Métro Belgique n°4280 5 jan 2021
Métro Belgique n°4280 5 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4280 de 5 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : Tel Aviv dans les nuages.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS MARDI 5/1/2021 metrotime.be Belga/J. Jacobs Coup de froid au garage Les organismes de dépannage Touring et VAB ont constaté hier, jour de rentrée des vacances de Noël, une augmentation de 60% des appels d’assistance. Il s’agissait surtout de problèmes de démarrage. La vague de froid a été plus fatale que celle de fin novembre. L’Institut royal météorologique (IRM) prévoyant des gelées nocturnes encore ces prochains jours, les deux organisations s’attendent à ce que la semaine reste chargée. IL Y îf EqfiNIENT 1 AN CHEF ON A UNE DÉPÉCHE SUR UN CERTAIN. 70ROONAAAVIIIRUS APPARU EN CHINE I AUCUN INTÉRtr 7— À LA PLACE" 11LA RÉDACTION  : 0US 11 SOUHAITE UNE (.. E4ONNE ANNÉE 2.020'111 ee e:el'  : '. ee-te51 0,111 II. 11-:-..e'lli Belga/K. Desplenter Le 5 janvier 2020, le coronavirus entrait dans nos vies BRUXELLES Il y a tout juste un an, une dépêche de l’AFP évoquait pour la première fois l’existence d’une « mystérieuse pneumonie en Chine ». Cette découverte allait marquer de son empreinte l’année 2020. Le 5 janvier, bien peu bien d’Européens connaissaient le terme « coronavirus ». « Mystérieuse pneumonie en Chine » titrait alors la première dépêche de l’Agence France Presse (AFP) évoquant le virus. On y lisait que « les autorités chinoises ont fait état dimanche de 59 personnes souffrant d’une mystérieuse pneumonie d’origine inconnue, démentant toutefois qu’il s’agisse du Sras, une maladie virale responsable de Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be centaines de morts en 2003 ». Le monde avait déjà connu des épidémies nées en Asie ou au Moyen-Orient (Sras, Mras), et beaucoup espéraient que celle-ci connaîtrait les mêmes développements, c’est-à-dire une inquiétude pour quelques pays, et pas de changement dans la vie quotidienne. Une fois l’alerte sonnée par les autorités chinoises, et alors que le monde regardait tout cela de loin, l’Organisation mondiale de la Santé a rapidement rebondi sur le sujet. « Le lien signalé avec un marché de gros de poissons et d’animaux vivants pourrait dénoter un lien avec l’exposition à des animaux », notait-elle alors. L’organisation se prononçait à l’époque contre toute restriction en matière de voyages ou de commerce visant la Chine. Pourtant, progressivement, l’inquiétude naissait chez les scientifiques. Le 8 janvier, une nouvelle dépêche de l’AFP, indiquait qu’un « nouveau coronavirus ne peut être exclu ». Trois jours plus tard, la même agence rapportait le premier mort sur, == UNE, BONNE SANTÉ 1 gil..,'l'&1i:é ; à  : el ; Iltge.1 Metro’s content room  : Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri @metromedia.be cp AFP Des ovnis en nombre Le point de signalement d’ovnis flamand, le « Belgisch ufo-meldpunt » a reçu en 2020, 446 notifications. Cela représente une hausse de 64% en un an. La plupart des ovnis (191) étaient en réalité des satellites ou la station spatiale internationale. La hausse des cas d’ovnis est en effet due aux lancements de satellites Starlink de SpaceX, qui forment des lignes de points lumineux derrière eux. le territoire chinois. La nouvelle allait alors gagner en importance dans les médias européens. Le 11 février, le « mystérieux virus » gagnait désormais son propre nom, « Covid-19 ». Un nom désormais (trop bien) connu de tous. De semaine en semaine, des cas apparaissaient en Europe, et mi-mars, quasiment tous les pays de l’UE optaient pour le confinement de leurs populations. Un an plus tard, la situation reste critique, même si l’arrivée des vaccins commence à donner l’espoir d’un retour à la normale d’ici la fin de l’été. ◀ Toujours près de 1.600 nouveaux cas par jour en moyenne BRUXELLES En moyenne, 1.589 nouveaux cas de coronavirus ont été détectés chaque jour entre le 25 et le 31 décembre, soit un recul de 27% par rapport à la période de calcul précédente, ressortil des données de l’Institut de santé publique Sciensano. Les hôpitaux belges ont admis en moyenne 145,6 patients atteints de la Covid-19 chaque jour entre le 28 décembre et le 3 janvier (soit une baisse de 9%). Les hôpitaux traitent encore 2.186 patients pour le coronavirus (-7%), dont 467 en soins intensifs (-5%). Le nombre de nouveaux cas a principalement baissé dans le Hainaut (-43%) et dans la province de Namur (-42%). La tendance à la baisse est plus Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing @metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites Belga/N. Maeterlinck lente dans la province de Luxembourg (-15%) et dans le Limbourg (-19%). Le pourcentage de tests positifs sur l’ensemble des tests réalisés, soit le taux de positivité, est de 7,2%. En moyenne, la Covid-19 a fait 68,1 morts quotidiennement en Belgique entre le 25 et le 31 décembre, soit un recul de 21%. ◀ E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be IJ ci 2019
Vivre sainement ? Oui, mais comment faire ? La meilleure manière, c’est de commencer. Il suffit de se lancer et de profiter de la vie à fond. Sans se prendre la tête avec son tour de taille. Faites-vous plaisir, bougez et mangez mieux. Pas moins, juste mieux. Alors, profitez, goûtez, essayez. Ne vous découragez pas et persévérez. Vous manquez de motivation de temps en temps ? Ça arrive, ce n’est pas grave. Aucune obligation, tout est permis et tout est possible. Et vous pourrez aussi toujours compter sur SuperPlus, pour vous donner un coup de pouce. Ainsi, petit à petit, vos habitudes saines se transforment en bonnes habitudes et vous vous sentez mieux dans votre peau. Comme un(e) vrai(e) Motivé(e) du mieux, car vivre sainement, ça commence maintenant. Chez Delhaize. Delhaize. Du côté de la vraie vie. Ensemble, faisons le premier pas sur delhaize.be/better



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :