Métro Belgique n°4306 4 mai 2021
Métro Belgique n°4306 4 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4306 de 4 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : une nouvelle année sans examens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
6 NEWS MARDI 4/5/2021 metrotime.be AFP/Ch. Stache La Fête de la Bière annulée La Fête de la Bière, prévue du 18 septembre au 3 octobre à Munich, est annulée pour la deuxième année consécutive en raison de la pandémie. La situation sanitaire reste trop « incertaine » pour que se tienne à l’automne le « rassemblement le plus global qu’il soit », a déclaré hier le ministreprésident bavarois Markus Söder. L’édition 2021 devait rassembler des centaines de milliers de personnes. AFP/Ph. Desmazes Bachar al-Assad candidat à sa réélection DAMAS La Haute cour constitutionnelle en Syrie a validé hier la candidature à un quatrième mandat du président Bachar al-Assad. Il devrait sans doute l’emporter face à deux concurrents, un ex-ministre et un membre de l’opposition tolérée par le pouvoir. Le scrutin a lieu le 26 mai prochain. Âgé de 55 ans, Bachar al-Assad a accédé au pouvoir en 2000 après la mort de son père Hafez al-Assad, lui-même à la tête de la Syrie trois décennies durant. Le scrutin sera le deuxième à être organisé depuis le début, en 2011, d’une guerre dévastatrice en Syrie, déclenchée par la répression de manifestations réclamant des réformes démocratiques. Aidé militairement par les alliés iranien et russe, Bachar al- Assad a réussi à reprendre aux rebelles et jihadistes près des deux tiers du territoire au prix de combats destructeurs qui ont fait plus de 388.000 morts. WASHINGTON Des familles de migrants séparées sous la présidence de Donald Trump vont commencer à pouvoir se retrouver cette semaine, a annoncé l’administration Biden. « Nous sommes en train de réunir le premier groupe de familles, beaucoup d’autres suivront », a indiqué dimanche le ministre de la Sécurité intérieure, AlejandroMayorkas. Sans dire clairement que les familles sont réunies sur le sol américain, les autorités évoquent leurs efforts pour fournir des documents d’entrées aux États-Unis. « La cellule de crise en charge des réunions travaille nuit et jour, à travers les autorités fédérales EN LICE Outre la candidature de Bachar al-Assad, celles d’Abdallah Salloum Abdallah, ex-ministre d’État et député, et de Mahmoud Mareï, membre de l’opposition de l’intérieur, ont été validées. Mahmoud Mareï a notamment participé aux négociations organisées sous l’égide de l’Onu à Genève pour tenter de trouver une issue à la guerre. SCRUTIN LE 26 MAI Sur les 51 candidatures à la présidentielle, seules ces trois ont donc été retenues. Les autres ont été écartées car « elles ne remplissaient pas les conditions constitutionnelles et juridiques », a déclaré le président de la Cour, Jihad al- Laham. Tous ont jusqu’au 7 Des familles de migrants réunies Belga/K. Tribouillard mai pour faire appel. La Haute cour constitutionnelle annoncera le 10 mai la liste définitive des candidats. Pour concourir à la présidentielle, tout candidat doit obtenir le soutien de 35 députés sur les 250 que compte le Parlement, pratiquement tous acquis au parti de Bachar al-Assad. En 2014, il avait remporté Belga/O. Douliery et avec les avocats des familles et nos partenaires étrangers, pour remédier à la séparation cruelle des enfants par l’administration précédente », a plaidé AlejandroMayorkas. Cette annonce intervient alors même que le président Joe Biden est aux prises avec la plus forte hausse en 15 ans d’arrivées de migrants à sa frontière sud. Les républicains accusent le président d’avoir causé un « appel d’air » en assouplissant la politique migratoire. Une politique que Joe Biden promet plus « humaine » après les années Trump et sa « Tolérance Zéro ». Sa politique consistait à ouvrir des poursuites pénales contre toute personne entrée illégalement à la frontière avec le Mexique. Des parents ont donc été placés en détention sans leurs enfants et certaines familles n’ont jamais été réunies. ◀ Procès de Nordahl Lelandais « Je n’ai jamais voulu lui donner la mort ». Au premier jour de son procès pour le meurtre du caporal Arthur Noyer devant la cour d’assises de Chambéry, Nordahl Lelandais a réfuté toute volonté de tuer, comme dans l’affaire de la petite Maëlys. L’audience est revenue sur le parcours de vie de l’accusé. Le verdict est attendu autour du 12 mai. L’accusé encourt 30 ans de réclusion criminelle. l’élection avec plus de 88% des voix. Seuls deux concurrents étaient en lice, des inconnus considérés comme des fairevaloir. Les élections se tiendront dans les régions tenues par le pouvoir. Les Syriens vivant à l’étranger voteront dans leurs ambassades le 20 mai prochain. ◀ Vaste réseau de pédopornographie démantelé en Allemagne Fin de l’épidémie d’Ebola en RDC Belga/MSF KINSHASA La République démocratique du Congo a officiellement déclaré hier la fin de la douzième épidémie d’Ebola. Un total de 12 cas a été enregistré, avec six décès et des centaines de personnes vaccinées depuis la réapparition de l’épidémie le 7 février dans la province du Nord-Kivu, a indiqué le nouveau ministre congolais de la Santé, Jean-Jacques Mbungani. Le vaccin a été utilisé pour prévenir la propagation de cette douzième épidémie. Malgré cette déclaration encourageante, le gouvernement congolais invite la population « à la vigilance » et à rester en contact avec des équipes de « surveillance » qui vont continuer de travailler avec les autorités sanitaires locales du Nord-Kivu. ◀ Belga/M. Tantussi BERLIN La police judiciaire allemande a annoncé hier le démantèlement d’un vaste réseau de pédopornographie, présenté comme l’un « des plus grands au monde » et comptant plus de 400.000 membres. La plateforme, de portée internationale, était opérationnelle depuis 2019. Elle servait à l’échange, pour la plupart, de photos et vidéos d’abus perpétrés sur des garçons. Trois Allemands ont été arrêtés au terme de cette enquête de plusieurs mois. Un autre homme, qui réside au Paraguay, fait l’objet d’un mandat d’arrêt international. Europol a coordonné cette enquête, en collaboration des polices allemande, néerlandaise, suédoise, australienne, américaine et canadienne. ◀
Les centres de fitness  : alliés contre le virus Plus d’un million de Belges sont privés de leurs séances de sport en salle depuis maintenant six mois. Pourtant, les centres de fitness jouent un rôle de premier plan dans la santé publique. Bien plus, ils peuvent même être un atout dans la lutte contre le nouveau coronavirus. Plus d’un millier de salles de fitness et clubs de sport belges gardent portes closes. Après six mois de fermeture, il est grand temps de relancer les machines. Loin d’être des lieux de propagation de virus, les centres de fitness permettent au contraire de prévenir des formes graves de la maladie. Dans la lutte contre le coronavirus, ils peuvent donc faire partie de la solution. En effet, plusieurs études ont démontré qu’en faisant régulièrement de l’exercice, le risque d’une hospitalisation due à la Covid-19 est considérablement réduit. DU SPORT POUR INFLÉCHIR LES COURBES L’inactivité physique est l’un de trois facteurs de risque (avec un âge avancé et des antécédents de transplantation d’organe) les plus importants pour les formes sévères de la maladie, souligne une étude publiée début avril dans la prestigieuse revue British Medical Journal. L’inactivité physique est même un facteur de risque plus important que le tabagisme, les maladies cardio-vasculaires ou les cancers. Les patients qui n’avaient pas fait de sport depuis deux ans avaient deux fois plus de risque de se retrouver hospitalisés que les patients qui pratiquaient une activité physique, indiquent les chercheurs, après avoir analysé les données de 50.000 patients. Ils étaient aussi 73% plus susceptibles de se retrouver en soins intensifs. Le risque de décès à cause du coronavirus était 2,5 plus élevé parmi la population inactive. Cette étude prouve une nouvelle fois, si besoin en était, que le sport renforce l’immunité et permet de prévenir les maladies ainsi que leur développement dans des formes graves. BON POUR LE MORAL Au-delà de la forme physique, mens sana in corpore sano, comme disaient les romains. Après plus d’un an de lockdown, on ne peut que leur donner raison ! La pratique du sport est aussi essentielle pour notre bienêtre psychique que physique. Retourner à la salle de sport, c’est aussi prendre soin de sa santé mentale, indéniablement fragilisée après des mois de confinement. Convaincus de leur rôle à jouer Photos Basic Fit dans la santé publique, les centres de fitness trépignent d’impatience à l’idée de pouvoir à nouveau accueillir leurs clients. ROUVRIR EN TOUTE SÉCURITÉ, C’EST POSSIBLE Gérés par des professionnels, ces établissements sont en mesure de garantir la sécurité sanitaire de chacun. Des protocoles sanitaires stricts avaient déjà été mis en place lors du premier déconfinement  : places limitées et prises de rendez-vous, désinfection des machines après chaque utilisation, fermeture des douches et vestiaires, port du masque pour les déplacements… En outre, le coronavirus ne se transmet pas par la sueur, uniquement la salive. C’est pourquoi une distance physique doit être respectée, ce qui a pour effet d’éloigner certaines machines ou de les désactiver temporairement. DES ENDROITS SÛRS Lorsque toutes ces mesures d’hygiène sont mises en place et respectées, les centres de fitness ne sont pas un terreau fertile pour le virus, rappelait en décembre l’Agence flamande des soins et de la santé. Selon les chiffres de traçage en Flandre, la part de la catégorie « sports en salle », en tant que source possible de contamination, indiquée entre septembre et octobre 2020, est négligeable. Ces chiffres confirment les résultats d’une étude universitaire menée durant le premier déconfinement. Réalisée pour Europe Active dans 14 pays européens, elle démontre un nombre minime de contaminations parmi les membres des salles de fitness. Après avoir analysé 115 millions de visites dans plus de 4.300 établissements, les chercheurs ont RELÈVEREZ-VOUS LE DÉFI ? EN COLLABORATION AVEC BASIC FIT conclu que le taux d’infection dans les salles n’est que de 0,00001 (1,12 cas positif par 100.000 visites). En Belgique plus précisément, entre mai et octobre 2020, seuls huit cas de contamination ont été rapportés sur plus de 5.2 millions de visites. Sur la même période, le pays enregistrait 127.867 contaminations. Néanmoins, les recherches européennes récentes tendent bien à montrer que les mesures de prévention fonctionnent et que le nombre d’infections dans les centres de fitness est plus que négligeable. Sur base de ces constats, il n’y a aucune raison de prolonger davantage la fermeture des salles de sport, estiment les représentants du secteur. Ils entendent d’ailleurs remettre leur réouverture rapide à l’agenda politique. Pour faire entendre les revendications des sportifs privés de leur centre favori, Basic Fit lance aujourd’hui son « planking challenge ». L’organisation invite tous les passionnés de sport à tenir en planche en gainage pendant 200 secondes  : une seconde pour chaque jour de fermeture forcée des centres de fitness. Pour participer à la campagne ou pour plus d’informations, rendezvous sur www.ouvremasalle.be



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :