Métro Belgique n°4254 27 oct 2020
Métro Belgique n°4254 27 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4254 de 27 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : les hopitaux à la peine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
6 NEWS MARDI 27/10/2020 metrotime.be AFP/T. Mustafa Un rescapé surprise Un accident d’hélicoptère dans le canton suisse du Valais a coûté la vie à une personne dimanche. Un second occupant a survécu. L’épave de l’appareil a été retrouvée après des heures de recherche. Les secours ont découvert peu avant minuit le lieu de l’accident et se sont aperçus « de manière inattendue » qu’un homme a survécu pendant sept heures et demie. Il a été héliporté à l’hôpital. K-Ne1/4Sfr,"/AFP/A. Wallace Des passagères soumises à des tests gynécologiques à l’aéroport de Doha DOHA Des passagères au départ du Qatar ont été soumises à des examens corporels forcés après la découverte d’un nouveau-né prématuré dans les toilettes de l’aéroport international de Doha. Un incident jugé « extrêmement perturbant » par l’Australie. Un certain nombre de femmes, principalement australiennes, ont été débarquées de plusieurs avions et conduites dans des ambulances où elles ont subi des examens visant à déterminer si elles avaient accouché récemment. Les faits, rapportés par la télévision australienne Seven News, se sont produits le 2 octobre et ont été révélés par des passagers australiens. « EXTRÊMEMENT CHOQUANT » La ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, a exprimé hier dans des termes très fermes la désapprobation de l’Australie. « Il s’agit d’une suite d’événements extrêmement, extrêmement perturbante, choquante, préoccupante », a déclaré la ministre. « Jamais de toute ma vie, je n’ai entendu parler d’une chose pareille. » « Nous avons exprimé très clairement nos préoccupations aux autorités du Qatar », a poursuivi Marise Payne, ajoutant que la police fédérale australienne avait été saisie de l’affaire. Selon la ministre, la publication d’un rapport des autorités du Qatar sur cet incident est « imminente ». Une source à Doha informée d’une enquête interne a expliqué que des fonctionnaires « avaient forcé les femmes à subir des examens corporels invasifs, essentiellement des tests de Papanicolaou (des frottis,ndlr) forcés ». Le Qatar applique la loi islamique qui punit sévèrement les femmes qui tombent enceintes hors mariage. L’aéroport de Doha a indiqué que « le personnel médical avait exprimé ses inquiétudes aux responsables de l’aéroport concernant la santé et le bien-être d’une mère qui avait juste donné la vie et demandé à AFP/K. Jaafar la localiser avant qu’elle ne parte ». Premier raid américain contre les talibans depuis des mois WASHINGTON Les forces américaines en Afghanistan ont mené un raid aérien sur les talibans, pour la première fois depuis février. L’attaque visait à protéger des troupes du régime afghan, a indiqué un porte-parole de l’armée. Cinq talibans auraient été tués. Cette attaque n’entrerait par ailleurs pas en conflit avec les accords conclus entre le gouvernement américain et les talibans fin février, selon les Américains. Les deux parties avaient alors convenu de se laisser tranquille autant que possible et d’œuvrer à une libération des prisonniers, à un cessez-le-feu et à des pourparlers de paix en Afghanistan. Avec cet accord, Washington veut ramener les troupes américaines aux États-Unis. La politique du président américain Donald Trump vise à réduire le rôle des États-Unis dans les conflits étrangers et à mettre fin autant que possible à des interventions militaires à l’étranger onéreuses, ainsi qu’à dépenser moins d’argent dans l’Otan. La lutte avec les talibans a commencé par l’invasion américaine en Afghanistan en 2001, après les attentats du 11 septembre. Elle est la guerre la plus longue que les États- Unis aient jamais menée. AFP Depuis les accords de février, les talibans ont épargné les militaires étrangers, et les Américains n’ont presque pas mené d’attaques sur les talibans. ◀ Accouchements sous pression Plus d’un quart des femmes en Suisse subissent des coercitions obstétricales pendant l’accouchement, selon une étude de la Haute école spécialisée bernoise. Il s’agit de la première du genre en Suisse qui s’intéresse à ce phénomène encore mal étudié. Les femmes se sont senties mal informées, sous pression, intimidées ou n’étaient pas d’accord avec une décision de traitement. LA MÈRE TOUJOURS NON-IDENTIFIÉE « Les individus ayant eu accès au secteur de l’aéroport où le nouveau-né a été trouvé ont été invités à participer aux recherches », ont ajouté les autorités aéroportuaires. Elles n’ont pas précisé ce qui avait été demandé aux femmes interrogées, ni leur nombre. Des femmes d’autres pays et d’autres vols ont subi des examens similaires. Une enquête est en cours au Qatar. L’aéroport de Doha a appelé dimanche à ce que la mère du bébé se manifeste, laissant penser que les examens n’avaient servi à rien. « Le nouveau-né reste non-identifié, mais il est en bonne santé aux mains du personnel médical et social », indique l’aéroport, appelant toute personne ayant des informations sur la mère à les communiquer. Marise Payne a reconnu que des responsables australiens avaient été informés des faits par des passagers peu après le blocage d’un vol vers Sydney. Sollicitée, la compagnie Qatar Airways n’a pas fait de commentaires. ◀ BERLIN Le parti conservateur d’Angela Merkel a annoncé le report de son congrès prévu début décembre, faute de pouvoir réunir ses délégués en raison d’une aggravation de la pandémie de coronavirus. Ce congrès devait élire un nouveau président, et potentiel candidat à la chancellerie en 2021. La tenue d’un tel événement « ne serait pas permise » dans un contexte de forte résurgence des contaminations par le Covid-19, a expliqué le secrétaire général de la CDU, Paul Ziemiak. Le parti décidera de la marche à suivre après examen de la situation à la mi-décembre. Au 138 milliards  € d’armes européennes Le successeur de Merkel attendra AFP BRUXELLES L’Union européenne a publié une première carte des exportations d’armes de ses États membres. Celle-ci fait apparaître, pour 2019, le chiffre de 137,9 milliards  € en valeur de licences d’exportation. C’est le Service européen pour l’Action extérieure (les « Affaires étrangères » de l’UE) qui publie cette compilation des données nationales. Les meilleurs clients de l’UE sont l’Égypte (16 milliards  € ), l’Inde (9,3 milliards) et les Émirats Arabes unis (8,2 milliards). En 2018, le montant total en valeur de licences d’exportation des pays de l’UE avait frôlé les 170 milliards  € . ◀ AFP/O. Andersen cas où l’évolution du virus n’autoriserait pas une réunion physique, des solutions alternatives seront discutées. ◀
Le prix, c’est nous. Colruyt vous garantit les meilleurs prix de votre région pour vos courses. Comment ? Nous relevons chaque jour 62 000 prix dans les autres grands magasins et notre équipe de 20 spécialistes parcourent leurs dépliants. Si besoin est, nous adaptons nos prix. Aucun doute  : le prix, c’est nous. De nous. Pour vous. Plus d’infos sur colruyt.be/leprix colruyt meilleurs prix



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :