Métro Belgique n°4265 30 nov 2020
Métro Belgique n°4265 30 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4265 de 30 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : le retour vers la Force ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 ON THE ROAD LUNDI 30/11/2020 metrotime.be FORD MUSTANG MACH-E, 100% ÉLECTRIQUE Un pari pas aussi risqué qu’il n’y parait Quand Ford annonce la sortie d’une Mustang 100% électrique, des voix s’élèvent pour crier au quasi-blasphème. Pourtant, après ce premier essai, nous sommes convaincus que le constructeur américain n’est pas à côté de la plaque. Que n’a-t-on lu à propos de ce véhicule qui sortira début 2021 ? Il faut dire que Mustang, c’est une institution, ici comme aux États-Unis, sa mère patrie. Symbole du V8 et de la propulsion, voilà que l’américain emprunte la voie de l’électricité. La ligne générale est massive même si ses dimensions demeurent raisonnables avec 4,71 mètres de long. Niveau design, les codes Mustang sont bienlà avec des feux LED étirés à l’avant et, surtout, les 3 traits lumineux de chaque côté à l’arrière. Vue de profil, la Mach-E rappelle qu’elle fait bien partie de la famille Mustang. Par contre, à l’intérieur, c’est la révolution ! Le plus déroutant pour les aficionados du cheval sauvage ? Sans aucun doute l’énorme écran 15,5 pouces en position verticale ! Avec sa technologie SYNC nouvelle génération ce système offre une puissance de calcul 2 fois supérieure à la version précédente. Il utilise aussi l’apprentissage automatique pour retenir les préférences du conducteur. Ce dernier aura le choix entre 3 modes de conduite avec une modulation spécifique des commandes, de l’éclairage ambiant, des sons et des animations au tableau de bord. Amusant aussi la présence d’une sorte de « digipass » sur le montant de la portière pour ouvrir la voiture en cas d’oubli de vos clés ou de votre smartphone (qui sert aussi de clé). PRO Prix compétitifs Confort général/Insonorisation Nombreuses astuces pratiques Tenue de route CONTRA Finition « à l’américaine » Suspensions fermes Écran central géant distrayant Autonomie à vérifier TENUE DE ROUTE PROMETTEUSE Niveau habitabilité, avec un empattement de près de 3 mètres (normal sans moteur thermique), c’est un grand salon roulant. Pour le coffre ou plutôt les coffres, il y a du volume. À l’arrière, c’est moyen (402 litres), à cause des batteries, mais comptez également sur le coffre à l’avant. Celui-là fait 100 litres et, comme sur le Puma, il est imperméable et lavable à EN QUELQUES CHIFFRES Moteur asynchrone 190 kW/664 Nm Batteries Li-Ion 75,7 kW Transmission aux roues arrière L/b/h 4.710/1.880/1.600 mm Poids à vide  : 1.969 kg Volume du coffre 402 l l’eau puisque pourvu d’un trou d’évacuation. Dès sa sortie, début 2021, la Mustang Mach-E sera disponible en plusieurs versions de batteries et de transmissions (propulsion ou transmission intégrale). De 75,7 kWh (258 ch) pour 450 km à 98,8 kWh (285 ch) et 600 km d’autonomie. Lors de notre (très court) essai en Belgique, nous n’avons pas pu vérifier toutes ces données. Nous examinerons évidemment ça dès que la situation sanitaire se sera améliorée. Et la tenue de route ? Ici encore, impossible de juger mais les bases sont bonnes puisque le châssis a été adapté pour les routes européennes par le département Ford de Lommel. Il s’agit là d’un centre d’excellence. Quant au silence de fonctionnement, qualité première des autos électriques, inutile d’insister ici sur ce qui ressemble à un véritable tapis volant ! Une dernière info, une version GT (465 ch) apparaîtra fin de l’année prochaine. Sera-ce suffisant pour faire taire les critiques de ceux qui pensent qu’une Mustang ne peut être que « thermique » ? Sans doute pas mais, pour nous, à l’instar de Porsche et son Taycan, l’avenir de l’automobile, y compris sportive, passera par ces nouvelles solutions. V-max 200 (limité) km/h Autonomie (WLTP) 450 km 0 à 100 km/h N.C. Conso. mixte 2,03 l/100km CO 2 0 g/km Prix 48.000 € Vincent Hayez
COMMENCEZ VOTRE NOUVELLE SEMAINE DE TRAVAIL AVEC AMBITION METROTIME.BE/START Ph. Unsplash START Les employeurs sont préoccupés par le fait que la diversité au travail va prendre un sacré coup, maintenant que la célèbre génération des baby-boomers va bientôt partir à la pension. Ils sont 88% à se faire du souci à propos des connaissances qui risquent de se perdre avec leur départ. Un employeur sur trois va même jusqu’à parler de très grande menace. « Le vieillissement de la population est une réalité. À laquelle s’ajoute le fait que la génération des baby-boomers constitue une source capitale de connaissances et de savoir-faire. Rien de plus normal dès lors que ce sujet préoccupe les entreprises belges. Il est essentiel de bien anticiper le départ des baby-boomers, au niveau tant micro que macro. À court terme, des problèmes peuvent se poser dans la recherche de personnel (adéquat). Les employeurs devront par conséquent prendre les bonnes mesures avant cette vague de départs », déclare Joël Poilvache, Directeur chez Robert Half. JEUNES ET VIEUX DANS UNE MÊME ÉQUIPE Comment les employeurs belges préparent-ils leur organisation et comment gèrentils la vague de pensions ? Parmi les managers interrogés, 97% soulignent qu’ils prennent des mesures importantes afin d’éviter la perte des connaissances. Ils créent principalement des départements mixtes, qui se composent de travailleurs de générations différentes (57,5%). Ils organisent aussi des formations (53%) ou des programmes de mentorat dans le cadre desquels des profils seniors coachent des juniors (38%). « Ces chiffres soulignent une fois encore l’importance de la formation continue. Pour se préparer au départ des baby-boomers, il est important d’apprendre en permanence de nouvelles compétences aux collaborateurs. Les entreprises peuvent ainsi garder chez elles leurs collaborateurs le plus longtemps possible, mais aussi attirer de nouveaux talents CETTE SEMAINE DANS METRO START LE GUIDE CARRIÈRE DE METRO "4 2 ▶ Discrimination liée au genre au travail  : six questions et leurs réponses ▶ Y a-t-il un âge pour changer d’emploi ? Des équipes multigénérationnelles avec des baby-boomers bientôt pensionnés Le vieillissement de la population belge est plus que jamais d’actualité. Notre pays se prépare au départ de près de 700.000 travailleurs. Dans les prochaines années, ils échangeront notre marché du travail contre leur pension bien méritée. Neuf employeurs sur dix environ considèrent ces départs comme une menace pour le fonctionnement de leur entreprise. L’exode des baby-boomers entraîne en effet une perte des connaissances. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par l’agence de recrutement Robert Half. qui reprennent les jobs des baby-boomers », explique Joël Poilvache. « Cela pour que les compétitives –pour rester compétitives– doivent aussi s’adapter aux attentes et aux habitudes des nouvelles générations qui feront leur entrée sur le marché du travail. Les attentes et les exigences de ces nouveaux collaborateurs ne seront pas les mêmes que celles auxquelles les employeurs sont habitués jusqu’ici. Nous songeons ici surtout à la demande croissante de flexibilité et à une véritable correspondance entre le profil du demandeur d’emploi et la culture de l’entreprise », ajoute Joël Poilvache. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :