Métro Belgique n°4263 24 nov 2020
Métro Belgique n°4263 24 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4263 de 24 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : covid, des malades de longue durée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 IM NEWS MARDI 24/11/2020 metrotime.be Belga/Y. Jansens bpost j Bpost face à l’afflux de colis Face à l’explosion du nombre de colis à livrer, bpost a annoncé qu’elle mettait en place des « solutions créatives » pour gérer les flux. Elle s’engage, à la demande de la ministre De Sutter (Groen), à livrer tous les colis à domicile. Certains ne le seront cependant qu’après avoir passé cinq jours en points d’enlèvement. Bpost a engagé 3.000 personnes supplémentaires pour faire face à cette période particulièrement chargée.eirç, Tête craffiéhe Belga/T. Roge Des cas de Covid longue durée persistent BRUXELLES Les indicateurs de l’épidémie de Covid-19 poursuivent leur décrue. Une bonne nouvelle, qui ne doit pas faire oublier que tout le monde n’est pas égal face à la maladie  : certaines personnes accusent des symptômes persistants pendant plusieurs semaines. D’après les derniers chiffres rendus publics par Sciensano, la Belgique compte une moyenne de 3.672 nouveaux cas sur les sept derniers jours, ce qui correspond à une diminution de 28% (voir ci-contre). À ce rythme, nous devrions atteindre les 500 nouveaux cas en moyenne par jour pour les fêtes de fin d’année, se réjouit le porte-parole Yves Van Laethem. Selon lui, la plupart des contaminations se situent entre les 30 et 60 ans. Le nombre de cas chez les enfants et les adolescentes est, lui, en baisse. Yves Van Laethem a profité de sa présentation des derniers chiffres pour revenir sur les symptômes à prendre en compte. « Si la fièvre fait effectivement partie des symptômes du Covid, moins de la moitié des patients en ont », a-t-il rappelé. « Très souvent, nous Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be collector 3,90 € * En vente chez votre libraire Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be sommes dans quelque chose qui ressemble à la grippe. Avec des plaintes, un essoufflement et une perte de goût ou de l’odorat. Si vous avez ce type de symptômes, il faut évidemment rester chez vous. » Ces symptômes disparaissent en une à deux semaines chez la plupart des malades. LES SYMPTÔMES DES COVID LONGUE DURÉE Des cas de maladie plus longue ont toutefois été répertoriés. Selon une étude de l’université d’Anvers, 20% des gens ont encore des symptômes après deux mois. En Angleterre, les chiffres grimpent jusqu’à 50%. « Il s’agit d’une extrême fatigue, d’un essoufflement, d’une toux persistante, de maux de tête ou encore de douleurs articulaires. Chez un petit pourcentage, les gens perdent également le goût et l’odorat * Hors prix du journal. En fonction des stocks disponibles. Metro’s content room  : Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek AFP/J. Saget pendant un mois ou deux. Certaines personnes peuvent également perdre les cheveux ou avoir des douleurs respiratoires ou cardiaques. Un problème rénal n’est également pas à exclure », précise encore Yves Van Laethem. Ces symptômes persistants de Covid de longue durée sont constatés essentiellement chez les personnes âgées, celles en surpoids, et les femmes jeunes. Ces cas semblent rester plutôt rares, souligne Sciensano, même si le pourcentage de personnes qui souffrent de ce type de symptômes, « est très dur à Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri @metromedia.be Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing @metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites Sophie Wilmès de retour La vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès (MR), a repris le travail hier, après plusieurs semaines de convalescence à la suite d’une contamination au coronavirus. L’ex- Première ministre, visage de la lutte contre la pandémie durant la première vague, avait annoncé le 17 octobre qu’elle avait été testée positive. Le 21 octobre, elle avait dû être admise aux soins intensifs. Découvrez le numéro collector de Kroll 11 planches sur la pandémie et le confinement établir ». De plus, « on ne sait pas non plus donner le temps exact de guérison », note Yves Van Laethem, confirmant que de nombreuses inconnues demeurent au sujet de ce virus. « On essaye de comprendre les mécanismes qui font que ces symptômes persistent. Nous avons besoin d’études à ce sujet. Je rappelle évidemment que la grande majorité des gens guérissent en une ou deux semaines. Bien entendu, nous ne négligeons pas ceux qui ont ces symptômes longs, et nous les invitons à écouter leur médecin traitant pour être bien suivi. » ◀ Moins de 4.000 contaminations par jour AFP BRUXELLES Il y a désormais moins de 4.000 contaminations à la Covid-19 par jour en Belgique (3.672 cas quotidiens en moyenne). Mais 5.024 personnes sont encore hospitalisées pour le coronavirus en ce moment, dont 1.194 patients traités aux soins intensifs, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano. Le nombre d’admissions à l’hôpital pour cause de Covid-19 continue aussi de diminuer, de 34%, et s’établit désormais à 304 par jour en moyenne (entre le 16 novembre et le 22 novembre). Depuis le début de la pandémie, 40.707 personnes ont été admises à l’hôpital en raison d’une pathologie Covid-19 et 15.618 personnes en sont mortes. LE SOIR E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Repensons notre quotidien Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be ◀
metrotime.be MARDI 24/11/2020 NEWS 3 Le confinement ne diminue pas les concentrations de CO 2 GENÈVE Le ralentissement industriel dû à la pandémie de Covid-19 n’a pas freiné l’augmentation record des concentrations de CO 2, le principal gaz à effet de serre persistant dans l’atmosphère. Selon le Bulletin annuel de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), une agence de l’Onu, la concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère a brutalement augmenté en 2019. La moyenne annuelle a franchi le seuil de 410 parties par million. La hausse s’est poursuivie en 2020, alors que la pandémie de Covid-19 a forcé de nombreux pays à mettre à l’arrêt leur économie. BL C FR DA ir L’offre Xiaomi Mi 10T Pro – DAS  : 0,5 W/kg (B) à 29 € avec une trottinette électrique Xiaomi gratuite (valeur de 429 € ) est valable jusqu’au 02/12/2020 inclus (ou jusqu’à épuisement du stock) pour chaque nouvel abonnement GO Plus, Go Intense ou Go Unlimited combiné à l’option Smart Data 3 GB. Pour éviter les fraudes et abus, valable pour les nouveaux clients qui demandent un transfert d’abonnement et souscrivent à cette offre avec le transfert. Prix de vente conseillé  : 0,05 € de prime de recyclage et Auvibel inclus. Illustrations non contractuelles. Infos et conditions sur orange.be. Utilisez votre téléphone portable avec modération, privilégiez l’usage d’une oreillette et choisissez un appareil ayant une valeur DAS faible. A  : DAS < 0,4 W/kg, B  : 0,4 ≤ DAS < 0,8 W/kg, C  : 0,8 ≤ DAS < 1,2 W/kg, D  : 1,2 ≤ DAS < 1,6 W/kg, E  : 1,6 ≤ DAS ≤ 2 W/kg. Neuf indépendants sur dix en danger Pendant la période la plus intense d’arrêt des activités économiques, les émissions quotidiennes mondiales de CO 2 ont enregistré une diminution allant jusqu’à 17% en raison du confinement. Alors que la durée et la sévérité des mesures de confinement restent encore floues, l’OMM juge très difficile d’estimer 649, 95 € 29 € Avec Smart Data 3 GB (25 € /mois) + abonnement dès Go Plus. BRUXELLES Sans réouverture avant les fêtes de fin d’année, près de 87% des commerçants indépendants craignent pour la survie de leur activité, selon l’UCM. En cas de fermeture jusqu’en 2021, seuls 17% des commerçants pensent tenir le coup. Ils étaient 50% à rester optimistes, lors de l’enquête réalisée par l’UCM fin août. Selon l’organisation, les commerçants non alimentaires n’ont pas eu la possibilité de récupérer entre les deux confinements. Le chiffre d’affaires réalisé au troisième trimestre (juillet-août-septembre) par rapport à la même période de 2019 est en recul pour plus de 80%, et même en recul grave, soit plus de 30%, pour 48% des répondants. Malgré les difficultés, les commerçants se sont adaptés aux « click and collect » (52% des commerces) et sont plus présents sur les réseaux sociaux. La possibilité de recevoir des clients sur rendez-vous permettrait-elle de sauver les meubles ? Oui pour seulement 8% des répondants, non pour 39,7%. Dans la majorité des cas (52,3%), ce serait une amélioration, mais qui ne permettrait pas un mois de décembre normal. ◀ la réduction annuelle totale des émissions en 2020, mais elle estime toutefois qu’elle sera de l’ordre de 4,2% à 7,5%. Une telle réduction ne diminue toutefois pas les concentrations de CO 2 dans l’atmosphère, qui sont le résultat des émissions passées et actuelles cumulées. La concentration de CO 2 va continuer à augmenter cette année, mais à un rythme légèrement réduit. AFP/M. Bureau Les gaz à effet de serre emprisonnent la chaleur dans l’atmosphère, font monter les températures et intensifient les conditions météorologiques extrêmes, la fonte des glaces, l’élévation du niveau de la mer et l’acidification des océans. Xiaomi Mi 10T Pro 256 GB Cadeau  : Trottinette e électrique Xiaomi 1S (valeur 429 € ) Découvrez tous nos Black Friday deals avant le 2 décembre sur orange.be Vous rapprocher de l’essentiel orange 550 € de prime en cas de test positif HONG KONG Le gouvernement hongkongais versera une prime unique de 5.000 dollars de Hong Kong, soit près de 550 € , aux résidents testés positifs au nouveau coronavirus. Cette mesure vise à encourager les dépistages, a justifié le ministère de la Santé. La prime permet aussi de compenser les personnes qui perdent des revenus à cause d’une quarantaine. Le nombre de cas de Covid-19 a récemment augmenté dans l’ancienne colonie britannique. Les autorités veulent entamer des dépistages massifs pour ralentir l’épidémie. Cinq nouveaux centres de tests doivent ouvrir, en plus des quatre existants. ◀ ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :