Métro Belgique n°4252 23 oct 2020
Métro Belgique n°4252 23 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4252 de 23 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : de nouvelles mesures annoncées pour luter contre le covid-19.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS VENDREDI 23/10/2020 metrotime.be Belga/E. Lalmand CE CONCOURS N’EST NI ORGANISÉ NI SPONSORISÉ PAR LA LOTERIE NATIONALE 25.11, MM, BILLETSIMIM MM » « WIN'W'M FOR LIFE » A GAGNER ! NEW WIN FOR LIFE 6026 ENVOYÉ/REÇU 1,00 EUR/SMS MT20w43 201023ZF-WFL Foyer de Covid-19 à KruisemLe nombre de contaminations chez les personnes contacts du médecin de Kruisem(Flandre-Orientale) qui ne portait pas toujours son masque est finalement assez limité. Si les patients récents présentaient un haut risque, ils étaient invités à se faire tester dans un centre provisoire de la commune. Sept personnes sur les 95 testées sont positives. Ces personnes doivent maintenant se mettre en quarantaine. RÉPONDEZ À LA QUESTION SUIVANTE  : Quel parasite peut transmettre la maladie de Lyme ? o A L’ankylostome B La tique C Le Balantidium coli CONNAISSEZ-VOUS LA RÉPONSE ? Envoyez PARASITE A, B ou C (ex.  : PARASITE A) par SMS au 6026 ou composez le 0905 23 360 à partir d’un téléphone fixe et tentez votre chance de remporter 3.000  € par mois… à vie ! GAIN MINIMAL GARANTI DANS CHAQUE PAQUET Belga/T. Roge Le sport et la culture visés BRUXELLES Prévue initialement cet après-midi, la réunion du Comité de concertation a été avancée à 20h hier soir afin d’anticiper les mesures à prendre pour qu’elles soient effectives dès ce week-end. Le comité de concertation se réunira à nouveau aujourd’hui pour annoncer les nouvelles mesures ainsi que le baromètre de gestion de la crise. Au menu de cette réunion  : l’adaptation des protocoles pour le sport et la culture. Lors du comité de concertation de vendredi dernier, il avait été prévu que ces deux secteurs feraient l’objet de décisions séparées, après l’adaptation de leur protocole en fonction du baromètre de la pandémie. Hier matin, le ministre-président flamand, Jan Jambon, a déjà indiqué que la culture Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be devait s’attendre à un nouveau tour de vis strict. La veille, son homologue wallon, Elio Di Rupo avait quant à lui déclaré qu’il ne voyait pas comment on pourrait éviter des mesures plus dures. « PAS CHANGER DE STRATÉGIE » À la Chambre, le Premier ministre a confirmé que l’adaptation des protocoles figurait au menu de la réunion de vendredi, conformément à ce qui a été annoncé la semaine passée. Pressé de questions sur l’évolution de la pandémie en Belgique, il a souligné qu’il fallait attendre l’effet des mesures annoncées la semaine dernière. « Je pense que nous devons montrer de la constance et ne pas changer sans arrêt de stratégie (…) Soyons confiants dans le fait que les mesures que nous avons prises sont les bonnes », a-t-il souligné. Il a estimé qu’il fallait attendre au moins dix jours avant d’en voir les premiers effets. Le chef du gouvernement n’a pas caché la gravité de la situation dans l’ensemble du Les concours de la Loterie Nationale sont interdits aux mineurs d’âge -18 Renseignements  : 03/216 46 84 - info@mconcept.be - Participation possible jusqu’au 30/11/20 à 23h59 - Coût de participation  : par appel 2,00 EUR - par SMS envoyé/reçu  : 1,00 EUR, participation complète par SMS  : 4,00 EUR - Participation interdite aux mineurs d’âge - Les prix ne sont ni échangeables ni convertibles en espèces - Les coordonnées fournies par les participants sont enregistrées dans une base de données de MConcept sp et sont destinées à l’organisation et au traitement de ce concours. Les participants ont le droit de consulter, corriger et/ou effacer leurs données. Ces concours sont organisés par MConcept sp, n°d’entreprise 0826.398.329, Desguinlei90 n°12B, 2018 Anvers. Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Metro’s content room : Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri@metromedia.be EPA/S. Lecocq Wilmès aux soins intensifs La vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, a été prise en charge aux soins intensifs pour une infection au coronavirus. Le groupe hospitalier Chirec indique que son état de santé est « rassurant ». Sophie Wilmès a été hospitalisée mercredi aux soins intensifs de l’hôpital Delta pourlui apporter « une surveillance attentive ». Elle avait annoncé samedi dernier son infection au coronavirus, à la suite d’un test positif. pays, et plus particulièrement à Bruxelles et en Wallonie. Toutes les provinces sont en phase d’alerte à l’exception du Limbourg qui devrait toutefois les rejoindre dans les prochains jours. « Arrêtons de dire qu’il s’agit d’un problème qui vaut dans une partie du pays et pas dans une autre », a souligné M. De Croo. PAS DE CONFINEMENT Devant une courbe qui ne s’aplatit pas et des hôpitaux qui se remplissent très vite, les experts plaidaient pourtant pour un nouveau confinement. « C’est le seul outil qu’on a devant nous. (…) Ce confinement est nécessaire. Il n’a pas encore été nommé par le monde politique. Il est aujourd’hui la seule option qu’il nous reste », indiquait l’ancien porte-parole du Centre de crise, Emmanuel André, ce mercredi au JT de la RTBF. Certains experts sont moins catégoriques, à l’instar de l’épidémiologiste Pierre Van Damme. Selon lui, « il est trop tôt pour voir les effets des mesures prises vendredi passé (lors du comité de concertation, NDLR), et personne ne Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing @metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites veut d’un confinement », déclare-t-il à Het Laatste Nieuws. L’épidémiologiste avoue toutefois que la situation est de plus en plus grave, jour après jour. « C’est pour cela qu’on évalue avec certains experts et les politiques ce qu’il est possible de faire pour éviter que les gens se rassemblent ». Plusieurs politiques ont également déjà annoncé vouloir un renfort des mesures, alors que de nombreux pays multiplient les restrictions face à la deuxième vague. « Sur le plan sanitaire, on est en train d’écoper, alors qu’il faudrait mettre le bateau à quai », écrit ainsi sur Twitter Jean-Luc Crucke (MR), ministre wallon du Budget. Le PS et le cdH aussi avaient mis la pression pour des mesures plus fortes. Il est prévu que les discussions se poursuivent aujourd’hui avec l’annonce probable des nouvelles mesures ainsi que du baromètre de gestion de la crise. Vendredi passé, le comité de concertation a décidé de réduire la bulle sociale, de fermer le secteur de l’Horeca et d’instaurer un couvre-feu. ◀ E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be
metrotime.be VENDREDI 23/10/2020 NEWS 3 Un risque de contamination « minime » dans les transports en commun BRUXELLES Le risque d’être contaminé par le coronavirus dans les transports publics, tels que le bus, le tram ou le train, est « minime ». C’est la conclusion d’une vaste étude menée par l’Union internationale des transports publics (UITP). L’angoisse liée au risque d’attraper le coronavirus pousse de nombreuses personnes à éviter les transports en commun et à privilégier les déplacements en voiture. En mars dernier, au début de la pandémie, plusieurs pays avaient déconseillé de prendre le train, le tram ou le bus. De nombreux efforts ont été faits par les différentes sociétés de transport en commun en Belgique pour rendre les voyages les plus sûrs possibles Les hôpitaux vont passer en phase 2A BRUXELLES Les hôpitaux doivent passer en phase 2A d’ici au 2 novembre, peut-on lire dans une lettre du Comité Hospital & Transport Surge Capacity adressée aux hôpitaux et confirmée par l’infectiologue Erika Vlieghe. Cela implique que les hôpitaux doivent réserver 60% de BRUXELLES La Belgique passera à l’heure d’hiver dans la nuit de samedi à dimanche. À 3h du matin, il ne sera que 2h. Nous gagnerons une heure de sommeil mais l’obscurité tombera plus tôt. Après avoir mené une consultation publique, la Commission européenne avait recommandé en 2018 d’abolir le changement d’heure saisonnier dès 2019. Les États membres et le Parlement avaient toutefois jugé ce délai trop court, reportant la fin du changement d’heure dans l’UE à 2021. La mesure laisse à chaque pays le choix de rester à l’heure d’hiver ou à l’heure d’été. Une enquête d’opinion commandée l’an dernier par la chancellerie du Premier Ministre a montré que la majorité de la population belge (83%) est favorable à Belga/L. Dieffembacq avec la mise en place de protocoles spécifiques et en rendant le port du masque obligatoire. Pourtant, les transports en commun restent souvent considérés comme une source de contamination. la capacité des soins intensifs pour faire face à l’afflux de patients Covid. Les soins réguliers seront progressivement réduits. Actuellement, la phase 1B prévoit que 50% des lits en soins intensifs soient réservés aux patients atteints du coronavirus. Certains hôpitaux ont cependant Une heure de sommeil en plus ce week-end Ph. DPA l’arrêt du changement d’heure. Au sujet du régime horaire que la Belgique devrait adopter de manière permanente, 50% des répondants ont marqué leur préférence pour l’heure d’hiver tandis que 45% se sont exprimés en faveur de l’heure d’été. Ce passage à l’hiver devrait donc être le dernier. ◀ UN RISQUE TRÈS FAIBLE Aujourd’hui, une étude menée par l’Union internationale des transports publics (UITP) montre que cette crainte n’est pas fondée et que le risque de contamination est très faible déjà franchi le pas vers le 2A. Cette situation sera généralisée. L’« augmentation exponentielle des chiffres d’hospitalisation fait que nous dépasserons probablement le nombre de lits réservés en phase 1B » lors des chiffres nationaux consolidés du mercredi 28 octobre. ◀ BRUXELLES La Brussels Hotel Association s’est réjouie hier de la confirmation de mise en œuvre de la mesure régionale de prime forfaitaire de 200  € par chambre, par mois (de mi-mars à fin août), telle qu’annoncée en juillet dernier et désormais formellement décidée. L’association attend à présent du gouvernement fédéral qu’il prenne des mesures structurelles complémentaires, indispensables depuis le début de la crise. Selon le gouvernement bruxellois, les hôtels et appart-hôtels de la capitale pourront bénéficier, sous certaines conditions, d’une aide régionale allant jusqu’à 200.000  € par établissement et 800.000  € maximum par entreprise. dans les trains, les trams et les bus, à condition que le nettoyage et la ventilation soient suffisants. Il ressort de cette étude qu’en Allemagne, à peine 0,2% des infections sont attribuées aux transports publics. En France, ce chiffre atteint 1,2%. Selon l’UITP, au Royaume-Uni, le risque d’attraper la Covid-19 dans un train est de 0,01%, ce qui est inférieur au risque de décéder dans un accident de voiture. LES EFFORTS DES TRANSPORTS BELGES « Nous avons toujours pris les mesures de sécurité suffisantes, en étroite concertation avec le gouvernement, mais bien sûr nous sommes heureux que cette étude internationale montre que le risque de contamination est faible dans les Belga/C. Delannois M EN BREF ▶ Un budget de 46,5 millions  € a été dégagé par le gouvernement bruxellois dans le cadre de son projet de budget pour 2021, en faveur du secteur hospitalier public et des maisons de repos publiques ainsi que pour le secteur nonmarchand. Soutien bruxellois aux hôtels Le secrétaire général de la Brussels Hotel Association, Rodolphe Van Weyenberh, a rappelé que sans avoir l’obligation de le faire, de nombreux hôtels sont fermés, faute de client, depuis la mimars. Certains qui ont rouvert, après le premier confinement, ferment à nouveau à la suite des dernières mesures transports publics », a indiqué un porte-parole de De Lijn. « Nous allons aller jusqu’à l’extrême pour réduire encore plus les risques », a quant à lui annoncé le cabinet de la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt en précisant que la Stib déployait actuellement tous ses véhicules et tout le personnel disponible. Le week-end dernier, suite aux nouvelles gouvernementales, comme la Stib et le Tec, la SNCB a décidé de maintenir une « offre de roulage et de composition maximale » pour ses trains. « La SNCB a rehaussé son offre ces derniers mois afin de privilégier la sécurité. Nous maintenons cet effort pour transporter les voyageurs en toute sécurité », a indiqué le porte-parole de l’entreprise ferroviaire. ◀ ▶ Le ministre de l’Emploi, Pierre-Yves Dermagne, proposera au gouvernement d’autoriser des personnes qui sont en chômage temporaire à travailler dans un secteur en crise comme les hôpitaux ou les maisons de repos. de restriction. Quant à ceux qui sont (restés) ouverts, ils sont vides depuis la mi-mars. En Région bruxelloise, le secteur a subi chaque mois, depuis mi-mars, des baisses moyennes de chiffre d’affaires de 90% ou plus. Aux mois d’octobre et suivants, les chiffres attendus sont encore plus bas. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :