Métro Belgique n°4297 5 mar 2021
Métro Belgique n°4297 5 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4297 de 5 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : le Codeco rediscute certains assouplissements.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS VENDREDI 5/3/2021 metrotime.be Une année 2020 à oublier pour Brussels Airlines BRUXELLES Brussels Airlines a connu une année 2020 catastrophique, plombée par le coronavirus. Malgré un été prometteur, la succursale de Lufthansa a été plombée par la seconde vague, et souhaite désormais se tourner vers l’été 2021, pour augmenter sa capacité de vols. À l’instar de sa maison-mère Lufthansa, Brussels Airlines annonçait hier matin une perte-record pour 2020, année qui restera parmi les plus sombres dans l’histoire du secteur aérien. La compagnie aérienne belge a connu une chute sans précédent de 77% du nombre de passagers transportés, à 2,36 millions contre 10,28 millions en 2019. Brussels Airlines a dès lors vu son résultat opérationnel s’enfoncer à -332 millions € , contre un ebit de -32 millions € en 2019. Brussels Airlines venait de se restructurer et avait pourtant bien débuté 2020, avec des bons mois de janvier et février mais la pandémie a par la suite quasi paralysé le trafic aérien. Fin mars, le transporteur aérien décidait d’immobiliser sa flotte pendant 12 semaines en opérant uniquement des vols de rapatriement et de fret. nouvelle collection Une passionnante collection pour découvrir ›uvrir les destinées surprenantes et inspirantes  : es de ces femmes qui ont changé le monde. Dès aujourd’hui chez votre libraire. www.lesoir.be/femmesdexception * En vente en librairie. Hors prix du journal. Suivant disponibilité des stocks. Prix  : 1,99 € le premier puis 9,99 € les suivants, à partir du jeudi 4 Mars. RÉDUCTION DE LA FLOTTE ET DES EFFECTIFS Depuis le redémarrage en juin, Brussels Airlines a terminé chaque semaine avec des opérations positives en termes de trésorerie, c’est-à-dire a réussi à couvrir toutes les dépenses liées aux vols avec les recettes correspondantes. Néanmoins, les coûts fixes tels que les prêts d’avions, les dépenses du personnel, etc. n’étaient pas couverts, explique la compagnie qui a souffert de la seconde vague de la Covid-19 après un été prometteur. En réponse à la crise, la compagnie a intensifié et accéléré son plan de transformation Reboot, en réduisant sa flotte de 25% et ses effectifs de 20%, grâce au soutien financier de Lufthansa. Brussels Airlines a également bénéficié d’un prêt de 290 millions € accordé par le gouvernement belge, dont Belga/B. Doppagne La loi sur les distractions au volant examinée BRUXELLES La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) souhaiterait que la législation sur les distractions au volant, portant notamment sur l’utilisation du téléphone portable, soit remaniée afin que tout usage d’appareils non fixés au véhicule soit interdit. Son collègue Jef Van den Bergh, député CD&V, a récemment soumis un projet de loi allant dans ce sens, espérant qu’il puisse être examiné avant l’été. Les statistiques montrent que la distraction est un élément majeur lié aux accidents de la route, pouvant même causer la mort. Selon les enquêtes menées par l’Institut Vias, elles sont responsables de 10 à 12% des accidents mortels ou avec blessés. Une étude comportementale, également réalisée par Vias, révèle qu’un conducteur de moins de 35 ans sur cinqutilise son téléphone portable au volant. « Nous nous servons de notre smartphone à tout moment et l’entreprise a retiré une première tranche en décembre et une seconde en février. Pour 2021, la compagnie, qui a un nouveau CEO à sa tête depuis le 1er mars, en la personne de Peter Gerber, prévoit actuellement d’augmenter progressivement sa capacité d’ici les mois de juillet et août. 250 EMPLOIS MENACÉS À DÜSSELDORF Cependant, Peter Gerber a annoncé que pour des raisons AFP/P. Barrena FEMMES D’EXCEPTION M I I11 en tout lieu, et même au volant », déplore Mme Verlinden. « Les chiffres prouvent à quel point c’est dangereux et qu’il faut y mettre un terme. » ◀ Mi 1111/111,111111111 111 -e— économiques évidentes, Brussels Airlines n’effectuera plus de vols pour sa compagnie sœur Eurowings au départ de l’aéroport de Düsseldorf, en Allemagne. La place de 256 personnes, essentiellement allemandes, qui se trouvent sur le payroll de Brussels Airlines, est donc menacée. Brussels Airlines avait débuté ces vols européens et long-courriers pour le compte de la compagnie aérienne à bas coûts Eurowings au printemps 2018. ◀o, q s Nidriu Curic Le vélo électrique a le vent en poupe AFP/M. Burleigh BRUXELLES En cinq ans, le nombre d’utilisateurs d’un vélo électrique a doublé, selon la neuvième enquête nationale annuelle d’insécurité routière de l’Institut Vias pour laquelle 6.000 personnes ont été interrogées. Un Belge sur cinq (18%) en a utilisé un l’an dernier. Si 80% des Belges se sont déplacés au volant d’une voiture, il n’en reste pas moins qu’un peu plus de la moitié (51%) de la population a enfourché sa bicyclette. Parmi les mesures les plus populaires pour améliorer la mobilité et promouvoir la multimodalité, on retrouve la création de parkings gratuits à proximité des gares, les investissements en faveur de meilleures infrastructures cyclables et l’aménagement de places de stationnement en périphérie des centres-villes. Des vélos-cargo en test à Bruxelles BRUXELLES Les inscriptions sont ouvertes pour participer au test à Bruxelles du projet pilote Cairgo Bike, qui veut encourager l’utilisation du vélo-cargo pour le transport de marchandises et de personnes. La première commune à y participer sera Anderlecht en avril. Ce projet piloté par Bruxelles Mobilité, qui s’inscrit dans le cadre du Fonds Européen de Développement Régional (Feder) et s’étale sur une durée de trois ans, vise à améliorer la qualité de l’air en encourageant l’utilisation du vélo-cargo pour un usage professionnel ou particulier. En collaboration avec Pro Vélo, Cairgo Bike entre désormais dans sa phase de test en proposant aux habitants des communes bruxelloises le prêt gratuit pendant deux semaines de vélos-cargo ou de vélos longtail à assistance électrique. N°1 1,99 € * Le livre LE SOIR RBA Repensons notre quotidien ◀ ◀
metrotime.be VENDREDI 5/3/2021 NEWS 5 Des loyalistes contre l’accord post-Brexit AFP/F. Walschaerts LI BELFAST Des groupes paramilitaires loyalistes nord-irlandais, viscéralement attachés à la couronne britannique, ont annoncé qu’ils suspendaient leur soutien à l’accord de paix de 1998 à cause des dispositions post-Brexit. Le Conseil des communautés loyalistes (LCC) a annoncé à Boris Johnson qu’il « retire son soutien à l’accord de Belfast et ses institutions jusqu’à ce que nos droits selon cet accord soient restaurés ». Il est contre le protocole négocié entre Londres et Bruxelles, qui introduit des contrôles sur les marchandises arrivant en Irlande du Nord depuis la Grande-Bretagne. Cette opposition reste « pacifique et démocratique », a souligné le LCC, à l’origine de nombreuses morts pendant les trois décennies des « Troubles », conflit entre unionistes et républicains. ◀ EN BREF ▶ Le site du Taj Mahl en Inde a été évacué hier après un appel à la police signalant la présence d’une bombe. La police a empêché les entrées pendant que des équipes de déminage inspectaient les lieux. ▶ Israël, l’Autriche et le Danemark ont annoncé hier une alliance pour le développement et la production de nouvelles générations de vaccins contre la Covid-19 qui fait déjà grincer des dents en Europe ▶ « A travail égal, salaire égal »  : la Commission européenne a proposé hier des règles pour faire respecter ce principe et recommandé aux Vingt-Sept d’infliger des amendes pour obliger les entreprises à renoncer aux différences de rémunérations entre hommes et femmes. Apaisement des tensions entre l’Iran et l’AIEA VIENNE L’AIEA a finalement décidé hier d’abandonner un projet de résolution à l’encontre de l’Iran, lié à la question du nucléaire. Prenant acte de la bonne volonté de Téhéran, les diplomates ont choisi de laisser place au dialogue. Cette décision a été saluée par les autorités iraniennes, qui ont affirmé que cela laissait « ouverte la voie de la diplomatie ». Les Européens ont finalement décidé de ne pas soumettre la résolution contre l’Iran qu’ils devaient déposer au Conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), a-t-on appris hier de sources diplomatiques. Appuyé par les États-Unis, ce texte de l’Allemagne, de la France et de la Grande-Bretagne condamnait la décision de Téhéran de suspendre certaines inspections de son programme nucléaire. Il ne sera pas soumis au vote, ont indiqué hier plusieurs diplomates basés à Vienne. « Nous laissons du temps à la diplomatie » et l’Iran a fait preuve d’un peu de bonne volonté, a expliqué une de ces sources, sans souhaiter donner plus de détails à ce stade. Comparer les promos ? Inutile, nous le faisons pour vous. Et si besoin est, nous adaptons nos prix. Ainsi, vous profitez toujours des meilleurs prix. Grimbergen Blonde ou Double 8 x 33 cl Réaction promo concurrent 2,26 € /L 5,99 € * + caution. LA PRODUCTION D’URANIUM MÉTAL SUSPENDUE Le journal iranien ultraconservateur Vatan-é Emrouz a écrit mardi, sans citer de source, que le président Hassan Rohani avait donné l’ordre de suspendre la production d’uranium métal dans l’usine d’Ispahan (centre). Le gouvernement n’a pas démenti ces informations. L’Iran avait annoncé en février avoir commencé la production d’uranium métal pour alimenter son réacteur de recherche à Téhéran, dépassant ainsi les limites fixées par l’accord nucléaire de 2015. Le sujet est sensible car cette matière peut être utilisée dans la fabrication d’armes nucléaires, même si la République islamique a toujours nié vouloir se doter de la bombe. Le « plan d’action global commun », communément désigné par son acronyme anglophone JCPOA, ne tient plus qu’à un fil depuis le retrait américain en 2018 à l’initiative de Donald Trump, et le rétablissement des Pampers Baby-Dry Nappy Pants taille 5 22 pièces AFP/J. Klamar Réaction promo concurrent 0,20 € /lange 4,47 € Prix valable à partir de 3 emballages. sanctions. Le nouvel hôte de la Maison Blanche, Joe Biden, a promis de revenir dans son giron « si » l’Iran respectait à nouveau le contrat. Mais à l’inverse Téhéran, qui exige au préalable une levée des mesures punitives qui asphyxient son économie, a franchi ces dernières semaines un nouveau cran dans son désengagement du JCPOA (passage à un niveau d’enrichissement d’uranium de 20%, production d’uranium métal et limitation des inspections). « LA DIPLOMATIE RESTE POSSIBLE » Téhéran a salué hier cette décision, estimant que cela permettait de garder « ouverte la voie Valable jusqu’au 6/3/2021 inclus. Une bière brassée avec savoir se déguste avec sagesse Les prix peuvent être encore plus bas en magasin. Dash All in 1 pods Regular 16 doses de la diplomatie » sur la question du nucléaire iranien. « L’Iran espère que les parties participant à l’accord [de Vienne] pourront saisir cette occasion, avec une coopération sérieuse, pour assurer la pleine mise en œuvre de cet accord par tous », a déclaré Saïd Khatibzadeh, le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes. À l’approche de la réunion de l’AIEA, les autorités iraniennes avaient prévenu que l’adoption d’une telle résolution risquait de rendre vains les efforts de Téhéran et de la communauté internationale cherchant à sauver l’accord international sur le nucléaire iranien conclu en 2015 à Vienne. colruyt Le prix, Le prix, c’est nous. c'est nous. Réaction promo concurrent 0,28 € /dose 4,50 € meilleurs prix ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :