Métro Belgique n°4295 26 fév 2021
Métro Belgique n°4295 26 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4295 de 26 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : des Simpson revisités.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS VENDREDI 26/2/2021 metrotime.be Belga/E. Lalmand Du Netflix chez Kinepolis Malgré la crise et la fermeture forcée de ses salles en Belgique, Kinepolis regorge de projets pour la réouverture. Le groupe belge va ainsi proposer de privatiser ses salles à des particuliers, qui pourront en réserver une pour maximum dix personnes. Il projettera en outre des productions Netflix dès que cela sera possible en Belgique, après l’avoir déjà fait au Luxembourg et en Espagne, où les salles sont ouvertes. Belga/E. Lalmand Ce qu’il faut attendre du comité de concertation BRUXELLES Le comité de concertation se réunira une nouvelle fois aujourd’hui à 14h. La réunion devrait se dérouler dans un contexte tendu entre les tenants d’assouplissements plus importants des mesures sanitaires et les partisans du maintien d’une ligne dure. Le comité de concertation de ce vendredi devrait durer. Outre l’évaluation des mesures sanitaires, l’élaboration d’une stratégie de déconfinement sera abordée. Le retour partiel en présentiel dans l’enseignement supérieur, a priori à partir du 15 mars, devrait constituer la première étape de ce déconfinement progressif. Aucune date précise ne sera toutefois arrêtée, en raison de la présence de variants en Belgique. Le mois de mai apparaît désormais comme une échéance plus crédible pour des réouvertures plus larges, notamment dans le secteur culturel et l’Horeca. PROBABLE STATU QUO Il ne faudra donc pas s’attendre à des assoupissements spectaculaires à court terme. Afin de couper court à tout optimisme démesuré, le Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) avait organisé dès lundi une conférence de presse en compagnie d’experts. Sur le court terme, on peut s’attendre à plusieurs choses. La levée de l’interdiction des voyages non-essentiels à l’étranger sera abordée et Belga/B. Doppagne devrait être actée. Les voyages devraient toutefois rester déconseillés. L’élargissement de la bulle extérieure, actuellement fixée à quatre, devrait aussi être abordé. Le rapport du GEMS évoque une bulle de 8 ou 10 personnes à la fin du mois de mars. Les décès en baisse malgré des hospitalisations en hausse BRUXELLES Le nombre de décès quotidiens dus au coronavirus est toujours en nette diminution, selon les dernières données publiées hier par Sciensano. En moyenne, 30,3 personnes par jour ont succombé à la Covid-19 entre le 15 et le 21 février, une diminution de 24% par rapport à la période de sept jours précédente. Les hospitalisations ont, elles, augmenté de 5%, avec 125,6 admissions par jour entre le 18 et le 24 février. Mercredi, 1.748 lits d’hôpitaux étaient occupés par des patients Covid (+9% en une semaine), dont 362 en soins intensifs (+15%). Parmi ceux-ci, Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be 178 patients nécessitaient une assistance respiratoire et 22 une ECMO. Le taux d’occupation des lits en soins intensifs réservés aux patients contaminés atteint 18% en Belgique mais varie selon les provinces. Il est ainsi estimé à 39% dans le Brabant wallon, 27% en Flandre-Orientale et 22% dans le Hainaut. Le nombre de nouvelles contaminations poursuit sa hausse, avec 2.201 nouveaux cas détectés en moyenne par jour du 15 au 21 février (+20%). Quant aux vaccins, selon les derniers chiffres disponibles, 442.640 personnes (3,85% de la population totale) ont reçu Metro’s content room  : Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek Belga/B. Doppagne une première dose tandis que 288.712 (2,51%) se sont vus administrer la seconde injection. ◀ Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri @metromedia.be Gueule de bois pour AB InBev AB InBev a souffert d’une solide gueule de bois en Belgique en 2020 en raison de la pandémie. Le brasseur prévient  : « la culture belge de la bière est en danger ». AB InBev a enregistré une baisse « à doubles chiffres » aussi bien pour les bières vendues que pour ses revenus. Cette baisse est une conséquence de la fermeture de l’horeca à maintes reprises mais les consommateurs ont aussi moins acheté de bières dans les supermarchés. Seuls les professionnels des métiers de contacts non-médicaux, au-delà des coiffeurs, ont la certitude de reprendre leur activité. Leur réouverture à partir de lundi prochain, le 1er mars, a déjà été actée lors du précédent comité de concertation. ◀ ANVERS Si la décision dépendait des 31.000 participants à la grande étude Corona de l’Université d’Anvers, le premier assouplissement des mesures serait un élargissement de la bulle sociale, selon les résultats de l’enquête publiés hier. « Être en terrasse d’un café ou d’un restaurant » figurait également dans les cinq premiers souhaits de 71% des participants à l’étude. L’enquête constate par ailleurs que davantage de personnes ont embrassé Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing @metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Quel avenir pour le couvre-feu ? Belga/T. Roge NAMUR La décision de prolonger le couvre-feu en Wallonie sera finalement prise aujourd’hui, à l’issue du comité de concertation, a indiqué hier le ministre-président régional Elio Di Rupo. Instauré une première fois le 23 octobre dernier, le couvrefeu a été prolongé à de multiples reprises. Au sud du pays, il est actuellement en vigueur jusqu’au 1er mars. La question du couvre-feu au niveau fédéral pourrait aussi être abordée aujourd’hui. ◀ Les Belges en faveur d’un élargissement de la bulle Belga/N. Quintelier ou donné la main à quelqu’un d’extérieur à leur famille ces deux dernières semaines. ◀ Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be 2019
metrotime.be VENDREDI 26/2/2021 NEWS 3 Glatigny souhaite une reprise du présentiel dès le 15 mars BRUXELLES La ministre francophone de l’Enseignement supérieur, Valérie Glatigny, souhaite une reprise partielle des cours en présentiel au plus tard le 15 mars, a-t-elle indiqué hier à la veille d’une réunion du comité de concertation. La ministre relie cette reprise à la « bulle de kot » (soit la bulle sociale formée par les étudiants vivant ensemble au lieu de la bulle familiale), examinée mais pas retenue par les dirigeants politiques lors du dernier comité de concertation, début février. Le projet sera à nouveau à l’ordre du jour de la réunion d’aujourd’hui, selon la ministre. « 20% DE PRÉSENCE SIMULTANÉE » « L’idée serait que cette bulle de kot accompagne une reprise progressive des cours en présentiel avec un maximum de 20% de présence simultanée des étudiants sur le campus. L’objectif, c’est que les étudiants puissent reprendre, pas tous en même temps, le chemin des auditoires d’ici la fin de l’année académique. On sait qu’il y a urgence psychologique et pédagogique. L’objectif, c’est que ce soit en vigueur au plus tard le 15 mars », a-t-elle expliqué au micro de Bel-RTL. La Fédération Wallonie-Bruxelles et la Flandre avancent de concert dans cette voie, a précisé Mme Glatigny. Le 16 février, le ministre flamand de l’Enseignement, Ben Weyts, a également évoqué cette reprise partielle des cours en présentiel. Belga/J. D’Hollander UNE MANIFESTATION LUNDI Lundi, des étudiants de l’ULB se sont rassemblés sur le campus du Solbosch de l’Université libre de Bruxelles (ULB) afin de dénoncer la détresse psychologique et la précarité à laquelle ils sont confrontés en raison de Le cdH veut changer la stratégie de vaccination BRUXELLES Le cdH a plaidé hier en faveur d’une nouvelle stratégie de vaccination. Il préconise notamment de donner un rôle accru aux médecins généralistes. Les centristes énumèrent divers problèmes, dont une organisation logistique « défaillante » qui fait de la campagne de vaccination une « usine à gaz »  : organisation hypercentralisée, bugs informatiques, personnes non prioritaires convoquées mais aussi la violation du secret médical dans l’identification des populations à risque. Le cdH propose que le vaccin d’AstraZeneca soit administré par les généralistes qui Une troisième dose du vaccin Pfizer contre les variants ? BERLIN L’alliance Pfizer/BioNTech va proposer une troisième dose de son vaccin contre la Covid-19 aux participants de leur essai clinique initial, afin d’évaluer son effet possible sur un renforcement immunitaire face aux variants du virus. Les participants de la phase 1 de leur essai clinique aux États-Unis se verront ainsi offrir une troisième dose « six à douze mois » après avoir reçu les deux premières. Pfizer et BioNTech précisent également être en « discussions avec les autorités de régulation » pour soumettre une version modifiée de leur vaccin « avec une séquence spécifique aux variants ». Le variant sud-africain est considéré par les scientifiques comme l’un des plus préoccupants car il a montré qu’il pouvait en partie Belga/E/Lalmand contrer les défenses immunitaires développées après certains traitements. Les deux entreprises rappellent toutefois n’avoir pas observé de changement dans les « niveaux d’anticorps » après injection de la formule initiale de leur vaccin face aux variants. ◀ peuvent mieux identifier les personnes à risque, sont plus à même de rassurer des personnes inquiètes et de s’occuper de personnes qui ont du mal à se déplacer. Dans le même esprit, les spécialistes pourraient vacciner leurs patients chroniques qui sont en suivi continu à l’hôpital. ◀ BRUXELLES Le comité ministériel restreint n’est pas parvenu à un accord hier matin sur l’avantprojet de loi pandémie. Le temps presse pourtant  : le texte est attendu la semaine prochaine à la Chambre pour une première présentation. Si l’on en croit une source bien informée, il semble que c’est le MR qui se montre le plus réticent à l’actuelle mouture de l’avant-projet. De source libérale, l’on se refusait toutefois à parler de blocage venant d’un parti. On évoquait plutôt « des discussions qui doivent continuer encore un peu ». Selon la ministre de la crise du coronavirus. Les étudiants avaient fait part de leurs revendications à Valérie Glatigny. Ils demandent la réouverture progressive des universités et des hautes écoles, ainsi que la reprise des activités culturelles et sportives pour leur permettre de sortir de leur solitude. ◀ EN BREF ▶ La fermeture des parcs d’attractions et des centres de bien-être est maintenue jusqu’au 1er avril. Selon le Conseil d’État, ils n’ont pas suffisamment démontré l’extrême urgence de la question. Belga/B. Doppagne l’Intérieur, Annelies Verlinden, le texte « prévoira qu’en cas d’alerte, il faudra d’abord établir si oui ou non on est dans une phase de crise sanitaire. Un arrêté royal servira à cela. Ensuite, il y aura une liste de mesures à prendre Davantage de vaccinations à Bruxelles Belga/L. Dieffembacq BRUXELLES Le nombre de vaccins administrés en Région de Bruxelles-Capitale s’élève à 62.081, soit plus que les données publiées quotidiennement par Sciensano, a indiqué hier la Commission communautaire commune (CoCom). Cette différence s’explique principalement par le fait que les vaccins administrés sont comptabilisés dans la Région où réside la personne qui a reçu son injection et non dans la Région qui a effectué la vaccination. ◀ ▶ Une manifestation du secteur horeca a rassemblé plusieurs centaines de personnes hier à Namur. La volonté affichée par une partie des manifestants jeudi après-midi était d’ouvrir le 21 mars quoiqu’il arrive. Toujours pas d’accord sur la loi pandémie dans une telle situation. Ces mesures seront plus ou moins les mêmes que celles qui ont été prises aujourd’hui, comme la limitation des déplacements, la fermeture de services non essentiels, ou le port du masque ». ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :