Métro Belgique n°4301 19 mar 2021
Métro Belgique n°4301 19 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4301 de 19 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : premier parc Nitendo au Japon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS VENDREDI 19/3/2021 metrotime.be 11 La Covid va-t-elle devenir une maladie saisonnière ? Belga/B. Doppagne GENÈVE La transmission de la Covid pourrait devenir saisonnière mais les données sont encore insuffisantes pour suggérer de se fonder sur la météo pour adapter les mesures de lutte contre la pandémie, a indiqué hier l’Onu. L’Organisation météorologique mondiale (OMM), une agence de l’ONU, a mis sur pied une équipe spéciale chargée d’étudier l’influence des facteurs météorologiques et de qualité de l’air sur la pandémie. Dans leur premier rapport, ces spécialistes indiquent que des études ont montré que la transmission de la Covid « pourrait devenir saisonnière au fil du temps, ce qui suggère qu’il serait possible de s’appuyer sur les facteurs météorologiques et de qualité de l’air pour surveiller et prévoir » la maladie à l’avenir. RÉGULÉE PAR LES MESURES Il est à leurs yeux toutefois encore trop tôt pour prendre en compte ces facteurs, et l’OMM relève que la dynamique de la transmission de la Covid l’an Trois semaines de hausse du nombre de cas en Europe dernier « semble avoir été régulée principalement par les interventions gouvernementales plutôt que par les facteurs météorologiques ». « Au cours de la première année de la pandémie, nous avons observé des vagues de contamination lors des saisons chaudes et dans les régions chaudes. Rien ne prouve que cela ne pourrait pas se reproduire pendant l’année à venir », a déclaré M. Ben Zaitchik, Coprésident de l’équipe spéciale. Et, ajoute l’OMM, si des études en laboratoire ont permis de recueillir certaines preuves que le virus survit plus longtemps dans des conditions froides et sèches, elles n’ont pas encore indiqué si les facteurs météorologiques ont une influence significative sur les taux de transmission en conditions réelles. ◀ BRUXELLES Une hausse du nombre de contaminations au coronavirus a été observée ces trois dernières semaines en Europe, a affirmé hier le Dr Hans Kluge, le directeur régional Europe pour l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), citant le nombre de 1,2 million de nouvelles infections ces sept derniers jours. L’Europe centrale, l’Albanie notamment, les Balkans et les pays Baltes sont particulièrement concernés par ce constat. Le Dr Catherine Smallwood, chargée des situations d’urgence à l’OMS Europe, précise que le nombre de morts et d’hospitalisations y est pour le moment, parmi les plus élevés au monde. L’Europe a déjà enregistré plus de 900.000 décès dus à la Covid-19, dont plus de 20.000 ces sept derniers jours. Selon l’OMS, la variante britannique du virus, plus contagieuse, est en train de devenir prédominante. L’Organisation a donc insisté une nouvelle fois sur l’importance d’engager tous les moyens pour combattre la pandémie, notamment la vaccination, mais aussi toutes les autres mesures de précaution, justifiant ainsi les règles de confinement ou de couvre-feu imposées dans plusieurs pays. Sur les 53 pays de la région européenne, 46 ont administré plus de 107 millions de AFP/A. Wallace Des enfants à l’isolement sont attachés à leurs lits HONG KONG Les autorités sanitaires hongkongaises ont assumé mercredi la pratique consistant, dans certains cas, à attacher à leurs lits des bébés et enfants à l’isolement, alors que des critiques montent contre les conséquences psychologiques des mesures drastiques de la ville contre le coronavirus. Bien qu’elle soit une des villes les plus densément peuplées au monde, Hong Kong est globalement parvenue à maîtriser la pandémie. Elle ne totalise que 11.000 cas et 200 décès liés au coronavirus en un an. Mais ce résultat comptable a été obtenu au prix de mesures de restrictions parmi les plus drastiques au monde. Quiconque est testé positif au coronavirus est immédiatement hospitalisé à l’isolement, qu’il présente ou non des symptômes, et les personnes considérées comme des Belga/D. Waem doses de vaccins et 3% de la population de 45 d’entre eux ont reçu le vaccin complet, selon l’OMS. ◀ « contacts proches » sont envoyées pour deux semaines dans des camps de quarantaine opérés par le gouvernement. DES FAMILLES SÉPARÉES Si ces mesures n’ont pour l’heure suscité aucune contestation d’ampleur, l’indignation a commencé à s’accentuer ces dernières semaines. Sur les réseaux sociaux, la colère monte en raison de la pratique consistant à séparer les enfants de leurs parents dans les unités d’isolement, et certains 10.000 milliards $ de pertes dans le monde GENÈVE Même si l’économie mondiale pourrait croître de 4,7% en 2021, il lui manquera néanmoins « 10.000 milliards $ » (soit environ deux fois le produit intérieur brut du Japon) par rapport à ce qui se serait passé si la pandémie n’avait jamais eu lieu, selon la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement. L’année dernière, l’économie mondiale « a enregistré sa plus forte baisse annuelle de production depuis l’introduction des statistiques sur l’activité économique globale au début des années 1940 ». Alors que les économies riches ont proposé d’énormes dépenses font état de mères qui n’ont plus eu le droit d’allaiter, et de bambins attachés à leurs lits pour les tenir en place. Le gouvernement hongkongais a multiplié cette semaine les communiqués pour justifier sa politique, y compris celle consistant à attacher des enfants. « D’une façon générale, l’hôpital n’envisagera l’application de moyens de contention physique sur des patients en pédiatrie que pour la sécurité et le bien-être des patients », a annoncé mercredi soir l’Autorité hospitalière. Ces derniers jours, les consulats de Suisse, de Grande-Bretagne et des États-Unis ont fait part de leur inquiétude quant aux conséquences psychologiques des mesures drastiques en place. ◀ AFP/M. Recinos budgétaires pour limiter les dégâts, comme le « plan de relance » de 1.900 milliards $ des États-Unis, et que la Chine a renoué avec la croissance fin 2020, les habitants des pays plus petits et plus pauvres sont en difficulté. ◀
metrotime.be VENDREDI 19/3/2021 NEWS 5 L’UE passe à l’action contre AstraZeneca BRUXELLES La Commission européenne prépare un courrier à l’entreprise pharmaceutique AstraZeneca en vue d’engager avec elle un processus de résolution de conflit, ont indiqué hier des porteparoles de l’exécutif européen. Cette étape est prévue dans le contrat entre l’entreprise et la Commission, en cas de désaccord persistant. « Cela doit donner lieu 20 jours plus tard à une discussion entre « executive officers » des deux parties, le but étant d’arriver à une solution sur base de bonne foi » a indiqué Stefan De Keersmaecker, porte-parole pour les questions de santé. dpa/S. Hoppe EN VUE D’UNE « RÉSOLUTION » La Commission va ainsi un pas plus loin, après avoir observé à maintes reprises que l’entreprise suédo-britannique ne respectait pas ses engagements de livraisons de vaccins anti-Covid aux 27. Les porte-paroles ne veulent cependant pas encore s’engager sur d’éventuelles suites en justice, s’il n’y a pas de résolution satisfaisante du conflit par le dialogue. La lettre est « en préparation », et les États membres seront consultés en vue de son envoi « rapide », indique Eric Mamer, porte-parole en chef. L’envoi du courrier va « formaliser » le dialogue, ce qui va lui « donner de l’épaisseur ». « Cette épaisseur compte », ajoute-t-il. ◀ L’EMA valide la vaccination avec AstraZeneca BRUXELLES L’Agence européenne des médicaments (EMA) a terminé son analyse des cas de thrombose chez des personnes vaccinées avec le produit AstraZeneca. Sa conclusion est que ce vaccin reste « sûr » et « efficace », et que son utilisation n’augmente pas le risque global de souffrir d’incidents thromboemboliques ou de caillots sanguins. Il reste donc recommandé d’utiliser le vaccin, dont « les bénéfices l’emportent sur les risques ». En revanche, les recommandations de l’EMA pourraient mener à une modification de la notice du vaccin. « Pendant l’étude, on a vu un petit nombre de cas rares et graves de troubles de la coagulation. Après des jours d’analyse approfondie, on ne peut pas exclure un lien entre ces cas et le vaccin », a développé Emer Cooke, directrice de l’EMA. L’agence recommande donc d’inclure les informations sur ces risques possibles dans la notice. ◀ La pandémie a accentué les inégalités La bande dessinée comme arme dans la lutte contre le cancer du côlon Mars est le mois du cancer du côlon Chaque année, nous essayons d’attirer l’attention sur une maladie qui cause encore trop de souffrance. Ce n’est pas un hasard si le cancer du côlon porte aussi le surnom peu réjouissant de « Tueur silencieux ». Quoi de plus normal pour celui qui fait chaque jour 23 nouvelles victimes en Belgique et qui est responsable de 10 enterrements par jour... Des chiffres qui méritent une attention particulière, également dans ce numéro de Metro. Quand on y réfléchit, ces chiffres sont inacceptables pour un pays moderne comme la Belgique. Saviez-vous qu’au moins la moitié de ces cas, tant chez les hommes que chez les femmes, pourraient être évités ? Et saviez-vous qu’il y a aussi de bonnes nouvelles concernant le cancer du côlon ? S’il est détecté à un stade précoce, les chances de guérison dépassent les 90%. Heureusement, c’est de plus en plus souvent le cas. Mais il est encore possible de faire mieux ! Alors que 51% de la population en Flandre a participé au dépistage gratuit en 2019, seuls 20% ont fait de même en Wallonie. C’est pourquoi nous lançons dans ce Metro un cri du cœur  : Faites.Le.Test ! Il s’agit en fait d’un test ultra-simple que vous obtenez auprès de votre médecin traitant. Par la suite, tous les 2 ans, toute personne âgée de 50 à 74 ans recevra gratuitement une enveloppe contenant le test. Acceptez ce cadeau qui peut faire toute la différence, y compris pour vous cher lecteur. Et pourquoi ne pas en parler à vos parents ou à vos grands-parents ? Parce que c’est là que le bât blesse. On parle encore très peu de ce sujet alors qu’il devrait être parfaitement banal. Pour aborder la question, notre asblStop Cancer Côlon a choisi de mettre en scène « Jean ». Cette bande dessinée, réalisée par l’artiste et scénariste Mario Boon et le Dr Luc Colemont, raconte en 46 pages l’histoire d’un professeur d’histoire de 50 ans confronté à la maladie. Une histoire passionnante et touchante, et qui finit bien ! En Italie et au Portugal, l’album fait partie intégrante des campagnes nationales. Il s’est déjà vendu à plus de 100.000 exemplaires ! Le partage des connaissances peut sauver des vies, également grâce à cette magnifique bande dessinée ! ◀ STRASBOURG La pandémie de Covid-19 en Europe a eu pour effet d’accentuer les inégalités structurelles dans nos sociétés, dans quasi tous les domaines où elles se manifestent comme l’accès à l’éducation, à l’emploi, au logement et à la santé, a indiqué mercredi la Commission contre le racisme du Conseil de l’Europe (ECRI). La situation des Roms, particulièrement, et celle des migrants se sont détériorées pour accéder « aux soins élémentaires de santé, à l’alimentation et à l’eau potable, et pour obtenir des moyens d’hébergement leur permettant de respecter les règles de distanciation physique ». L’année 2020 a également été source d’inquiétudes pour les jeunes LGBTI. À cause de la pandémie, certains ont dû revenir dans leur famille, parfois LGBTI-phobe. ◀ LAVIE LIN COM nAT Qp1 r EI. VALIT LA. PEINE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :