Métro Belgique n°4390 2 déc 2021
Métro Belgique n°4390 2 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4390 de 2 déc 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : un deuxième cas du variant Omicron détecté en Belgique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 NEWS JEUDI 2/12/2021 metrotime.be Belga/Ph. AFP Une bombe explose à Munich Plusieurs personnes ont été blessées hier à Munich dans l’explosion d’une bombe aérienne datant de la Seconde Guerre mondiale, rapportent des médias allemands. Le trafic ferroviaire autour de la principale gare de Munich a été suspendu. La détonation s’est produite sur un chantier ferroviaire près du centre-ville, a précisé la police. Selon le ministre bavarois de l’Intérieur, la bombe de 250 kilos a été heurtée durant les travaux. Belga/Ph. ANP L’OCDE demande l’accélération de la vaccination PARIS La priorité économique, c’est le vaccin  : l’OCDE a exhorté hier les États à accélérer le rythme dans la distribution des doses afin d’enrayer la pandémie, pointant « la menace pour la reprise » économique du variant Omicron. « La priorité demeure de s’assurer que les vaccins sont produits et distribués le plus rapidement possible à travers le monde, y compris les doses de rappel », a exhorté l’Organisation de coopération et de développement économiques dans les conclusions de ses perspectives intermédiaires publiées hier. « La reprise restera précaire partout tant que cet objectif ne sera pas atteint », a-t-elle ajouté. Bien qu’elles ne prennent pas en considération les derniers développements autour du variant Omicron, une nouvelle souche apparue ces derniers jours et dont la gravité sur la santé est encore incertaine, les prévisions de croissance mondiale de l’OCDE ont été revues en légère baisse de 0,1 point à 5,6%, en comparaison avec les précédentes prévisions de septembre. L’activité l’an prochain serait en revanche inchangée, à 4,5%. UNE CROISSANCE MOINS ROBUSTE Pour la zone euro, l’OCDE prévoit un léger recul de sa prévision de croissance 2021 à 5,2%. Elle table par contre sur une amélioration pour la France avec un PIB en progression de 6,8% cette année (+0,5 point) et 4,2% l’an prochain (+0,2), et pour l’Italie respectivement en progression de 6,3% (+0,4 point) et 4,6% (+0,5). La bonne dynamique de ces deux États est aussi liée au fait qu’ils ont particulièrement chuté au plus fort de la pandémie. L’Allemagne subit de son côté « des pénuries de matériaux clés » pour son industrie et voit sa prévision reculer de 0,5 point l’an prochain à 4,1% mais se stabiliser à 2,9% cette année. Le Royaume-Uni affiche un léger rebond par rapport aux précédentes prévisions, à 6,9% mais un recul pour 2022 à 4,7%. L’investissement reste Belga/Ph. AFP Plus de migrations internationales malgré la Covid-19 GENÈVE Le nombre de migrants internationaux a augmenté légèrement en 2020, malgré l’impact brutal de la pandémie de Covid-19 sur les déplacements et les nombreuses fermetures de frontières, a indiqué l’Onu hier. Le nombre de migrants internationaux a représenté 3,6% de la population mondiale l’année dernière pour atteindre 281 millions de personnes, explique l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans son rapport annuel sur les flux migratoires paru hier. C’est une petite hausse par rapport à 2019, quand les 272 millions de migrants internationaux représentaient 3,5% de la population Belga/Ph. AFP mondiale mais ce sont presque 200 millions de personnes de plus qu’en 1970, quand on comptait seulement 84 millions de migrants internationaux soit 2,3% de la population mondiale, a rappelé l’OIM. Toutefois, l’organisation souligne que deux millions de personnes de plus auraient entrepris une migration internationale si la pandémie de Covid-19 n’était pas venue bouleverser les liaisons internationales mais aussi le fonctionnement même des pays d’accueil et de leur économie. Pour la seule année 2020, quelque 108.000 restrictions aux voyages ont été introduites et le nombre de passagers aériens a chuté de 60% à seulement 1,8 milliard contre 4,5 milliards l’année précédente. Le Covid « a changé le monde », a souligné Marie McAuliffe, l’auteure du rapport. ◀ Des Thalys vers Disney Thalys reprendra ses liaisons au départ d’Anvers et de Bruxelles vers Disneyland Paris (Marne-la- Vallée) et l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle les vendredi, samedi et dimanche à partir du 18 mars 2022, a annoncé l’entreprise ferroviaire hier, jour de lancement de la vente des billets. Depuis Anvers, il faut moins de 2,5 heures pour atteindre l’entrée des parcs et depuis Bruxelles 1 heure et 31 minutes. soumis aux incertitudes tandis que la hausse des droits de douane liés au Brexit pèse sur les importations et les exportations. Du côté des États-Unis, après avoir nettement revu en baisse la perspective américaine en septembre, l’OCDE a de nouveau abaissé ses attentes, cette fois à 5,6% cette année et 3,7% l’an prochain. « Le retrait actuel du soutien budgétaire a maintenant un impact négatif », justifie-t-elle. Le niveau d’épargne reste élevé dans le pays. En Asie, après avoir connu un début d’année solide sur fond de réouverture de l’économie mondiale et de reprise des exportations, la Chine « a marqué le pas au cours du deuxième semestre », affirme l’OCDE. Sur l’inflation, autre grande crainte du moment, l’OCDE prévoit que les indices de prix devraient connaître un pic d’ici la fin du premier trimestre prochain dans la majorité des pays avancés et émergents, avant de reculer graduellement. L’institution prévoit par ailleurs qu’une partie des difficultés d’approvisionnement devrait se dissiper dès la fin d’année. ◀ Les réservations aériennes vers le Japon suspendues TOKYO Le Japon a demandé aux compagnies aériennes de suspendre toutes les nouvelles réservations à destination de son territoire pendant une durée d’un mois, face aux craintes concernant le variant Omicron, a annoncé hier le ministère nippon des Transports. « Nous avons demandé aux compagnies aériennes de ne plus accepter de nouvelles réservations pendant un mois à partir du 1er décembre », a déclaré un responsable du ministère, précisant que les réservations existantes n’étaient pas concernées. ◀ Belga/Ph. AFP L’OMS veut mieux combattre les pandémies AFP/A. Wallace GENÈVE Les 194 membres de l’OMS ont lancé hier un processus de négociation en vue d’aboutir à un accord international pour mieux prévenir et combattre une prochaine pandémie. La décision a été adoptée à l’unanimité à l’issue d’une réunion exceptionnelle de trois jours de l’Assemblée mondiale de la santé, organe décisionnel suprême de l’Organisation mondiale de la santé qui rassemble l’ensemble de ses membres. Cet accord « représente un engagement commun à renforcer la prévention, la préparation et la réponse aux pandémies, en tenant compte des leçons que nous avons apprises », a déclaré l’ambassadrice australienne auprès de l’Onu, Sally Mansfield. ◀
INFO SNCB Prenez le train des lumières vers Alice au Pays des Merveilles. Voyagez à - 50% * A/R vers le ZOO d’Anvers grâce au Discovery Ticket ! Plus d’infos sur sncb.be/discovery * Réduction uniquement sur la partie non fixe du prix du Tarif Standard. Le montant fixe varie de 1,1649  € à 1,7939  € par trajet simple. Plus d’infos sur sncb.be 50% réduction 100% week-end Weekend Ticket Toutes les destinations en Belgique à -50% *. Infos et conditions sur sncb.be * Réduction uniquement sur la partie non fixe du prix du Tarif Standard. Le montant fixe varie de 1,1649  € à 1,7939  € par trajet simple. Plus d’infos sur sncb.be



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :