direction du parc de la Villette, où l’ancien journaliste devait initialement tenir sa première grande réunion publique. Son meeting a finalement été déplacé à Villepinte, à une vingtaine de kilomètres de la capitale, à cause de « l’engouement populaire » et pour des raisons de sécurité, selon son entourage. ◀ Le plaisir de lire à portée de main Le variant Omicron progresse vite au Danemark COPENHAGUE Le nombre de cas confirmés du nouveau variant Omicron du virus responsable de la Covid-19 a bondi à 183 hier au Danemark. Les autorités sanitaires qualifient l’évolution de « préoccupante ». Au dernier pointage vendredi, le Danemark n’avait que 18 cas confirmés et 42 cas suspects, selon les données de l’institut public SSI, ce qui signifie que le nombre de cas a au moins triplé en 48 heures. Avant cette annonce, le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies (ECDC) totalisait 182 cas dans toute l’Union européenne, plus la Norvège et l’Islande. Le pays nordique est un des plus équipés en Europe en matière de séquençage, lui permettant Ï1110 AFP/H. Bagger r I. ifiligir 4e,.r.F. 1 Dans les displays 4X PAR SEMAINE Lundi - Mardi - Jeudi - Vendredi 7j/7 sur Metrotime.be de détecter davantage de cas et plus rapidement, sans que cela signifie que la contagion y soit plus forte qu’ailleurs. UN TRAVAIL « INTENSE » « Nous observons une hausse préoccupante du nombre de cas d’infections par l’Omicron au Danemark », a souligné le directeur du SSI, Henrik Ullum. « Il y a désormais des chaînes de contagion où le variant est détecté chez des gens qui ne sont pas partis en voyage ou été en contact avec des voyageurs », souligne-t-il. L’institut travaille « intensément » pour accélérer encore les résultats rapides de tests de laboratoire, afin que les institutions sanitaires puissent tracer les chaînes de contamination « le plus vite possible », ajoute-t-il. ◀
Bienvenue à bord de Bruxelles portbrussels,Ç 24, Regardez autour de vous. Vous voyez Bruxelles changer ? Au centre de ce magnifique projet, il y a le port de Bruxelles. Avec ses berges, ses nouveaux ponts, ses kilomètres de balades et de pistes cyclables. Ici, le temps s’écoule à la vitesse des bateaux. Ce port, c’est le cœur d’une ville plus durable, avec près de 2000 camions en moins chaque jour et la création de nouveaux emplois. Un véritable trait d’union entre les quartiers qui le bordent. Alors, soyez tous les bienvenus sur nos quais. Le cœur qui fait battre Bruxelles. Un cœur qui bat dans la ville



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :