Métro Belgique n°4305 2 avr 2021
Métro Belgique n°4305 2 avr 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4305 de 2 avr 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : les voyages en train adaptés au Codeco.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS VENDREDI 2/4/2021 metrotime.be L’Europe se reconfine pour Pâques BRUXELLES Partout en Europe, les États membres décident de nouvelles mesures face à l’augmentation inquiétante des chiffres liés au coronavirus. Le congé de Pâques est un moment propice pour serrer la vis, tandis que les campagnes de vaccination suivent leurs cours. Face à la troisième vague, l’Europe multiplie les mesures pour tenter de limiter la propagation du virus, en particulier concernant les voyages. En France, le Premier ministre Jean Castex détaillait hier au Parlement un nouveau lot de mesures dévoilées mercredi par le président Emmanuel Macron, dont la fermeture des écoles pour plusieurs semaines et l’extension à tout le territoire de mesures de confinement. La situation sanitaire s’y dégrade depuis plusieurs semaines, avec plus de 5.000 patients en réanimation, au-delà du pic de la deuxième vague de novembre, mettant les hôpitaux sous très forte tension. L’Allemagne va renforcer pour les « 8 à 14 prochains jours » les contrôles autour de ses frontières terrestres, notamment avec la France, le Danemark et la Pologne. De son côté, l’Italie a décidé de prolonger les restrictions en vigueur jusqu’au 30 avril. En Autriche, Vienne et ses alentours se reconfinent pour Pâques. uni J11 AFP/J. Macdougall Lenteur « inacceptable » de la vaccination contre la Covid-19 COPENHAGUE L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a critiqué hier la lenteur « inacceptable » de la vaccination contre la Covid-19 en Europe, qui est confrontée à la situation épidémique « la plus inquiétante » depuis « des mois ». « Le rythme lent de la vaccination prolonge la Les pics bientôt atteints en France AFP/T. Samson PARIS Le pic épidémique de personnes contaminées par la Covid-19 pourrait être atteint d’ici « 7 à 10 jours environ » et le « pic de réanimation » d’ici à la fin du mois d’avril, a déclaré hier le ministre français de la Santé Olivier Véran. Le président de la République a annoncé un nouveau tour de vis face à l’épidémie, appelant les Français à « fournir un effort supplémentaire », mais sans confinement strict. L’objectif est d’« écrêter cette vague épidémique pour qu’elle soit la moins forte possible et en accélérer la réduction », a déclaré Olivier Véran, estimant disposer de « suffisamment d’armes » pour y parvenir. « Je suis convaincu que les Français auront des vacances cet été et que nous retrouverons une vie proche de la normale », a assuré Olivier Véran, qui ne peut toutefois pas encore se prononcer sur des « vacances à l’étranger ». ◀ pandémie », déplore la branche européenne de l’organisation onusienne, en soulignant que le nombre de nouveaux cas en Europe a fortement progressé. « Les vaccins sont notre meilleure voie pour sortir de la pandémie. Non seulement ils fonctionnent, mais ils sont aussi très efficaces pour limiter les infections », a déclaré le directeur de l’OMS Europe, Hans Kluge. « Que je sois clair  : nous devons accélérer le processus en renforçant la production, en réduisant les obstacles à l’administration des vaccins, et en utilisant la moindre dose que nous avons en stock. » ◀ HELSINKI Le gouvernement finlandais a retiré son projet de confinement d’une partie du pays nordique, après des réserves sur sa légalité, et étudie désormais ses options pour combattre l’épidémie, a annoncé la Première ministre. « Nous allons désormais évaluer s’il est possible de présenter un nouveau projet législatif et combien de temps cela va prendre », notamment pour le processus de validation au Parlement, a déclaré la cheffe du gouvernement Sanna Marin, après une réunion gouvernementale. Un comité constitutionnel composé de RASSURÉE, L’EUROPE POURSUIT SA VACCINATION Parallèlement, les campagnes de vaccination progressent peu à peu, et l’Allemagne a maintenu son objectif de vacciner sa population adulte « d’ici à la fin de l’été » malgré la limitation de l’usage de l’AstraZeneca, qui ne doit plus être injecté aux moins de 60 ans. L’Agence européenne des médicaments (EMA) a cependant affirmé que les experts enquêtant sur des liens présumés entre ce vaccin et l’apparition de caillots sanguins n’avaient pas trouvé de facteurs de risque spécifique, même si des études complémentaires sont en cours. Les laboratoires Pfizer et BioN- Tech ont annoncé que leur vaccin était efficace à 100% chez les adolescents de 12 à 15 ans. Plus de 580 millions de doses de vaccins contre la Covid ont été administrées dans le monde, mais leur répartition reste très inégale sur la planète. ◀ EN BREF Ph. AFP d’illustration parlementaires avait averti que le projet de loi allait à l’encontre de la Constitution finlandaise, du fait notamment de mesures jugées disproportionnées par rapport aux libertés fondamentales. Le Brésil subit une hécatombe AFP/M. Schincariol BRASÍLIA Le Brésil a connu en mars son mois le plus meurtrier depuis le début de la pandémie de Covid-19 avec plus de 66.000 morts. « Nous n’avons jamais vu dans l’Histoire du Brésil un seul événement tuer autant de gens en 30 jours », a déclaré Miguel Nicolelis, coordinateur du Comité scientifique contre la pandémie. Les hôpitaux brésiliens sont quasi saturés. Dans plusieurs États, le personnel soignant a déjà commencé à attribuer les lits en soins intensifs aux patients les plus à même de survivre. ◀ ▶ La loi pandémie en préparation sera la réponse à l’ordonnance en référé du tribunal de première instance de Bruxelles qui contraint l’Etat à donner une base légale suffisante aux mesures corona, a indiqué hier le Premier ministre Alexander De Croo. ▶ La police a évacué le Bois de Cambre, qui était bondé par quelque 5.000 jeunes. Ce rassemblement faisait suite à l’organisation d’un canular, nommé « La Boum », à l’occasion du 1er avril. Le projet de confinement retiré en Finlande Le groupe avait suggéré des mesures plus ciblées. Avec un peu plus de 4.000 cas et 17 morts lors des sept derniers jours selon l’OMS, la Finlande reste parmi les pays d’Europe où l’épidémie est limitée. ◀
metrotime.be VENDREDI 2/4/2021 NEWS 5 Pfizer efficace contre le variant sud-africain AFP/F. Tanneau 1 lm BERLIN L’alliance Pfizer/BioNTech a affirmé hier que son vaccin conservait une efficacité très élevée contre le variant sud-africain du coronavirus. Aucun cas de Covid-19 n’a été observé sur les personnes vaccinées au cours de l’essai de phase 3 qui a permis de suivre les participants jusqu’à six mois après leur deuxième injection. Dans ce pays, « 800 participants ont été recrutés, neuf cas de Covid-19 ont été observés, tous dans le groupe placebo, ce qui indique une efficacité du vaccin de 100% », explique l’alliance Pfizer/BioN- Tech. Il s’agit « des premiers résultats cliniques montrant qu’un vaccin peut protéger efficacement contre les variants actuellement en circulation », explique Ugur Sahin, PDG de BioNTech. ◀ EN BREF ▶ Au moins quatre personnes, dont un enfant, ont été tuées dans une fusillade survenue dans la ville américaine d’Orange, au sud de Los Angeles. Deux autres personnes, dont le tireur, ont été blessées. ▶ Les forces démocratiques de Birmanie ont annoncé hier l’abrogation de la Constitution controversée de 2008 à la suite du coup d’État militaire et des violences continues menées par la junte. ▶ L’opposant russe Alexeï Navalny a perdu huit kilos depuis son arrivée début mars en camp pénitentiaire, avant même qu’il n’entame une grève de la faim, ont annoncé hier ses collaborateurs, qui craignent pour sa santé. « Il est arrivé à la colonie à 93 kg, maintenant il en pèse 85 ». Le Portugal veut répartir les doses équitablement BRUXELLES Le Portugal, qui préside actuellement le Conseil de l’Union européenne, a mis sur la table des 27 une proposition de compromis pour répartir les 10 millions de doses de vaccin BioNTech-Pfizer contre la Covid-19. L’objectif de cette initiative est de mieux répartir les doses entre les membres de l’UE, mais celle-ci n’est pas vue d’un bon œil par tous les États membres. À la mi-mars, la Commission avait annoncé avoir trouvé un accord avec les firmes BioNTech et Pfizer pour avancer au deuxième trimestre de cette année la livraison à l’UE d’une partie de la commande commune qui devait initialement arriver en fin d’année. Rapidement, il est apparu que cette livraison avancée pourrait servir de variable d’ajustement, après les récriminations de certains pays, Autriche en tête, qui craignent de prendre du retard sur d’autres États de l’UE, pour n’avoir pas réservé toutes leurs parts de tous les vaccins précommandés par l’UE. Certains ont en effet davantage misé sur un vaccin plutôt qu’un autre. Or, certaines entreprises ont du retard dans leurs livraisons (AstraZeneca), d’autres ne livrent pas encore (Johnson&Johnson), ce qui crée des disparités dans le rythme de fourniture des vaccins aux différents États membres. Durant le sommet européen virtuel de la semaine dernière, les chefs d’État et de gouvernement des 27 ont donné pour mission à leurs ambassadeurs auprès de l’UE de veiller à une répartition des 10 millions de doses de vaccin « dans un esprit de solidarité ». Le Premier ministre belge Alexander De Croo disait alors escompter une partie de cette avance pour la Belgique, tout en précisant qu’elle devrait aussi servir à aplanir les différences de rythmes de livraison aux différents pays. UNE RÉPARTITION ÉQUITABLE Le Portugal propose désormais de répartir 3 millions de ces doses entre 6 pays qui ont jusqu’ici reçu peu de vaccins  : la Bulgarie, l’Estonie, la Croatie, la Lettonie, la Slovaquie et la République tchèque. Les 7 autres millions seraient répartis de manière habituelle, au prorata de la population des 27. Selon des sources diplomatiques, l’Autriche, la République tchèque et la Slovénie ne voient pas cette proposition d’un bon œil. Mais l’attitude de l’Autriche énerve. « On dirait bien que le chancelier Kurz a finalement créé le « bazar » contre lequel il mettait en garde », indique une source. AFP/L. Preiss Comparer les promos ? Inutile, nous le faisons pour vous. Et si besoin est, nous adaptons nos prix. Ainsi, vous profitez toujours des meilleurs prix. Champagne Comtesse de Gramont brut 75 cl Réaction promo concurrent 13,32 € /L 9,99 € Valable jusqu’au 3/4/2021 inclus. Les prix peuvent être encore plus bas en magasin. Cava Recoda brut Nature 75 cl Réaction promo concurrent 7,32 € /L 5,49 € Notre savoir-faire se déguste avec sagesse Comparativement, l’Autriche n’est en réalité pas à plaindre pour le moment au niveau des livraisons de vaccins, indiquait une source bien informée récemment. « Mais, proportionnellement, ils ont acheté beaucoup moins de vaccins Johnson&Johnson, donc Sebastian Kurz a peur que la différence se voie dans les prochains mois quand les livraisons de ce vaccin commenceront ». Ces dernières semaines, la Belgique a à plusieurs reprises défendu le principe de la répartition au prorata de la population, tout en laissant la place à un ajustement ponctuel si de trop grands écarts se creusent. ◀ Le Prix. Le prix, c’est nous. c'est nous. ffmeilleurs Prix colruyt MF



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :