Métro Belgique n°4377 8 nov 2021
Métro Belgique n°4377 8 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4377 de 8 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : Miss Belgique sur la trace de ses origines.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS LUNDI 8/11/2021 metrotime.be Confusion politique dans la capitale éthiopienne ADDIS ABEBA Plusieurs pays ont appelé leurs ressortissants à quitter l’Éthiopie alors que le conflit entre rebelles et forces gouvernementales dans le nord du pays connaît une escalade. La Belgique a fortement déconseillé les voyages vers ce pays de la Corne de l’Afrique tandis que le gouvernement américain a ordonné samedi le départ de son personnel non-essentiel. Après avoir revendiqué le week-end dernier la prise des villes de Dessie et Kombolcha, les combattants du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), et leurs alliés de l’Armée de libération oromo (OLA), n’ont pas exclu de marcher sur Addis Abeba. Le gouvernement a démenti toute avancée rebelle majeure et toute menace sur la capitale. Il a toutefois déclaré l’état d’urgence et les autorités d’Addis Abeba ont demandé aux habitants de s’organiser pour défendre la ville. « RIDICULE » ET « PAS CRÉDIBLE » De leurs côtés, les rebelles tigréens jugent « ridicule » et « pas crédible » la crainte d’un « bain de sang » à Addis Abeba « Dire que la population d’Addis nous est farouchement opposée est totalement exagéré », a déclaré Getachew Reda, porte-parole du TPLF. « Addis est un melting pot. Des gens avec toutes sortes metro deals Une nouveauté d’intérêts y vivent. Dire qu’Addis se transformera en bain de sang si nous entrons est absolument ridicule. Je ne pense pas que cette hypothèse (…) soit crédible », a-t-il ajouté. Prendre la capitale n’est pas « un objectif », a affirmé Getachew Reda : « Nous ne sommes pas particulièrement intéressés par Addis Abeba, nous voulons nous assurer qu’Abiy ne représente plus une menace pour notre peuple. » Mais si le Premier ministre ne part pas, « bien sûr » que les rebelles prendront la ville, a-t-il ajouté, tout en assurant que le TPLF ne souhaitait pas reprendre le pouvoir, qu’il a occupé durant 27 ans jusqu’en 2018. MANIFESTATIONS À Addis Abeba, des dizaines de milliers d’Éthiopiens ont juré hier lors d’un rassemblement pro-gouvernemental de défendre la capitale. Certains brandissaient des pancartes exhortant les États-Unis à AFP / E. Soteras, petite photo: Th. Wallemacq « arrêter de nous sucer le sang » ou dénonçant les médias occidentaux accusés de diffuser des « fausses nouvelles » exagérant l’avancée rebelle. Le 4 novembre 2020, Abiy Ahmed a envoyé l’armée dans la région septentrionale du Tigré pour destituer les autorités régionales issues du TPLF, qu’il accusait d’avoir attaqué des bases militaires. Il a proclamé la victoire le 28 novembre. Mais en juin, les combattants pro-TPLF ont repris l’essentiel de la région puis avancé dans les régions voisines de l’Afar et de l’Amhara. ◀ En exclusivité pour les lecteurs de Metro ! Découvrez tous les deals sur metrodeals.be « Le calme règne à Addis-Abeba » ADDIS-ABEBA Notre journaliste Thomas Wallemacq a accompagné ce week-end la délégation de Miss Belgique en Éthiopie afin que Kedist Deltour puisse rencontrer son père biologique (voir notre reportage en page 14). Ils ont tous dû être rapatriés d’urgence suite à la situation politique. « Ce dimanche, dans les rues d’Addis- Abeba, la vie suit son cours. Les gens passent du temps en famille et se rendent à l’église », nous raconte Thomas, serein. « Dans le parc de Entoto sur les hauteurs de la ville, les habitants les plus fortunés profitent de cette journée ensoleillée. Sur place, dans les différents quartiers que nous avons traversés, il est difficile de croire que le pays est en état d’urgence et que des rebelles armés s’approchent de la capitale. La tension n’est pas perceptible et l’inquiétude ne se lit pas sur les visages. Les contrôles sont rares sur les routes et il n’y a quasiment aucune présence policière ou militaire dans la capitale éthiopienne », nous rassure le journaliste. ◀
metrotime.be LUNDI 8/11/2021 NEWS 5 Un drone piégé attaque le Premier ministre irakien BAGDAD Le Premier ministre irakien Mustafa al-Kazimi est sorti indemne d’une « tentative d’assassinat » dans la nuit de samedi à dimanche au moyen d’un drone piégé qui a visé sa résidence à Bagdad, une nouvelle escalade dans la crise que traverse l’Irak. Plusieurs pays, dont les États-Unis et l’Iran, ainsi que l’Otan, ont condamné l’attaque et le président irakien Barham Saleh (photo) a dénoncé une « tentative de renversement de l’ordre constitutionnel ». Cette attaque, qui n’a pas été revendiquée dans l’immédiat, est la première à viser la résidence de M. Kazimi, au pouvoir depuis mai 2020. Elle survient près d’un mois après les élections législatives du 10 octobre qui ont vu l’Alliance de la conquête, vitrine politique du Hachd al-Chaabi, une influente coalition d’anciens paramilitaires pro-Iran, perdre nombre de sièges selon les résultats préliminaires. Cette formation dénonce une « fraude » électorale et certains partisans du Hachd accusent M. Kazimi d’en être « complice ». Sur Twitter, Moustafa al-Kazimi a appelé au « calme et à la retenue de la part de tous pour le bien de l’Irak ». « Ma résidence a été la cible d’une agression lâche. Dieu soit loué, je vais bien », a- Belga / D. Waem t-il ensuite déclaré dans une vidéo où on le voit assis à un bureau. L’auteur de l’attaque au couteau en Allemagne interné en psychiatrie BERLIN Les autorités allemandes ont annoncé hier l’internement psychiatrique de l’auteur syrien d’une attaque au couteau dans un train la veille qui a fait quatre blessés, excluant une piste islamiste. Une première évaluation par un expert de l’auteur de l’agression, un réfugié politique syrien de 27 ans arrivé dans le pays en 2014, a conclu à une « schizophrénie délirante et paranoïaque » et à une forte altération de la responsabilité pénale, a indiqué à la presse le procureur de Nuremberg-Fürth chargé du dossier, Gerhard Neuhof. Le jeune homme a déclaré se sentir poursuivi par des policiers qui le surveilleraient et chercheraient par ce biais à le EN BREF ▶ Les États-Unis se préparent à rouvrir aujourd’hui leurs frontières terrestres et aériennes aux voyageurs vaccinés contre la Covid-19, mettant fin à 20 mois de restrictions particulièrement mal vécues en Europe ou chez les voisins mexicains et canadiens. ▶ Le retour sur Terre de l’astronaute français Thomas Pesquet et de ses trois coéquipiers a été retardé de plusieurs heures et Belga / P. Zinken rendre fou, a souligné le procureur, ajoutant qu’il n’avait fait l’objet d’aucune mesure policière particulière. Il a été interné en attendant de plus amples examens. Les faits s’étaient produits samedi matin dans un train.◀ aura lieu finalement demain à l’aube, a annoncé hier la Nasa, en raison de « vents violents à proximité de la zone d’amerrissage ». ▶ Plus de 800 migrants secourus en mer Méditerranée par un navire humanitaire ont débarqué hier à Trapani en Sicile, la plupart devant être transférés à bord de deux bateaux prévus pour des quarantaines. TROIS DRONES Selon ses services, cette « tentative d’assassinat ratée » a été perpétrée au moyen d’« un drone piégé ». Deux sources sécuritaires ont elles fait état de « trois drones » lancés depuis un secteur situé à un peu plus d’un kilomètre à vol d’oiseau de la résidence. « Deux drones ont été abattus » par la garde rapprochée de Moustafa al-Kazimi et le troisième a pu faire exploser sa charge. Une autre source sécuritaire a indiqué à l’AFP que deux gardes du corps du Premier ministre avaient été blessés. La Zone verte dans laquelle se trouve la résidence est un périmètre ultra-protégé qui abrite l’ambassade américaine et des bâtiments gouvernementaux. Sur des photos distribuées par les services de M. Kazimi, on pouvait voir des gravats sur le sol et des escaliers extérieurs endommagés. L’influent leader chiite Moqtada Sadr, dont le courant est arrivé en tête des élections, a évoqué une attaque « contre l’Irak et le peuple irakien ». caa-rttalis Vous souffrez d’arthrose du genou ? Vous avez plus de 40 ans ? Vous aimeriez contribuer à la recherche clinique sur un traitement de l’arthrose ? RECHERCHE DE VOLONTAIRES Participez à une étude clinique* dans le but d’étudier l’effet d’un médicament ciblant votre pathologie articulaire. *Approuvée par le comité d’éthique Les participants à un essai clinique bénéficient d’un d'un suivi médical personnalisé. 1 Critères principaux : Arthrose du genou –- 40 ans ou plus –- Douleur légère à modérée indice Indice de masse corporelle (11MC) (IMC) doit être inférieur ou égal à 35 kg /m', 2 , calculé selon la formule:MC IMC = = lownds poids en kg/(taille en mètres)' 2 Si vous répondez à ces critères, veuillez prendre contact dès aujourd’hui pour de plus amples informations : Version datée du 01/10/2020 UN ACTE DÉNONCÉ PAR LES PUISSANCES ÉTRANGÈRES Qaïs al-Khazali, le chef d’Assaïb Ahl al-Haq, l’un des principaux groupes pro-Iran du Hachd al-Chaabi, a demandé que les auteurs de l’attaque soient « traduits en justice ». Washington a dénoncé un « acte apparent de terrorisme », disant avoir proposé son aide dans l’enquête. La France a elle dénoncé « avec la plus grande fermeté » l’attaque. L’Iran a de son côté appelé à la « vigilance pour déjouer les complots visant la sécurité » en Irak, dans une allusion claire aux États-Unis, aux relations plus que tendues avec Téhéran. Les forces de sécurité ont été déployées en nombre dans la Zone verte et à ses abords, selon un journaliste de l’AFP. Les attaques contre ce secteur sont récurrentes et elles ont souvent visé par le passé l’ambassade américaine. Celles menées au drone piégé se sont multipliées ces derniers mois, notamment contre les intérêts américains en Irak. Ce dernier développement survient au moment où l’Irak est secoué par de fortes tensions politiques liées aux élections du 10 octobre, dont les résultats définitifs devraient être publiés d’ici quelques semaines. Numéro d’appel d'appel : 0470 01 14 62 Heures d'appel d’appel .: 7/7j de 8h-20h UZ Brussel CHU Brugmann Cliniques Universitaires Saint-Luc ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :