Métro Belgique n°4252 23 oct 2020
Métro Belgique n°4252 23 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4252 de 23 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : de nouvelles mesures annoncées pour luter contre le covid-19.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 mi NEWS VENDREDI 23/10/2020 1 metrotime.be La situation allemande est « très grave » BERLIN Le regain de l’épidémie de Covid-19 en Allemagne rend la situation « très grave », a averti hier l’autorité sanitaire de référence. Le président de l’institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI), Lothar Wieler, a déclaré que « la situation est devenue globalement très grave » en Allemagne. Le pays a enregistré hier un nouveau record de nouvelles infections, avec 11.287 cas supplémentaires en 24 heures. En tout, au moins 380.762 personnes ont été infectées depuis le début de l’épidémie en Allemagne, dont 9.875 ont perdu la vie. « Le virus peut se propager de manière incontrôlée » dans certaines régions depuis septembre, a-t-il ajouté en expliquant que « les jeunes sont actuellement les plus exposés au virus ». « Plus les gens dans les cercles privés s’infecteront, Belga/D. Waem plus ils diffuseront » le virus ailleurs. Le président du RKI a cependant assuré qu’il restait possible de « contenir » la propagation de la pandémie « en respectant systématiquement les gestes barrières » mais également en « aérant régulièrement » les pièces fermées  : « nous ne sommes pas impuissants ». L’Allemagne, comme tous les pays européens, fait face depuis plusieurs semaines à une forte augmentation des cas positifs. Les autorités allemandes ont durci les mesures, adoptant notamment des interdictions de rassemblement. Un canton alpin au sud, s’est vu imposé un quasi confinement. Le port du masque a été imposé dans les rues fréquentées de Berlin. La chancelière Angela Merkel avait solennellement demandé samedi à la population de réduire au maximum les relations sociales, en « restant à la maison » autant que possible. ◀ AFP/L. Marin Un jihadiste de Syrie lié au meurtre de Paty PARIS Le meurtrier de Samuel Paty était en contact avec un jihadiste russophone de Syrie. L’identité de ce jihadiste n’a pas encore été établie. Abdoullakh Anzorov, réfugié d’origine russe tchétchène, avait envoyé sur les réseaux sociaux, un message audio en russe hésitant après avoir posté la photo du professeur d’histoire décapité à Conflans-Saint-Honorine. Dans ce message ponctué d’épithètes coraniques, l’assaillant est essoufflé. Il explique avoir « vengé le prophète », en reprochant à Samuel Paty de l’avoir « montré de manière insultante ». M. Paty avait montré des caricatures du prophète Mohamedlors d’un cours sur la liberté d’expression. « Frères, priez pour qu’Allah m’accepte en martyr ». Il a reconnu sur Twitter avoir tué Samuel Paty. Le message contient des mots russes faisant référence à l’État islamique. L’enquête a mis au jour une radicalisation rapide d’Abdullakh Anzorov. La province d’Idleb est considérée comme le dernier grand bastion jihadiste et rebelle dans le nord-ouest de la Syrie. Elle est tenue par les jihadistes de Hayat Tahrir al-Cham (HTS), ex-branche syrienne d’Al-Qaïda. Mais ces territoires accueillent une nébuleuse de groupuscules jihadistes, qui se livrent parfois Un vaccin disponible aux USA fin 2020 WASHINGTON Les autorités américaines ont fait part de leur optimisme quant à la mise à disposition d’un vaccin contre la Covid-19 en quantité limitée d’ici la fin de l’année. AFP/B. Guay à des luttes intestines. Des milliers d’étrangers se trouvent dans ces régions, notamment des Français, des Britanniques, des Tchétchènes, qui s’y sont installés par milliers au fil des ans. ◀ « Mais nous ne sommes pas encore là », a toutefois tempéré le directeur des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), Robert Redfield. Il a prié les Américains de rester vigilants dans leurs efforts pour lutter contre la propagation du virus. Le Secrétaire d’État américain à la Santé, Alex Azar, a aussi abondé dans le sens qu’il était raisonnable d’escompter d’avoir un ou deux vaccins d’ici la fin 2020 à inoculer aux individus les plus vulnérables du pays. « Et ensuite d’ici la fin janvier, nous nous attendons à avoir assez de vaccins pour les personnes âgées, le personnel de santé et d’urgence », a poursuivi M. Azar. « D’ici fin mars ou début avril, des vaccins en suffisance seront disponibles pour tous les Américains qui souhaitent être vaccinés ». Ces prédictions sont basées sur les informations de l’industrie pharmaceutique mais ne garantissent pas qu’un vaccin sera bien disponible aux USA selon ce calendrier. La recherche s’est heurtée à un nouvel obstacle alors qu’un volontaire ayant participé aux tests du vaccin élaboré par l’université d’Oxford contre le Covid-19 est mort au Brésil. Il s’agit du premier décès d’un volontaire prenant part aux tests d’un des nombreux essais de vaccin en cours dans le monde. Mais Oxford a assuré que la phase 3 des tests de ce vaccin développé avec le laboratoire AstraZeneca allait se poursuivre, un comité indépendant ayant conclu qu’ils ne présentaient pas de risque pour la santé des volontaires. En septembre, les tests avaient été suspendus après l’apparition d’une « maladie potentiellement inexpliquée » chez un volontaire au Royaume-Uni. Mais il ne s’agissait pas d’un effet secondaire du vaccin.◀ Le Pays de Galles nationalise ses lignes de train AFP/A-C. Poujoulat CARDIFF Le Pays de Galles nationalise ses lignes de chemins de fer jusqu’ici exploitées par une co-entreprise avec le français Keolis, afin d’assurer leur pérennité face à la chute du nombre de passagers du fait de la crise sanitaire. La gestion quotidienne de ces lignes va être prise en charge par les pouvoirs publics à partir de février pour assurer la continuité des services et protéger les emplois. Les lignes de chemins de fer sont désertées par la plupart des passagers et perdent de l’argent, ce qui les rend difficilement viables sans intervention du secteur public. Le ministre précise qu’il va poursuivre sa collaboration avec KeolisAmey qui continuera à gérer le réseau de transports publics de Cardiff et sa périphérie. ◀
metrotime.be VENDREDI 23/10/2020 NEWS 5 Des relations transatlantique tendues AFP/S. Loeb WASHINGTON L’Iran et la Russie ont dénoncé de nouvelles accusations « infondées » des États-Unis, après avoir été accusés par le renseignement américain d’avoir mis la main sur les données d’électeurs américains pour les influencer à l’approche de la présidentielle du 3 novembre. À Téhéran, le ministère iranien des Affaires étrangères dénonce que les autorités américaines « ont fait une allégation infondée à l’approche de l’élection, afin de justifier le scénario antidémocratique qu’elles ont déjà préparé ». Le directeur du renseignement américain, John Ratcliffe, a accusé l’Iran d’avoir envoyé des e-mails « visant à intimider les électeurs, à inciter aux troubles sociaux et à nuire au président Trump ». Pour le porte-parole iranien, il s’agit là d’« inventions » et d’accusations « maladroites ». Il a répété que l’Iran n’avait aucune préférence pour un quelconque candidat à la présidentielle américaine. M. Khatibzadeh a appelé Washington à « cesser ses blâmes EN BREF ▶ Plus de deux Français sur trois vont devoir rester chez eux le soir à partir de demain, en raison de l’extension du couvre-feu nocturne à une grande partie du territoire. 41.622 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en 24h, soit 15.000 de plus que la veille. ▶ Un pétrolier vénézuélien endommagé menace de déverser 1,3 million de barils de brut qu’il contient dans les eaux qui séparent le Venezuela et Trinité-et- Tobago, affirment l’opposition vénézuélienne et des responsables du secteur inutiles, ses accusations et ses inventions de scénarios suspects, et à commencer à agir comme un pays normal. » M. Ratcliffe a également affirmé que l’Iran, bête noire de Donald Trump, avait diffusé une vidéo laissant entendre que des gens pouvaient envoyer des bulletins de vote frauduleux, y compris de l’étranger. Les relations entre les deux ennemis jurés sont toujours plus tendues. Les algarades avec les Européens ont aussi creusé un fossé difficile de combler, quel que soit le résultat de l’élection américaine. L’Allemagne est d’ailleurs la cible favorite du 45 e président des États-Unis. Audelà de ce pays, c’est le dialogue avec l’ensemble de l’Union européenne qui n’a cessé de se dégrader. « La relation transatlantique est quasiment moribonde », selon les analystes. Une victoire de Joe Biden ne changerait que partiellement la donne. Le démocrate est certes conscient de « la nécessité de revitaliser la relation avec les alliés », mais il sera d’abord accaparé par d’autres défis américains. ◀ pétrolier, qui redoutent une « catastrophe environnementale ». ▶ Le Parlement européen a demandé hier à la Commission d’élaborer une législation contraignante pour mettre fin à « la déforestation mondiale provoquée par l’UE ». Les eurodéputés visent notamment les produits vendus en Europe et dont la fabrication a contribué à la destruction des forêts tropicales, « irremplaçables et essentielles à la lutte contre le changement climatique et à la protection de la biodiversité. » 62.000 prix sont comparés chaque jour avec les autres magasins. Plus d’infos sur colruyt.be/leprix colruyt Le prix. Le prix. Lest nous. c’est nous. meilleurs prix



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :