Métro Belgique n°4293 19 fév 2021
Métro Belgique n°4293 19 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4293 de 19 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : une montagne de neige !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
im 6 NEWS VENDREDI 19/2/2021 metrotime.be AFP/D. Charlet Facebook jugé autoritaire Le gouvernement australien a qualifié d’« autoritaire » le blocage par Facebook du partage d’articles d’information dans ce pays, une mesure de représailles adoptée par le géant américain face à un projet de loi australien visant à contraindre les plateformes à rémunérer les médias en fonction du trafic que les titres génèrent. Ce serait la première tentative du genre à aboutir. AFP/A. Edelman Londres sanctionne la junte birmane LONDRES Le Royaume-Uni a décidé de réagir face au coup d’Etat militaire mené par la junte birmane le 1er février dernier. Londres a sanctionné trois généraux pour « graves violations des droits humains » et a décidé de sanctions économiques à l’égard du régime militaire. L’alliance surnommée « Quad » a indiqué vouloir un retour urgent à la démocratie. Le Royaume-Uni a annoncé hier sanctionner trois généraux de la junte birmane pour « graves violations des droits humains », après le coup d’État militaire début février, et prendre des mesures pour empêcher les entreprises britanniques de travailler avec l’armée birmane. Ces sanctions, auxquelles se joint le Canada, visent le ministre de la Défense Mya Tun Oo, le ministre de l’Intérieur Soe Htut et son adjoint Than Hlaing. Ils voient leurs avoirs au Royaume-Uni gelés et sont interdits de séjour sur le territoire britannique, a indiqué le ministère des Affaires étrangères. AFP/S. Main Arguant de fraudes lors d’élections législatives largement remportées en novembre par le parti de la cheffe du gouvernement civil Aung San Suu Kyi, l’armée birmane a évincé cette dernière le 1er février, lors d’un coup d’État qui a provoqué des manifestations durement réprimées. « Avec nos alliés, nous demandons des comptes aux militaires pour leurs violations des droits humains et pour que justice soit rendue au peuple birman », a indiqué le ministre britannique des Affaires étrangères Démission du Premier ministre géorgien, dans un climat de vives tensions Dominic Raab. SANCTIONS ÉCONOMIQUES Le ministère des Affaires étrangères et le ministère du Commerce international britanniques ont également lancé un « processus afin de réduire le risque que des entreprises militaires (birmanes) opèrent au Royaume-Uni », voulant éviter « les flux d’argent illicites qui y sont associés ». Londres a aussi promis que « des garanties supplémentaires » seront mises en place pour empêcher que AFP/V. Shlamov TBILISSI Le Premier ministre géorgien Guiorgui Gakharia a annoncé hier sa démission, critiquant la décision d’un tribunal d’ordonner le placement en détention d’un dirigeant de l’opposition, qui pourrait selon lui mener à une « escalade politique ». Cet opposant, Nika Melia, dirigeant du Mouvement national unifié (MNU), un parti fondé par l’ex-président en exil Mikheïl Saakachvili, est accusé par la justice d’avoir organisé des « violences de masse » en 2019. Un tribunal géorgien a ordonné mercredi son placement en détention provisoire. Il encourt neuf ans de prison. Ses partisans dénoncent des poursuites politiques et ont averti qu’ils allaient résister à toute tentative de la police de l’arrêter. L’opposant se trouve à Tbilissi au siège du parti, où les dirigeants de la quasi-totalité des formations d’opposition se sont réunis dès mercredi pour le soutenir. Dans la soirée, la télévision géorgienne a montré des images de la police antiémeute s’approchant des locaux. Un emprisonnement de M. Melia risque d’aggraver la crise politique secouant la Géorgie depuis les élections législatives d’octobre, entachées de fraudes selon l’opposition. M. Melia a dénoncé les poursuites le visant comme une « absurdité judiciaire ». ◀ Trump de retour à l’écran Donald Trump a donné sa première série d’interviews à la télévision américaine mercredi soir depuis son départ, le 20 janvier dernier, de la Maison-Blanche. L’ancien président américain s’est laissé interroger par Fox News, Newsmax et OAN, toutes des chaînes en faveur du républicain, afin d’échanger sur le décès du présentateur-radio conservateur Rush Limbaugh, son exclusion de Twitter, et pour décrédibiliser Joe Biden. l’aide britannique versée à la Birmanie « ne soutienne indirectement le gouvernement dirigé par l’armée ». Tout en saluant « une avancée », l’association Burma Campaign UK a « exprimé sa déception » face aux sanctions prises par Londres, arguant qu’il ne s’agissait « de rien de plus qu’une interdiction de vacances » puisque « ces chefs militaires n’ont aucun actif à geler au Royaume-Uni ». APPEL À LA DÉMOCRATIE De leur côté, les principaux responsables de la diplomatie des États-Unis, de l’Inde, du Japon, et de l’Australie se sont entendus hier pour déclarer souhaiter un retour « urgent » de la démocratie en Birmanie, a affirmé le département d’État américain après des discussions entre les quatre pays. Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, lors de ses premières discussions avec l’alliance surnommée « Quad », a évoqué « le besoin urgent de restaurer le gouvernement démocratiquement élu en Birmanie ». ◀ Le dossier de l’explosion à Beyrouth change de juge BEYROUTH La justice libanaise a récusé hier le juge d’instruction chargé de l’enquête sur l’explosion au port de Beyrouth. Le juge d’instruction Fadi Sawan sera donc écarté de l’enquête. Le nouveau juge n’a pas encore été désigné. En décembre, M. Sawan avait inculpé le Premier ministre démissionnaire Hassan Diab et trois anciens ministres, Ali Hassan Khalil, Ghazi Zaayter et Youssef Fenianos, provoquant une levée de bouclier au sein de la classe politique. Et peu après, M. Khalil et M. Zaayter, deux parlementaires, avaient présenté une AFP/J. Haidar 1 Le projet de loi sur l’immigration de Biden dévoilé AFP/S. Loeb WASHINGTON Le projet de loi du président Joe Biden sur l’immigration, qui vise à ouvrir la voie à la naturalisation de 11 millions d’immigrants en situation irrégulière, a été dévoilé hier et mis sur les rails législatifs. La citoyenneté américaine sera octroyée aux immigrants qui peuvent prouver qu’ils se trouvaient aux États-Unis le 1er janvier 2021. La réforme va également profiter aux « Dreamers », ces quelque 700.000 jeunes adultes entrés clandestinement aux États- Unis pendant leur enfance et qui y ont toujours vécu depuis. Le gouvernement Biden a, de la sorte, pris le contrepied des mesures migratoires ultra-controversées de l’ère Trump. ◀ demande de récusation de M. Sawan, qu’ils accusent d’avoir violé la Constitution et les dispositions sur leur immunité. ◀
metrotime.be VENDREDI 19/2/2021 NEWS 7 Le concept de l’apocalypsing fait trembler la génération Z BRUXELLES Certains célibataires ont fait de l’apocalypsing leur nouveau mantra amoureux, consciemment ou non. Un comportement qui n’est pas né d’hier, mais qui s’est accentué avec la pandémie mondiale. Celui-ci se caractérise par le fait de se lancer à corps perdu dans une nouvelle relation comme si celle-ci était la dernière. L’incertitude. C’est sans doute la cause première de cette nouvelle tendance, l’apocalypsing, qui consiste à traiter chaque nouvelle relation amoureuse comme si c’était la dernière. Un concept qui peut en effrayer plus d’un, mais qui fait également de plus en plus d’adeptes ces derniers mois. Tout droit venue d’outre-Atlantique, la tendance s’est renforcée avec la pandémie mondiale ; les célibataires redoutant un nouveau confinement à vivre en solo, sans possibilité de rencontrer (physiquement) l’être aimé. Ph. ETX Daily Up La nouvelle tendance reposante du « calmtainment » ETX Daily Up EN COUPLE À TOUT PRIX ? Le site de rencontres Plenty Of Fish est l’un des premiers à avoir mis en lumière ce nouveau concept qui toucherait plus particulièrement la Génération Z, née après 1997. Après avoir sondé près de 2.000 de ses membres américains, la plateforme a fait savoir en novembre dernier que la tendance allait exploser en 2021, et qu’un tiers des célibataires connaissaient quelqu’un qui avait déjà foncé tête baissée dans l’apocalypsing. Ce n’est pas tout puisque près d’un tiers des sondés issus de la Gen Z ont admis le faire euxmêmes. La volonté de se mettre en couple est si forte que les célibataires, une fois leur crush dans la poche, font tout pour que cela devienne rapidement une relation sérieuse. Pas de temps à perdre en somme, tout est fait, consciemment ou inconsciemment, pour en finir avec cette période de célibat. A-t-on réellement besoin de BRUXELLES Exit les blockbusters et autres James Bond archi vitaminés. La tendance télévisuelle est désormais au calme. Au « calmtainment » plus exactement. À la croisée de « calme » et « entertainment », qui désigne le divertissement, cette tendance a été identifiée parmi l’une des 100 tendances qui feront 2021 par l’agence Wunderman Thompson. « Les plateformes de divertissement transportent les spectateurs dans un monde de calme, encourageant l’attention et l’autonomie », indique le rapport. Au programme de cette tendance, on trouve « Headspace Guide to Meditation », une série Netflix. Sortie le 1er janvier 2021, elle propose des méditations guidées ou des techniques de pleine conscience pour apprendre à mieux gérer ses émotions. Les réseaux sociaux ont ouvert une nouvelle porte vers les pratiques méditatives. Le témoignage de nombreux sportifs, artistes ou entrepreneurs a libéré la méditation de son imageésotérique. ◀ - à kiL, TÀ préciser que ce comportement ne présente pas que des avantages ? Cette détermination à se mettre en couple « coûte que coûte » pourrait notamment vous faire fermer les yeux sur des défauts/comportements négatifs qui n’auraient jamais obtenu vos faveurs en temps normal. Faire l’impasse sur cette période où l’on se découvre progressivement peut également se révéler néfaste à terme. ◀ Les couples à l’épreuve du chômage BRUXELLES Une étude menée dans plusieurs pays européens rapporte que le chômage augmente considérablement le risque de séparation d’un couple. Celle-ci précise que ce constat est particulièrement criant lorsque ce sont les hommes qui sont concernés par la perte de leur emploi. Anne Solaz, directrice de recherche à l’Institut national d’études démographiques (Ined), s’est intéressée à l’association entre chômage et séparation, en collaboration avec plusieurs chercheurs européens. L’étude révèle que le chômage des hommes « augmente systématiquement le risque de séparation » ; un constat beaucoup moins frappant lorsqu’il concerne les femmes, à commencer par la Flandre où l’écart apparaît le plus important. « La différence entre les sexes est moindre dans les autres pays. En France par exemple, être au chômage pour les hommes augmente de 50% le risque de Ph. ETX Daily Up Les designers s’adaptent à la Covid-19 Ph. ETX Daily Up 11 PARIS Covid oblige, les designers rivalisent d’ingéniosité pour proposer des objets qui nous permettent de manger ensemble, mais séparément. Et leurs idées sont aussi originales qu’inattendues. En France, Christopher Gernigon a imaginé des suspensions en forme de cloches pour protéger les convives. Mi-futuriste, mi-amusante, l’invention du designer parisien a trouvé preneur au restaurant HAND, dans le 1er arrondissement de Paris. Par ailleurs, Concept Light a choisi la stérilisation via UV-C pour détruire les virus et bactéries des surfaces où nous laissons traîner nos mains pleines de doigts. Cette technologie, qui a fait ses preuves, a été approuvée par les autorités. Enfin, le Studio March Gut a inventé une planche de service qui permet de mettre le couvert en une fois, sans s’approcher des convives. Le créateur précise tout de même que le maniement de cette planche, qui mesure 1m20, demande un peu d’entraînement et une certaine dextérité. ◀ séparation, contre 40% pour les femmes », précisent les chercheurs. Autre constat  : les effets du chômage sur le couple sont moins marqués en période de récession qu’en période de croissance économique. C’est le cas pour les hommes comme pour les femmes en Belgique et en France. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :