Métro Belgique n°4259 10 nov 2020
Métro Belgique n°4259 10 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4259 de 10 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : un vaccin serait efficace à 90%.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 BD MARDI 10/11/2020 metrotime.be PAR CONTRE, Levi ÉTAT D'ESPRh SEREIN, oL.NER-1-, cuRiaLix, PRÉ-r S'AMUSER. À ACCEPTER L'IMPENSABLE, - y SANS ifivioTioNs Excassi%Es, PF_Ler LLz -re MENER Au Le jet où elle a Md Jan envoi CE cmuoir4rs viEi VA Le. DEwF 1jR inep,%ṟicABLE POLIR TOI., l'À CE QUE ru LE RAmeniEs À unin.id\rEALI ÉfriericteiEL Ras ACCEPTABLE.., EN CLAIR, MÊME QUAND QUELQUE CHOSE -TE SEMOLE VRAIMENT FASuLELlx, ME l'Em8A1 i P- PAS I CELA  : }CLIE COrel-RE TCi ! TU vois, iL Y A Lel intsrAnir, PARMI TCUS LES'POssiaLas-, NOUS AVoMs. ci-eoisi d'ALLER PERS ces nuo-Es... SANS s-rPeç.Ç., Fei DiscLrrANT, GOMME si CELA ÉTAiT TOUT MATUREL. ET MOUS. MUNIS p.e ici SANS MÊME Mous E1,1REieekE COMPTE N.Eur,c DiRE PEL-Tr Ar..4SSi Cmai- SiR Touse.Es -PossiFY ES, dE NE PAS "1-RE PiQUe (À cerenionr quE -ru Lui P.AqwS CONFIANCE, AusSircu QL RARAkseC. ceek- -rE PRcfosE ! T,cuRQuoi SANS ÉmorioNs ExcyzAWs ? LÀ, CM PE3oiner MES RacmE-PE.s EN 17/1YSiQLE/Zen/Ti/Z.4E— DiSONS 9LYL*4 Exes+0E PAR EXEMPLE, AGir CCMME u4 -rnre-PLEiNt Qui REnil> LE cFEMini ints-rASLE... Si NOUS AVIONS PENSÉ Au RiscILE D'ÊTRE Pi Que. EN AL-Ex] E. Au Muir.fr_suL MOUS sucices PEUT-ÊTRE DejÀ PENZMUS EN coLeANT À LA mtAisc0 ! DISPONIBLE AU RAYON BD BeKa & Marko Bamboo Édition BAMBOO ÉDITION www.bamboo.fr
INFO DE LA STIB Premier coup de pelle pour la future ligne de métro 3 Les grands travaux d’excavation pour la construction de la future station Toots Thielemans viennent de débuter. C’est un premier pas vers une toute nouvelle ligne de métro à Bruxelles, la future ligne 3 qui reliera Albert à Bordet en traversant la ville du Nord au Sud. Les travaux pour la construction de la station de métro Toots Thielemans sont entrés dans une nouvelle phase. Après les travaux préparatoires, place maintenant aux premiers grands travaux d’excavation dans le quartier du Midi. Il s’agit des travaux les plus importants réalisés au cours des 10 dernières années. UNE STATION ET DES TUNNELS Ces travaux d’excavation sont nécessaires pour pouvoir construire la future station Toots Thielemans, mais également les tunnels de liaisons qui permettront de transformer l’axe de pré-métro existant en une véritable ligne de métro. La future station sera située sous l’avenue de Stalingrad, entre les stations Gare du Midi et Anneessens, et sera reliée à la station Lemonnier. La station, d’une longueur de 233m, comportera 2 quais au niveau -2 et 3 mezzanines pour les guichets et les accès aux quais. D’ALBERT À NORD La construction de la nouvelle ligne de Quel est ton parcours ? J’ai fait des études d’informatique, option Réseaux & Télécommunications. Lors de ma présentation de stage, j’ai été repérée par une société de consultance. J’avais fait mon stage dans le domaine embarqué et c’est ce qu’ils recherchaient. Ils m’ont proposé un travail pour l’automne suivant. Entre-temps, j’ai travaillé comme développeuse Java pour un logiciel de gestion de dossiers patients pour l’hospitalier. Et ensuite la STIB ? Quelques mois plus tard, la société qui m’avait repérée m’a contactée pour commencer. Ma première mission m’a emmenée à la STIB. Ce fut mon premier contact avec la STIB. Durant cette mission, l’entreprise où j’avais fait mon stage m’a recontactée et je suis partie y travailler. Rebelote, durant ma période chez eux, la STIB m’a relancée. J’avais d’autres envies, j’avais apprécié de travailler là-bas  : après avoir choisi de changer régulièrement d’emploi, j’ai donc posé mes valises à la STIB. En quoi consiste ton travail ? Notre équipe s’occupe des systèmes embarqués des bus et des trams. Cela métro 3, qui reliera dans le futur l’actuelle station Albert à la future station Bordet, se fait en deux étapes. Une première étape consiste en la transformation de l’axe de pré-métro Albert – Gare du Nord en une ligne de métro. Cela nécessite de transformer la station Albert en une station multimodale, de transformer la station de tram Lemonnier, de créer une nouvelle station de métro Toots Thielemans et de convertir en métro la ligne de pré-métro reliant actuellement la station Albert à la Gare du Nord. La mise en service de ce tronçon de métro entre Albert et Gare du Nord est prévue dans le courant de l’année 2025. DE GARE DU NORD À BORDET La deuxième étape du projet consiste à prolonger la nouvelle ligne de métro 3 de la Gare du Nord à Bordet en passant par les communes de Schaerbeek et d’Evere. Ici il n’est plus question de transformer une ligne existante pour lui permettre d’accueillir des métros, mais bien de creuser un nouveau couvre actuellement plus d’un millier de véhicules ! On s’occupe surtout du système et du software. Nous avons également des serveurs et applications de gestion de ces systèmes. Nous développons des logiciels de maintenance, suivi, monitoring, remontée de présents dans les véhicules. Il y a énormément d’équipements dans un bus ou dans un tram  : ordinateur de bord, caméras, annonces vocales, radio, sys- cheurs extérieurs, écrans TFT d’information voyageurs, etc. Nous veillons à ce que tout cela fonctionne. D’externe, tu es devenue Team Leader J’ai commencé comme externe en 2010. Je suis revenue en 2011 comme Analyst-Developer et quelques années après, je suis passée Technical Analyst. Il y a un an, je suis devenue Team Leader. Toujours dans la même tunnel et de construire 7 nouvelles stations. Une fois cette 2ème étape achevée, d’ici 2030, la ligne de métro 3 permettra de relier facilement en une 20 aine de minutes les communes de Forest et Evere. Le CEO de la STIB, Brieuc de Meeûs  : « Ce n’est pas tous les jours, ni tous les ans, qu’on assiste au début de grands travaux qui verront naître d’ici quelques années une toute nouvelle ligne de métro. Dans la crise que nous vivons actuellement, on comprend à quel point il est important de permettre au transport public de équipe. Cela faisait un moment que j’y pensais, j’avais de nouveau d’autres envies. L’année qui a suivi a été intense mais je ne regrette absolument pas mon choix ! J’apprends, je découvre et c’est cela aussi qui est motivant. Des souvenirs insolites ? Il s’en est passé des choses en 10 ans ! Je me souviens notamment des premiers tests avec les portillons, mes collègues donnaient de leur personne, passaient et repassaient. Nous avons aussi eu, une nuit en dépôt, un af- geait. C’était le début de Pokémon Go, on s’est posé beaucoup de questions. Finalement ce n’était qu’un faux fournisseur. places possible aux voyageurs. Cette nouvelle ligne permettra de créer une nouvelle liaison rapide et confortable pour tous les voyageurs, et va contribuer à l’amélioration de la mobilité à Bruxelles dans son ensemble. Je suis tante pour la STIB et pour Bruxelles. Et je vous donne d’ors et déjà rendezvous dans les années à venir pour d’autres étapes importantes de ce Plus d’infos via www.metro3.be Métiers à la loupe Prénom  : Aurélie Arrivée un peu par hasard à la STIB, Aurélie Leclercq a apprécié l’entreprise. Et quand la STIB l’a relancée pour revenir quelques temps plus tard, elle n’a pas hésité longtemps ! « J’aime l’ambiance, la créativité, la dynamique et les initiatives qui naissent à la STIB » Nom  : Leclercq Fonction  : Team Leader Software Solutions Age  : 34 ans A la STIB depuis  : 2011 Domicile  : Luttre Heureuse à la STIB ? d’avantages (congés, chèques-repas, assurances) mais il n’y a pas que cela. J’aime l’ambiance, la créativité, la dynamique et les initiatives qui naissent à la STIB. J’ai de chouettes collègues, les journées ne se ressemblent pas et le travail est varié. J’ai la chance aussi d’être fort mobile. Je travaille dans plusieurs bureaux, je rencontre beaucoup de collègues. J’ai aussi des contacts avec le terrain, les dépôts. La STIB permet aussi une mobilité et une évolution en interne. Je suis passionnée par mon travail. Parfois ça en devient maladif, je ne peux pas m’asseoir en terrasse (avant la période COVID bien sûr) à Bruxelles sans re- rect sur les bus qui passent ! ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :