Métro Belgique n°4253 26 oct 2020
Métro Belgique n°4253 26 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4253 de 26 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : les nouvelles mesures Covid plus sévères.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS LUNDI 26/10/2020 metrotime.be Belga/B. Fahy Selon Sciensano, ce sont en moyenne 12.000 contaminations par jour au coronavirus qui sont recensées. sur les sept derniers jours. Au total, 305.409 personnes ont ainsi contracté le virus depuis le début de la pandémie en Belgique. Les admissions à l’hôpital ont, elles, atteint une moyenne quotidienne de 433, soit une hausse de 85%. Actuellement, 4.041 personnes sont hospitalisées pour cause de Covid-19 (+8%), dont 708 en soins intensifs (+12%). Un total de Des PV suite au couvre-feu La zone de police Vesdre-Gueule, qui couvre les communes du nord de la Communauté germanophone (Eupen, La Calamine, Lontzen et Raeren) a dressé six PV durant la nuit de samedi à dimanche pour non-respect du couvre-feu, en vigueur en Wallonie et à Bruxelles, entre 22h et 6h. Du côté de la zone Vesdre (Verviers, Dison et Pepinster), la nuit a été calme et les habitants ont bien respecté les nouvelles règles. 10.737 a été signalé. La moyenne entre le 15 et le 21 octobre était de 39,1 décès par jour (dont environ trois quarts à l’hôpital et un quart en maison de repos), soit onze de plus que la semaine précédente. Le taux de tests positifs est de 18,3%. Il est de 32,1% en communauté germanophone, 31,9% à Liège, 26,4% à Bruxelles et 24,8% dans le Hainaut. RECORD IMMINENT Le record avait été battu la Belga/Y. Jansens semaine dernière avec 15.432 contaminations enregistrées mardi dernier. Les porte-parole Covid-19 ont indiqué que le cap des 20.000 tests positifs en une journée ne devrait pas tarder à être dépassé. 400 CAS À L’ARMÉE L’armée compte dans ses rangs 400 cas positifs de contamination au Covid-19 et 750 personnes ont été placées en quarantaine, a indiqué hier la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS). Cela représente 1,5% des effectifs, a-t-elle précisé lors de l’émission « C’est pas tous les jours dimanche » sur RTL-TVI. Ces chiffres Une fête illégale La police locale de la zone Lanaken-Maasmechelen, épaulée de la zone Maasland, a mis fin à un rassemblement festif illégal hier matin dans un bar à chicha le long de la Boudewijnlaan à Maasmechelen. Une quarantaine de jeunes y étaient présents. La police a également découvert, sur les lieux, des bouteilles de gaz hilarant. C’est la deuxième fois que la police doit intervenir auprès de cet établissement. Près de 12.000 contaminations par jour BRUXELLES En moyenne, 11.891 nouvelles contaminations au coronavirus ont été enregistrées par jour entre le 15 et le 21 octobre ? C’est 50% de plus que la semaine précédente. Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Metro’s content room  : Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri@metromedia.be Belga/E. Lalmand datent de samedi soir, a ajouté la ministre. Ils comprennent les 75 militaires infectés par le coronavirus Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing @metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites lors d’une période d’entraînement en Allemagne (ces cas avaient été notifiés vendredi). ◀ Les cours se feront à distance dans le secondaire BRUXELLES Le gouvernement de la Fédération Wallonie- Bruxelles a opté pour l’enseignement à distance pour les élèves du secondaire dès ce mercredi 28 octobre. La mesure, valable également pour les deux jours suivants, s’explique par la situation sanitaire extrêmement préoccupante que connaît le pays, indiquent le ministreprésident Pierre-Yves Jeholet et la ministre de l’enseignement obligatoire Caroline Désir. Si le maintien de l’école en présentiel doit rester une priorité, les experts sanitaires s’inquiètent en effet des très mauvais chiffres de contamination dans la société, et par conséquent des cas constatés dans diverses écoles. Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a dès lors opté pour l’arrêt temporaire Belga/N. Maeterlinck des cours en présentiel. La mise en place de ce scénario permettra, selon le rapport des experts, de mieux contrôler l’épidémie dans les établissements scolaires et de repartir sur de nouvelles bases dans la durée. « Il s’agit bien d’une suspension de la présence physique à l’école pour les élèves du secondaire durant ces trois jours et non d’un congé supplémentaire. » ◀ E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be
metrotime.be LUNDI 26/10/2020 NEWS 3 Ce qui change ce lundi BRUXELLES Les chiffres du coronavirus ne semblent pas se calmer. En moyenne, 11.891 nouvelles contaminations ont été enregistrées par jour entre le 15 et le 21 octobre, soit 50% de plus que la semaine précédente. C’est pourquoi Bruxelles, après la Wallonie, a décidé de prendre des mesures qui sont effectives depuis ce lundi. La province de Liège s’est également adaptée à la situation. Ce samedi, le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS), a annoncé les dernières mesures prises à l’issue de la réunion de la cellule de crise, à laquelle ont pris part, notamment, l’ensemble des bourgmestres de la capitale. Comme en Wallonie, le couvre-feu est également d’application à partir de 22h et jusqu’à 6 heures, à Bruxelles. Jusqu’à hier, il démarrait à minuit dans la capitale. Le port du masque est à nouveau obligatoire partout dans la ville, comme il l’a été durant le mois d’août. Les commerces devront fermer leurs portes à 20 heures. Les achats dans les commerces ne pourront plus être effectués que par une personne qui peut être accompagnée d’un mineur d’âge. L’ensemble des lieux culturels et des salles de sport (piscines, fitness) sont fermés au public. Les excursions scolaires sont désormais interdites. Les centres récréatifs doivent rester fermés. Pour les mariages, seuls les conjoints, les témoins et le ministre du culte ou l’officier d’état civil peuvent être présents. Pour les enterrements, seules quinze personnes peuvent être présentes en respectant une distance minimale d’1,5 mètre entre elles et sans exposition du corps du défunt. Dans le domaine sportif, toutes les compétitions pour amateurs sont interdites. Les maisons de repos passent en phase 2, cela implique que les visites seront limitées à deux visiteurs différents. Les cortèges Halloween et autres sorties du genre sont interdits. DE NOUVELLES MESURES À LIÈGE La gouverneure faisant fonction de la province de Liège, Catherine Delcourt, a également pris trois arrêtés de police complétant les mesures fédérales. Elle a rappelé qu’un couvre-feu sur l’entièreté de la province de Liège était entré en vigueur le samedi 24 octobre à 22h, jusqu’au jeudi 19 novembre. Tous les déplacements non essentiels sont interdits durant ces heures, et seuls ceux considérés comme essentiels, ainsi que ceux justifiés par un cas de force majeure, sont permis. Des mesures spécifiques en matière de commerce sont prises jusqu’au 19 novembre  : le nombre de personnes qui Belga/N. Maeterlinck Jan Jambon repousse de nouvelles mesures BRUXELLES Le ministreprésident flamand, Jan Jambon (N-VA), n’a pas exclu d’adopter des mesures plus strictes pour lutter contre la propagation du coronavirus en Flandre (à l’image de ce qu’ont décidé la Wallonie et Bruxelles). Il souhaite toutefois attendre de voir les résultats des mesures prises jeudi au niveau fédéral avant d’agir. « Voyons d’abord si l’effet se transforme également en une inflexion de la courbe des contaminations », a-t-il expliqué. Néanmoins, la Flandre a toutefois décidé de prolonger les vacances d'automne dans l'enseignement jusqu'au 11 novembre inclus. Le ministre flamand de l'Education, Ben Belga/S. Pirlet Weyts, a décidé cela en consultation avec les représentants du secteur de l'éducation. Le ministre de la N-VA s'appuie sur 1113..eM LE PORT DU MASQUE EST OBLIGATOIRE I NET DRAGEN VAN EEN MONDIAASKEN IS VERPoCHTI « de nouveaux conseils de virologues ». Weyts espère pouvoir garder les écoles ouvertes jusqu'aux vacances de Noël. ◀ peuvent faire leurs courses conjointement est limité à deux, indépendamment des moins de 12 ans, les commerces alimentaires, les night shops, les salles de jeux, bureaux de paris, casinos ainsi que les magasins accolés à une station-service ne peuvent ouvrir au-delà de 20h, la vente d’alcool est interdite dans les stations-service situées sur les autoroutes. Les activités organisées par les communes ou soumises à l’autorisation des autorités communales sont interdites. Une interdiction qui s’étend aux célébrations des fêtes religieuses et laïques et aux marchés de Noël, quant à eux interdits jusqu’au 31 décembre 2020. Cet arrêté reprend par ailleurs les dispositions déjà d’application relatives au travail du sexe et aux salons de prostitution, à la consommation d’alcool sur la voie publique et dans les espaces publics, et aux activités commerciales, ludiques ou caritatives en porte-à-porte. ◀ Le droit passerelle prolongé et amplifié EN BREF BRUXELLES Le Conseil des ministres a validé la prolongation du droit passerelle jusqu’au 31 décembre et le doublement des montants du droit passerelle de crise. Ces décisions ont été prises grâce à l’enveloppe spéciale de crise de 500 millions € dégagée par le gouvernement fédéral en fin de semaine dernière. Les deux mécanismes visent à soutenir et à offrir une garantie de revenu minimum aux indépendants qui subissent une perte de chiffre d’affaires, touchés par la crise sanitaire. ◀ ReEPerkee PR E S S Appel aux éditeurs de magazines et/ou périodiques La société de gestion pour les droits d’auteurs des éditeurs belges de magazines et périodiques, annonce aux éditeurs de magazines et/ou périodiques, qu’elle procèdera prochainement à une répartition des droits perçus pour l’année 2019 par REPROBEL (REPROBEL est l’instance belge désignée par la Loi sur le droit d’auteur, afin de percevoir les rémunérations pour la reproduction par photocopie de courts fragments d’œuvres protégées par le droit d’auteur et les rémunérations pour le droit de prêt public). Les éditeurs ayant publié des magazines et/ou périodiques en 2019 et qui estiment entrer en ligne de compte pour cette redistribution doivent se faire connaître et peuvent introduire un dossier auprès de REPROPRESS SC CIV. avant le 31 décembre 2020. Plus d’information concernant les conditions auxquelles les éditeurs doivent répondre, ainsi que le règlement de répartition, les documents d’affiliation et de déclaration, peuvent être obtenus auprès de  : Repropress SC Civ. c/o WeMedia, Z.1. Researchpark 120 – 1731 ZELLIK Tél. 02 558 97 50 E-mail  : info@repropress.be ▶ Une soixantaine de personnes ont été arrêtées administrativement lors des différentes manifestations organisées hier après-midi à Bruxelles contre les mesures prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Ces arrestations sont intervenues pour la plupart autour du rond-point Schuman ainsi que dans et autour du Parc du Cinquantenaire. La manifestation organisée à la gare du Nord s’est elle déroulée sans incident. ▶ Le Comité interfédéral Tracing et Testing Covid-19 appelle la population à télécharger l’application Coronalert ou à continuer à l’utiliser si c’est déjà le cas. Celle-ci reste importante malgré la mise en place de nouvelles mesures et stratégies de dépistage. OB72879



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :