Métro Belgique n°4257 3 nov 2020
Métro Belgique n°4257 3 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4257 de 3 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : Trump ou Biden ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS MARDI 3/11/2020 metrotime.be j% La Belga/L. Dieffembacq La situation reste toutefois « préoccupante » dans les hôpitaux, principalement au niveau des soins intensifs dont le nombre de patients traités devrait continuer à augmenter, peut-être jusqu’à la deuxième semaine de novembre. Les admissions à l’hôpital de malades de la Covid-19 double actuellement tous les 14 jours, contre tous les huit jours la semaine Pas d’immunité collective quantité de personnes qui seraient immunisées contre la Covid-19 au sein de la société belge devrait augmenter prochainement, expliquait hier Yves Van Laethem. Cependant, « au vu des dégâts que cette nouvelle vague provoque, nous nous rendons compte que cette notion d’immunité collective est simplement non admissible, non gérable, tant sur le plan humain, que sur le plan des soins de santé », juge-t-il. BRUXELLES Les nouvelles contaminations et admissions à l’hôpital de patients atteints du coronavirus continuent d’augmenter mais à un rythme moins rapide, a indiqué hier Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19. dernière. Dans les soins intensifs, le nombre de patients augmente tous les dix jours, contre tous les huit jours « ces dernières semaines », a précisé M. Van Laethem. LE PIC DE LA PREMIÈRE VAGUE DÉPASSÉ Il y a actuellement 1.302 patients atteints du coronavirus en soins intensifs, soit un o Belga/D. Waem Belga/D. Waem 700 patients transférés En un mois, les hôpitaux belges ont procédé au transfert de plus de 700 patients souffrant du coronavirus, ressort-il des dernières données publiées hier. Lorsqu’un établissement hospitalier atteint ses limites pour traiter des patients, il peut en transférer vers d’autres qui disposent encore de lits. C’est la province de Flandre- Orientale qui a accueilli le plus de patients depuis le 1er octobre. La hausse des nouvelles contaminations et hospitalisations ralentit CE CONCOURS N’EST NI ORGANISÉ NI SPONSORISÉ PAR LA LOTERIE NATIONALE 50 BILLETS « SUBITO » A GAGNER ! 6026 ENVOYÉ/REÇU 1,00 EUR/SMS MT20w45 201103WF-SUB Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Metro’s content room  : Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek RÉPONDEZ À LA QUESTION SUIVANTE  : Combien mesurait l’homme le plus petit du monde ayant jamais existé ? A 62,8 centimètres B 23,4 centimètres C 54,6 centimètres CONNAISSEZ-VOUS LA RÉPONSE ? Envoyez MINI A, B ou C (ex.  : MINI A) par SMS au 6026 ou composez le 0905 23 180 à partir d’un téléphone fixe et tentez votre chance 50 fois de remporter 75.000 € . GAIN MINIMAL GARANTI DANS CHAQUE PAQUET Les concours de la Loterie Nationale sont interdits aux mineurs d’âge Renseignements  : 03/216 46 84 - info@mconcept.be - Participation possible jusqu’au 30/11/20 à 23h59 - Coût de participation  : par appel 2,00 EUR - par SMS envoyé/reçu  : 1,00 EUR, participation complète par SMS  : 4,00 EUR - Participation interdite aux mineurs d’âge - Les prix ne sont ni échangeables ni convertibles en espèces - Les coordonnées fournies par les participants sont enregistrées dans une base de données de MConcept sp et sont destinées à l’organisation et au traitement de ce concours. Les participants ont le droit de consulter, corriger et/ou effacer leurs données. Ces concours sont organisés par MConcept sp, n°d’entreprise 0826.398.329, Desguinlei90 n°12B, 2018 Anvers. Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri@metromedia.be -18 nombre supérieur à celui atteint lors de la première vague, a confirmé hier soir le virologue Steven Van Gucht. Le 8 avril dernier, 1.285 malades étaient aux soins intensifs. 60% des patients traités aux soins intensifs ont besoin d’une ventilation artificielle. Un pic semble avoir été atteint mercredi dernier, avec 743 hospitalisations en un jour. Ce nombre diminue depuis. Les nouvelles infections continuent également d’augmenter, avec un pic atteint le mardi 27 octobre où 21.953 nouveaux cas ont été rapportés. La moyenne hebdomadaire se situait toutefois à 15.582 hier, ce qui est moins que la moyenne hebdomadaire communiquée dimanche. La hausse s’élève sur une semaine à « seulement » BRUXELLES Si les nouvelles contaminations au coronavirus continuent d’augmenter en Belgique, un ralentissement de la croissance est constaté, a indiqué hier Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19. Ce ralentissement est surtout constaté au centre du pays, avec la Région de Bruxelles-Capitale et les deux provinces du Brabant qui affichent une baisse des nouvelles infections. « C’est la première fois depuis longtemps » que des chiffres négatifs sont observés pour les nouveaux cas, s’est réjoui M. Van Laethem. Ainsi, le Brabant flamand compte une diminution de 3% des nouvelles infections et Bruxelles même une baisse de 11%. Ailleurs, les Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing @metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites 14%. Les décès, eux, augmentent fortement, avec 113 morts en moyenne par jour, ce qui représente une augmentation de 164% en une semaine.◀ Amélioration à Bruxelles et dans les Brabants Belga/N. Maeterlinck contaminations augmentent toujours mais la hausse est « plus modérée ». La Flandre-Occidentale est la province affichant la croissance la plus forte (+37%). En nombres absolus, les provinces de Liège et du Hainaut sont les plus touchées, avec 3.006 nouveaux cas par jour en moyenne à Liège et 2.285 dans le Hainaut. ◀ E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be
« Si on prolonge d’une semaine au Carnaval, il faudra se poser la question à propos des vacances d’été. Je ne veux pas de tabou par rapport à ça. Je sais que ce sont des modalités d’organisation difficiles, mais la crise demandera à tous les secteurs de se réinventer, aussi à l’école. Comme on dit, à chaque jour suffit sa peine », défend le ministreprésident de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour freiner la flambée de contaminations au coronavirus, les autorités ont décidé de porter à deux semaines, plutôt qu’une, le congé scolaire de Toussaint. Certains experts sanitaires estiment qu’il pourrait être judicieux d’en faire de même avec les vacances de Carnaval, prévues à ce stade sur une semaine, du 15 au 19 février prochains. En mars dernier, lors du premier confinement où l’ensemble des écoles avaient été fermées, le ministre-président avait déjà plaidé -contre la position défendue par sa ministre de l’Éducation Caroline Désir – pour prolonger les classes durant l’été. « UN DÉBAT PASSIONNEL » Il avait toutefois dû rapidement faire marche arrière devant le mécontentement des syndicats des enseignants. Interrogé hier, Roland Lahaye, secrétaire-général de la CSC- Enseignement, indique qu’un éventuel raccourcissement des prochaines vacances d’été n’a jamais été évoqué lors des dernières rencontres entre le gouvernement et les acteurs de l’école. Tout en disant être ouvert à la réflexion sur les rythmes scolaires –chantier entamé lors des travaux du Pacte d’excellence entamé sous la précédente législature –, M. Lahaye juge néanmoins la sortie du ministreprésident inopportune. « Profiter de la crise sanitaire pour mettre un débat aussi passionnel sur la table nous paraît extrêmement dangereux étant donné le climat de méfiance », dit-il. Du côté des pouvoirs organisateurs, Votre tradition du vendredi, c’est filet de saumon ? à partir du LUNDI 02/11 jusqu’au SAMEDI 07/11 Etienne Michel, le directeur du secrétariat général de l’enseignement catholique (Se- GEC), estime au contraire Filet de saumon de l’Atlantique notre tradition, c‘est le prix bas -30% 15.54 10 79 700 g - 15,41 EUR/kg. Les stocks par magasin étant limités, il est possible que certains articles soient épuisés prématurément. Images sont indicatives. Sous réserve d’erreurs typographiques. É.R. LIDL Belgium, Guldensporenpark 90 blok J, 9820 Merelbeke. u metrotime.be MARDI 3/11/2020 NEWS 3 Vers des vacances d’été raccourcies ? BRUXELLES Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, a évoqué hier un possible raccourcissement des vacances scolaires d’été l’année prochaine si le congé scolaire de Carnaval est porté à deux semaines, comme celui de la Toussaint. « On ne devrait pas dépasser la limite des 2.000 lits » Belga/D. Waem BRUXELLES La limite des 2.000 lits disponibles en soins intensifs en Belgique ne devrait pas être dépassée, a pronostiqué hier Yves Van Laethem. Ce qui lui permet d’avancer cette prédiction  : le ralentissement de l’augmentation des admissions à l’hôpital, mais aussi le respect des mesures plus strictes, qui sont entrées hier en vigueur. Le nombre de patients hospitalisés double tous les 14 jours et ceux en soins intensifs tous les dix jours, alors que ce doublement était atteint tous les huit jours ces dernières semaines. Ce ralentissement « doit permettre de gagner du temps et aux hôpitaux de s’organiser pour gérer l’afflux de patients ». ◀ Rendez-vous obligatoire pour un dépistage à Bruxelles BRUXELLES Toutes les personnes symptomatiques se présentant dans un centre de dépistage de la région bruxelloise pour être testées doivent obligatoirement prendre un rendez-vous au préalable, a rappelé hier la Commission communautaire commune (Cocom). En effet, le personnel des centres de testing bruxellois est confronté à une augmentation exponentielle du nombre de cas de Covid-19. « Actuellement, la plupart des personnes qui se rendent dans un centre de dépistage ne se sont pas enregistrées préalablement. Ce phénomène engendre une surcharge considérable de travail administratif », s’alarment les autorités. La Cocom appelle donc les Bruxellois à s’enregistrer sur la plateforme « brussels.testcovid.be ». Elle précise également que les personnes qui souhaitent prendre un rendez-vous ont besoin de leur numéro de registre national, d’une prescription de leur médecin généraliste ou d’un code d’activation CTPC, soit le « corona test prescription code », qui permet de pré-encoder les informations nécessaires pour garantir un processus de testing fluide. ◀ AFP/T. Samson qu’allonger le congé de Carnaval et rattraper ces jours ferait sens, tant d’un point de vue sanitaire que pédagogique. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :