Métro Belgique n°4293 19 fév 2021
Métro Belgique n°4293 19 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4293 de 19 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : une montagne de neige !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Eu 1 4 NEWS VENDREDI 19/2/2021 metrotime.be Un plan pour relancer le tourisme bruxellois BRUXELLES Malgré la crise sanitaire, la capitale souhaite relancer ses activités touristiques et donner un coup de pouce aux opérateurs. Ce plan, qui a été approuvé mercredi par le commissariat corona, prévoit notamment la création d’un label santé et sécurité (Health & Safety Label) pour les opérateurs. RASSURER LE GRAND PUBLIC Objectifs  : rassurer le grand public et donner un élan supplémentaire pour la reprises des activités, selon Visit.Brussels. Le plan de protection contient un protocole reprenant notamment une série de bonnes pratiques dans la lutte contre la propagation Ph. AFP du virus. Son contenu sera d’ailleurs adapté en fonction des nouvelles directives qui seront énoncées par le comité de concertation (Codeco). UN NOUVEAU LABEL Il offre aussi aux opérateurs touristiques et culturels la possibilité de bénéficier d’un label qui certifiera à leurs visiteurs qu’ils appliquent des mesures sanitaires préventives. Visit.Brussels a élaboré à cette fin une formation sur ces différentes mesures de sécurité à mettre en œuvre. Les opérateurs qui souhaitent obtenir ce label doivent dès lors suivre cette formation au préalable. A ce stade, 88 institutions et infrastructures disposent déjà de ce label qui est délivré gratuitement. ◀ CHARLEROI Une mineure âgée de 14 ans a comparu hier devant le tribunal de la jeunesse de Charleroi à la suite du suicide de Maëlle, 14 ans. La jeune adolescente s’était suicidée le 31 janvier 2020 à Jumet. Les deux autres mineurs impliqués comparaîtront plus tard. Le vendredi 31 janvier 2020, Maëlle, une jeune adolescente de 14 ans scolarisée au sein de l’école Saint-Joseph Notre-Dame de Jumet (Charleroi), s’est suicidée après la diffusion d’images et de vidéos d’elle à caractère sexuel sur les réseaux sociaux. Trois jeunes mineurs, dont le principal suspect âgé de 16 ans et Des travailleuses du sexe se défendent en justice BRUXELLES Plusieurs travailleuses du sexe du quartier de la gare du Nord à Schaerbeek et à Saint-Josse-ten- Noode ont décidé de déposer plainte contre les propriétaires de leurs carrées, a déclaré hier l’Union des travailleurs du sexe organisés pour l’indépendance (Utsopi). Ces travailleuses, citées en justice pour non-paiement de loyers, dénoncent le fait que les propriétaires abusent de leur situation financière compliquée en raison des interdictions édictées dans le cadre de la pandémie. « Depuis le début de la crise sanitaire, le travail du sexe a été à l’arrêt neuf mois sur douze. Sans revenu, beaucoup de travailleuses du sexe qui utilisent des vitrines n’ont plus pu payer leur loyer », a expliqué Utsopi. « À partir de septembre 2020, certains propriétaires de carrées sont passés à l’offensive. Ils ont exigé, en justice, le paiement en urgence des loyers en retard. Le montant de ceux-ci dépasse généralement 1.000 € , mais certains atteignent même 2.000 voire 3.000 € , pour des rez-dechaussée d’une trentaine de mètres carrés, délabrés, voire tout à fait insalubres », a-telle dénoncé. « Les travailleuses du sexe du quartier Nord ont donc décidé d’agir et de saisir à leur tour la justice. Il s’agit d’un fait exceptionnel, car généralement elles n’osent pas faire valoir Ph. Belga Ph. Facebook Les audiences entourant le suicide de Maëlle démarrent leurs droits, craignant des représailles dans leur milieu de travail ou d’être « blacklistées » par les propriétaires, et donc ne plus pouvoir louer de vitrine nulle part », a affirmé Utsopi. ◀ qui avait reconnu être à l’origine de la diffusion d’une vidéo qui montrait la jeune victime nue « pour se venger », sont poursuivis devant le tribunal de la jeunesse. UNE VIDÉO TESTAMENT Ces derniers comparaîtront séparément devant la justice. Une première mineure de 14 ans a comparu hier pour divulgation et diffusion de vidéos à caractère pé- e dopornographique. La première audience, à huis clos, a duré deux heures. « Il y a notamment des choses qu’on ne veut pas voir, mais qu’il faut bien voir dans les dossiers, dont notamment une vidéo testament de Maëlle dans laquelle elle explique la raison pour laquelle la vie est devenue totalement impossible. Elle demande d’ailleurs de partager cette vidéo. Durant un an, elle a été victime de harcèlement au sein de deux établissements scolaires différents », a indiqué Me Pierre Huet, avocat du père de la jeune Maëlle et partie civile. DEUX AUDIENCES PRÉVUES La mineure poursuivie est représentée par Me Aurélie Henin. Son jugement sera prononcé le 18 mars prochain. L’école Saint-Joseph Notre- Dame de Jumet, où était scolarisée Maëlle, est également constituée partie civile. L’établissement n’a pas souhaité faire de commentaire. Le second mineur poursuivi devant le tribunal de la jeunesse de Charleroi comparaîtra le vendredi 2 avril prochain. ◀ Les dépenses alimentaires par le biais de chèques-repas en baisse Belga/L. Dieffembacq BRUXELLES La crise du coronavirus a contraint 30% des bénéficiaires de chèques-repas à diminuer leurs dépenses alimentaires, c’est-à-dire près de 640.000 travailleurs, selon une étude Listen commandée par VIA, l’association des émetteurs de chèques. Un travailleur sur deux attend ses titres-repas pour planifier ses achats alimentaires, soit plus d’un million de Belges. La moitié des consommateurs l’utilise en outre dans les 15 jours et plus de 80% le font dans le mois. Par ailleurs, plus de 22% des 1.641 travailleurs interrogés affirment que le montant reçu en titres-repas leur permet de couvrir la totalité de leurs besoins alimentaires. Cette étude démontre la nécessité des titre-repas pour « ce besoin de base » et encore plus pour les groupes en difficulté financière. ◀
metrotime.be 1 VENDREDI 19/2/2021 NEWS El 5 La moitié des Sud-Africains seraient contaminés au virus CAPE TOWN En Afrique du Sud comme dans de nombreux pays à travers le monde, les décès attribués à la Covid-19 sont sousestimés. Toutefois, deux études concluent que près de la moitié des Sud-Africains ont potentiellement été contaminés au virus, et que 120.000 personnes y auraient succombé. La moitié des 59 millions de Sud-Africains ont potentiellement été contaminés par la Covid-19, selon deux études qui estiment que plusieurs milliers de décès dus au virus n’apparaissent pas dans les statistiques officielles. La première assurance médicale privée du pays, Discovery, estime qu’environ 90% des décès AFP/L. Sola sont imputables à la Covid-19, soit 120.000 morts. Or, selon les statistiques officielles, l’Afrique du Sud n’a enregistré que 48.500 décès liés au coronavirus, pour environ 1,5 million de cas. Un tiers des militaires américains refusent le vaccin Le Vatican ne rigole pas avec la vaccination VATICAN Les employés du Vatican refusant d’être vaccinés contre la Covid-19 risquent désormais des sanctions allant jusqu’au licenciement, selon un décret rendu public hier par l’État de la Cité du Vatican, qui emploie environ 5.000 personnes. Le décret concerne aussi les candidats à un poste au sein du Vatican, qui pourraient ne pas être embauchés en cas de refus de se faire vacciner. Son introduction évoque « les actions immédiatement nécessaires pour répondre à la pandémie » et souligne que « le refus du vaccin peut constituer aussi un risque pour les autres » et « augmenter sérieusement les risques pour la santé publique ». L’absence de port du masque et WASHINGTON Des responsables du ministère de la Défense américain ont déclaré mercredi qu’environ un tiers des membres des forces armées refusait de recevoir le vaccin contre la Covid-19, malgré de forts taux de contamination et leur participation à la campagne de vaccination dans la population. Le major général Jeff Taliaferro a révélé cette forte proportion de refus dans une audience au Congrès, au moment où le Pentagone continue de considérer les vaccins contre la Covid-19 comme facultatif pour ses troupes. Le porte-parole du Pentagone John Kirby a déclaré qu’il n’existait pas de données AFP/A. Solaro le non-respect des distances de sécurité peuvent faire l’objet d’amendes allant de 25 à 50 € , et la violation de la quarantaine prévoit des amendes allant jusqu’à 1.500 euros. Le Vatican a débuté en janvier une campagne de vaccination gratuite pour tous ses employés. ◀ détaillées pour l’ensemble des forces armées concernant la vaccination, mais a affirmé que 916.500 injections avaient été réalisées jusqu’ici. Les vaccins actuellement autorisés contre la Covid-19 aux États-Unis ne le sont que sur la base d’une procédure d’urgence de l’Agence américaine du médicament. ◀ 30 MILLIONS DE PERSONNES CONTAMINÉES Selon le statisticien de Discovery, Emile Steep, ces chiffres sont largement sous-estimés  : « Les décès attribués à la Covid sont sous-estimés dans presque tous les pays du monde », affirme le chercheur. Il estime que la mortalité liée à la Covid est d’environ 0,4% en Afrique du Sud. Partant de l’hypothèse que 120.000 personnes y ont succombé, cela signifierait que plus de 30 millions de personnes ont été contaminées, calcule-t-il, soit environ la moitié de la population. Cette estimation concorde avec une étude sur les anticorps, qui révèle qu’entre 32% et 63% des Sud-Africains ont contracté le virus depuis le début de la pandémie. ◀ EN BREF GENÈVE L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a tapé du poing, s’adressant directement aux laboratoires AstraZeneca et Pfizer. L’agence demande aux géants pharmaceutiques de respecter les engagements pris dans le cadre du dispositif international Covax de distribution des vaccins anti-Covid. ▶ Le gouvernement néerlandais envisage de relâcher les mesures strictes pour les individus présentant un test rapide négatif pour le coronavirus. Pendant 48 heures, les Néerlandais testés négatifs pourraient ainsi se rendre au travail, profiter d’un repas au restaurant ou d’une pièce de théâtre. Ph. AFP Le Nouvel an lunaire gâché par la crise AFP/N. Celis PÉKIN Selon les autorités, la fréquentation des transports en Chine durant les vacances du Nouvel an lunaire a été divisée par deux cette année, la fête tombant le 12 février. En temps normal, des centaines de millions de travailleurs en profitent pour rentrer dans leur province d’origine. Cette période voit traditionnellement une très forte affluence dans les transports, puisqu’il s’agit de la plus grande migration humaine au monde. ◀ ▶ La Ville de Paris a remporté hier une importante victoire face aux plateformes de location comme Airbnb, la Cour de cassation ayant jugé sa réglementation conforme au droit européen, « proportionnée » et justifiée pour lutter contre la pénurie de logements destinés à la location. Les laboratoires pharmaceutiques sous pression.1. e f « Avec l’homologation au titre de la procédure pour les situations d’urgence de deux versions du vaccin d’AstraZeneca, Covax est prêt à déployer les vaccins et attend que plusieurs fabricants respectent leurs engagements », a déclaré hier le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Le système Covax vise à fournir cette année des vaccins anti-Covid à 20% de la population de près de 200 pays et territoires participants, mais il comporte surtout un mécanisme de financement qui permet à 92 économies à faible et moyen revenu d’avoir accès aux précieuses doses. Initialement, l’OMS estimait pouvoir débuter la distribution de vaccins aux pays défavorisés en janvier ou février, mais ce délai n’a cessé d’être repoussé. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :