Métro Belgique n°4279 29 déc 2020
Métro Belgique n°4279 29 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4279 de 29 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : joyeuses fêtes !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 FEELGOOD JEUDI 24/12/2020 metrotime.be a Cinq règles à respecter pour congeler vos aliments en toute sécurité La congélation peut être un allié précieux pour lutter contre le gaspillage alimentaire à la maison. Néanmoins, il y a quelques règles à respecter pour éviter l’intoxication et les mauvaises surprises. LES ALIMENTS À NE PAS CONGELER Tout d’abord, il existe toute une série d’aliments qu’il est déconseillé de congeler. Qu’ils soient frais, cuits ou cuisinés, les œufs ne se conservent pas au congélateur. Même chose pour les fruits et les légumes riches en eau comme les mêlons, les fraises, les raisins, les tomates, les concombres ou les salades par exemple. Une fois décongelés, ces aliments perdent leur goût, leur texture et leur croquant. Par contre, s’ils sont déjà préparés en soupe ou en smoothie, vous pouvez sans problème les congeler. Les fromages frais et à pâte molle ainsi que les produits laitiers comme les yaourts supportent mal le passage au congélateur. Enfin, même si ce n’est pas la première chose qui vient à l’esprit quand on pense à la congélation, il est déconseillé de congeler les sauces, comme la mayonnaise. CONGELER UN PRODUIT PRESQUE PÉRIMÉ C’est un cas de figure qui se présente souvent. Peuton congeler un produit acheté en promotion au supermarché à cause de sa date péremption imminente ou un produit resté dans le frigo et qui périme dans un jour ? La réponse est oui. Néanmoins, mieux vaut ne pas attendre cette date et congeler les produits dès que possible. Il y a aussi quelques précautions à prendre. Tout d’abord, même mis au congélateur, un produit dont la date de péremption est dépassée reste périmé. Il constitue donc un risque pour la santé. Enfin, avant de congeler un aliment, il faut s’assurer que la chaîne du froid (notamment entre le supermarché et votre domicile) ait bien été respectée. Ph. Unsplash ATTENTION À L’EMBALLAGE Lorsqu’on congèle un produit, par facilité et par gain de temps, la tentation est grande de le mettre au congélateur directement dans son emballage ou sa barquette d’origine. C’est en réalité une mauvaise idée. En effet, il y a un risque que cet emballage n’ait pas été fabriqué pour être congelé et certains composants pourraient se transmettre à l’aliment. Mieux vaut donc opter pour un sachet de congélation ou, mieux encore, un plat en verre ou un inox. Dans tous les cas, il faut veiller à correctement fermer le plat ou le sachet. Enfin, pensez aussi à inscrire la date de congélation sur le récipient. NE JAMAIS RECONGELER UN PRODUIT DÉCONGELÉ C’est une règle connue, mais il est toujours bon de la rappeler  : il ne faut pas recongeler un aliment qui a été décongelé. « Un aliment recongelé directement après la décongélation, contiendra un plus grand nombre de bactéries qui continueront à se développer quand l’aliment sera à nouveau dégelé. Les différents processus de congélation-décongélation induisent une nouvelle perte en eau. Le goût et la texture de l’aliment seront fortement altérés. De plus, vous augmentez le risque d’intoxication alimentaire », précise l’Afsca sur son site Internet. « Si l’on prend un aliment qui contient un type de bactérie qui se reproduit toutes les 20 minutes, qu’il est resté 3h à température ambiante et a mis 3h à être complètement recongelé, cet Que faire après une longue panne de courant ? La panne de courant, c’est la hantise de tous les foyers qui possèdent un grand congélateur rempli de denrées. Si ce genre de situation se produit, ne jetez pas tout directement à la poubelle. Tout d’abord, si votre congélateur était à -18 oC, sachez qu’en cas de panne, les aliments resteront congelés pendant 48h s’il reste fermé et est complètement rempli. Un congélateur à moitié rempli conservera les aliments congelés pendant environ 24h. L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) donne quelques conseils pour faire le tri après une coupure d’électricité. ●Les aliments dont le centre est encore bien dur peuvent être recongelés ●Les aliments crus décongelés qui n’ont pas dépassé la température de 4 o C peuvent être cuits et ensuite recongelés, ou rapidement consommés après la cuisson Les aliments décongelés tels que les fromages à pâte dure en bloc, les produits de boulangerie (pain, couques Ph. Unsplash sans crème…), et les fruits doivent être consommés rapidement ●Les aliments plus fragiles d’un point de vue microbiologique qui ont atteint une température de plus de 4 o C doivent être jetés. Il s’agit des produits et plats (crus ou cuits) à base de viandes, volailles, poissons, fruits de mer, produits laitiers, œufs… aliment peut contenir à la fin 1.024 fois plus de bactéries qu’à l’origine », indique quant à lui le ministère français de l’Agriculture et de l’Alimentation. LA DURÉE DE CONSERVATION N’EST PAS INFINIE Tous les congélateurs ne se valent pas. Le petit compartiment à l’intérieur de votre frigo n’est pas aussi performant qu’un grand congélateur entièrement dédié à la congélation. Dans le premier, la température se situe généralement autour de -6 oC. Une telle température ne permet pas de conserver correctement des aliments au-delà d’un mois. Dans un « vrai » congélateur, la température est d’au moins -18 oC, et permet de conserver les aliments bien plus longtemps. Il existe néanmoins des grandes différences entre les aliments. Pour les poissons, il est déconseillé de les conserver plus de quatre mois au congélateur. Même chose pour les soupes. Pour les viandes, ce délai monte jusqu’à huit mois. Au-delà, la texture et le goût commencent à se dégrader. Enfin, un pain ne résiste pas bien plus d’un mois au congélateur. (tw) Attention au dégel Ph. Freepik Vos efforts en termes de congélation peuvent être réduits à néant avec une mauvaise décongélation. En effet, pour ralentir le développement des bactéries, il ne faut jamais dégeler une denrée à température ambiante. « Il est nécessaire de dégeler votre aliment dans des conditions adéquates (au frigo, au micro-ondes ou directement par la cuisson) », précise l’Afsca.
metrotime.be i JEUDI 24/12/2020 FEELGOOD 11 Le stretching postural, technique anti-mal de dos Vous faites partie des nombreux Belges à souffrir d’un mal de dos chronique ? Le stretching postural pourrait vous soulager. Cette technique française muscle le dos, corrige les mauvaises postures et relâche les tensions liées au stress. Vous passez huit heures par jour assis devant un bureau et votre dos vous fait de plus en plus souffrir ? Ne laissez pas les douleurs s’installer davantage. Le stretching postural, une technique corporelle développée il y a près de 40 ans, pourrait vous soulager. Toujours peu connue, cette technique a été inventée au début des années 80 par Jean-Pierre Moreau, kinésithérapeute français et entraîneur à L’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep). Mais qu’est-ce que c’est, au juste ? Le stretching postural est un ensemble d’environ 300 postures statiques ciblées. Elles servent à mobiliser et développer les muscles profonds du dos qu’on ne travaille pas souvent. Ces postures associent étirements progressifs, contractions musculaires, et relâchements. Les muscles posturaux sont en permanence sollicités pour stabiliser la colonne vertébrale lorsque l’on bouge. Cette technique améliore la posture et aide à retrouver une mobilité articulaire. Le corps est plus souple et tous les muscles sont tonifiés en profondeur. DÉROULEMENT D’UN COURS Comment ça se passe concrètement ? Lors d’un cours, qui dure généralement une heure, on alterne stretchs toniques et lourds. Les cours sont collectifs mais l’approche est individuelle. Contrairement au cours de stretching classique, le stretching postural ne cible pas un seul muscle, mais une chaîne musculaire. Les participants, pieds nus, sont baignés d’une musique apaisante. On recherche d’abord ses appuis au sol. Ensuite commencent les postures dictées par le professeur, qui les corrige si nécessaire. On étire et contracte les groupes musculaires qui servent à accomplir la posture. Par exemple  : une traction en prenant un genou à deux mains pour le tirer vers soi (le participant est en équilibre sur une jambe). Les stretchs lourds, quant à eux, nécessitent une attitude différente, car seul le rôle de la pesanteur intervient. Il faut être concentré et à l’écoute de ses sensations. Par exemple, le sujet laisse tomber les bras vers le sol, en essayant de toucher ses pieds. Tous les stretchs, qu’ils soient toniques ou lourds, sont accompagnés d’une « petite respiration » particulière au rôle capital. Elle met en jeu le diaphragme et c’est elle qui fait la différence entre le stretching postural et d’autres disciplines. Une grande respiration accompagne ensuite le relâchement des postures. Les postures sont répétées plusieurs fois et varient à chaque séance. LES BIENFAITS Les bienfaits du stretching postural sont multiples. Il soulage les problèmes articulaires et les maux de dos en musclant ce dernier tout au long de la colonne vertébrale. Il améliore également le maintien en travaillant sur la verticalité et corrige l’alignement du corps. Il permet également une meilleure souplesse et augmente la capacité respiratoire. Sans oublier la relaxation qu’il procure, tout en diminuant le stress quotidien. Une unité se crée entre le corps et l’esprit. Les effets positifs se font sentir dès la quatrième ou cinquième séance. Jeunes ou plus âgés, tout le monde peut pratiquer la discipline, car elle s’adapte à tous les corps. Il n’y a aucune contre-indication. La technique est très utilisée par les sportifs, notamment ceux qui pratiquent un sport qui ne fait travailler qu’un côté du corps, comme le tennis ou le golf. Pour débuter, il est fortement recommandé de Ph. Unsplash Ph. Unsplash Ph. Pixabay Ph. Pexels participer à un cours collectif encadré par un praticien formé. (mb)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :