Métro Belgique n°4276 18 déc 2020
Métro Belgique n°4276 18 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4276 de 18 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : haut les coeurs !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
4 NEWS VENDREDI 18/12/2020 metrotime.be La digitalisation accélérée par la crise BRUXELLES Depuis le début de la crise du coronavirus, la « transformation digitale » de la société belge s’est accélérée. Une enquête de Statbel démontre une augmentation des activités connectées, à commencer par les achats en ligne. La fracture numérique reste toutefois importante. Près de sept Belges sur dix (68%) ont passé des appels via Internet au cours du premier semestre 2020, contre 58% un an plus tôt. Le pourcentage de Belges ayant participé à un cours en ligne a doublé en un an, passant à 18% en 2020. ÉCOUTEZ NOTRE WEBRADIO CHRISTMAS VIA NOTRE APPLI OU SUR NOSTALGIE.BE Inre- ; ; 1 Écoutez Neetelgie Belgique 6DI doblD HAUSSE DES ACHATS EN LIGNE Les habitudes de consommation ont aussi fortement évolué. 73% des Belges ont effectué au moins un achat en ligne pendant l’année écoulée, soit une progression de sept points de pourcentage en un an. L’augmentation est plus forte encore auprès des plus de 55 ans. Le montant des dépenses a également augmenté. Un quart des acheteurs a dépensé plus de 500 € à des achats en ligne au cours des trois derniers mois (+7pp). Les articles les Ph. Unsplash plus achetés sur internet sont les habits, chaussures et accessoires ; les livraisons de NOSTALGIE une furieuse envie de chanter restaurants ou traiteurs ; et les produits de beauté ou de bien-être. MONS Prévue pour 2015, la nouvelle gare de Mons n’a toujours pas été inaugurée. Mercredi, la RTBF révélait dans un reportage que le cahier des charges de ce chantier n’avait jamais été modifié, alors que le projet initial de passerelle s’était transformé en construction d’une nouvelle gare. Les coûts ont en outre explosé, passant de 37 millions € à 324 millions € . Interrogé à ce propos par Raoul Hedebouw (PTB), le ministre de la mobilité, Georges Gilkinet, s’est distancé des choix faits par le passé. « La gare de Mons est un choix du passé. En tant que LA FRACTURE NUMÉRIQUE PEU INFLUENCÉE La crise et ses confinements n’ont par contre pas permis de réduire la fracture numérique. Le nombre de ménages connectés à Internet n’a augmenté que d’un pourcent par rapport à 2019. Les 98% des ménages avec enfants et 99% des ménages au revenu le plus élevé avaient Internet à la maison. Pour les personnes isolées et les ménages dont le revenu mensuel net est inférieur à 1.500 € , ce pourcentage s’élève à 81% et 74% respectivement. ◀ Gilkinet se dissocie des choix pris pour les travaux de la gare de Mons EN BREF ▶ Le gouvernement de la Fédération Wallonie- Bruxelles a décidé jeudi de mobiliser un total de 34 millions € pour venir en aide au secteur culturel, fragilisé par deuxième vague pandémique. ▶ « L’art musical des sonneurs de trompe » a été inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco ont annoncé les ministres francophone et flamand en charge de la Culture, Bénédicte Linard et Jan Jambon. Belga/N. Maeterlinck ministre de la Mobilité, je n’accepterai pas que de tels choix se reproduisent. » Il a aussi rappelé que le parlement disposait de la possibilité de demander un audit à la Cour des comptes. ◀ ▶ Le Premier ministre Alexander De Croo a subi un test (PCR) de dépistage du coronavirus qui s’est révélé négatif, a appris l’agence Belga auprès de son cabinet. Il pourra dès lors reprendre pleinement ses activités vendredi. ▶ Au terme d’une longue journée de joutes verbales, le Parlement wallon, réuni en séance plénière a approuvé, hier soir, majorité contre opposition, le budget régional pour 2021.
metrotime.be 1 VENDREDI 18/12/2020 NEWS 5 Plus d’un million de haies plantées en Wallonie Belga/N. Maeterlinck BRUXELLES Dans le cadre du projet visant à planter 4.000 kms de haies et/ou un million d’arbres d’ici la fin de la législature, le gouvernement wallon a approuvé l’attribution du marché public de contrat de culture pour produire 1,2 million plants de haies, a-t-il annoncé hier. Ces plants, pour lesquels une enveloppe de 1,4 million € sur quatre ans a été dégagée, seront livrés sur quatre périodes successives réparties entre novembre 2022 et mars 2026. Ils sont destinés à alimenter les projets de plantation au sein des pouvoirs publics disposant d’un foncier important ou à être distribués pour des projets locaux. Les essences qui seront semées seront choisies au sein du catalogue du comptoir forestier du Département de la Nature et des Forêts (DNF) à Marche-en-Famenne afin de garantir des plants de haies d’origine wallonne, diversifiées génétiquement, mieux adaptées à notre terroir et au changement climatique. ◀ Les petits producteurs trop contrôlés BRUXELLES La Fugea dénonce des « contrôles disproportionnés » de l’Afsca chez les petits producteurs agricoles. L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire fait preuve d’un manque de tolérance, de compréhension et de souplesse face aux petits acteurs de la chaîne agricole, regrette la Fugea. Elle estime que l’agence « se trompe de cible » en contrôlant « de manière abusive » des petits producteurs. La Fugea évoque en particulier un contrôle mené la semaine dernière dans une exploitation familiale en province de Hainaut. L’Afsca assure, pour sa part, avoir fait preuve d’empathie et de souplesse pour ce dossier, malgré les manquements constatés. ◀ Il n’a jamais fait aussi chaud qu’en 2020 BRUXELLES L’année 2020 va battre tous les records de chaleur par rapport aux chiffres recensés depuis 1833 par l’Institut royal météorologique. La Belgique n’aura pas connu de températures en dessous de 0 oC, et la température moyenne de cette année s’élève à 12,1 oC. Sur base des prévisions de la température pour la seconde quinzaine du mois de décembre, l’année 2020 sera la plus chaude à Uccle depuis le début des observations en 1833, indique l’Institut royal météorologique (IRM). La température moyenne s’est élevée à 12,1 oC. Elle a ainsi été supérieure à la normale climatologique, par rapport à la période de référence de 1981 à 2010, pendant dix des onze derniers mois de 2020. Seul le mois de juillet a connu une température mensuelle moyenne inférieure à la normale. En septembre notamment, où une température record pour le mois de 34,3 o C avait été mesurée à Uccle, la température moyenne était supérieure d’1,5 o C aux valeurs normales. L’hiver 2020, qui comprend les mois de décembre 2019, janvier et février 2020, se place quant à lui à la troisième place des hivers les plus chauds depuis le début des mesures à Uccle. En outre, la température n’est encore jamais descendue sous les 0 o C depuis le début de l’année 2020 à Uccle, qui n’a donc pas encore connu ce qu’on appelle un « jour d’hiver ». UN ÉTÉ EXTRÊMEMENT CHAUD Cette tendance au réchauffement est observable également dans les valeurs extrêmes, souligne l’IRM. Une fois n’est pas coutume, l’été dernier a de nouveau été marqué par une vague de chaleur. Elle aura duré pas moins de 12 jours, du 5 au 16 août. Des maxima allant jusque 35,9 o C ont été enregistrés à Uccle. La semaine du 6 au 12 août aura Ph. AFP Valable du 16/12 au 31/12/2020 inclus. Comme nous réagissons en permanence aux prix et promotions des autres grands magasins de votre région, les prix dans votre Colruyt peuvent être encore plus bas que ceux de ce dépliant. Et vous profitez en plus de nos réductions sur présentation de votre appou carte Xtra. Vous pouvez consulter les prix actuels de votre magasin avant de faire vos courses via l’appMyColruyt yt ou sur colruyt.be, ou appeler notre Service Clientèle (02 345 2345). Vous ne manquerez ainsi aucune offre. Nos meilleurs prix. Vos moments savoureux. Familiegourmet ± 1,5 kg 5 personen également été la semaine la plus chaude jamais mesurée en Belgique. L’IRM relève que la température maximale à Uccle a dépassé les 35 o C six jours au cours des trois derniers étés alors que depuis 1892, cela n’avait été le cas que lors de onze journées. L’année 2020 aura également été très sèche. Avril et mai ont été les mois les plus secs à Uccle depuis 1833, avec 24,4 mm de précipitations. Selon les prévisions jusqu’à la fin décembre, l’année 2020 aura connu au total environ 720 mm de pluies, ce qui la placerait comme quatrième année la plus sèche depuis 1981. Sur le podium des années les plus chaudes, on retrouve 2018 et 2014, avec une température moyenne annuelle de 11,9 oC. L’IRM relève que les cinq années les plus chaudes ont été mesurées après 2010. ◀ 9,99 € /kg



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :