Métro Belgique n°4262 20 nov 2020
Métro Belgique n°4262 20 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4262 de 20 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : le sapin est planté à Bruxelles !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
im 1 8 NEWS VENDREDI 20/11/2020 metrotime.be Un G20 virtuel en Arabie saoudite RIYAD L’Arabie saoudite accueille ce week-end le sommet du G20, une première pour un pays arabe. Le format virtuel risque cependant d’en limiter la portée, malgré un menu chargé  : faire face aux conséquences économiques dévastatrices de la pandémie, y compris pour les pays pauvres. Pas de cérémonie d’ouverture en grande pompe à Ryad, donc, mais des écrans qui s’allumeront les uns après les autres à Paris, Berlin, Moscou… Le roi Salmane réunit pendant deux jours les chefs d’État et de gouvernement des 20 nations les plus riches du monde, pour parler des implications de la pandémie et des mesures pour relancer l’économie mondiale. Car si la course aux vaccins s’accélère, l’économie mondiale ne voit pas LIBEERJ BELGIAN CHOCOLATE CREATORS SINCE 1923 le bout du tunnel  : selon le FMI, le PIB mondial devrait reculer de 4,4% en 2020. délicieusement irrésistible LA DETTE DES PAYS PAUVRES Les pays du G20 ont dépensé quelque 11.000 milliards de dollars pour sauver l’économie mondiale, et doivent s’attaquer à une bombe à retardement  : la dette des pays pauvres, confrontés à un effondrement (- 700 milliards de dollars) de leurs financements extérieurs. Vendredi, les ministres des Finances du G20 se sont accordés sur un « cadre commun », impliquant pour la première fois la Chine et les créanciers privés, pour alléger le fardeau de la dette. Katherine Tu, d’Action Aid, estime ainsi que « le G20 fait l’autruche et ne répond pas à l’urgence de la situation », alors que de 88 à 115 millions de personnes supplémentaires devraient plonger dans l’extrême pauvreté, selon la Banque mondiale. L’une des solutions serait de recourir aux Droits de tirage spéciaux (DTS) du FMI, un instrument de financement utilisé pendant la crise de 2008. Le ministre saoudien des Finances AFP/G. Ramage s’est cependant dit confiant, dans son adoption « prochaine », malgré les réserves initiales des États-Unis. Un traitement « inhumain » des migrants en Grèce STRASBOURG Le comité anti-torture du Conseil de l’Europe (CPT) a vilipendé, dans un rapport au vitriol publié hier, les conditions « inhumaines » de rétention réservées aux migrants en Grèce, exhortant le pays à revoir sa politique d’accueil. Si le CPT prend la précaution de souligner que le problème nécessite une « approche européenne coordonnée », il estime que cela « ne peut dispenser l’État grec de ses obligations en matière de droits de l’Homme ». Après une visite en mars, les observateurs dénoncent les pratiques à l’œuvre, tout particulièrement AVEC OU SANS TRUMP ? Si le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, sera présent en Arabie saoudite, l’incertitude demeure sur la participation de Donald Trump. Une chose est sûre  : il ne sera pas sur la traditionnelle photo de groupe puisqu’il n’y en aura pas, format virtuel oblige. De quoi enlever beaucoup de son intérêt à ce sommet du G20. Ces grandes rencontres valent en effet moins pour le programme officiel fort consensuel ou pour le communiqué final souvent très lisse, que pour les apartés entre puissants, les liens noués « à table, à la pause-café, dans les couloirs ou salles de fitness des hôtels », selon John Kirton, directeur du Centre de recherches sur le G20. AFP/L. Gouliamaki sur l’île de Samos. Au port de Samos, ils ont visité deux cellules de 42 et 32 m², accueillant respectivement 43 et 50 personnes, sans chauffage, sans éclairage et sans lits. ◀ La justice donne tort à la police de Hong Kong HONG KONG La police de Hong Kong n’aurait pas dû cacher les badges d’identification lors des manifestations prodémocratie en 2019, a affirmé hier un haut magistrat. Cela constitue un revers pour les dirigeants hongkongais, alignés sur Pékin, qui ont soutenu les interventions de la police lors des manifestations monstres et souvent violentes qui ont secoué le territoire l’an passé. La décision rendue par la justice fait suite à un grand nombre de demandes sur la légalité de cette pratique policière. Durant les fréquents affrontements qui ont éclaté l’an dernier, la police antiémeute a souvent refusé de porter les badges permettant l’identification des policiers visés par les plaintes. Ainsi, les avocats d’une journaliste indonésienne qui avait perdu un œil à la suite d’un tir de balle en caoutchouc ont porté plainte car ils n’ont pas réussi à identifier le policier à l’origine du tir. La justice a estimé que la police et le gouvernement ont enfreint l’article 3 de la Déclaration hongkongaise des droits en refusant de montrer leur badge d’identification. ◀ ◀
Cette semaine en plus de nos meilleurs prix. Boni Selection bananes ± 1,2 kg Origine  : Guatemala/Équateur/Colombie. 0,99 € /kg feelgood Comment différencier le coronavirus d’une simple grippe ? Le nez qui coule, une petite toux… Auparavant synonymes de la grippe saisonnière, ces symptômes riment désormais avec coronavirus. Comment donc différencier ces deux virus qui présentent beaucoup de similarités et qui vont encore cohabiter pendant plusieurs mois ? La Covid-19 plus mortelle que la grippe D’après des chiffres du CHU UCL Namur, environ 1.000-1.500 personnes perdent la vie à cause de la grippe en Belgique chaque année. On est donc bien loin du coronavirus, qui a tué environ 11.000 personnes dans notre pays depuis le début la pandémie. Au niveau mondial, la tendance est similaire. D’après l’OMS, de 290.000 à 650.000 personnes meurent chaque année de la grippe alors qu’environ 1,2 million de personnes est mort à cause de la Covid-19. Les nouvelles mesures contre le coronavirus, comme le respect des distanciations sociales et le port du masque, pourraient cependant avoir un effet positif sur le nombre de décès liés à la grippe. C’est en tout cas ce qu’avançait il y a peu l’Association Pharmaceutique Belge (APB), sur base des résultats d’études internationales. Il ressort de ces recherches que l’épidémie de grippe dans des pays comme l’Argentine et l’Australie, où la saison de la grippe survient chaque année entre juin et août, atteignait un pic bien moins important en 2020 que les cinq années précédentes. ◀ DES SIMILITUDES… C’est probablement le point principal qui rend les deux virus si difficiles à différencier  : les symptômes communs. Fièvre, toux, écoulement nasal, difficultés respiratoires, douleurs musculaires… Si vous cochez la liste de tous ces symptômes, vous pouvez très bien avoir attrapé le coronavirus ou la grippe. « La symptomatologie est très variée  : tandis que certains sujets sont asymptomatiques ou ont des symptômes bénins, d’autres présentent des manifestations graves voire décèdent », explique l’OMS. Seule différence majeure  : la perte du goût et de l’odorat dans certains cas Covid. D’après une étude publiée au printemps dans le « Journal of internal medecine » réalisée sur plus de 1.400 patients, 70% des malades du coronavirus perdent l’odorat et 54% le goût. Depuis, la perte de ces deux sens fait officiellement partie des symptômes du coronavirus. Autre point commun entre les deux virus  : le mode de transmission. « Un patient infecté va contaminer son environnement immédiat par la toux et les éternuements en émettant des petites gouttelettes contenant le virus. Les mains souillées avec du virus sont aussi un vecteur de transmission », détaille Jean Ruelle, professeur de virologie et chercheur au pôle de microbiologie médical de l’institut de recherche expérimentale de l’UCLouvain. Toujours pour les similitudes, ce sont les personnes les plus vulnérables chez qui la mortalité est la plus recensée. C’est notamment le cas des personnes âgées ou des patients porteurs d’une pathologie chronique. … ET DES DIFFÉRENCES Évidemment, les deux virus ont également leurs caractéristiques propres. Ils se distinguent d’ailleurs de par leur famille virale, le SARS-CoV-2 faisant partie de la famille du coronavirus, alors que le virus Influenza, à la base de la grippe, fait partie de la famille des Orthomyxoviridae. Si on a vu que la symptomatologie entre les deux virus est similaire, la proportion de cas graves n’est pas la même. « Pour la Covid-19, les données disponibles à ce jour semblent indiquer que 80% des infections sont bénignes ou asymptomatiques, 15% sont Brocoli 500 g Origine  : Espagne. Espace fraîcheur 1,78 € /kg 0,89 € /pièce Valable du 18/11 au 24/11/2020 inclus. Découvrez toutes nos actions sur les produits frais sur colruyt.be/pourlefraisaussi (et dans nos magasins). graves et nécessitent une oxygénothérapie, tandis que 5% sont critiques et exigent une assistance respiratoire. La proportion de cas sévères et critiques serait plus élevée que ce que l’on observe pour la grippe », analyse d’ailleurs l’OMS. Le taux de reproduction, c’est-à-dire le nombre d’infections provoquées par une personne infectée, est aussi 2 fois à 2,5 fois plus élevé pour la Covid-19 que pour la grippe. L’OMS avertit cependant que ce taux dépend beaucoup « du contexte et des paramètres temporels », ce qui rend les comparaisons assez difficiles. Enfin, il n’existe malheureusement pas encore de traitement miracle contre le coronavirus. Hydroxychloroquine, lopinavir/ritonavir, interferon, remdesivir… Il a été prouvé que tous ces traitements étaient inefficaces. Alors qu’il « existe des antiviraux dirigés contre le virus de la grippe dont l’utilisation préventive peut se faire en cas d’épidémies importantes », explique Jean Ruelle sur le site de Ph. Belga l’UCLouvain. Rumsteck Boucherie colruyt QUID DU VACCIN ? Pour le moment, plusieurs vaccins contre le coronavirus sont dans leur phase de test la plus avancée. Et si la Belgique espère avoir son vaccin au printemps prochain, il se pose encore la question de son efficacité et de sa durée dans le temps. Pour la grippe, la Belgique conseille chaque année aux personnes âgées et aux personnes à risque de se faire vacciner. Et il semble que le message ait particulièrement bien été entendu en 2020. Début octobre, la demande très forte en pharmacie entraînait déjà des ruptures de stock. Pour rappel, depuis le 5 octobre, toutes les personnes âgées de 50 ans et plus peuvent se faire délivrer le vaccin contre la grippe en pharmacie sans prescription médicale. (cd) 14,98 € /kg, meilleurs prix



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :