Métro Belgique n°4389 30 nov 2021
Métro Belgique n°4389 30 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4389 de 30 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'inflation s'emballe, les patrons inquiets.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 CM NEWS MARDI 30/11/2021 1 metrotime.be « Vaccin », le mot de l’année WASHINGTON Le mot « vaccin » a été désigné hier mot de l’année 2021 par le célèbre dictionnaire américain en ligne Merriam- Webster. Ce choix car il est passé de principal remède à la pandémie de Covid-19 à un « argument politique et une source de division ». « Rares sont les mots qui peuvent exprimer tant de choses sur une période dans le temps », justifie le dictionnaire. « Le mot vaccin a signifié beaucoup plus que la médecine en 2021. Pour beaucoup, il a symbolisé un retour possible à la vie d’avant la pandémie. Mais il a aussi été au centre des débats sur le choix personnel, l’affiliation politique, les règlements professionnels, la sécurité à l’école, l’inégalité dans la santé, et tant d’autres », ajoute Merriam-Webster. « L’utilisation d’un vaccin qui déclenche une réponse immunitaire d’une façon tout à fait nouvelle a forcé Merriam-Webster à réviser et étendre sa définition du mot » en mai, indique le Ph. Unsplash dictionnaire. Les recherches en ligne sur le mot « vaccin » ont augmenté de 601% entre 2020 et 2021, et de 1.048% entre 2019 et 2021. VARIOLE DE LA VACHE Le mot « vaccin » est dérivé du latin vacca (vache) et vient de la « vaccine », ou variole de la vache, qui a été utilisée pour mettre au point le vaccin contre la variole chez les humains. YAU** YOUNG ACTIVE URBANS Parmi les autres mots les plus recherchés en 2021, on trouve « insurrection » pour qualifier les violences du 6 janvier au Congrès américain, le nom du robot de la Nasa « perseverance » qui s’est posé en février sur Mars, et le terme « woke » développé par la gauche américaine pour désigner la prise de conscience des injustices notamment liées à la couleur de peau ou au genre. ◀ Andersson réélue Première ministre en Suède STOCKHOLM Après une rocambolesque élection-démission en l’espace de sept heures la semaine dernière, la cheffe des sociaux-démocrates suédois Magdalena Andersson a été réélue Première ministre hier par le Parlement et va pouvoir devenir officiellement la première femme à occuper le poste. Jusqu’ici ministre des Finances, Magdalena Andersson a été élue par les députés avec 173 voix contre, 101 voix pour et 75 abstentions. En Suède, un gouvernement est approuvé tant qu’une majorité absolue de 175 députés ne vote pas sa censure. L’élection clôt le feuilleton de la transition du pouvoir social-démocrate provoquée par le départ du Premier ministre Stefan Löfven, qui avait passé la main au début du mois après sept ans au pouvoir et à moins d’un an des législatives de septembre 2022. ◀ EN BREF ▶ Le parquet général a requis hier cinq ans d’emprisonnement dont un ferme à l’encontre de François Fillon au procès en appel de l’ancien Premier ministre pour des soupçons d’emplois fictifs de son épouse Penelope Fillon. ▶ Le ministre de l’Intérieur français Gérald Darmanin a annoncé hier le « doublement » des effectifs de Nous recherchons  : Un.e Account Manager Postule maintenant ! metromedia.be/jobs policiers et gendarmes chargés de lutter contre l’immigration clandestine et la création d’antennes régionales pour tenter de démanteler les réseaux transmanche. ▶ L’Ukraine a appelé hier ses alliés à agir vite pour dissuader la Russie de toute invasion, estimant qu’une offensive de Moscou pourrait être déclenchée « en un clin d’œil »
metrotime.be 1 MARDI 30/11/2021 NEWS im 7 L’Iran « déterminé » à trouver un accord sur le nucléaire AFP/V. Simicek VIENNE Après cinq mois de pause, les négociateurs sur le nucléaire iranien se sont retrouvés hier à Vienne, avec une délégation iranienne « déterminée » à aboutir. Mais les analystes sont peu optimistes sur les chances de ressusciter rapidement l’accord de 2015. Nouveau tir réussi de missile hypersonique MOSCOU L’armée russe a annoncé hier avoir effectué avec succès un nouveau tir d’essai du missile de croisière hypersonique Zircon, dans un contexte de course à ce genre d’armements, que Moscou juge « invincibles ». Cette annonce intervient après la publication récente dans des médias américains d’informations selon lesquelles la Chine a testé cet été un missile hypersonique capable de lancer à son tour un projectile. L’armée russe a pour sa part annoncé avoir tiré un missile Zircon depuis la frégate Amiral Gorchkov sur une cible dans les eaux de la mer Blanche, dans l’Arctique. Le tir « a été reconnu comme réussi », la cible située à plus de 400 km « ayant été détruite ». ◀ « La délégation de la République islamique d’Iran est à Vienne avec la ferme détermination de parvenir à un accord », a déclaré le porteparole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh. Les différentes parties s’étaient quittées en juin sur une note positive, mais l’arrivée au pouvoir en Iran du président ultraconservateur Ebrahim Raïssi a changé la donne. Pendant des mois, la nouvelle équipe dirigeante a ignoré l’appel des Occidentaux à revenir autour de la table, tout en poursuivant la montée en puissance du programme nucléaire. Téhéran insiste désormais sur « la levée de toutes les sanctions, d’une manière garantie et vérifiable ». Dans la capitale, des habitants disaient attendre des « résultats » car « le pouvoir d’achat des gens ordinaires s’amenuise de jour en jour ». « REMETTRE L’ACCORD SUR LES RAILS » L’UE a de son côté jugé Fondation Prince Laurent « crucial de reprendre là où nous en étions restés et d’œuvrer à remettre l’accord sur les rails dès que possible ». Face à une délégation iranienne fortement étoffée pour ce septième round depuis le début des pourparlers en avril, ont pris place les diplomates des autres États impliqués – Grande- Bretagne, France, Allemagne, Russie et Chine –, tandis que les États-Unis de Joe Biden participent de manière indirecte. Depuis le début de l’année, l’Iran a franchi plusieurs lignes, portant le taux d’enrichissement d’uranium à des niveaux inédits et restreignant l’accès aux inspecteurs de l’AIEA. ◀ SYDNEY Le changement climatique est le « facteur déterminant » conduisant à des feux de forêts de plus en plus intenses, ont souligné des scientifiques de la recherche publique australienne, contredisant le gouvernement. AFP/E. Collis Al AIDER L’HOMME PAR L’ANIMAL ! Un NOUVEAU LOOK mais, plus que jamais, la même mission —:, pour la Fondation Prince Laurent ! Le PLAN FROID se renouvelle cet hiver afin que les personnes SDF à Bruxelles possédant un animal puissent toujours compter sur le soutien de la Fondation malgré la situation sanitaire compliquée. Un 6 ÈME DISPENSAIRE ouvrira bientôt ses portes à Charleroi afin de procurer des soins vétérinaires gratuits aux animaux des personnes défavorisées. Soutenez la Fondation Prince Laurent en achetant un de nos articles de Noël pour chaque membre de votre famille (y compris ceux à quatre pattes !) sur notre site  : www.sfprlaurent.be Ou faites un don  : BE03 3101 4773 0884 Communication  : Metro Le climat, premier responsable des feux de forêt en Australie Dans une étude évaluée par leurs pairs, les chercheurs de l’agence publique CSIRO ont examiné 90 ans de données et conclu que le changement climatique est le principal facteur à l’origine des méga-incendies comme ceux qui ont ravagé l’Australie en 2019- 2020. Les experts ont étudié une série de facteurs de risque d’incendie, depuis la quantité de végétation morte au sol à l’humidité, les conditions météorologiques et les conditions de démarrage de feu, pour déterminer ce qui pouvait conduire à d’immenses feux. « Si les huit facteurs d’activité du feu ont joué un rôle variable dans l’influence des feux de forêt, le climat a été le facteur déterminant de l’activité du feu », a déclaré Pep Canadell, responsable de la recherche sur le climat au CSI- RO. Les résultats de l’étude ont été publiés dans la dernière édition du journal scientifique Nature, le 26 novembre. Le gouvernement conservateur australien n’a pas cessé de minimiser le rôle du changement climatique dans les incendies de 2019-2020, qui ont ravagé la côte du Sud-Est et enveloppé d’une épaisse fumée âcre de grandes villes comme Sydney. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :