Métro Belgique n°4273 14 déc 2020
Métro Belgique n°4273 14 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4273 de 14 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : Bruges reprend sa couronne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 I:1 NEWS LUNDI 14/12/2020 I metrotime.be Dernière chance pour un « deal » LONDRES Le Premier ministre britannique Boris Johnson et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen ont décidé hier de poursuivre les négociations commerciales post-Brexit. Objectif  : éviter un « no deal » aux lourdes conséquences économiques, et ce malgré leurs divergences. Nouvel épisode dans les négociations post-Brexit. Boris Johnson et Ursula von der Leyen se sont accordés hier pour poursuivre les discussions économiques pour dessiner les contours du Brexit. Aujourd’hui, l’enjeu est d’éviter le « no deal », et ce, malgré les difficultés liées aux négociations. « Malgré l’épuisement après presque un an de négociations, malgré le fait que les délais ont été dépassés à maintes reprises, nous pensons qu’il est responsable à ce stade d’aller plus loin », ont-ils affirmé Enseignement tous les deux à la suite d’un entretien téléphonique. « Nous avons donc mandaté nos négociateurs pour poursuivre les discussions et voir si un accord peut être conclu, même à ce stade tardif », ont-ils ajouté. AFP/O. Hoslet Le confinement t’a fait rêver ton avenir autrement ? Nos écoles communales t’accompagnent pour le bâtir ! Toute l'info sur l'Enseignement communal liégeois  : Liège Eanes Infos 04/221 92 79 lei@ecl.be www.ecl.be ILI enseignementvilledeliege LESBOS Un policier et trois garde-frontières ont été inculpés samedi pour avoir battu des demandeurs d’asile près du camp de Kara Tepe sur l’île de Lesbos. Les quatre hommes sont accusés de sévices, torture et infraction aux lois contre le racisme. Une vidéo diffusée vendredi sur les réseaux sociaux montrait les quatre agents en train de battre deux demandeurs d’asile revenant d’un supermarché. Ils ont continué à les battre même après leur avoir passé les menottes. Selon des sources policières, les quatre agents, laissés en liberté dans ÉVITER L’ÉCHEC En amont de ce coup de fil, le négociateur britannique David Frost a rencontré son homologue européen Michel Barnier hier matin au siège de la Commission européenne à Bruxelles. Entre coups de bluff et dates butoirs non tenues, les négociations ont déjà été riches en rebondissements depuis leur lancement en mars. Une prolongation ne pourra être que « de quelques jours au maximum », avait averti le secrétaire d’État français aux Affaires européennes, Clément Beaune dans le Journal Du Dimanche. Le Premier ministre irlandais, Micheal Martin, dont le pays est en première ligne en cas de « no deal », avait lui affirmé à la BBC qu’il espérait « vivement » un accord. JOHNSON PESSIMISTE Hier, Boris Johnson a répété qu’un échec des négociations commerciales post-Brexit restait le scénario le « plus probable ». « Je dois répéter que la chose la plus probable maintenant est bien sûr que nous devons nous préparer à (un Brexit) aux conditions de l’Organisation mondiale du commerce », le 1er janvier, a déclaré le dirigeant conservateur à la télévision britannique. « J’ai peur que nous soyons encore très éloignés sur certains points clés », mais « nous allons continuer d’essayer et nous allons essayer de tout notre cœur et nous serons aussi créatifs que possible », a assuré Boris Johnson. ◀ Quatre policiers inculpés pour sévices et torture sur des migrants AFP/D. Martin Des ouvriers saccagent une usine d’iPhone en Inde l’attente du jugement, ont affirmé s’en être pris aux demandeurs d’asile parce que ceux-ci avaient bu et attaquaient les voitures qui passaient. ◀ BANGALORE Une émeute a éclaté samedi dans l’usine du groupe taïwanais Wistron Infocomm Manufacturing, dans le sud de l’Inde. Les ouvriers, en colère, ont saccagé l’établissement. Ils déplorent de ne pas avoir été payés depuis quatre mois et affirment être exploités. Une centaine de personnes au total a été arrêtée. Les images tournées sur place ont montré des vitres pulvérisées et des voitures renversées. Les caméras de vidéosurveillance, des lampes et des ventilateurs ont également été brisés et une voiture a été incendiée. « La situation est maintenant sous contrôle. Des équipes spéciales ont été mises sur pied pour enquêter sur cet incident », a affirmé hier la police locale, ajoutant qu’on ne déplorait aucun blessé. Le ministre en chef adjoint de l’État du Karnataka a dénoncé des actes de violence gratuite et ajouté que son gouvernement veillerait à ce que la lumière soit faite « sans tarder » sur cette affaire. Un responsable syndical local a lui dénoncé « l’exploitation brutale » des ouvriers de l’usine. ◀
metrotime.be 1 LUNDI 14/12/2020 NEWS Cl 5 L’Allemagne resserre la vis face au virus BERLIN L’Allemagne, confrontée à une seconde vague de Covid-19, s’apprête à décréter la fermeture des commerces « nonessentiels » dès mercredi et pour au moins trois semaines. Le pays redoute que la propagation du virus ne devienne incontrôlable avec les fêtes de fin d’année. La chancelière Angela Merkel s’est donc entretenue hier par visioconférence avec les dirigeants des 16 Länder en vue d’imposer des mesures plus drastiques. Selon un projet d’accord entre l’État fédéral et les Länder, outre la plupart des commerces, les écoles fermeront leurs portes dès mercredi et ce jusqu’au 10 janvier. Les entreprises devront également privilégier le télétravail des salariés. Les contacts sociaux seront aussi limités à maximum cinq adultes de deux foyers différents et resteront très restreints Une chose est sûre en cette fin d’année  : on se souviendra encore longtemps de 2020 ! Cette année aura été littéralement marquée au fer rouge par la pandémie de Covid-19. Fort heureusement, des entreprises pharmaceutiques se sont mobilisées pour trouver un vaccin à même de protéger les populations du monde entier. Parmi elles, la firme américaine Pfizer, dont l’une des deux unités de recherche clinique est implantée à Bruxelles, sur le site universitaire Erasme. Depuis près d’une trentaine AFP/Stringer du 24 au 26 décembre où les rencontres ne seront possibles qu’entre membres de la très proche famille. BILAN INQUIÉTANT Après six semaines de fermeture des restaurants, bars, théâtres, cinémas, musées et enceintes sportives, l’Allemagne a fait le constat que ces restrictions étaient insuffisantes. Le Participer à des études cliniques, une autre façon d’aider son prochain ! L’actualité récente a montré toute l’importance de la recherche clinique dans le développement de nouveaux vaccins et autres traitements. Cette activité essentielle ne pourrait cependant pas être menée à bien s’il n’y avait personne pour participer aux études cliniques effectuées dans le monde entier. Dans le cadre de notre série d’articles sur la Pfizer Clinical Research Unit (PCRU) de Bruxelles, et à l’approche des fêtes de fin d’année, nous avons décidé de souligner l’intérêt pour la collectivité de ces leçons de générosité données par de simples particuliers. Comme le don de sang, le don de temps peut sauver des vies. d’années, cette unité mène des études qui contribuent au développement de médicaments. La PCRU de Bruxelles estime à plus de 500 le nombre d’études cliniques qu’elle a réalisées jusqu’à présent et à plus de 11.000 le nombre de participants à celles-ci. nombre de nouvelles infections à la Covid-19 a d’ailleurs battu des records ces derniers jours. « La situation reste très grave. Elle a même empiré depuis la semaine dernière », a alerté jeudi Lothar Wieler, président de l’institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI). Selon lui, l’épidémie continue de progresser car la population n’a pas assez réduit ses contacts. ◀ PAS UNIQUEMENT POUR L’ARGENT Bien sûr, l’une des motivations des hommes et femmes qui participent aux études cliniques de la Pfizer Clinical Research Unit est une compensation financière qui s’élève à 184 € par jour en moyenne. D’autres personnes participent à ces études cliniques dans le seul but de faire progresser la recherche ou pour utiliser à bon escient le temps libre dont elles disposent. En faisant don de leur temps, justement, ces participants contribuent au développement de meilleurs traitements pour les patients. Ils peuvent choisir l’étude à laquelle participer notamment en fonction de sa durée, le nombre de jours et de nuits passés à l’unité étant variable. À l’heure de se retourner sur les douze derniers mois écoulés et de formuler de L’hôpital de Zurich réclame l’arrêt du pays EN BREF ▶ Une fête clandestine réunissant 500 personnes a été évacuée dans la nuit de samedi à dimanche à Marseille, « dans le cadre d’une patrouille Covid », et une enquête a été ouverte après la découverte de stupéfiants sur les lieux. ▶ Une saisie record de méthamphétamine a été réalisée par des gardecôtes malaisiens, avec la bonnes résolutions pour le Nouvel An, participer à une étude clinique apparaît pour certains comme un acte de civisme. Cette démarche traduit en tout cas un altruisme dont la sincérité ne saurait être contestée. Pour en savoir plus, consultez nos précédents articles sur les études cliniques  : fr.metrotime.be/Pfizer ZURICH Le directeur de l’hôpital de Zurich Gregor Zünd réclame des mesures nationales plus strictes face à l’évolution exponentielle de la pandémie de Covid-19 en Suisse. Il demande la mise à l’arrêt du pays, selon la SonntagsZeitung. Le directeur réclame notamment la fermeture des magasins, restaurants, musées et installations sportives, et le port du masque obligatoire partout. La situation sanitaire en Suisse n’a jamais été aussi mauvaise, avec quelque 5.000 nouveaux cas par jour contre quelques centaines pendant la première vague. Le taux de positivité des tests reste aussi très élevé. Le gouvernement n’a pour l’instant pas rétabli la « situation extraordinaire » décrétée pendant la première vague qui lui avait permis d’édicter des mesures nationales identiques dans les 26 cantons. ◀ découverte de 2,12 tonnes de cette drogue provenant probablement de Birmanie, camouflée en cargaison de thé de Chine. ▶ Au moins 27 personnes ont été tuées dans la nuit de samedi à dimanche dans une attaque du groupe djihadiste Boko Haram dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger. Comment participer à une étude clinique ? Envie de participer à une étude clinique et de faire progresser la médecine ? Appelez le numéro de téléphone gratuit 0800/13.13.8 ou surfez sur www.brusselscru.com/fr. La compensation financière dépend de plusieurs facteurs, dont la durée du séjour dans l’unité, située à Bruxelles. Elle s’élève à 184 € par jour en moyenne et est considérée comme une aide à la recherche (non soumise à l’impôt). Les frais de déplacement sont également pris en charge. Pour participer, il faut avoir 18 ans et répondre à une série de critères qui varient en fonction de l’étude clinique. Actuellement, la Pfizer Clinical Research Unit (PCRU) est à la recherche d’hommes en bonne santé âgés de 18 à 55 ans, de femmes sans potentiel de grossesse, de personnes en surpoids, de sujets chinois et japonais, de patients atteints de stéatose hépatique non alcoolique (aussi appelée « maladie du foie gras » ou « maladie du soda ») , de drépanocytose, d’arthrose, d’insuffisance hépatique ou de diabète.◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :