Métro Belgique n°4255 29 oct 2020
Métro Belgique n°4255 29 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4255 de 29 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : un sentier de citrouilles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
INFO SNCB AAAAAA AILAILAIL A 4.4.4. sncb #MoveSafe Ensemble, pour voyager en toute sécurité. sncb.be Voyagez avec un titre de transport valable Masque obligatoire dans les gares, sur les quais et dans les trains Gardez distance dans les gares et sur les quais Achetez votre ticket en ligne via notre appou sur sncb.be 81%
metrotime.be 1 JEUDI 29/10/2020 FEELGOOD 11 Les deux-tiers des vapoteurs sont également fumeurs Près des deux-tiers des utilisateurs de cigarette électronique fument toujours en parallèle, montre mercredi une enquête réalisée par l’institut de sondage BVA, à la demande de l’Anses. 63% des vapoteurs sont ainsi des « vapoteurs fumeurs », dont 43% sont des fumeurs quotidiens (au moins une cigarette par jour), indique ce sondage, publié en parallèle d’un panorama inédit des substances contenues dans les produits du tabac et du vapotage. Parmi les 37% de « vapoteurs exclusifs », 34% sont d’anciens fumeurs, tandis que 3% indiquent n’avoir jamais fumé ou une fois seulement « pour essayer ». Cette enquête est destinée à donner à l’agence sanitaire « des informations précises sur les habitudes de consommation » et sur les produits et dispositifs utilisés par les vapoteurs, « pour in fine mieux évaluer les risques liés aux substances qu’ils peuvent utiliser », a précisé l’Anses. -0,75 € TVA incl. Ph. Getty Images de sevrage tabagique ou encore l’effet passerelle du vapotage vers le tabac » ont peu avancé ces dernières années, souligne-t-elle. L’enquête montre notamment que les trois quarts des vapoteurs utilisent leur cigarette électronique tous les jours et qu’une majorité d’entre eux (58%) vape depuis « au moins deux ans ». Et seulement un tiers (36%) à l’intention de moins vapoter ou d’arrêter de 100% VÉGÉTAL ! #C’ESTTOUTBON Oméga 3 contribue à la conservation d’un taux de cholésterol normal. Une alimentation variée et équilibrée ainsi qu’un mode de vie sain sont recommandés pour être en bonne santé. Valable à l’achat d’1 barquette d’Alpro Soya Cuire et Rôtir 500g vapoter dans les 12 prochains mois. Parmi les principales raisons invoquées pour l’utilisation de la cigarette électronique, 68% déclarent l’utiliser pour arrêter de fumer, 36% parce que « cela revient moins cher » que les cigarettes et 30% parce qu’ils estiment que la cigarette électronique est « meilleure pour la santé » que le tabac. Globalement, 70% des vapoteurs pensent que la cigarette électronique Avis à MM. les détaillants  : Vandemoortele Europe NV s’engage à vous rembourser en espèces la valeur de ce bon pour autant que les conditions de cette offre aient été respectées. Cette offre est non cumulable et valable uniquement sur le produit renseigné ci-contre. Les bons sont à renvoyer à HighCo DATA, Kruiskouter 1, 1730 Asse pour contrôle et remboursement. Bon valable dans tous les magasins en Belgique et G.D. de Luxembourg. E.R.  : Pieter Naessens, Vandemoortele Europe SA, Ottergemsesteenweg- Zuid 816, B-9000 Gent. Alpro licensed by AlproC.V.A Valable jusqu’au 31/01/2021. « Les questions centrales sur la toxicité des produits, leurs effets à long terme, l’efficacité en tant que méthode est « moins nocive » que le tabac, 23% « aussi nocive » et 7% « plus nocive ». Les trois quarts estiment que la vape est « le moyen le plus efficace pour arrêter de fumer », mais 84% jugent qu’« on peut devenir dépendant à la cigarette électronique ». Le sondage met aussi en évidence que plus du tiers des vapoteurs utilisent des produits sans nicotine, dont 21% exclusivement, et qu’un tiers déclarent fabriquer exclusivement ou souvent leur « e-liquide », dont plus de 60% pour des raisons économiques. L’enquête BVA a été réalisée en ligne du 6 au 18 février 2020 auprès d’un échantillon représentatif de 1.000 vapoteurs, quotidiens ou occasionnels, âgés de 18 à 75 ans. Selon les données du Baromètre Santé publique France de 2018, 34,7% des 18-75 ans avaient déjà essayé l’e-cigarette et 5,3% l’utilisaient lors de l’enquête, dont 3,8% quotidiennement ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :