Métro Belgique n°4382 18 nov 2021
Métro Belgique n°4382 18 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4382 de 18 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : le comité de concertation serre la vis concernant la lutte contre le covid-19.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS JEUDI 18/11/2021 metrotime.be Ph. Unsplash Emploi et formation en ligne Le média emploi du groupe Rossel Références organise, du 22 au 26 novembre, une semaine de l’emploi et de la formation à Bruxelles, a-t-il annoncé hier. L’événement est soutenu par les ministres bruxellois Bernard Clerfayt et wallonne Christie Morreale. Les personnes à la recherche d’un emploi pourront glaner en ligne des conseils et astuces pour trouver le poste de leurs rêves. L’événement se déroule sur le site tacarriere.be. Belga/M. Weynants Le comité de concertation annonce de nouvelles restrictions BRUXELLES Les représentants des gouvernements fédéral, régionaux et communautaires se sont retrouvés hier au Palais d’Egmont pour un comité de concertation consacré à la situation sanitaire. Comme durant les vagues précédentes, ce sont les chiffres des hôpitaux qui sont tenus à l’œil afin d’éviter la saturation du réseau. Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, avait fait état hier d’une situation qui continue à se détériorer. Si l’évolution des infections peut être ralentie à partir de maintenant, le pic du nombre de lits occupés en unités de soins intensifs pourrait se limiter à 650, a fait savoir de son côté le virologue Steven Van Gucht sur HLN Live, quelques Belga/B. Doppagne Masque et CST désormais combinés BRUXELLES Le Covid Safe Ticket, le pass qui prouve qu’une personne est vaccinée, a été testée négative au coronavirus ou a été malade et est rétablie, va désormais être assorti du port du masque obligatoire dans les événements et établissements où il est demandé, a informé le Premier ministre Alexander De Croo à l’issue d’un Comité de concertation consacré à la situation sanitaire. Il ne suffira donc plus de présenter son CST pour aller au cinéma, par exemple, il sera également requis de garder son masque une fois entré. Cela vaut pour les événements (publics et privés) de plus de 50 personnes en intérieur ou 100 à l’extérieur, mais aussi pour les bars et restaurants et les lieux culturels et de divertissement en intérieur. Cela vaut également pour les discothèques et lieux dansants, mais avec ici une alternative possible  : si on ne veut pas faire danser ses clients avec masque, on peut exiger un autotest sur place en plus du Covid Safe Ticket, ressort-il du Codeco. ◀ Belga/E. Lalmand Editeur  : n.v. Mass Transit Media Rue Royale 100, 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur Opérationnel  : Werner Sluys wsluys@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Metro’s content room : Janne Vandevelde (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek, Lien Delabie Ira heures avant le début du comité de concertation. La quatrième vague serait alors moins grave que les trois précédentes. Si, par contre, un tel ralentissement du taux d’infection ne se concrétise pas, il faut s’attendre à voir les admissions en USI grimper à 800 et plus, a continué d’expliquer le scientifique de l’Institut de santé publique Sciensano. La Flandre est actuellement bien plus touchée que Bruxelles et la Wallonie. Elle se situe maintenant au même niveau que lors de la troisième vague, selon M. Van Gucht. L’ampleur de ce nouveau pic épidémique « dépend de ce qui va se passer Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri @ metromedia.be Le sapin de Noël coupé Le sapin de Noël qui trônera sur la Grand-Place de Bruxelles cet hiver a été coupé hier dans un jardin de Dilbeek. Haut de 18 mètres, il sera installé dans les pavés du centre aujourd’hui au petit matin. C’est la première fois que le sapin de la Grand-Place vient d’aussi près. D’habitude, il vient d’Ardenne, ici il se trouvait à quelques kilomètres de la capitale. Un de ses atouts est d’avoir poussé en solitaire, de sorte que tout son tour a pu s’épanouir sans encombre. dans les semaines à venir ». « PROTÉGER ET NON FERMER » « Le comité de concertation a fait le choix de la prudence maximale. Prévenir et protéger, et non fermer », a souligné le Premier ministre, Alexander De Croo, à l’issue du comité de concertation. Le port du masque obligatoire étendu et appliqué à partir de 10 ans, le retour du télétravail obligatoire durant quatre jours par semaine jusqu’au 12 décembre et le Covid Safe Ticket imposé pour certains événements en combinaison avec le masque ou un test sont les trois mesures sur lesquelles le comité de concertation mise pour contenir la progression de la Covid-19 alors que l’automne a commencé. ◀ Marketing  : Tél. (02) 227 93 81 metromarketing @ metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites E.r.  : Olivier De Raeymaeker, Rue Royale 100, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Le télétravail devient obligatoire AFP/A. Jocard BRUXELLES Les représentants des gouvernements fédéral et des entités fédérées se sont mis d’accord hier en Codecopour imposer le télétravail à raison de quatre jours par semaine. Jusqu’au 12 décembre, un jour de présence au travail sera toléré. À partir du 13 décembre, deux jours seront permis. Les autorités demandent aux entreprises d’utiliser un « registre mensuel électronique » pour encoder ces jours de télétravail ou de présence. ◀ Le port du masque obligatoire est étendu BRUXELLES Le Comité de concertation a décidé d’étendre plus largement l’obligation de port du masque, également dès l’âge de 10 ans. Le Codecoa listé toute une série de situations où ce port du masque dès 10 ans est demandé  : dans les transports en commun, dans les établissements de soins, dans l’horeca (sauf quand on mange/boit), dans les événements de tous types, dans les commerces, les espaces publics des administrations, lieux culturels, récréatifs et autres, les lieux de cultes et centres sportifs (sauf quand on fait soi-même du sport). À l’école, les communautés pourront choisir si elles imposent le port du masque en dessous de l’âge de 12 ans. Cela ne se fera pas côté francophone, a précisé le ministreprésident de Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet. ◀ Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be
metrotime.be I JEUDI 18/11/2021 NEWS 3 Le retour du télétravail ne fait pas l’unanimité BRUXELLES L’Union Wallonne des Entreprises (UWE) regrette que la piste du télétravail obligatoire et généralisé ait été retenue par le Comité de concertation (Codeco). De son côté, pour l’UCM, l’obligation de télétravail en deux temps va créer des problèmes aux petites entreprises. « Les conséquences sur l’économie, les entreprises, l’emploi et donc sur l’ensemble de la société, vont malheureusement s’inscrire dans la durée, alors que le bénéfice sanitaire de cette mesure est plus que probablement nul », estime l’UWE. « Le télétravail obligatoire et généralisé, imposé aveuglément, n’a et n’aura aucun impact sur l’évolution de la pandémie. À aucun moment depuis mars 2020, les analyses scientifiques n’ont révélé une Une hausse des contaminations et hospitalisations à la Covid-19 BRUXELLES Entre le 7 et le 13 novembre, 10.283 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 27% par rapport à la semaine précédente, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour hier matin. Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de 1,5 million de cas d’infection au coronavirus ont été diagnostiqués. Sur la période étudiée, 25,6 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+11%), portant le bilan à 26.444 morts depuis le début de la EN BREF ▶ Le projet du ministre des Affaires sociales Frank Vandenbroucke de mettre en place des coordinateurs « retour au travail » a reçu le feu vert en commission de la Chambre. Ces coordinateurs s’inscrivent dans l’ambition de réintégrer au mieux un demi-million de malades de longue durée. ▶ La Fondation pour enfants disparus et sexuellement exploités Child Focus a annoncé hier s’être alliée au projet Belga/D. Waem crise sanitaire en Belgique. Plus de 80.800 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 13,6%. ◀ Arachnid, une plateforme internationale qui utilise l’intelligence artificielle pour rechercher proactivement les images d’abus sexuel d’enfants circulant sur l’internet et les supprimer. ▶ La passerelle cyclopiétonne qui passe sous le nouveau pont de Tilff a été ouverte au public hier matin, marquant ainsi la fin d’un projet vieux de près de 20 ans, cinq mois après l’ouverture de la partie supérieure aux véhicules motorisés. hausse des contaminations sur les lieux de travail et ce n’était pas non plus le cas ces derniers jours. Rendre le télétravail obligatoire est donc une mesure inutile et aux effets indirects contre-productifs, à court, moyen et long termes. Il était parfaitement possible de poursuivre sur base des recommandations du Codecopuisque les entreprises respectent le guide sanitaire et que le télétravail n’a jamais cessé d’être fortement privilégié dans toutes les situations où il était possible », ajoute l’UWE. Pour l’UWE, l’obligation de recourir au télétravail ne permettra « aucune avancée en matière sanitaire mais, au contraire, pénalise directement et indirectement l’activité économique ». De son côté, l’UCM estime que « la gestion du personnel est évidemment très compliquée avec ce système de yoyo », faisant référence au télétravail imposé quatre jours par semaine pendant trois semaines, puis trois jours par semaine. « Dans les très petites structures, interdire sans discernement la présence des collaborateurs dans l’entreprise peut paralyser le AFP/J. Jammot Participez à une étude clinique ! Et bénéficiez d’une compensation financière pour votre temps et vos frais de déplacement 0800/13.13.8 (numéro gratuit en Belgique) www.brusselscru.com fonctionnement. Les patrons de PME sont à même d’assurer la sécurité de leur personnel, sans recourir à un équipement coûteux comme cela semble envisagé. » ◀ E.R.  : Pfizer, boulevard de la Plaine, 17, 1050 Bruxelles. Toutes nos études sont réalisées en accord avec les normes européennes et américaines après avis favorable d’un Comité d’Éthique indépendant. - Février 2021 - General_awareness_advertisingposter_4_FR_F1_20210218



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :