Métro Belgique n°4283 15 jan 2021
Métro Belgique n°4283 15 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4283 de 15 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : un banc de robots.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 IM NEWS VENDREDI 15/1/2021 1 metrotime.be L’accueil des mineurs doit être assuré avant l’expulsion AFP/P. Barrena LA HAYE La Cour de Justice de l’Union européenne a rendu hier invalide la distinction d’âge que font les Pays-Bas parmi les migrants mineurs non-accompagnés. Elle rappelle l’obligation de s’assurer d’un accueil adéquat dans l’État du retour avant toute expulsion. La CJUE était appelée à se prononcer à la suite de questions préjudicielles posées par un tribunal de La Haye, vers lequel s’était tourné T.Q. Ce migrant mineur non-accompagné (MENA) se trouve aux Pays-Bas en séjour irrégulier, après avoir vu sa demande d’asile rejetée. UNE ILLÉGALITÉ TOLÉRÉE Selon le tribunal de La Haye qui a interrogé la CJUE, la pratique en vigueur aux Pays-Bas est de s’assurer d’un accueil adéquat dans le pays de retour pour les MENA déboutés, mais uniquement s’ils sont âgés de moins de 15 ans. T.Q. avait quant à lui déjà 15 ans au moment de sa demande d’asile. Les autorités estiment donc qu’il doit quitter les Pays-Bas mais, vu qu’il n’y a pas eu de vérification d’un accueil correct à son retour, il n’y a pas d’éloignement forcé tant qu’il est mineur. PAS DE DISTINCTION POSSIBLE Interrogée sur ce dossier, la CJUE a clairement invalidé, dans son arrêt rendu hier, toute distinction qui serait faite dans le traitement de jeunes migrants mineurs uniquement basée sur l’âge. Laisser un MENA dans l’incertitude et une illégalité tolérée après une décision de retour est « contraire à l’exigence de protéger l’intérêt supérieur de l’enfant à tous les stades de la procédure », communiquent les services de la Cour. Si l’on n’est pas certain d’un accueil adéquat dans le pays de retour, il faut donc s’abstenir de rendre une décision de retour. Et si décision de retour il y a, l’éloignement doit avoir lieu sans attendre. ◀ AFP/R. Pajula Une Première ministre europhile en Estonie TALLINN La dirigeante de l’opposition estonienne Kaja Kallas a été désignée hier pour devenir la première femme cheffe du gouvernement de ce pays balte. Mme Kallas, dirigeante du Parti de la réforme, est une europhile convaincue et la fille de l’ancien Premier ministre estonien Siim Kallas. À 43 ans, elle remplacerait Juri Ratas, qui a démissionné mercredi après que son Parti du centre eut fait l’objet d’une enquête pour corruption. Sa démission a fait tomber la coalition de centre-droit au pouvoir, qui comprenait le parti d’extrême droite EKRE. Le parti de Mme Kallas est arrivé premier aux élections législatives de 2019, mais n’a pas obtenu une majorité absolue et n’a pas réussi à construire une coalition gouvernementale. L’IMPORTANCE D’INNOVER Ancienne députée européenne influente, Mme Kallas est une passionnée de l’innovation qui estime que les réglementations ne doivent pas entraver la révolution technologique numérique. Mme Kallas a maintenant 14 jours pour gagner le soutien de la majorité du Parlement. Son Parti de la réforme et le Parti du centre de M. Ratas ont annoncé qu’ils entamaient des pourparlers de coalition. Les deux partis soutiennent fermement l’appartenance de l’Estonie à l’Union européenne et à l’OTAN, qu’ils considèrent comme un tampon contre la Russie. ◀ Dossier FEELGOOD Mardi dans ton journal !
metrotime.be VENDREDI 15/1/2021 POSITIVE NEWS 7 Un terrain partagé pour un logement accessible à Bruxelles Face à la montée en flèche des prix de l’immobilier à Bruxelles, la plupart des familles modestes se retrouvent soit contraintes de vivre dans des petites habitations parfois insalubres, soit de quitter la ville. Depuis quelques années, le Community Land Trust Bruxelles (CLTB) leur offre une troisième alternative  : acquérir un logement abordable et solidaire, grâce au principe du terrain partagé. Venue tout droit des États- Unis, la formule du Community Land Trust (CLT) permet à des citoyens aux revenus limités de devenir propriétaires d’un logement de qualité. Au cœur du concept, le principe selon lequel le terrain reste la propriété de la communauté. Seule l’habitation est vendue, réduisant de facto son prix. Le CLT, solution pour l’habitat léger ? AFP/D. Emmert TINTIGNY C’est une première en Wallonie. La commune de Tintigny (Luxembourg) va prochainement lancer son lotissement pour habitat léger. Ce projet novateur a été conçu grâce à la formule du « community land trust ». Roulottes, yourtes, chalets, tiny houses… Quinze habitations légères pourront s’installer sur le terrain jouxtant la Halle de Han, acheté par le CLT. Combiner habitat léger et CLT semble une solution idéale pour faciliter l’accès à ces habitations sociales et environnementales, dont la construction sur terrain privé rencontre bien souvent des obstacles en raison de la législation actuelle, peu adaptée aux habitats légers. ◀ COMMENT ÇA FONCTIONNE ? Sortir la terre des logiques de marché et de la spéculation immobilière est le socle des projets CLT. Le Community Land Trust Bruxelles, organisé sous la forme d’une ASBL, acquiert donc les terrains communs grâce aux subsides de la région bruxelloise. Il en reste propriétaire et vend uniquement les habitations. Ce système permet de faciliter l’accès à la propriété, tout en s’inscrivant dans le long terme. En effet, si le propriétaire souhaite revendre, le prix est plafonné, garantissant ainsi l’accessibilité du logement à d’autres familles à faibles revenus, et ce de génération en génération. Comparer les promos ? Inutile, nous le faisons pour vous. Et si besoin est, nous adaptons nos prix. Ainsi, vous profitez toujours des meilleurs prix. Pat Prei Pan 17 Ré Valable jusqu’au 17/01/2021 inclus. Ph. Y. Rihoux (CLTB) Pampers Premium Protection Pants taille 5 17 pièces Réaction promo concurrent 0,299 € /lange 5,09 € Prix valable à l’achat de 3 emballages. Les prix peuvent être encore plus bas en magasin. kif Boucherie Qualité de chez nous CINQUANTE FAMILLES INSTALLÉES À BRUXELLES D’Anderlecht à Saint-Gilles, en passant par Molenbeek et Schaerbeek, le CLTB a actuellement 200 logements en cours de réalisation sur onze terrains différents dans la Région bruxelloise. À l’automne dernier, les premières familles ont emménagé dans les logements du « Nid », le projet pilote de la CLTB lancé en 2013. Plus que de simples propriétaires, les résidents sont de véritables acteurs du projet. Ils y participent activement, en ce compris dans le processus architectural. Retisser le lien social est également au cœur de la philosophie des CLT. Les résidents s’impliquent dans la vie de quartier, en créant des infrastructures communautaires ou des événements. À Molenbeek, les familles de l’« Arc-en-Ciel » ont notamment lancé le Festival « Bazar », ainsi qu’un marché aux puces, tous les premiers dimanches du mois dans leur rue. Au total, 48 familles sont désormais propriétaires de leur propre chez-soi à Bruxelles, grâce à la formule CLT. Véritable communauté rassemblant habitants et associations, le CLTB défend une vision de la ville plus juste et inclusive, tout en offrant une réponse durable à la crise du logement dans les grandes villes. (or) Je-vaisselle colruyt Le prix, c’est nous. Finish tablettes lave-vaisselle Rosbif Réaction promo All in 1 Réaction promo concurrent Max 100 pièces concurrent DAarfinnnrnm 0,210 € /pièce 15,65 € /kg 21,06 € meilleurs prix



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :