Métro Belgique n°4267 3 déc 2020
Métro Belgique n°4267 3 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4267 de 3 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : no fugging way.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS JEUDI 3/12/2020 metrotime.be Le Royaume-Uni approuve le vaccin de Pfizer/BioNTech LONDRES Le Royaume- Uni est devenu hier le premier pays à approuver l’utilisation massive du vaccin de Pfizer/BioNTech. Il sera déployé dès la semaine prochaine. Le gouvernement britannique a annoncé avoir accepté « la recommandation de l’Agence indépendante de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) d’approuver l’utilisation du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech ». Il a précisé que le vaccin qui répond à des « normes strictes de sécurité, de qualité et d’efficacité », serait disponible à partir de la semaine prochaine dans le pays le plus endeuillé d’Europe avec plus de 59.000 morts de la Covid-19. 401111 ; 11 AFP/J. Saget 71) 1141i. ; VID'1  : IL k ib.- BORIS JOHNSON ENTHOUSIASTE Une décision qualifiée de « moment historique » par le patron du géant américain Pfizer, Albert Bourla, qui développe le vaccin avec l’Allemand BioNTech. C’est une nouvelle « fantastique », a pour sa part tweeté le Premier ministre Boris Johnson. « C’est la protection des vaccins qui Interpol met en garde contre les faux vaccins L’OMS actualise ses recommandations GENÈVE L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé hier la généralisation du masque anti- Covid dans les établissements de soin, et de le porter dans les lieux fermés ne disposant pas d’aération adéquate dans les régions à forte transmission. Il s’agit de la quatrième actualisation des recommandations de l’OMS sur le port du masque depuis le début de la pandémie. Cette fois, « les principaux changements sont une plus large utilisation des masques dans les établissements de soins de santé et des précisions sur l’utilisation des masques non médicaux pour le grand public », a indiqué l’OMS. L’organisme conseille au grand public de porter un LYON L’organisation internationale Interpol a adressé hier un message d’avertissement à ses 194 pays membres, appelés à se préparer à des actions du crime organisé centrées sur les vaccins contre le coronavirus. Dans une notice orange d’alerte sécurité, l’organisation de coopération policière internationale prévient d’une « potentielle activité criminelle liée à la contrefaçon, au vol et à la promotion illégale de vaccins contre la Covid-19 et la grippe ». Interpol évoque avoir déjà constaté « la promotion, vente et administration de faux vaccins » contre le coronavirus. « Au AFP/P. Faith masque non médical à l’intérieur (par exemple dans les magasins, les lieux de travail partagés, les écoles) ou à l’extérieur, lorsqu’une distance physique d’au moins un mètre ne peut être maintenue. ◀ nous permettra à terme de reprendre nos vies et de redémarrer l’économie ». L’Agence européenne des médicaments (EMA) doit pour sa part se prononcer le 29 décembre « au plus tard » sur le vaccin du tandem américano-allemand et d’ici au 12 janvier sur celui du concurrent américain Moderna, qui affichent tous deux un taux d’efficacité moment où plusieurs vaccins contre la Covid-19 se rapprochent de l’approbation et d’une large distribution, il sera crucial de garantir la sécurité de la chaîne d’approvisionnement et d’identifier les sites internet illicites qui vendent des produits contrefaits », prévient l’organisation. ◀ LOUVAIN L’hôpital universitaire de Louvain (UZ Leuven) a réussi une première transplantation de poumons à partir d’organes provenant d’un donneur qui avait eu une forme modérée de Covid-19. proche de 95%. LES ÉTATS-UNIS ET LE JAPON SUIVENT De l’autre côté de l’Atlantique, l’Agence américaine des médicaments (FDA) a aussi été sollicitée par Pfizer/BioNTech et, depuis lundi, par Moderna. En cas de feu vert, les deux vaccins pourraient être disponibles dès ce mois-ci aux États-Unis. Le Japon a de son côté adopté hier un projet de loi prévoyant de fournir gratuitement des vaccins aux 126 millions d’habitants du pays. Il a déjà précommandé des vaccins pour 60 millions de personnes auprès de Pfizer et pour 25 millions de personnes supplémentaires auprès de Moderna, et confirmé qu’il recevrait 120 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca. ◀ EN BREF ▶ Sept personnes ont été évacuées hier à la suite de l’explosion d’une habitation à Liège. « Selon les pompiers, sans certitude aucune, on pourrait s’orienter vers un problème de gaz », a indiqué la police de Liège. Toutes les personnes domiciliées sur Une transplantation de poumons inédite Belga/D. Waem « L’intervention démontre que des poumons bien sélectionnés peuvent être transplantés de manière sûre, après une infection au SARS- Cov-2 », expliquait hier le chirurgien Laurens Ceulemans. Les médecins spécialisés dans les transplantations s’interrogent depuis le début de l’épidémie  : y a-t-il un risque que le virus se transmette du donneur vers le receveur ? La Covid-19 endommage-t-il les poumons de manière irréversible, empêchant ainsi toute récupération éventuelle de ces organes ? Dans le cas traité à l’UZ Leuven, ce n’est pas le Le vaccin de la KU Leuven attendu en 2022 AFP/C. Khanna LOUVAIN Les premiers résultats d’une étude sur le vaccin contre le coronavirus de l’Institut Rega de la KU Leuven ont été publiés dans la revue Nature cette semaine. Il en ressort qu’il sera prêt au plus tôt en 2022, mais qu’il est plutôt prometteur  : chez les hamsters testés, il offre en effet une protection après seulement dix jours. D’autres vaccins ne protègent les sujets qu’après plus d’un mois, a expliqué hier le virologue Johan Neyts au magazine scientifique Eos Wetenschap. ◀ place ont été retrouvées. ▶ Liege Airport a dépassé hier le cap du million de tonnes de marchandises transportées, annonce l’aéroport liégeois. L’aéroport wallon a profité de la pandémie de Covid-19 et du boom de l’e-commerce. cas. « Trois mois après l’opération, le patient se porte très bien. La fonction pulmonaire est excellente et un scanner n’a révélé aucune complication. » ◀
metrotime.be JEUDI 3/12/2020 NEWS 5 Une enquête sur l’utilisation du bois de la Cambre BRUXELLES En collaboration avec le Brussels Studies Institute (BSI), des chercheurs de la VUB (Vrije Universiteit Brussel) et de l’ULB (Université libre de Bruxelles) lancent une enquête pour cerner l’utilisation du bois de la Cambre. L’enquête a été annoncée hier par la VUB et fait écho au débat sur la fermeture potentielle du bois de la Cambre, qui agite l’opinion ces dernières semaines. « Avec cette recherche, nous espérons mieux connaître les gens qui sont pour et contre la circulation motorisée dans le Bois et leurs motivations », explique le chercheur de la VUB Nicola da Schio. « Ces informations sont utiles pour les groupes des deux côtés et peuvent leur permettre de mieux articuler leurs revendications. Avec les résultats, on peut aussi arriver à des solutions qui sont soutenues par une Belga/N. Quintelier majorité ». Le questionnaire est anonyme. Il est disponible en néerlandais, français et anglais. Il comprend des questions sur l’utilisation actuelle du bois de la Cambre, les habitudes de mobilité, l’usage des espaces verts et les ambitions défendues pour l’avenir du site. Les résultats seront communiqués début 2021. LES MANIFESTATIONS SE MULTIPLIENT Cela fait maintenant plusieurs mois que les militants en faveur et contre l’accessibilité des voitures au bois de la Cambre se font entendre. Le 17 novembre, 300 cyclistes ont par exemple circulé dans le bois pour demander à restituer le parc aux citoyens. Au même moment, au moins une cinquantaine de membres du collectif Contre la fermeture du bois de la Cambre avaient contre-manifesté en deux petits groupes distincts répartis dans le bois. ◀ Hommage aux piétons fauchés à Trèves TRÈVES Des centaines de personnes ont pris part hier à une cérémonie d’hommage aux personnes mortellement fauchées mardi par un conducteur ivre dans la ville allemande de Trèves. Cinq personnes, dont un bébé de neuf semaines, ont perdu la vie, selon le dernier bilan de la police. Quinze personnes ont été blessées dans cette ville de Rhénanie-Palatinat. Les participants à la cérémonie ont allumé des bougies et déposé des fleurs à la porte de la ville « Porta Nigra », non loin du lieu de l’accident. « Trèves est en deuil, Trèves souffre, mais Trèves n’abandonne pas », a déclaré le bourgmestre AFP/C. Verhaegen Wolfram Leibe. Avec Malu Dreyer, Premier ministre de l’État de Rhénanie-Palatinat, il a déposé une gerbe au pied du monument. « Nous pleurons avec les Pas de changement pour la rentrée scolaire et le Carnaval Belga/B. Doppagne BRUXELLES La rentrée scolaire de janvier, après les congés de fin d’année, se fera dans les mêmes conditions que ce qui vaut actuellement dans l’enseignement pour limiter la propagation du coronavirus. Ce sera le même code « rouge » dans les écoles francophones, au moins jusqu’à la mi-janvier. Concrètement, cela veut dire que les élèves de 3 e secondaire et au-delà continueront de ne venir à l’école que la moitié du temps (au maximum), le reste se faisant à distance. La mesure est maintenue « au moins jusqu’au 15 janvier », selon le cabinet de la ministre Caroline Désir. Il y aura une familles des défunts et prions pour les blessés », a déclaré M. Dreyer. « Rien, absolument rien ne peut justifier ce crime brutal et terrible. » Aujourd’hui, une minute de silence sera observée à 13h46, heure à laquelle l’accident a eu lieu, a annoncé M. Leibe. Le conducteur allemand, ivre au moment des faits, a été intercepté par la police, qui écarte à ce stade l’hypothèse d’un motif terroriste. Le placement en soins psychiatriques de cet homme avait été un temps envisagé. Mais un juge d’instruction du tribunal de Trèves a finalement décidé hier de le placer en détention. ◀ évaluation en première moitié de janvier pour envisager la suite et un éventuel retour en 100% présentiel pour tous. PAS DE PROLONGATION DU CARNAVAL Le congé de Carnaval ne devrait pas être prolongé, comme les vacances de Toussaint l’avaient été. Selon le cabinet de la ministre, « rien n’indique, à ce stade, que le contexte sanitaire nécessitera de prolonger le congé de carnaval ». Mais la décision (de non-prolongation) pourra être réévaluée si la situation épidémiologique l’exige. Point positif mis en avant hier après une réunion avec les pouvoirs organisateurs, les organisations syndicales Le transfert du professeur Djalali retardé TEHERAN L’ordre de transfert concernant le scientifique irano-suédois condamné à mort Ahmadreza Djalali, professeur invité à la Vrije Universiteit Brussel (VUB), a été reporté, a indiqué hier l’organisation de défense des droits humains, Amnesty International. Incarcéré à la prison d’Evin à Téhéran, le chercheur devait être déplacé en vue de son exécution imminente. Il se trouve toujours à Evin mais sa situation reste critique, selon Amnesty. Ahmadreza Djalali, spécialisé dans la médecine de catastrophe, a été arrêté et accusé d’espionnage en 2016, lors d’un et les associations de parents  : « tant les chiffres compilés par les acteurs que ceux observés par les experts sanitaires tendent à confirmer que l’école n’est pas le moteur de l’épidémie », communique le cabinet Désir. « Les cas de contaminations et les mises en quarantaine ont très nettement diminué dans les écoles, se situant désormais à un niveau proche de celui constaté à la mi-septembre. Les chiffres ont même globalement tendance à poursuivre leur diminution au fil des semaines. Les équipes éducatives ont donc pu se reconstituer et les conditions d’apprentissage sont bien meilleures et plus sereines que celles connues fin octobre. » ◀ Belga/D. Waem voyage professionnel en Iran. Hier, le Parlement de Wallonie a adopté une résolution qui réaffirme son opposition ferme à l’exécution du professeur. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :