Métro Belgique n°4272 11 déc 2020
Métro Belgique n°4272 11 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4272 de 11 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : une exception pour Noël.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
W6 vendredi 11 décembre 2020 metro weekend La mer à votre table Pour ce réveillon de Noël qui s’annonce en petit comité, on vous propose un menu facile à réaliser vous-même, avec pour base des produits venus de la mer. Bonne dégustation. PIERRE JACOBS VELOUTÉ DE PANAIS ET TOPINAMBOURS, MOULES DE BOUCHOT Ingrédients  : 1 L de moules de bouchot, 2 gros panais, 10 topinambours, 2 échalotes, 25 cl de crème fleurette, 60 cl de bouillon de volaille, Huile d’olive, Sel, poivre, curcuma, ciboulette Comment faire ? – Lavez et pelez les topinambours et les panais. Les couper en petits dés et les faire revenir 5 min dans une cocotte avec de l’huile d’olive. – Ajoutez le bouillon, portez à ébullition, baissez le feu. Cuire 30 min à petit bouillon. Versez la crème, salez très légèrement, poivrez, mélangez-bien et mixez finement. – Remettez dans la cocotte, ajoutez les moules, couvrir, cuire 5 min. Les moules doivent être ouvertes et cuites. – Saupoudrez de curcuma et parsemez de ciboulette ciselée. Servez immédiatement. SAINT-JACQUES AUX POIREAUX ET TUILE DE PARMESAN Ingrédients  : 4 poireaux, 20 belles noix de coquilles Saint-Jacques, 50 g de beurre, 200 gr de parmesan, 1 grosse cuillère à soupe de crème fraîche épaisse, 1 belle échalote, Sel et poivre Comment faire ? – Fendez les poireaux en deux et lavezles soigneusement. Égouttez et supprimez les 3/4 de la partie verte. Émincezles finement – Chauffez 20 g de beurre dans une casserole. Ajoutez les poireaux et l’échalote hachée et faites revenir 5 min. Salez, poivrez. Couvrez et laissez cuire 20 min à feu doux avec 1 à 2 cuillères à soupe d’eau. – Pendant ce temps, préchauffez votre four à 190 oC. Râpez les 200 g de parmesan au-dessus d’un saladier. À l’aide d’une cuillère à soupe, déposez des petits tas de parmesan sur une plaque de four recouverte de papier cuisson. Tassez chaque petit tas pour leur donner la forme de petites galettes. Enfournez à 190 o C pendant 5 minutes. À la sortie du four, laissez sécher vos tuiles. – Rincez ensuite les noix de coquilles Saint-Jacques et préparez-les, séchez-les sur du papier absorbant. Gardez les coquilles pour la présentation. – Incorporez la crème dans les poireaux et réservez au chaud. – Chauffez à feu vif le reste de beurre dans une poêle. Déposez dedans les noix de Saint-Jacques salées et poivrées et laissez-les cuire 1 à 2 min de chaque côté. – Répartissez la fondue de poireaux sur les demi-coquilles vides, déposez les noix de Saint-Jacques dessus et décorez de ciboulette. Servez aussitôt. HOMARD À LA BIÈRE Ingrédients  : 20 cl de bière de Noël, 3 homards femelles de 800 g, 3 échalotes, 90 gr de beurre demi-sel, 5 cuillères à soupe de crème fraîche, poivre. Comment faire ? – Faites d’abord bouillir une grande casserole d’eau salée. – Rincez les homards à l’eau froide, et détachez ses œufs si nécessaire. – Plongez les homards dans l’eau salée bouillante durant 3 minutes. Détachez la tête et coupez-la en deux. Enlevez la tête de sable qui s’y trouve. – Décortiquez les homards délicatement ainsi que les grosses pinces. Ph. Relaxnews – Faites suer les échalotes dans une casserole avec 70 gr de beurre. – Ajoutez-y toutes les parties du homard sans les pinces ni le corps. Poivrez et saisissez à feu vif pendant deux minutes. – Réservez 2 cuillères à soupe du jus de cuisson du homard, puis déglacez le reste avec la bière. – Laissez mijoter un quart d’heure à feu doux après avoir écrasé le tout pour en dégager les sucs. – Filtrez le jus en pressant bien, et replacez-le dans une casserole. Incorporez la crème et mélangez jusqu’à avoir une texture lisse et homogène. Gardez à feu très doux. – Dans une autre casserole, versez le jus de homard que vous avez réservé, ajoutez 20 gr de beurre. Et dorez-y doucement les corps de homards pendant une minute. Coupez-les ensuite en médaillons. Éteignez le feu et placez-y la chair des pinces. Arrosez avec le jus. – Servez enfin le homard chaud, accompagné de la sauce, ainsi qu’une salade de pommes de terre aux herbes fraîches et citron caviar. En décembre, votre journal paraît les lundis, mardis, jeudis et vendredis ! * LE PAIN D’ÉPICES DE NOËL DU PETIT-DÉJEUNER Et pour le petit- déjeuner du lendemain, quoi de mieux qu’un cake de Noël aux épices qui sentent bon les lendemains de réveillon Ingrédients  : 250g de farine de seigle, 250g de miel, 10cl de lait, 2 œufs, 1 sachet de levure chimique, 100g de sucre roux, 1c.à.c de gingembre en poudre, 1c.à.c de cannelle, 1c.à.c de mélange 4 épices, 1c.à.c d’anis en poudre, 1c.à.c de muscade en poudre, 1/2c.à.c de sel Comment faire ? – Préchauffez le four à 160 oC. Faites fondre le miel au micro-ondes à faible puissance. – Dans un saladier, mélangez la farine avec la levure, les épices, le sel et le sucre. – Versez le miel sur la préparation, fouettez bien pour rendre le mélange homogène. Incorporez les œufs un par un en continuant de mélanger. Ajoutez le lait peu à peu en fouettant. – Versez la pâte dans un moule à cake beurré et fariné. Enfournez 1 heure. *Dernier journal de 2020  : 24/12. ◀
metro weekend vendredi 11 décembre 2020 W7 Célébrez la fin de l’année avec du caviar belge La Belgique est connue pour ses frites, ses gaufres et sa bière, mais saviez-vous que notre petit pays produit aussi du caviar ? Ce produit de luxe local conquiert le cœur des chefs, mais en cette période des fêtes de fin d’année surtout nos salles à manger. JANNE VANDEVELDE « Le caviar n’est pas un produit quotidien et ne doit pas non plus le devenir ! », déclare d’emblée Cédric Paquet, Commercial manager chez Royal Belgian Caviar, le seul producteur de caviar belge. Cette marque produit depuis le début des années 90 du caviar de qualité dans son propre site d’aquaculture à Mouscron. Le caviar est élaboré à partir d’œufs d’esturgeons non fécondés. Le béluga, l’espèce d’esturgeon la plus exclusive, y est élevé pendant 18 ans avant que les œufs ne soient récoltés. Lorsque la pêche des esturgeons sauvages a été interdite dans la mer Caspienne en 2006, Royal Belgian Caviar est devenu l’alternative durable parfaite pour les Belges. « Notre centre d’aquaculture à Mouscron est un système fermé où nous pouvons adapter la lumière et la température. Ce qui nous permet de récolter toute l’année et de produire du caviar frais du jour. Rien ne se perd car nous répondons à la demande du consommateur. » LA MAFFIA DU CAVIAR Seuls les œufs d’esturgeon peuvent porter le label « caviar ». Toutefois, les producteurs ne font pas tous preuve de la même honnêteté sur leurs emballages. « Caviar est et reste un produit festif qui doit être et rester de qualité supérieure et être servi dans les,.L. Cédric Paquet Ph. D.R. Bart Gils Ph. D.R. Ice factory Ph. D.R. meilleures occasions. Et cela ne va plus de soi aujourd’hui ! », avertit Cédric Paquet face aux informations trompeuses sur certains produits d’origine étrangère. « Le consommateur belge, qui - aujourd’hui plus que jamais - veut donner priorité aux alternatives locales et durables, ne mérite pas d’être dupé. » Certains producteurs font croire que les œufs proviennent de la mer Caspienne, alors que c’est interdit depuis de nombreuses années. On vend par exemple aussi des œufs de poisson sous une marque belge, pour donner l’impression que la production est aussi située en Belgique. « Les œufs prélevés dans des stocks en vrac et reconditionnés perdent leur fraîcheur. Ce qui est compensé par des ajouts de sel ou de conservateurs, qui ruinent le goût du caviar et lui donnent une saveur très salée et oxydée. Un sacrilège ! », soupire Cédric Paquet. DE LA HAUTE GASTRONOMIE À EMPORTER Royal Belgian Caviar fournit plusieurs restaurants de Des menus festifs bien de chez nous Puisque les restaurants seront aussi fermés pendant les fêtes de fin d’année, nous serons bien obligés de fêter Noël et Nouvel An à la maison. Et certains d’entre nous n’ont pas du tout envie de passer des heures derrière leurs casseroles ! Heureusement, certains chefs le feront à notre place. Avec ces menus et paniers de fête, vous soutiendrez l’Horeca et les entrepreneurs belges ! JANNE VANDEVELDE POISSON À VOLONTÉ Qui dit fête dit fruits de mer. Rien n’est plus chic sur la table du réveillon qu’un généreux plat de fruits de mer. La Brasserie du Lac à Genval vous régalera avec des langoustines, du homard, des Saint-Jacques préparées au champagne, des huîtres et -pour les amateurs- du véritable caviar. Si vous fermez les yeux, vous aurez l’impression de vous retrouver au bord de l’eau et au soleil. À emporter et livraison gratuite sur Genval, Rixensart et La Hulpe brasseriedulac.be Humphrey chez PIAS Ph. D.R. Ph. La Brasserie du Lac UN MENU PRESTIGIEUX Avec sa cuisine épurée et dans l’air du temps, l’établissement « Bruneau by Maxime Maziers » devrait vous séduire une fois de plus avec des menus concoctés spécialement pour les fêtes de fin d’année. Deux menus, gastronomique et de prestige, pour deux fois plus de plaisirs gustatifs. Que ça soit pour sa recette de langoustines pochées ou de coucou de Malines au foie gras, ce jeune chef bruxellois de l’année au Gault & Millau 2019 titillera à coup sûr les papilles des fins gourmets ! À emporter ou livraison gratuite sur Bruxelles et en périphérie (12 € en dehors), du mercredi au dimanche www.bruneau.be LE MEILLEUR DES PHILIPPINES Cette année, vous n’allez probablement pas fêter le Nouvel An dans une destination exotique, mais vous partirez quand même en voyage grâce à ce menu. Glen Ramaekers, chef du restaurant bruxellois Humphrey chez PIAS, transformera votre living en une île des Philippines avec son buffet Kamayan. Imaginez  : des fruits de mer, des grillades, des légumes et du riz servis sur des feuilles de bananier. Kamayan signifie en Tagalog « avec la main » et fait référence à la façon dont on mange les plats. Voilà de quoi alimenter une nouvelle tradition de Noël ? Commandez sur la page Facebook de Humphrey chez PIAS Retrait à Bruxelles, Gand et Ostende CINQ CHEFS, UN SEUL PANIER Valerio Borriero, Olivier De Vriendt, Kevin Perlot, Toshiro Fujii et Joël Rammelsberg, les top chefs des restaurants « SAN », se sont associés pour la première fois afin de composer une ligne unique de produits d’épicerie fine. Ils nous dévoilent ainsi leurs dix produits fétiches dont ils ne se séparent jamais en cuisine. Le ketchup de légumes, la vinaigrette aux poires fermentées, le confit de chou à la truffe et au furikake haute gastronomie. L’un des plus fervents partisans de cet or noir est Bart Gils, chef du restaurant Signatuur à Anvers. En tant que membre de North Sea Chefs, Bart Gils estime qu’il est important de donner la priorité aux produits de haute qualité locaux. Il remarque que les clients sont aussi prêts depuis la crise du coronavirus à dépenser un peu plus dans des produits de luxe locaux. Comme les autres restaurants, Signatuur est fermé en cette fin d’année. Bart ne s’est toutefois pas laissé démonter et propose de la haute gastronomie à emporter. « Bien entendu, les plats à emporter ne sont pas une évidence pour les restaurants gastronomiques. Mais cela fonctionne bien avec le caviar, parce que nous avons conçu une recette que les clients peuvent facilement terminer chez eux avec le Royal Belgian Caviar fourni. C’est une entrée facile et prestigieuse pour un dîner de réveillon. » royalbelgiancaviar.be signatuur-antwerp.be étonneront même les épicuriens avertis. Commandez sur les sites internet de San Sablon, San Gent, Toshiro, Rizom et VerTige Retrait à Mons, Bruxelles et Gand DIY AVEC UN PETIT COUP DE POUCE Vous voulez préparer vous-même le menu de Noël, mais vous êtes en panne d’inspiration ? Dans ce cas, le fournisseur de paniers repas Foodbag va vous venir en aide. Les chefs de Foodbag ont en effet conçu des plats de Noël classiques avec un twist, que vous pourrez facilement servir à votre table en préparant les ingrédients contenus dans le panier de fête. Le menu quatre services fera déferler chez vous tout un tas de fournisseurs locaux  : des tops anversois Soepmie, Maison Macolat et Dame Jeanne, aux étoiles montantes Niamh et Bonrill, en passant par des valeurs sûres comme Balls & Glory, Jules Destrooper, Bru et Callas Confiture. Les gastronomes pourront compléter leur panier avec des vins ou des apéritifs belges, un plateau de fromages de chez nous ou une box apéro festive. De plus, par panier vendu, Foodbag reverse 10 € à l’Association Muco belge. Commandez jusqu’au 16/12 à 10 h sur foodbag.be/culinair Livraison gratuite



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :