Métro Belgique n°4291 12 fév 2021
Métro Belgique n°4291 12 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4291 de 12 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : faut-il un débat autour du couvre-feu ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Il 1 11 1 1, 1 0 bel #ALLNEWS #REALTIME #NOPAYWALLS #BELGANEWS #PRINT #RADIO #TV #ARCHIVES #DIGITALKIOSK #SMARTSEARCH #ALERT ‹ @ #ANALYSIS #SHARING bebnpress #STREAMINGNEWS Toute l’actualité #ALLNEWSBRANDS #SOCIAL #MOBILE à portée de main, BREAKING NEWS à tout moment. ›S 0 0 0 40"*.we'1 40*-1 #KEYWORDFILTER #NEWSLETTERS #TEAMWORK Vous voulez accéder à l’actualité qui vous concerne, à tout moment et en temps réel ? Belga.press vous offre un accès permanent à tous les contenus, payants ou non, des médias nationaux et d’un certain nombre de médias internationaux  : presse écrite, radio, télévision et presse en ligne. Nous regroupons tous les articles traitant de votre secteur, enrichis de notre propre couverture de l’actualité. Et, grâce à notre moteur de recherche intelligent, vous pouvez effectuer des recherches parmi les millions d’articles de nos archives en ligne. Vous êtes donc toujours plus qu’à jour. Démarrez votre compte d’essai sur  : www.belga.press
I 1:1 metrotime.be VENDREDI 12/2/2021 NEWS 7 Trump accusé d’avoir « attisé » la hargne WASHINGTON Après une journée marquée par des images choc, les procureurs démocrates ont poursuivi hier leur exposé contre Donald Trump, jugé au Sénat pour « incitation à l’insurrection » dans l’assaut meurtrier sur le Capitole. Le procès historique a repris hier dans le même hémicycle où s’étaient engouffrés violemment, le 6 janvier, des manifestants pro-Trump. Des policiers hurlant de douleur, des élus terrifiés, des assaillants menaçants  : mêlant des extraits de AFP/O. Douliery ‘ ‘ caméra de surveillance, parfois inédits, aux vidéos mises en ligne par les émeutiers, l’accusation a rappelé aux cent sénateurs, à la fois juges, jurés et témoins, qu’ils avaient euxmêmes échappé de peu « au pire ». De l’autonomie, contribuer à la mobilité durable, c’est ça qui me passionne. « L’INCITATEUR-EN-CHEF DE L’INSURRECTION » Les élus démocrates de la Chambre des représentants, chargés de porter l’accusation contre l’ancien président, ont aussi replacé l’assaut dans le contexte de la croisade postélectorale du milliardaire républicain, qui a toujours refusé de concéder sa défaite face à Joe Biden. « Le président Trump n’a pas été le témoin innocent d’un accident », comme ses avocats le suggèrent, mais il « a abandonné son rôle de commandant-en-chef pour devenir l’incitateur-en-chef d’une dangereuse insurrection », a lancé un des procureurs. Installé en Floride, Trump a refusé de témoigner. Mais sa voix n’a cessé de retentir dans l’hémicycle, où ses accusateurs ont projeté de nombreux extraits de ses discours, reproduit ses tweets incendiaires et cité ses propos les plus polémiques. ‘ ‘ Découvrez sur jobs.tucrail.be pourquoi nos collaborateurs sont fiers de leur job et passionnés par leur métier. keep evolving ◀ Des républicains veulent lancer un nouveau parti WASHINGTON Des dizaines d’anciens membres du parti républicain aux États-Unis veulent lancer un nouveau parti politique de centre-droit. Ils estiment que le parti ne s’oppose pas suffisamment à l’ancien président Donald Trump. On retrouve notamment dans les initiateurs d’anciens politiques républicains, des collaborateurs des gouvernements de Ronald Reagan, George H.W. Bush, George W. Bush et Donald Trump et des anciens stratèges du parti. Plus de 120 d’entre eux ont tenu vendredi dernier une réunion en ligne. Le nouveau mouvement s’appuierait sur un « conservatisme de principe », basé sur la constitution et l’État de droit, des valeurs négligées selon eux par Donald Trump. EN BREF ▶ Les Birmans ont manifesté hier pour une sixième journée consécutive contre le coup d’État militaire qui a renversé Aung San Suu Kyi malgré l’interdiction des rassemblements et une nouvelle vague d’arrestations. ▶ La moitié des entreprises britanniques qui exportent vers l’UE souffre des nouvelles règles commerciales post-Brexit, selon les Chambres de commerce britanniques, qui demandent l’aide du gouvernement. ▶ Une des organisatrices des manifestations contre la quasi-interdiction de l’avortement en Pologne a été mise en examen et risque jusqu’à huit ans de prison, a indiqué hier le parquet polonais. Hamza, Design Engineer ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :