Métro Belgique n°4265 30 nov 2020
Métro Belgique n°4265 30 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4265 de 30 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : le retour vers la Force ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 CM STUDY LUNDI 30/11/2020 1 metrotime.be « L’envie d’entreprendre reste très grande malgré le coronavirus » Est-ce une bonne idée de créer une entreprise en pleine crise du coronavirus ? Et quelles en sont les conséquences pour les starters ? Ce sont des questions difficiles dont les réponses sont parfois douloureuses, mais les entrepreneurs restent positifs, même en cette période. « Toutes les crises offrent des opportunités. C’est à nous de les saisir ! » La crise du coronavirus a un lourd impact sur le monde de l’entrepreneuriat. La période actuelle est très difficile, surtout pour les entrepreneurs débutants sans réserve financière. Koen Wuyts est l’un de ces starters. Il a lancé en janvier sa société de conseil, mais la pandémie a frappé durement. « Depuis début mars, j’ai vu le nombre de demandes fortement chuter. En un seul jour, tous mes rendezvous des quatre mois suivants ont été annulés ! » TOURNER LA CRISE À VOTRE AVANTAGE Toutefois, le virus de l’entrepreneuriat n’a pas lâché Koen. « Une fois que vous avez été indépendant, c’est très difficile de refaire le pas vers l’employé. » Il a alors décidé de donner une nouvelle orientation à son entreprise et est passé à la vente de produits en phase avec la crise. CE CONCOURS N’EST NI ORGANISÉ NI SPONSORISÉ PAR LA LOTERIE NATIONALE 25 BILLETS « WIN FOR LIFE » A GAGNER ! MI « I MW Mal, IM I1 MW - - IMF MI, U MI 25 BILLETS WIN FOR LIFE NEW 6026 ENVOYÉ/REÇU 1,00 EUR/SMS MT20w49 201130ZF-WFL Koen Wuyts a installé son bureau dans son living. Photos Thomas Du Bois Le nouveau scanner de fièvre avec reconnaissance faciale de Clean & Safe. « Avec Clean & Safe, je veux aider les entreprises à détecter et à combattre les infections bactériennes et virales, maintenant et après la crise du coronavirus. » Il vend notamment des scanners de fièvre qui contrôlent aussi si la personne porte un masque buccal. « J’espère de cette manière combler une niche du marché. » Tourner la crise à son RÉPONDEZ À LA QUESTION SUIVANTE  : Sur quelle île italienne se trouve Palerme ? o avantage, c’est aussi ce qu’Olivier Willocx, administrateur délégué de Beci, la Chambre de Commerce de Bruxelles, conseille aux starters. « Certains des changements engendrés par la crise sanitaire subsisteront aussi à l’avenir. De cette manière, le coronavirus crée pas mal de nouvelles possibilités pour les starters, car ils peuvent s’adapter plus vite que les entreprises existantes. » De plus, il est convaincu que c’est le bon moment pour entreprendre. « L’avantage de se lancer maintenant est que vous serez prêt pour le redémarrage de l’économie. Même si de très nombreuses personnes freinent leurs dépenses, vous pouvez faire un gros carton avec un projet adapté aux besoins actuels. » L’ENVIE D’ENTREPRENDRE Le confinement a porté un A En Sicile B A Capri C En Sardaigne CONNAISSEZ-VOUS LA RÉPONSE ? Envoyez PALERME A, B ou C (ex.  : PALERME A) par SMS au 6026 ou composez le 0905 23 360 à partir d’un téléphone fi xe et tentez votre chance de remporter 3.000 € par mois… à vie ! GAIN MINIMAL GARANTI DANS CHAQUE PAQUET Les concours de la Loterie Nationale sont interdits aux mineurs d’âge -18 Renseignements  : 03/216 46 84 - info@mconcept.be - Participation possible jusqu’au 31/12/20 à 23h59 - Coût de participation  : par appel 2,00 EUR - par SMS envoyé/reçu  : 1,00 EUR, participation complète par SMS  : 4,00 EUR - Participation interdite aux mineurs d’âge - Les prix ne sont ni échangeables ni convertibles en espèces - Les coordonnées fournies par les participants sont enregistrées dans une base de données de MConcept sp et sont destinées à l’organisation et au traitement de ce concours. Les participants ont le droit de consulter, corriger et/ou effacer leurs données. Ces concours sont organisés par MConcept sp, n°d’entreprise 0826.398.329, Desguinlei90 n°12B, 2018 Anvers. coup dur à de nombreuses nouvelles entreprises créées. « Au cours de la première moitié de l’année, le nombre de starters a diminué de plus de 11% par rapport à la même période en 2019 », explique Christine Mattheeuws, présidente du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI). « Si nous regardons le mois d’avril, il y a même près de 43% d’entrepreneurs en moins qui ont lancé leur activité en 2020 qu’en 2019. » Elle note néanmoins aussi une évolution positive. « Après cette période plus sombre, on remarque depuis juillet une hausse du nombre de nouvelles entreprises. » Les tout derniers chiffres du SNI indiquent même qu’en septembre de cette année plus d’entreprises ont été créées qu’en septembre 2019. Qu’estce qui fait que les Belges veulent tout de même entreprendre en pleine crise sanitaire ? « Malgré le coronavirus, l’envie d’entreprendre est encore toujours très grande. À cause du confinement, les gens ont eu beaucoup de temps pour réfléchir ou ils ont perdu leur job. Si vous envisagiez déjà de vous lancer comme indépendant, c’est le moment idéal pour franchir le pas », déclare Christine Mattheeuws. UN SOUTIEN FINANCIER Malgré le vent de renouveau qui souffle sur sa société, il n’est pas facile pour Koen de nouer Qui suis-je ? Je m’appelle Thomas Du Bois (23 ans) et je suis originaire de Gooik dans le Brabant flamand. J’ai obtenu un Master en sciences de la communication à la KU Leuven et je suis actuellement une spécialisation en journalisme à la Vrije Universiteit Brussel. Je suis passionné par la radio et le podcast et j’ai déjà acquis une expérience journalistique à l’occasion d’un stage dans l’émission De Wereld van Sofie sur Radio 1. J’ai écrit cet article dans le cadre du concours Belgodyssée 2020. Avec ma binôme francophone Salomé Mossakowska, je me suis mis en les deux bouts. « En tant que starter, vous ne recevez qu’une allocation minimum de l’État. J’ai pu y arriver avec le soutien de ma famille, mais je ne pourrai pas continuer longtemps ainsi ! » Christine Mattheeuws met également en garde contre cette conséquence cachée. « Comme jeune entreprise, vous n’avez pas toujours droit aux mêmes mesures de soutien que les entreprises établies. Même si le gouvernement vous oblige à fermer la porte ! » Les experts n’osent pas encore trop s’avancer sur ce que les prochains mois nous apporteront. Olivier Willocx a surtout les yeux posés sur le gouvernement. « Beaucoup dépendent de l’évolution du virus et du soutien des autorités publiques. Il est important que le gouvernement puisse restaurer la confiance des entrepreneurs. » Christine Mattheeuws est d’un optimisme prudent. « Je pense que, même après les mesures sévères, pas mal de personnes voudront créer leur entreprise. Toutes les crises offrent des opportunités. C’est maintenant aux entrepreneurs à les saisir ! » Thomas Du Bois BEIGODYSSEE quête des conséquences cachées de la crise du coronavirus dans le monde de l’entreprise. Pour notre reportage, nous avons voyagé dans tout le pays et rencontré dans les trois Régions des entrepreneurs passionnés qui ont lancé leur société cette année. Nous voulions savoir comment ils avaient vécu cette période et comment ils s’en tirent à l’heure actuelle. J’ai été frappé par l’enthousiasme et la ténacité dont ils faisaient tous preuve. Ils sont convaincus de pouvoir tourner à leur avantage la crise du coronavirus. Nous avons conclu notre longue journée de reportage comme de vrais Belges, avec un grand paquet de frites !
metrotime.be LUNDI 30/11/2020 NOËL 7 Huit bonnes actions à faire avant Noël En cette période difficile, un Noël solidaire est plus que jamais nécessaire. Vous voulez aider ceux qui sont dans le besoin mais ne savez pas comment ? Voici quelques idées de bonnes actions à mener à l’occasion de ce Noël pas comme les autres. DEVENEZ UN LUTIN À la suite d’une Saint-Nicolas où leurs enfants ont été trop gâtés, Anaïs et Nicolas ont créé l’asblOpération Papa Noël pour pouvoir offrir des cadeaux aux enfants démunis (de 0 à 12 ans). Concrètement, vous pouvez vous inscrire en tant que lutin (celui qui offre un cadeau) ou bien en tant que proche d’un enfant. Le lutin reçoit les coordonnées de l’enfant dans le besoin et s’engage à lui faire parvenir un petit cadeau (neuf et emballé) avant le réveillon de Noël. Plus de 5.500 enfants ont reçu un cadeau l’année dernière. www.operation-papa-noel.be L’OPÉRATION SHOE-BOX Vous avez certainement une boîte à chaussures chez vous dont vous ne savez que faire ? L’opération Shoe-Box, qui se déroule du 30 novembre au 18 décembre, vise à récolter des boîtes à chaussures remplies de vivres et de les distribuer aux sans-abri et personnes démunies. La boîte doit contenir dix aliments et boissons (non alcoolisés, non périssables, faciles à ouvrir et prêts à consommer) accompagnés d’une carte de vœux. Les boîtes sont à déposer à l’une des adresses reprises sur la page des dépôts consultable sur le site de l’opération. www.shoe-box.be UN DON À LA CROIX ROUGE La Croix-Rouge a plus que jamais besoin de dons en cette période de pandémie. Pas seulement d’argent, mais aussi du matériel de protection et de désinfection. Si vous avez une formation médicale, vous pouvez également vous proposer pour devenir volontaire. Et pour ceux qui n’ont pas de qualification dans ce domaine, les dons de sang sont particulièrement importants cette année. Alors n’hésitez pas, votre geste sauvera des vies ! www.croix-rouge.be DES FRITES SUSPENDUES On connaît le concept des cafés suspendus, une vieille tradition napolitaine qui consiste à payer deux cafés et à n’en consommer qu’un, gardant le deuxième pour un(e) client(e) qui n’aurait pas les moyens de s’en offrir un. Les cafés suspendus ont fait des émules. Il existe désormais des baguettes suspendues ou encore des frites suspendues. Les établissements participants sont reconnaissables à un autocollant apposé sur la vitre, représentant un cornet de frites dans un cercle. DES RESTOS VIRTUELS Les Restos du cœur ont été très touchés par la crise de la Covid-19. Les personnes qui venaient partager un repas ensemble ne peuvent plus le faire. Pas non plus question d’organiser des récoltes de denrées alimentaires en magasin. Du coup, une liste de courses virtuelle a été créée sur le site des Restos. Vous choisissez le nombre d’articles et le type de produits que vous voulez donner et le total de votre don s’affiche en dessous de la liste. Les produits choisis sont ensuite achetés par les Restos avec l’argent récolté. www.restosducoeur.be UN CALENDRIER DE L’AVENT INVERSÉ Plusieurs communes ou organisations locales organisent un calendrier de l’Avent inversé. Le principe  : donner au lieu de recevoir. Chaque jour, à partir du 1er décembre, vous placez un objet pour une personne dans le besoin dans une boîte ou dans un sac. Cela peut être des vivres non périssables, des produits d’hygiène, des vêtements, des jeux, etc. Avant Noël, quand la boîte est pleine, vous la déposez à une association près de chez vous. Vérifiez sur Internet si l’opération est organisée dans votre commune ou aux alentours. DES MASQUES DE NOËL SOLIDAIRES C’est un cadeau à la fois original, utile et solidaire. Jean-Philippe Lhoest et Jérémy Vansilliette, deux graphistes liégeois, ont créé un site de vente en ligne de masques au profit du monde médical « pour apporter une aide financière à ce secteur en souffrance ». Plusieurs coloris sont disponibles pour un prix d’environ 10 euros, dont 3 euros sont reversés au corps médical. Par ailleurs, la journée du 22 décembre a été décrétée journée du masque de Noël. L’occasion de submerger les réseaux sociaux de photos et de messages de soutien. www.masque-solidaire.shop LE SAC À SAPIN… ET SES PETITES SŒURS Depuis 25 ans, le Sac à Sapin de Handicap International fait rimer praticité et générosité. Cette année, l’association lance un nouveau produit, un coffret de 5 Pochettes Cadeaux solidaires et écologiques (en papier 100% recyclé) pour emballer les cadeaux. Ces produits permettent à une vingtaine de personnes handicapées de travailler à l’année. Et l’argent récolté permet de soutenir les programmes de développement et d’urgence de Handicap International dans le monde. www.boutique-solidaire.com (mb) Ph. Unsplash Ph. Unsplash Belga/D. Waem Ph. Unsplash Belga/L. Dieffembacq Ph. Restos du coeur Ph. Masque-solidaire.shop 4,  : 5PIEHETIES CADEAUX A Ph. Handicap International r



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :