Métro Belgique n°4316 8 jun 2021
Métro Belgique n°4316 8 jun 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4316 de 8 jun 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : un euro pour une place de cinéma.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS MARDI 8/6/2021 metrotime.be Pénurie historique de main-d’œuvre BRUXELLES La crise du coronavirus a porté les pénuries de talents à des niveaux jamais observés depuis 15 ans, dans les trois régions du pays. Hormis l’horeca, des créations d’emplois sont attendues dans tous les secteurs. Les pénuries de talents atteignent un niveau historique en 15 ans, avec 83% des employeurs belges éprouvant des difficultés à remplir leurs postes vacants, selon le baromètre de ManpowerGroup. Il s’agit d’une hausse de 24 points par rapport à 2019. « Sous l’effet de la digitalisation, la crise du Covid a accentué la polarisation de la main-d’œuvre, avec d’un côté des candidats très qualifiés possédant les compétences (digitales) fortement recherchées par les entreprises, et Belga/V. Lefour Deux pistes provisoirement fermées à Brussels Airport BRUXELLES Deux pistes du Brussels Airport étaient provisoirement fermées au trafic hier après-midi, après la découverte sur le territoire de Melsbroek d’un engin datant vraisemblablement de la Deuxième Guerre mondiale. Le trafic aérien, ramené sur la seule piste 07, ne subissait aucune conséquence de cette double fermeture, a indiqué une porte-parole de la société gérant l’aéroport bruxellois (Brussels Airport Company). L’engin a été découvert à la suite de travaux effectués à l’aéroport militaire de Melsbroek. D’après le médiateur aérien du gouvernement, Le PS se positionne sur la question des signes convictionnels BRUXELLES Le Bureau du PS s’est penché, hier matin, sur la question des signes convictionnels dans la fonction publique. Les socialistes se sont prononcés pour l’interdiction de ces signes pour le personnel qui exerce une fonction d’autorité tout en étant en contact visuel avec le public. Le Centre d’Action laïque (CAL) a salué, « le souci de nuance du PS ainsi que sa volonté que soient adoptées des législations claires » dans le cadre du débat sur le port de signes convictionnels dans la fonction publique. Il s’étonne toutefois de la proposition des socialistes d’interdire le port des signes convictionnels sur base du double critère cumulatif de la fonction d’autorité et de la Belga/V. Lefour fonction en contact visuel avec le public. En outre, « cette proposition qui prévoit l’établissement d’une liste des fonctions concernées s’annonce particulièrement complexe à mettre en œuvre à un point tel qu’elle semble difficilement praticable », ajoute-t-il. ◀ c’est une bombe qui a été exhumée aux abords de la piste 25R. La commune de Steenokkerzeel, sur laquelle se situe le territoire de Melsbroek, a précisé qu’il s’agissait d’une bombe au phosphore de 15 kilos et qu’il n’y a pas de risque pour les riverains. ◀ BRUXELLES La cour d’appel de Bruxelles a estimé, dans un arrêt rendu hier, que les trois lois invoquées par la ministre de l’Intérieur pour édicter les mesures Covid constituent une base en apparence légale. La cour a pris le contrepied du tribunal de première instance de Bruxelles, en considérant que les arrêtés de la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V), « portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19 » trouvent un fondement légal. Mais la cour a néanmoins relevé que ces trois lois pourraient être de l’autre côté, des profils ne possédant pas suffisamment de compétences techniques (hard skills) ou personnelles (soft skills) », analyse Philippe Lacroix, managing director de ManpowerGroup BeLux. « Il y a urgence sur le marché de l’emploi pour augmenter le taux d’activité de la main-d’œuvre en Belgique (20-64 ans). Sans une meilleure politique d’activation des demandeurs d’emploi et une amélioration de l’enseignement et des filières de formation, les entreprises éprouveront encore des difficultés à remplir leurs postes, ce qui risque d’hypothéquer cette reprise tant attendue ». DES INTENTIONS DE RECRUTEMENT ENCOURAGEANTES Les intentions de recrutement des employeurs belges sont néanmoins « encourageantes » pour les mois d’été, d’après le baromètre. Ce sont 25% des 567 employeurs, sondés fin avril, qui prévoient de renforcer leurs effectifs d’ici fin septembre, tandis que 11% prévoient de les réduire. Des créations d’emplois sont attendues dans tous les secteurs sondés, à l’exception de l’horeca. Cet été, les chiffres seront en hausse dans les trois régions  : +17% en Wallonie, +16% à Bruxelles (prévision la plus forte depuis plus de deux ans) et +11% en Flandre. ◀ EN BREF ▶ Le Comité Inter-Universitaire des étudiants en Médecine (CIUM) a estimé, hier, que « la leçon n’a pas été retenue » concernant le concours d’entrée en médecine. La nouvelle proposition d’arrêté en faveur d’un concours d’entrée a été approuvée Belga/B. Doppagne Les trains ont été à l’heure en mai Belga/L. Dieffembacq BRUXELLES Un peu plus de 94% des trains de voyageurs nationaux en Belgique sont considérés comme ayant circulé à l’heure en mai, selon les données d’Infrabel, le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire. Cela signifie qu’ils sont arrivés à Bruxelles ou à leur terminus avec moins de six minutes de retard. Ce taux de ponctualité est le plus élevé atteint cette année. Toutefois, pour l’année dernière le taux s’élevait à 95.3%. au Conseil des ministres « sous couvert d’une augmentation du nombre des numéros INAMI de 505 à 555 ». ▶ La plateforme Walk, pour les piétons et la marche, été lancée hier à Bruxelles. La base des mesures Covid en apparence légale contraires à la Convention européenne de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales. La juridiction d’appel a été saisie par l’État belge à la suite d’une décision rendue en faveur de la Ligue des Droits Humains (LDH) et de la Liga voor mensenrechten. Le tribunal avait enjoint l’État à mettre un terme à l’illégalité apparente découlant des mesures Covid. ◀ ◀
metrotime.be MARDI 8/6/2021 NEWS 5 Voyages à l’étranger, voici les règles BRUXELLES Cet été, la crise sanitaire est loin d’être finie mais les Européens s’organisent pour accueillir les touristes. Voici les prérequis pour entrer, depuis la Belgique, sur certains territoires européens. Moderna  : une autorisation pour les 12-17 ans WASHINGTON Moderna a annoncé hier avoir déposé des demandes d’autorisation pour son vaccin contre la Covid-19 chez les adolescents de 12 à 17 ans au Canada et dans l’Union européenne. Le vaccin n’y est pour le moment autorisé que pour les personnes de 18 ans et plus. L’entreprise « prévoit également de demander une autorisation d’utilisation d’urgence auprès de l’Agence américaine des médicaments (FDA) pour étendre l’autorisation d’utilisation de son vaccin aux adolescents » aux États-Unis, a déclaré Moderna. Un premier vaccin, celui de l’alliance Pfizer/BioNTech, a été autorisé fin mai pour les adolescents dès 12 ans au sein des 27 pays de l’Union européenne. Le vaccin de Pfizer est également déjà autorisé pour cette tranche d’âge au Canada. ◀ En Espagne, toutes les personnes vaccinées peuvent entrer sur le territoire sans formalité. Ceux non vaccinés devront présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h à leur arrivée et remplir un formulaire sanitaire. En Italie, les passagers qui présentent un test moléculaire ou antigénique négatif effectué dans les 48 heures précédant l’arrivée, ne sont pas soumis à une quarantaine mais doivent remplir un formulaire sanitaire. Au Portugal, tous les touristes doivent être en possession d’un test PCR négatif de www.lunchgarden.be RUMSTEAK + DESSERT AU CHOIX + BOISSON ** Boisson froide sauf bouteilles de 50cl., boissons bio et boissons alcoolisées en bouteille. MENU 11, - REOUVERTURE 9 JUIN ! nos coups de cœur du mois MOULES BREAKFAST NATURE, SAUCE VIN BLANC, À L'AIL OU CURRY THAÏ BOX 14, 99 moins de 72 heures. En Grèce, les citoyens sont soumis à certaines réglementations  : remplir un formulaire de localisation en ligne au moins la veille de leur arrivée en Grèce et présenter à l’embarquement soit un certificat de vaccination complète achevée au moins 14 jours avant le voyage, soit le résultat d’un test PCR négatif de moins de 72h, soit un certificat de rétablissement (certificat d’immunité post-infection). En France, les pays classés « verts », tel que l’Espace Européen, un test PCR ou antigénique de moins de 72h est demandé aux personnes non vaccinées. Le Royaume-Uni est quasi fermé aux touristes étrangers vu les strictes restrictions imposées aux frontières pour les arrivées. Pour plus d’informations  : fr.metrotime.be JUS INNOCENT, BOISSON CHAUDE, VIENNOISERIE, PETIT PAIN, YAOURT FROMAGE, CONFITURE, BEURRE Du lundi au samedi inclus jusqu’à 11h Pas disponible dans nos restoroutes Vaccination massive en Thaïlande BANGKOK La Thaïlande a lancé, hier, sa campagne de vaccination massive contre la Covid-19 pour venir à bout d’une troisième vague de contaminations. Le pays s’apprête à rouvrir timidement ses frontières aux touristes internationaux. Ce sont quelque six millions d’injections de dose de vaccins qui sont prévues en juin. La Thaïlande va d’abord se concentrer sur sa capitale, Bangkok, où la troisième vague a commencé, et l’île touristique de Phuket. Cette campagne intervient dans un contexte de vives critiques sur la lenteur de la stratégie de vaccination du gouvernement et d’inquiétudes concernant les approvisionnements. Hier, 25 sites de vaccination, dont certains dans des centres commerciaux et des supermarchés, étaient installés dans la capitale thaïlandaise pour vacciner jusqu’à 70.000 personnes par jour, en majorité avec le vaccin AstraZeneca produit localement. UNE RECRUDESCENCE DE CONTAMINATIONS Le pays a réussi à maintenir les infections à un niveau très AFP/M. Tohlala faible pendant toute l’année 2020 grâce à des restrictions 5, - de voyage draconiennes et à un isolement rapide des cas AFP/N. Tucat Aucun nouveau cas de Covid-19 à Malte LA VALETTE Malte n’a enregistré dimanche aucun nouveau cas de Covid-19 pour la première fois depuis le 25 juillet 2020, a annoncé hier le ministère de la Santé à La Valette. Grâce à un programme de vaccination rapide, la petite île méditerranéenne ne compte que 72 cas de Covid-19. Malte a enregistré 30.571 cas depuis le 7 mars 2020, tandis que 419 personnes sont décédées. Sur une population d’environ un demi-million d’habitants, 75% de la population adulte du pays a reçu au moins une dose de vaccin, ce qui a conduit les autorités sanitaires locales à affirmer que le pays a atteint une immunité collective. Malte a donc poursuivi son plan de réouverture progressive et les bars ont pu rouvrir hier, pour la première fois depuis octobre. positifs. Mais un foyer a démarré à Bangkok le mois dernier. Le nombre total de cas a fortement augmenté pour atteindre près de 180.000, et plus de 1.200 décès. Le secteur touristique, crucial pour la Thaïlande, a été mis à mal par des restrictions de voyage strictes. Les responsables espèrent que la campagne de vaccination leur permettra de les assouplir dans les prochains mois. Selon le plan, les touristes entièrement vaccinés pourront séjourner sur l’île et profiter de ses célèbres plages sans passer par une quarantaine. ◀ ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :