Métro Belgique n°4318 15 jun 2021
Métro Belgique n°4318 15 jun 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4318 de 15 jun 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : la liaison de train reliant Paris à Bruxelles a 175 ans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 NEWS MARDI 15/6/2021 metrotime.be u AFP/A-C. Poujoulat Appel de fonds Le diocèse de Paris a lancé un appel de fonds, à hauteur de 5 à 6 millions € , pour financer les aménagements intérieurs de Notre-Dame de Paris, qui ne sont pas couverts par la souscription nationale dédiée à sa restauration, a-t-il annoncé hier. Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a expliqué vouloir « faire entrer la cathédrale dans le 21 e siècle, tout en maintenant la préservation de son identité propre, dans l’esprit de la Tradition chrétienne ». AFP/A. Estrella Nouveau drame à Minneapolis WASHINGTON Une femme est décédée et trois personnes ont été blessées dimanche soir quand une voiture a foncé sur un groupe de manifestants qui protestaient contre la mort d’un homme noir tué par la police à Minneapolis, la ville où a été tué George Floyd, ont annoncé hier les forces de l’ordre. Le conducteur, un homme blanc, a été sorti de son véhicule par des protestataires qui l’ont bloqué en attendant l’arrivée de la police, selon les images diffusées sur les réseaux sociaux et un communiqué de la police. AFP/S. Maturen UNE MANIFESTANTE DÉCÉDÉE Une manifestante a été transportée dans un état critique vers un hôpital local où elle est décédée. Trois autres personnes ont subi des blessures légères. Le conducteur était peut-être sous l’influence de la drogue ou de l’alcool au moment des faits, selon les enquêteurs. Les manifestants étaient rassemblés pour protester contre la mort de Winston Smith Jr., un Afro-Américain tué par balle le 3 juin lors de son interpellation par une équipe des US Marshals. Selon la police, Winston Smith Jr. a été tué lors d’un échange de coups de feu, et un pistolet et des douilles ont été retrouvés dans sa voiture. Cette version est toutefois contredite par la Démantèlement d’un gang La police italienne a annoncé hier le démantèlement d’un groupe de cambrioleurs armés qui opérait en Europe et avait été à l’origine d’une tentative de vol spectaculaire dans une bijouterie sur la place Saint-Marc à Venise en 2017. Les suspects, arrêtés en Autriche, en Estonie et en Finlande, appartenaient à un gang estonien spécialisé dans les cambriolages de bijouteries européennes de luxe, ont précisé les carabiniers italiens. passagère de la voiture qui affirme, selon ses avocats, qu’il n’était pas armé. UNE RÉGION SOUS TENSION La métropole du nord du pays est sous tension depuis la mort de George Floyd fin mai 2020, un Afro-Américain asphyxié sous le genou d’un policier blanc lors de son arrestation. Son meurtre avait provoqué un mouvement de colère historique contre le racisme et les violences policières aux États- Unis. Le policier, Derek Chauvin, a été reconnu coupable de meurtre en avril et connaîtra sa peine le 25 juin. Lors de son procès, la mort d’un jeune homme noir tué par une policière blanche lors d’un contrôle routier dans la banlieue de Minneapolis avait contribué à tendre davantage les rapports entre les forces de l’ordre de la ville et la communauté afro-américaine. SUIVEZ L’EURO 2020 avec votre abonnement * à 1 € pour 2 mois Et si les Diables Rouges gagnent l’Euro, Le Soir vous offre deux mois gratuits supplémentaires. *Abonnement 100% numérique. Offre valable jusqu’au 25/06/2021 ◀ EN BREF ▶ Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari est passé à la vitesse supérieure pour diversifier son univers, en présentant une première collection de mode au cheval cabré et en se lançant dans la cuisine étoilée. ▶ Les autochtones canadiens vont désormais pouvoir utiliser leur nom traditionnel sur leurs documents de voyage officiels, a annoncé hier le gouvernement canadien. ▶ La centrale nucléaire EPR de Taishan, construite avec le groupe français EDF dans le sud de la Chine, est sous surveillance pour un problème d’étanchéité au cœur d’un réacteur.
metrotime.be MARDI 15/6/2021 NEWS 7 Partagez pour payer moins cher vos abonnements Netflix, Spotify ou Disney+ En quelques années, les abonnements à des plateformes de streaming et à d’autres services numériques sont entrés dans nos vies. Au final, la facture mensuelle peut très vite devenir très élevée. Il existe néanmoins une solution pour payer moins cher  : le partage de compte et d’abonnement. Envie d’écouter toute la musique que vous voulez, sans pub ? Comptez 9,99 € par mois pour un abonnement à Spotify Premium. Pour regarder les séries sur Netflix ? C’est au minimum 7,99 € tous les mois. Un abonnement pour jouer en ligne sur Xbox ou PlayStation ? C’est aussi un budget que les joueurs doivent prendre en compte. Ajoutez à cela une protection antivirus (dont beaucoup fonctionnent désormais aussi sous la forme d’un abonnement) ou un abonnement numérique à un journal et vous obtiendrez une facture mensuelle qui peut très vite dépasser les 50 € . UNE PRATIQUE DEVENUE COURANTE Depuis l’arrivée de ces services et de ces abonnements, il existe une solution assez simple pour payer moins cher  : partager son abonnement avec la famille ou des amis. Pour cela, chaque plateforme a ses propres règles et autorise un nombre défini de connexions simultanées par compte. La pratique est extrêmement répandue. En avril dernier, une étude montrait que 41% des abonnés français à Netflix partageaient leur compte avec des personnes extérieures à leur foyer. Le pourcentage est identique pour les abonnés à Disney+. Il tombe à 25 et 29% pour les abonnés à Amazon Prime et à Apple TV+, tandis qu’il grimpe à 46% pour les abonnés à YouTube Premium. LE PRINCIPE DE SPLIIIT Le site internet Spliiit.com a été créé dans l’optique de faciliter le partage d’abonnements. Il met en contact d’un côté des personnes qui souhaitent bénéficier d’un abonnement partagé (et donc moins cher) et de l’autre des utilisateurs qui veulent partager leur abonnement (qui leur reviendra donc aussi moins cher). Spliiit met en contact les utilisateurs et s’occupe de gérer le paiement, en se prenant une toute petite commission au passage (environ 0,5 € par mois pour un abonnement Netflix ou Spotify). COMMENT ÇA SE PASSE ? La plateforme repose sur la confiance puisque souvent, cela demande à l’utilisateur principal de partager avec d’autres son login et son mot de passe. Lorsque vous souhaitez souscrire à un abonnement, vous voyez toutes les personnes qui partagent actuellement un service ainsi que le nombre de « Spliiiters » qu’elle peut accueillir. Vous avez également un indicateur de confiance de la personne qui partage son abonnement, basé notamment sur sa disponibilité et son temps moyen de réponse. Une fois que l’utilisateur vous aura accepté, vous aurez accès à ses identifiants mais aussi à une discussion commune avec les différents membres du groupe. S’il y a le moindre souci (les identifiants qui ne fonctionnent plus, l’utilisateur qui partage qui ne donne plus de nouvelles…), un service client réactif vous aidera et vous remboursera si nécessaire. Nous l’avons testé et approuvé ! Enfin, l’un des avantages de Spliiit est que tous les abonnements sont proposés pour une souscription mensuelle qu’il est possible d’arrêter à tout moment. Spliiit peut ainsi aussi devenir un bon moyen de découvrir et de tester différentes plateformes. QU’EST-CE QU’ON Y TROUVE ? Des dizaines et des dizaines d’abonnements sont disponibles sur Spliiit. Ils sont regroupés dans différentes catégories  : SVOD (Netflix, Disney+, Apple TV+, Betv Go…), Musique (Spotify, Apple Music, Tidal…), Sécurité (PurVPN, Bitdefender, Norton…), Jeux vidéo (Nintendo Online, PlayStation Network, Xbox Live…) ou encore Logiciel (Microsoft 365). On y retrouve aussi des abonnements à des sites de presse dont certains sont belges ou encore des abonnements à des plateformes de bien-être comme headspace, Gaia ou iFit. Depuis quelques années, la loi européenne prévoit qu’un utilisateur doit pouvoir profiter de son abonnement même s’il est en déplacement à l’étranger. C’est ainsi que Spliiit permet aux Belges de souscrire et de profiter de services normalement uniquement disponibles en France comme Molotov.tv ou la plateforme Canal Séries par exemple. En effet, c’est un utilisateur français qui s’est inscrit et qui partage ses identifiants. Pour le prix, comptez 13,48 € /mois pour un abonnement à Betv Go, 4,55 € /mois pour Netflix, 1,88 € pour Disney+ et 3,15 € pour Spotify. EST-CE BIEN LÉGAL ? Depuis le lancement de Spliiit en 2019, beaucoup de personnes se questionnent sur la légalité d’une telle plateforme. Deux ans Ph. Spliiit 8111Ir,. iiir:Lee DEVILTIME DANEMARK BELGIQUE 17 JUIN plus tard, elle est toujours là et est même de plus en plus populaire. Pourtant, un certain flou juridique entoure toujours Spliiit. La plateforme se trouve dans une zone grise, à la limite de la légalité. « Nous sommes juste un service de transaction de paiement. Et nous indiquons bien aux utilisateurs qu’ils doivent respecter les conditions générales d’utilisation des différents services », expliquait Jonathan Lalinec, cofondateur de Spliiit en 2019. Mais justement, les conditions générales de la plupart de ces services sont claires  : le contenu est réservé à un usage uniquement personnel et non commercial et ne doit pas être partagé avec des personnes extérieures à votre foyer. Mais dans la pratique, c’est comme le fait de partager son abonnement avec un ami, pour le moment, les plateformes ferment les yeux sur le phénomène… www.spliiit.com Thomas Wallemacq Téléchargez la toute nouvelle appRBFA et accédez à l’histoire du football ! Bientôt la fin du partage ? Selon les plus récentes estimations, le partage de compte représenterait une perte de 6,2 milliards $ par an pour Netflix. Tous les ans, certains prédisent que le géant américain va interdire le partage de compte. Mais si le manque à gagner est considérable, le risque de voir partir de nombreux abonnés alors que le secteur est de plus en plus concurrentiel est tout aussi important. C’est donc un véritable cassetête auquel Netflix doit faire face. L’entreprise doitelle interdire le partage de compte au risque de voir des millions d’abonnés partir sur d’autres plateformes comme Disney+ ou doit-elle fermer les yeux là-dessus tout en augmentant discrètement ses tarifs chaque année ? Pour l’instant, c’est plutôt la deuxième solution qui est privilégiée. Néanmoins, cela pourrait changer. Au début de l’année, Netflix a fait un test auprès de certains utilisateurs en Grande-Bretagne « pour aider à garantir que les personnes utilisant des comptes Netflix sont autorisées à le faire ». Mais que les utilisateurs se rassurent, le partage d’abonnement a encore de beaux jours devant lui.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :