Métro Belgique n°4278 22 déc 2020
Métro Belgique n°4278 22 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4278 de 22 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : un Père Noël cascadeur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS MARDI 22/12/2020 metrotime.be AFP/D. Meyer « C’est une étape importante dans notre lutte contre le coronavirus », a commenté la directrice de l’agence Emer Cooke au siège de l’EMA (l’acronyme anglais du régulateur européen des médicaments). « Notre examen approfondi nous permet de garantir en toute confiance aux citoyens européens que ce vaccin est sûr, efficace et qu’il répond aux normes de qualité nécessaires », a-t-elle commenté à l’issue d’une réunion du comité des médicaments à usage Succès pour le sans contact Près de la moitié des paiements par carte (47%) est aujourd’hui réalisée sans contact, contre seulement 16% en février dernier, constate Febelfin. Par ailleurs, le recul des retraits d’argent se poursuit. En 2016, 63% des achats étaient effectués en espèces, pour 58% en 2019. Le relèvement des limites pour les paiements sans contact et la demande croissante des commerçants d’avoir recours à ce mode de paiement ont participé à leur hausse cette année. BRUXELLES L’Agence européenne des médicaments a recommandé hier une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour un premier vaccin contre la Covid-19, celui développé par les firmes BioNTech et Pfizer. Dans la foulée, la Commission européenne a suivi la recommandation de l’Agence. humain de l’EMA. La firme allemande BioNTech et sa partenaire américaine Pfizer avaient introduit leur demande le 1er décembre. Le feu vert de l’EMA a été suivi par l’autorisation conditionnelle de mise sur le marché européen par la Commission européenne. La vaccination pourra ainsi débuter dans l’Union européenne dès les journées des 27, 28 et 29 décembre prochains, a indiqué la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen. 5,1 MILLIONS DE DOSES POUR LA BELGIQUE Ursula von der Leyen avait pressé la semaine dernière les États membres d’entamer leurs campagnes de vaccination en même temps à partir de ce dimanche 27 décembre. En Belgique, ce pourrait être le cas pour un lot « symbolique » de 10.000 doses du vaccin Pfizer/BioNTech, soit 5.000 patients traités. Il faudra toutefois attendre début janvier pour des livraisons qui marqueront le véritable lancement de cette campagne, selon les autorités. La Commission avait conclu en novembre un accord avec Pfizer et BioNTech pour acheter 200 millions de doses, avec option pour 100 millions supplémentaires. Les vaccins sont 110 Feu vert européen pour le vaccin BioNTech/Pfizer Une contagiosité possible pour les anciens malades BRUXELLES Le risque pour des personnes ayant déjà contracté le coronavirus d’en contaminer d’autres « existe très clairement », a mis en garde hier le porte-parole interfédéral Covid-19, Yves Van Laethem. « On ne connaît toutefois pas sa fréquence. » La majorité des personnes déjà contaminées gardent une immunité au moins durant les six mois qui suivent, précise Yves Van Laethem. Des études sont encore en cours pour savoir jusqu’à quand cette immunité peut persister. « Il est très rare de faire un nouvel épisode. Cela arrive, mais il Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be est rarement aussi sévère ou plus sévère que le premier. » Par contre, il est actuellement « difficile de savoir si une personne qui a fait la maladie a assez d’immunité au niveau de ses voies respiratoires pour y bloquer immédiatement le virus » et ainsi éviter d’en contaminer une autre, explique le porte-parole. La question de la fréquence de ce risque se pose encore également pour les vaccins. « Ce qu’on peut dire, c’est qu’on estime que ces personnes sont sans doute moins infectantes car pas ou peu de virus passe par leur pharynx et durant Metro’s content room  : Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek Belga/T. Roge Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri @metromedia.be Belga/N. Maeterlinck moins longtemps. Mais on ne peut pas exclure qu’elles puissent servir de transmission. » ◀ AFP/J. Saget Le réseau De Lijn perturbé Une action syndicale au sein de la société de transports publics De Lijn a causé d’importantes perturbations hier sur le réseau des bus et des trams. À 6h15, la moitié des véhicules était à l’arrêt. L’action fait suite à l’échec de la concertation avec la direction sur le fonctionnement du service technique. Les syndicats réclament une augmentation salariale pour le personnel. De nouvelles actions syndicales sont prévues aujourd’hui. répartis entre les États membres en fonction de leur population. La Belgique en aurait ainsi 5,1 millions. Les essais cliniques de ce vaccin, qui Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing @metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites est notamment produit en région anversoise, à Puurs, ont porté sur 44.000 personnes et ont montré une efficacité à 95% contre la Covid-19. ◀ Baisse du trafic entre les Pays-Bas et la Belgique BRUXELLES Les routes néerlandaises vers la Belgique étaient beaucoup plus calmes que d’habitude le week-end dernier. Il semble que de nombreux Néerlandais aient répondu à l’appel du porte-parole de Sciensano, Steven Van Gucht, de ne pas faire de courses de Noël en Belgique maintenant que tous les magasins non essentiels aux Pays-Bas ont été fermés. Samedi et dimanche, le trafic frontalier à destination et en provenance de la Belgique a diminué de 61% Belga/J. Jacobs E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex par rapport à un week-end comparable un an plus tôt. Le week-end précédent, ce pourcentage était de 49%. ◀ Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be
metrotime.be MARDI 22/12/2020 NEWS 3 Plus de 3.000 amendes dans les trains Bela/V. Lefour BRUXELLES Plus de 3.000 amendes ont été infligées par Securail pour non-respect du port du masque buccal en gare ou dans les trains depuis que la mesure a été rendue obligatoire, début mai. Les contrevenants se voient infliger une amende de 50 € . La SNCB a fait appel à du personnel supplémentaire Securail, notamment pour contrôler le respect des règles sanitaires liées au coronavirus. Par ailleurs, la SNCB rappelle aux voyageurs que l’application MoveSafe est à leur disposition pour connaître la fréquentation du train qu’ils souhaiteraient prendre, et éventuellement adapter leurs horaires. EN BREF ▶ Les infections au coronavirus continuent d’augmenter chez nous. Entre le 11 et le 17 décembre, il y a eu en moyenne 2.547 nouvelles contaminations par jour, en hausse de 13% par rapport à la période de sept jours précédente. ▶ Quatre maisons de repos au total recevront le vaccin produit par Pfizer-BioNTech le 28 décembre prochain, a appris Belga hier soir de source sûre. Une en Wallonie, une à Bruxelles, une en Flandre et une en Communauté germanophone. Plus tôt dans la soirée, VTM et Het Laatste Nieuws rapportaient que le vaccin contre le coronavirus serait administré pour la première fois en dans une maison de retraite à Puurs. ◀ L’affaire du contrôle Covid de Waterloo devant la justice WATERLOO L’affaire concernant le contrôle Covid dénoncé vendredi à Waterloo sera portée devant le tribunal correctionnel à la fin du mois de janvier, a indiqué lundi le procureur du Roi du Brabant wallon. Plusieurs personnes ont été blessées lors de ce contrôle. Les policiers de la zone de la Mazerine et leurs collègues waterlootois ont été appelés à intervenir vendredi vers 23h30. Une fête rassemblant une dizaine de personnes était organisée dans une habitation située à la limite des localités d’Ohain et Waterloo. L’intervention policière a été filmée par un membre de la famille. La vidéo circule depuis massivement sur les réseaux sociaux. PLUSIEURS BLESSÉS Lors du contrôle domiciliaire opéré en accord avec le parquet brabançon, le propriétaire de la maison s’est rebellé, tout comme sa conjointe et leurs enfants. Des coups ont été portés aux policiers qui ont été blessés, sans pour autant se trouver en incapacité de travail. La mère de famille s’est retrouvée au sol durant l’altercation et souffre d’une fracture du nez. Selon la famille incriminée, les policiers auraient fait usage de la force de manière injustifiée. Interrogé par Sudpresse, le médecin qui a examiné la mère blessée parle d’« un usage injustifié de la force à l’encontre d’une famille n’enfreignant pas la loi », évoquant une simple partie de kicker. Plusieurs sources contredisent en partie cette version, ajoute toutefois le quotidien. Le père, la mère et leur fille majeure seront néanmoins convoqués devant le tribunal correctionnel pour y répondre de rébellion en bande, coups à policiers et infraction relative au couvre-feu. Belga/T. Roge APPEL AU CALME DE LA BOURGMESTRE L’audience est fixée à fin janvier 2021, a annoncé hier le procureur brabançon. Il précise par ailleurs qu’un juge de fond est d’ores et déjà désigné. L’enquête doit être complétée par l’ensemble des témoignages des personnes présentes au moment des faits afin de permettre au juge de disposer de toutes les versions. La bourgmestre de Waterloo, Florence Reuter (MR), a, elle, lancé un appel au calme. « Une enquête judiciaire est en cours, à laquelle je serai très attentive. Sur la forme, en revanche, je ne peux que regretter le manque Nos meilleurs prix. Vos moments savoureux. Découvrez notre assortiment festif sur colruyt.be/meilleures-fetes colruyt de nuance sur les réseaux sociaux. Les informations sont répandues comme une traînée de poudre, souvent sans analyse ni vérification. L’enquête judiciaire se poursuit et une comparution en urgence devant le tribunal correctionnel est fixée au 25 janvier. Laissons la justice faire son travail avec rigueur, calme et sérénité », a- t-elle demandé. meilleurs prix ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :