Métro Belgique n°4298 9 mar 2021
Métro Belgique n°4298 9 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4298 de 9 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : la future loi pandémie inquiète.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS MARDI 9/3/2021 I metrotime.be Belga/N. Maeterlinck La loi pandémie doit éclore dans les prochaines semaines, à savoir entre fin mars et début avril. Mercredi dernier, l’avant-projet de loi était présenté par Annelies Verlinden (CD&V) en commission de l’Intérieur. Celle-ci a rappelé que la gestion juridique actuelle, qui se fait « à coups d’arrêtés ministériels », est Des transports gratuits ? Le Parti socialiste a déposé une proposition de loi à la Chambre visant à rendre gratuit l’ensemble des transports publics pour aller se faire vacciner, comme c’est le cas en Wallonie où les Tec seront gratuits pour les voyageurs à destination et en provenance des centres de vaccination. Il y a un accord de principe allant dans le même sens à Bruxelles concernant la Stib qui doit encore formaliser la mesure. « légale et parfaitement adéquate », mais qu’il fallait une loi pour encadrer le tout. Néanmoins, il y a un hic puisque la veille, l’Autorité de protection des données (APD) rendait un avis particulièrement négatif à propos de ce texte légal. En effet, l’APD estime que le texte ne constitue pas une base légale valable AFP/J. King pour les traitements de données qui pourraient être effectués dans le cadre de la mise en place de mesures de police. L’Europe bloquera des vaccins La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a dit hier s’attendre à une forte progression des livraisons de vaccins dans l’UE dès avril et prévenu que d’autres pays pourraient bloquer des exportations comme l’a fait l’Italie pour AstraZeneca jeudi dernier. « Ce n’était pas un cas isolé », a expliqué la cheffe de l’exécutif européen au journal allemand WirtschaftsWoche. Bracelet électronique, données personnelles  : pourquoi la loi pandémie pose problème ? BRUXELLES Mercredi dernier, la ministre Annelies Verlinden (CD&V) présentait l’avant-projet de loi pandémie, suite à l’avis extrêmement négatif rendu par l’Autorité de protection des données (APD) la veille. Plusieurs points posent problème à cet organe de consultation. La ministre a d’ores et déjà indiqué qu’elle était ouverte à d’éventuels aménagements. Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Metro’s content room  : Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri @metromedia.be Belga/B. Doppagne UNE UTILISATION OPAQUE DE NOS DONNÉES « À titre d’exemples, l’avantprojet de loi pourrait ainsi permettre d’imposer aux citoyens belges le port d’un bracelet électronique permettant de surveiller en temps réel leurs déplacements ou de mettre en place des technologies de reconnaissance faciale afin d’identifier les promeneurs dans les parcs et de vérifier qu’ils ne font pas l’objet d’un ordre de quarantaine », déplore l’autorité. Cette dernière estime par ailleurs qu’« il est difficile malgré une description apparemment claire des finalités de surveillance et de contrôle, d’en comprendre l’objectif précis ». En somme, l’APD souhaite que l’État belge clarifie ce qu’il compte faire de nos données personnelles, à qui elles seront données et surtout dans quel but. LA MINISTRE RÉAGIT Annelies Verlinden a répondu en indiquant qu’elle était ouverte à de potentiels ajustements dans sa loi pandémie, mais pour le moment, le gouvernement les repousse à plus tard. « Ce serait aller trop vite en besogne que de dire que j’ai déjà réponse à tous les points soulevés (dans cet avis). On a déjà fixé un cadre et, sans aucun doute, il faudra le détailler », a indiqué la ministre de l’Intérieur. « Nous avons vu les suggestions et on en tiendra compte », a-t-elle également promis. Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing @metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites DE NOMBREUSES AUDITIONS Vendredi, les membres de la commission de l’Intérieur de la Chambre ont également convenu de procéder à une vingtaine d’auditions dans le cadre de l’examen de cette loi. Des constitutionnalistes (Marc Verdussen de l’UCLouvain ou encore Joëlle Sautois), des spécialistes des droits humains (Eva Brems, Sébastien Van Drooghebroeck de l’Université Saint-Louis ou Céline Romainville de l’UCLouvain notamment) et du respect de la vie privée (Elise Degrave de l’UNamur et Carine Doutrelepont de l’ULB) seront notamment invités. Les institutions consultées seront entre autres le SPF Santé, Sciensano et le Centre fédéral de crise. La Ligue des Droits humains, Amnesty International Belgique, Avocat.be ou encore les unions des villes et communes des trois Régions seront également invitées. Les premières auditions auront lieu demain. E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be ◀
Une reprise des embauches en bonne voie, sauf pour l’horeca BRUXELLES Les employeurs annoncent des prévisions d’embauche positives pour le deuxième trimestre 2021. Mais la pandémie de Covid-19 devrait continuer d’affecter les décisions des employeurs. AFP/F. Guillot Selon le baromètre trimestriel de ManpowerGroup publié aujourd’hui, 13% des 474 employeurs en Belgique sondés fin janvier prévoient de renforcer leurs effectifs d’ici la fin du mois de juin 2021, tandis que 4% d’entre eux prévoient de les réduire. 80% des employeurs interrogés n’anticipent aucun changement. Après correction des variations saisonnières, la prévision nette d’emploi -ou le différentiel entre le pourcentage d’employeurs prévoyant des embauches et le pourcentage de ceux prévoyant des licenciements- atteint la valeur de +8%. C’est une hausse de deux points par rapport au trimestre précédent, mais il s’agit encore d’un recul de cinq points par Des personnes vaccinées testées positives dans un centre de soins LOUVAIN Plusieurs résidents d’un centre de soins résidentiel de Louvain ont été testés positifs au coronavirus malgré qu’ils aient été vaccinés, a rapporté hier le Standaard. Une information confirmée par l’échevine en charge de la Santé de la Ville, Bieke Verlinden. « Cela prouve que nous devons rester vigilants, même si la quasi-totalité des résidents des centres de soins résidentiels ont été vaccinés », a-t-elle indiqué. Tous les résidents du centre ont été testés après que rapport à la même période l’an dernier. les responsables de l’établissement ont appris qu’ils ont été en contact avec une personne à haut risque. Le test a révélé que plusieurs résidents étaient infectés par le virus, mais qu’aucun n’avait développé de symptômes. ◀ BEVEREN Un homme de 42 ans qui a perdu la vie dans un parc à Beveren (Flandre- Orientale) aurait été victime de violences faites aux homosexuels, rapportaient plusieurs médias flamands dimanche soir. Les trois suspects interpellés à la suite de l’assassinat samedi sont tous mineurs. Le plus jeune est âgé de 16 ans et originaire de Kieldrecht à Beveren, tandis que les deux autres sont âgés de 17 ans et originaires pour l’un d’Anvers et, pour l’autre, de Verrebroek, également Beveren, a précisé hier le parquet de Flandre-Orientale. Le monde politique s’est dit indigné face à un tel acte. « Je suis profondément choqué par les VACCINATION ET EMPLOI Les intentions de recrutement sont positives dans les trois Régions du pays, avec une prévision nette d’emploi de +13% en Wallonie, +7% en Flandre et +2% à Bruxelles. Les prévisions sont également positives dans tous les secteurs, à l’exception de l’horeca. Les employeurs du secteur de la construction (+18%) se montrent les plus optimistes. « La solidité de la reprise dépendra fortement de la réussite de la campagne de vaccination et une majorité des employeurs sondés comptent sur la bonne volonté de leurs employés pour y participer », commente Philippe Lacroix, managing director de ManpowerGroup BeLux. 42% des employeurs sondés n’envisagent d’ailleurs pas d’établir des règles fixes, tandis que 32% prévoient de les y encourager en faisant valoir les avantages, précise le baromètre. I ◀ AFP/C. Stache n metrotime.be MARDI 9/3/2021 NEWS 3 Risque de saturation des réseaux 4G à Bruxelles en 2022 BRUXELLES Les réseaux 4G risquent d’être fortement saturés en heures de pointe à Bruxelles l’an prochain, selon une étude réalisée dans trois grandes villes par l’Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) publiée hier. À Liège, ils pourraient être en partie saturés tandis que le risque n’est pas significatif à Anvers. Ce sont en particulier les centres de Bruxelles, Anderlecht, Saint-Gilles, Ixelles, Etterbeek, Woluwe-Saint-Lambert, Schaerbeek et Laeken qui risquent d’être significativement touchés d’ici 2022, et déjà dans une moindre mesure dès 2021. Seul le sud de Bruxelles est moins sujet au risque de saturation. Près d’un tiers des cellules 4G de la ville ont au total été associées à un Belga/L. Dieffembacq tel risque moyen ou élevé en 2022. Cela signifie que les ressources des réseaux, compte tenu de l’augmentation attendue du volume de trafic, risquent de ne pas pouvoir faire face à la hausse en la matière en heures de pointe sans subir de dégradation du service, prévient l’IBPT. ◀ EN BREF ▶ Le tunnel Léopold II portera le nom d’Annie Cordy à partir de l’automne prochain. Le nom de la chanteuse décédée le 4 septembre dernier est sorti largement en tête parmi ceux des quinze candidates proposées au vote du public. Belga/J. Gekiere L’interdiction de déplacements surprend l’Europe BRUXELLES La Commission européenne a été « surprise » d’apprendre vendredi la nouvelle prolongation en Belgique de l’interdiction de déplacements non essentiels, prolongation qui n’était pas mentionnée dans un courrier reçu la veille. Ce courrier, qui venait en réponse à une missive de la Commission laissant à la Belgique dix jours pour se justifier, mentionnait le maintien de l’interdiction jusqu’au 1er avril, et non jusqu’au 18 avril comme annoncé vendredi. ◀ ▶ Le gouvernement va doubler les moyens consacrés aux victimes de violences sexuelles, passant de 8,5 millions l’année passée à 17,8 millions en 2023. Le nombre de centres de prise en charge des victimes de violences sexuelles passera en outre de trois à dix. Les suspects du meurtre présumé homophobe sont mineurs faits homophobes », a déclaré le Premier ministre Alexander De Croo. Çavaria, groupe flamand de défense des droits des personnes lesbiennes, homosexuelles, bisexuelles, transgenres, intersexes (LGBTQI+), a annoncé hier se constituer partie civile. « C’est toute notre communauté qui est visée » par ce crime, a souligné Lozano Lafertin, coordinateur au sein de çavaria. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :