Métro Belgique n°4383 19 nov 2021
Métro Belgique n°4383 19 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4383 de 19 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'obligation vaccinale des soignants fait débat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS VENDREDI 19/11/2021 metrotime.be Les actions au sein de la police continuent Belga/D. Waem BRUXELLES Pour protester contre le blocage des négociations salariales et la révision du dispositif de fin de carrière, des policiers mènent diverses actions alors qu’une concertation a eu lieu hier. LA CUISINE DE TES RÊVES T'ATTEND ! DDYCUISINES www.reddycuisines.be Depuis lundi, les syndicats de police mènent chaque jour des actions contre le blocage des négociations salariales, contre la révision du dispositif de fin de carrière et le manque de moyens. Une nouvelle concertation a eu lieu ce jeudi avec notamment des représentants du SPF Intérieur. Formellement, cela concernait le préavis de grève que les syndicats ont remis pour la police locale. Un préavis de grève pour la police fédérale est déjà d’application. À l’issue de la concertation sociale, les syndicats de la police étaient furieux. Des centaines de protestataires qui se trouvaient devant les bâtiments de la police fédérale à Bruxelles ont rejoint spontanément la rue de la Loi pour réclamer un entretien avec le Premier ministre Alexander De Croo, la ministre de l’Intérieur étant en visite de travail aux USA. « J’avais l’impression qu’on nous riait au nez », a déclaré Carlo Medo du SNPS. Selon lui, les syndicats de police prévoient de manifester à nouveau lundi, notamment. PAS DE FIN EN VUE POUR LES ACTIONS Les syndicats de police ont l’intention de poursuivre leurs actions ces prochaines semaines. Des grèves du zèle devraient déjà se produire aujourd’hui dans les aéroports et certains services du SPF Justice comme le transport de détenus. « Nous agissons toujours cette semaine et il y aura d’autres actions la semaine prochaine », avait déclaré Vincent Houssin du syndicat SLFP Police. ◀ Le « ras-le-bol » du personnel de Brussels Airlines ZAVENTEM Une centaine de travailleurs et travailleuses de Brussels Airlines ont mené une action hier matin à proximité du hangar où a été présenté le premier avion de la compagnie arborant le nouveau logo, dévoilé il y a quelques jours déjà. Brussels Airlines a présenté, hier, son premier avion arborant le nouveau logo. Une étape importante car l’entreprise ouvre un « nouveau chapitre » de son histoire et se tourne résolument vers l’avenir, a commenté son CEO Peter Gerber. Belga/D. Waem UN GOÛT « AMER » Ce changement de logo ne passe pas auprès des travailleurs de la compagnie. Une partie du personnel, tant pilotes que personnel de cabine, se montre en tout cas très critique face à cette évolution et surtout le moment choisi. « Les gens ont tourné symboliquement le dos au bâtiment », a expliqué Olivier Van Camp, du syndicat socialiste BBTK/Setca. « Nous ne sommes pas contre un nouveau logo en soi, car le renouvellement n’est pas un problème. Mais le timing n’est pas bon. » « C’est un ras-le-bol installé au sein des travailleurs depuis la reprise des activités pendant l’été. Le personnel est à bout ! », résume Didier Lebbe, secrétaire permanent CNE, qui dénonce en outre des horaires pour les fêtes de fin d’année qui sont « intenables ». Les pilotes ont d’ailleurs demandé une conciliation au SPF Emploi pour régler certains points de désaccord avec la direction, a-t-on appris jeudi. Si les deux parties ne devaient pas parvenir à s’entendre, cela pourrait donner lieu à des grèves dans les prochaines semaines. ◀ GRATUIT AVEC L'OFFRE Offre valable du 02/11 ou 19/12 indus ou jusqu'à ipuisoment du stock
metrotime.be VENDREDI 19/11/2021 NEWS 5 La réintroduction de « tueurs d’abeilles est justifiée » BRUXELLES Selon l’EFSA, la réintroduction de néonicotinoïdes, qualifiés de « tueurs d’abeilles », dans onze pays de l’Union européenne, est « justifiée ». La décision de onze pays de l’Union européenne, dont la Belgique, d’autoriser la réintroduction temporaire en 2020 et 2021 d’insecticides néonicotinoïdes, qualifiés de « tueurs d’abeilles », était « justifiée », faute d’alternative, a estimé l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). DES PESTICIDES INTERDITS DEPUIS 2018 L’UE interdit depuis 2018 l’usage en plein champ, pour toutes les cultures, de trois néonicotinoïdes (clothianidine, thiaméthoxame et imidaclopride), des pesticides accusés de contribuer au déclin massif des colonies de pollinisateurs. En janvier 2020, l’approbation du thiaclopride, autre néonicotinoïde susceptible Intégrer les écoles dans leur environnement Ṡ..:74V.,e7w.Y.7-:.±.1.".L",.:t.-nispammg, seat 1 eere.-/f"..:..-" -'2griffleilP-Fee't 1 a ! "-e.. ; em.mik lu...:-... 7 ii ulromi. Belga/O. Delarouzee BRUXELLES Le gouvernement bruxellois a sélectionné six projets qui seront soutenus dans le cadre du Contrat École. Il s’agit d’un dispositif de rénovation urbaine, qui vise à améliorer l’intégration des établissements scolaires dans leur environnement. L’objectif est, dans le même temps d’accroître l’offre d’équipements collectifs aux habitants du quartier via une ouverture des établissements scolaires en dehors du temps scolaire et de favoriser la cohésion sociale et l’ouverture de l’école vers le quartier via des actions socio-économiques et des opérations de requalification de l’espace public. ◀ d’entraîner une contamination des eaux souterraines, n’avait pas été renouvelée. Pour autant, onze États membres ont adopté depuis des « autorisations d’urgence » pour permettre aux agriculteurs de recourir à nouveau à des produits contenant ces substances. Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse UNE AUTORISATION « JUSTIFIÉE » La Commission européenne avait demandé en 2020 à l’EFSA d’évaluer si ces « autorisations d’urgence » étaient justifiées en raison d’un danger pour les cultures « qui ne pourrait être contenu par aucun autre moyen raisonnable », seule exception prévue par la réglementation européenne. « Dans les 17 cas, l’EFSA a conclu que les autorisations d’urgence étaient justifiées, soit parce qu’aucune méthode ou produit alternatif, chimique ou non chimique, n’était disponible, soit parce qu’il existait un risque que l’organisme nuisible développe une résistance aux produits alternatifs disponibles », a indiqué l’agence. ◀ TA FÊTE ! Imagine... Le verre, c'est toi qui l'as en main, Illééé, te jette pas dessus ! Tu la vois cette fine mousse ? Penche-toi, tu sens son parfum ! Tu repères des fruits jaunes, de l'écorce d'orange... Vas-y, tu peux déguster à présent ! Le goût t'emporte. Il est magique... Hé reviens sur terre ! La Cuvée des Trolls est un rêve accessible. C'est quand même mieux en vrai non ? !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :