Métro Belgique n°4378 9 nov 2021
Métro Belgique n°4378 9 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4378 de 9 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : des coquelicots pour se souvenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS MARDI 9/11/2021 metrotime.be Ph. Belga La gratuité pour les étudiants La Fédération des étudiants francophones (FEF) a mené plusieurs actions hier et aujourd’hui afin de revendiquer la gratuité des transports en commun pour les étudiants. Ces actions ont lieu dans le cadre d’une campagne pour diminuer le coût des études et lutter contre la précarité. « Cette action est également l’occasion de rappeler à la Ministre Glatigny ses engagements », selon la FEF. Belga/L. Dieffembacq Un comité de concertation prévu le 19 novembre face à la quatrième vague Belga/H. Dure BRUXELLES Face à la quatrième de vague de l’épidémie, ce nouveau comité de concertation sera l’occasion de faire le point sur la situation sanitaire, selon le Premier ministre Alexander De Croo. Pour l’opposition, il ne faudrait pas attendre jusqu’au 19 novembre. Une réunion des représentants des gouvernements fédéral, communautaires et régionaux était attendue à la mi-novembre. Elle prend une importance particulière alors qu’une quatrième vague de la pandémie de la Covid-19 touche la Belgique. La commission de l’Intérieur de la Chambre a examiné hier la proposition de loi qui confirme l’arrêté royal du 28 octobre portant la déclaration de la situation d’urgence épidémique. Un vote était attendu en fin de journée. Risque « peu fréquent » de myocardite et péricardite PARIS Les vaccins à ARN messager contre la Covid-19 accroissent le risque de myocardite et péricardite mais celui-ci est peu fréquent et ne remet pas en cause le bénéfice de la vaccination, souligne lundi une vaste étude française. Menée par la structure Epi-Phare, qui associe l’Assurance maladie (Cnam) et l’Agence du médicament (ANSM), cette étude cas-témoins a porté sur les personnes âgées de 12 à 50 ans hospitalisées en France pour une myocardite ou une péricardite entre le 15 mai et le 31 août, soit 919 cas de myocardites et 917 cas de péricardites. Editeur  : n.v. Mass Transit Media Rue Royale 100, 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur Opérationnel  : Werner Sluys wsluys@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be La myocardite et la péricardite sont des inflammations du cœur. La première touche le myocarde, principal muscle cardiaque, et la seconde le péricarde, la membrane qui enveloppe le cœur. Les vaccins Pfizer et surtout Moderna augmentent le risque de survenue de ces maladies dans les sept jours suivant la vaccination. Quant au risque de péricardite, il apparaît lui aussi plus marqué après le vaccin Moderna chez les moins de 30 ans, en particulier après la deuxième dose qui serait à l’origine d’un excès de cas d’environ 18 par million de doses chez les jeunes hommes. Metro’s content room  : Janne Vandevelde (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek, Lien Delabie Belga/L. Dieffembacq Aucun décès n’a été rapporté parmi les personnes hospitalisées pour ces affections quand elles suivent la vaccination. ◀ Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri @ metromedia.be SITUATION SANITAIRE DÉGRADÉE « Des semaines difficiles s’annoncent. Le niveau de contamination est trop élevé et mène à des problèmes dans les soins de santé », a expliqué le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, devant les députés. Selon le rapport du commissariat corona qui a mené le gouvernement à activer le dispositif pandémie pour une durée de trois mois, quelque 550 personnes pourraient ainsi être hospitalisées pour cause de la Covid-19 en soins intensifs dès le mois prochain. DEUXIÈME LECTURE DE LA LOI PANDÉMIE ? Par ailleurs, les groupes de l’opposition ont demandé en commission de l’Intérieur de la Chambre une deuxième lecture de la proposition de loi qui confirme l’arrêté royal du 28 octobre portant la déclaration de la situation d’urgence épidémique. Ce faisant, l’approbation du texte en commission serait retardée de cinq jours et l’arrêté royal deviendrait dès lors sans objet puisque cette confirmation doit intervenir dans les 15 jours. Un avis a été demandé aux services juridiques de la Chambre, avant la conférence des présidents qui se tiendra à midi aujourd’hui. Marketing  : Tél. (02) 227 93 81 metromarketing @ metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites Trains à l’heure en octobre La ponctualité du trafic ferroviaire intérieur atteignait 89,6% en octobre, a indiqué hier la mise à jour mensuelle du site Opendata du gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel. C’est une légère baisse par rapport à la même période en 2020. Le nombre de trains supprimés a, lui, augmenté. Un train est considéré comme ponctuel s’il est à l’heure ou affiche moins de six minutes de retard lors de son arrivée en gare terminus. BRUXELLES La fondation Ministry of Privacy, établie à Gand et qui agit en tant qu’organisme indépendant de surveillance de la vie privée, a annoncé hier avoir sai- opplitle i ii.81111131 ◀ Cour E.r.  : Olivier De Raeymaeker, Rue Royale 100, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Vers une obligation vaccinale ? Ph. Pixabay... BRUXELLES Le 1er avril, les professionnels du secteur des soins (médecins, infirmiers, ambulanciers, secouristes, pharmaciens) qui ne se sont pas fait vacciner risquent de perdre leur agrément pour exercer leur activité. Ce projet de loi du ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke devrait être voté avant la fin de l’année ou tout au début de l’année prochaine. ◀ L’extension du CST attaquée en justice constitutionnefi Belga/N. Maerterlinck si la Cour constitutionnelle contre l’extension, à l’horeca, du Covid Safe Ticket (CST), qu’elle juge disproportionnée. Le CST a été initialement introduit pour rendre les voyages en Europe de nouveau possible, avant d’être étendu aux événements et récemment encore aux établissements de restauration et aux clubs et salles de sport. ◀ Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be
metrotime.be MARDI 9/11/2021 NEWS 3 Une dose « booster » en discussion Ph. Pixabay BRUXELLES Le Conseil supérieur de la Santé se réunit ce matin pour élaborer un avis sur l’éventualité d’un rappel pour les personnes vaccinées avec Johnson & Johnson et AstraZeneca. L’avis sera ensuite discuté demain par les différents ministres en charge de la Santé. Selon une étude publiée dans la revue Science, l’injection unique du vaccin Johnson & Johnson contre le coronavirus ne protège plus qu’à 13,1% six mois plus tard. Les auteurs se sont basés sur des données américaines n’incluant pas le vaccin Astra- Zeneca. L’Allemagne propose depuis septembre un rappel composé d’une injection de Pfizer/BioNtech ou Moderna pour la population vaccinée avec le produit de Janssen ou d’Astra- Zeneca. ◀ EN BREF ▶ Le front commun (la CGSP, la CSC, le SLFP et le SNPS) a déposé un préavis de grève pour la police locale. Cela couvrira toutes les actions des zones de police locale du 1er décembre 2021 au 31 janvier 2022. ▶ Fedasil se prépare à l’ouverture d’un centre d’accueil avec 300 lits, sur le site de la base militaire de Glons. Il devrait être opérationnel dans les prochaines semaines. ▶ Les parcs d’attractions se disent satisfaits du nombre de visiteurs pendant les dernières vacances d’automne. Bien que la plupart des parcs ne révèlent pas le nombre de visiteurs, ils déclarent toutefois que Halloween est la période la plus populaire de la saison. Les Belges sont parfois perdus en matière de santé BRUXELLES Plus d’un Belge sur trois (35%) éprouve des difficultés à obtenir, comprendre et utiliser les informations liées à sa santé. Il s’agit d’une enquête réalisée dans 17 pays européens et coordonnée par l’UCLouvain pour la Belgique. Les résultats de cette enquête montrent également que les Belges occupent le bas du classement. Ils sont en effet, après les Allemands, ceux qui ressentent le plus de difficultés parmi les pays sondés. À l’inverse, la Slovénie et l’Autriche sont ceux où la population déclare éprouver le moins de difficultés avec respectivement 14 et 16%. L’étude a toutefois permis de constater que les répondants belges comprennent relativement bien les informations émanant du personnel soignant et rencontrent moins de problèmes pour trouver de l’information sur un style de vie sain. Toutefois, ils sont également 10% à considérer que leurs compétences en matière de santé sont insuffisantes. TROP D’INFORMATIONS Le principal point négatif se situe au niveau des informations données par les médias. Les Belges interrogés considèrent en effet qu’il est difficile d’utiliser Réductions Éclatantes ! Éclatantes ! 40% Entretien Vaisselle -40% JUSQU’À Ph. Unsplash Soins pour le corps -40% 0% Lessive -40% JUSQU’À les informations émanant des médias pour savoir comment se protéger contre des maladies. Ils rencontrent également des difficultés pour comparer les avantages et inconvénients de différents traitements médicaux. « En matière de santé, il n’y a pas un manque d’information, au contraire, il y en a trop », explique Stephan Van den Broucke, chercheur à l’UCLouvain ayant coordonné le volet belge de l’enquête. « Le véritable défi n’est donc pas de trouver l’information mais bien de tracer son chemin dans une montagne d’informations, parfois fausses, parfois floues, et de parvenir à faire le tri. » L’AUTRE FACTEUR, LE STATUT JUSQU’À Découvrez les produits participants et les réductions sur colruyt.be/fr/actions/reductions-eclatantes. Avec SOCIO-ÉCONOMIQUE Autre constat, le statut socio-économique des répondants a un impact sur les chiffres. En effet, les personnes à statut socio-économique faible, affichent un score 5,8% inférieur au score moyen belge. Les personnes qui se perçoivent en mauvaise santé, elles, obtiennent un score de 8,7% inférieur. Il faudra « continuer à éduquer à la santé, en insistant notamment auprès des personnes vulnérables, comme les migrants ou les personnes âgées », avance Stephan Van den Broucke. Au sein des universités, il sera nécessaire d’« apprendre au personnel soignant à utiliser un langage plus simple, sans jargon », selon le professeur. W.-C. -40% JUSQU’À -40% JUSQU’À Profitez de belles réductions sur les plus grandes marques Choisissez et combinez au choix parmi les marques participantes au sein de chaque catégorie et profitez de belles réductions. Valable du 3/11 au 16/11/2021 inclus. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :