Métro Belgique n°4248 16 oct 2020
Métro Belgique n°4248 16 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4248 de 16 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : merci à nos 787 700 lecteurs !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 NEWS VENDREDI 16/10/2020 metrotime.be AFP/Russian space agency Roscosmos L’ISS sans oxygène Une panne a mis, avant-hier, hors service le système russe d’approvisionnement en oxygène de la Station Spatiale Internationale (ISS). L’équipage n’était pas pour autant menacé. La station « va effectuer, le 15 octobre, des travaux de réparation dans le module », selon l’Agence spatiale russe Roskosmos. La veille, un vaisseau Soyouz MS-17 s’était amarré sans encombre à la Station orbitale. Il a rejoint l’ISS, dont le retour sur Terre est programmé le 22 octobre. AFP/G. Souvant Une « bulle » de voyage Hong Kong et Singapour ont annoncé hier un accord de principe pour former ensemble une « bulle » qui permettrait à leurs résidents de voyager librement, sans quarantaine, entre les deux villes, à condition de présenter un test négatif au coronavirus. Cet accord pourrait être mis en œuvre dans les prochaines semaines. La bulle permettra la circulation des touristes comme des personnes en voyage professionnel. Des responsables russes sanctionnés BRUXELLES Le Conseil de l’UE a formalisé hier sa décision de sanctionner six personnes et une organisation pour leur implication dans la tentative d’assassinat de l’opposant russe Alexeï Navalny en août dernier sur le sol russe. Les sanctions sont les habituelles « mesures restrictives » de l’UE  : une interdiction de voyager dans l’UE (pour les personnes), un gel des avoirs hébergés dans l’UE, ainsi qu’une interdiction pour les entreprises et personnes dans l’UE de financer les sanctionnés. Plusieurs proches du président Vladimir Poutine sont visés, dont le directeur des services de renseignement du FSB. Les sept personnes et entité s’ajoutent à la liste de ceux qui sont visés par l’UE pour avoir participé au développement ou à l’usage d’armes chimiques prohibées. Alexeï Navalny avait en effet été empoisonné par un agent de type Novitchok, une arme chimique typiquement russe interdite par l’Organisation pour l’interdiction des armes CONCOURS DVD chimiques (OIAC). SIX HAUT PLACÉS ET UN INSTITUT DE RECHERCHE Les six personnes sanctionnées cette semaine par l’UE sont toutes de nationalité russe. Andreï Yarin en fait partie. Il est le chef de la direction des affaires intérieures de l’administration présidentielle, ainsi que son premier adjoint Sergueï Kirienko. « Andrei Yarin a également été nommé à un groupe de travail au sein de l’administration présidentielle dont le rôle est de lutter contre l’influence d’Alexeï Navalny dans la société russe, y compris au moyen d’opérations destinées à le discréditer », note l’UE dans son Journal officiel. Plusieurs « sous-ministres » de la Défense russe s’y ajoutent  : fr.metrotime.be/warnerbros Pavel Popov, qui est également général d’armée et supervise les capacités scientifiques et techniques du ministère de la Défense, et Aleksey Krivoruchko, qui a la responsabilité générale des armements. Enfin, l’UE vise aussi Aleksandr Bortnikov, le directeur de l’agence FSB, les services de renseignement russes issus du KGB. Sergei Menyailo, « envoyé plénipotentiaire » de la présidence en Sibérie, complète la liste. L’entité visée est quant à elle l’institut de recherche étatique « State Scientific Research Institute for Organic Chemistry and Technology », qui était par le passé impliqué dans le développement du Novitchok. LA THÈSE DE L’EMPOISONNEMENT CONFIRMÉE Dans le document officiel formalisant la décision du Conseil de sanctionner ces sept personnes et entité, l’UE fait siens les constats mis en AFP/Instagram @navalny avant ces dernières semaines par l’Allemagne et la France  : le Novitchok « n’est accessible qu’à des autorités étatiques de la Fédération de Russie ». « Dans ces circonstances, il est raisonnable de conclure que l’empoisonnement d’Alexeï Navalny n’a été possible qu’avec le consentement de l’administration présidentielle », peut-on y lire. Alexeï Navalny poursuit actuellement sa convalescence en Allemagne, où il avait été transféré après avoir été pris en charge dans un hôpital de Sibérie. ◀ GAGNEZ VOTRE COFFRET DVD PRÉFÉRÉ ! Participez à notre concours et tentez de remporter un des 20 coffrets DVD Warner Bros. Choisissez parmi Game of Thrones, Harry Potter, Friends et bien d’autres ! EN COLLABORATION AVEC metro WARNER BROS.
metrotime.be VENDREDI 16/10/2020 NEWS 7 L’hôpital appelé à la grève A6> r 1111111.- AFP/A. Chaon.k id PARIS Plusieurs syndicats hospitaliers et collectifs de soignants organisaient hier une nouvelle journée de grève et de manifestations, pour réclamer « des embauches massives immédiates ». Trois mois après leur dernière mobilisation le 14 juillet, les différentes organisations estiment que « la deuxième vague risque de faire s’écrouler notre système de santé et d’action sociale ». L’afflux de malades du coronavirus dans les hôpitaux depuis la rentrée a ravivé les craintes de soignants déjà durement éprouvés. Un tiers des lits de réanimation sont occupés par des « patients Covid+ ». Syndicats et collectifs y voient la conséquence des « manques d’effectifs récurrents » dans le secteur et revendiquent « des embauches massives immédiates », ainsi que « la revalorisation significative des salaires ». ◀ Perquisitions chez des ministres PARIS Une série de perquisitions s’est déroulée hier aux domiciles et bureaux du ministre français de la Santé Olivier Véran, ainsi que chez d’anciens membres du gouvernement, dont l’ex-Premier ministre Edouard Philippe, dans le cadre d’une enquête sur la gestion de la crise du coronavirus en France. Ces opérations interviennent suite à plusieurs plaintes déposées ces derniers mois devant la Cour de Justice de la République (CJR), pour dénoncer la gestion par l’exécutif de l’épidémie. Une information judiciaire avait été ouverte le 7 juillet pour « abstention de combattre un sinistre » et confiée à la commission d’instruction de la CJR, qui agit comme un juge d’instruction et mène les investigations. Au total, 90 plaintes contre des ministres avaient été adressées. L’exécutif a été accusé de ne pas avoir anticipé la crise, notamment concernant le besoin de masques et de matériel lors de la première vague. ◀ « À 21h, chacun chez soi » PARIS « Commerces », « services » et « lieux recevant du public » fermés de 21h à 6h en Île-de-France et huit métropoles, les fêtes privées comme les mariages interdites dans les établissements recevant du public partout en France  : le Premier ministre français a détaillé hier les nouvelles mesures pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. À Paris et sa grande couronne, ainsi que dans les huit métropoles en niveau d’alerte maximale (Lyon, Lille, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne, Aix-Marseille, Rouen et Grenoble), « à 21h, chacun devra être chez soi », a indiqué Jean Castex. « Tous les lieux, commerces ou services recevant du public, seront fermés », a précisé le Premier ministre. Le chef du gouvernement a également dressé la liste des exemptions, parmi lesquelles « les établissements de santé, médico-sociaux » ou encore les restaurants pratiquant la livraison à domicile. « Si vous avez un train ou un avion qui arrive ou qui part après 21h, il faudra le cas échéant pouvoir montrer votre billet si vous êtes contrôlé », a-t-il ajouté, en soulignant que les déplacements « pour sortir votre animal de compagnie, près de chez vous », seront Acheter plus plus de réduction Acheter plus = plus de réduction Extra Hygiene liquide vaisselle Lime & Lemongrass 450 ml 2,59 (5,76 € /L) -25% * OU sur 2 produits Avec Dreft tous les produits pour la vaisselle (excepté packs promo) -33, à partir de 3 produits.A Combinez au choix 34% * également tolérés. ATTESTATIONS ET AMENDES Un système d’attestation, similaire à celui mis en place dans le pays lors du confinement du printemps, sera à nouveau de rigueur avec les mêmes sanctions en cas d’infraction à la règle  : une amende de 135 € , jusqu’à six mois d’emprisonnement possible et 3.750 € d’amende en cas de double récidive. Les personnes qui rentrent du travail ou s’y rendent, font valoir un impératif de santé, doivent rendre visite à un proche en situation de dépendance ou promener leur animal de compagnie pourront, entre autres motifs, circuler pendant le couvre-feu munies de cette attestation. Elle « vaut pour une heure quand les déplacements n’auraient pas de lien avec le travail », a Platinum All in One Plus Blanc que Blanc tablettes pour lave-vaisselle 36 doses 1,98 L 37 pièces 13,99 12,92 €  € (0,38 € /pièce) Lenor La Collection (0,36 € /dose) Divine Envie 33 doses 1,815 L 9,99 € (0,30 € /dose) -25% * OU sur 2 produits Dash 1 toutes les lessivesiquides (excepté packs promo) XTRA Combinez au choix * Valable jusqu’au 20/10/2020 inclus. Avec votre appou carte XTRA. 1 réduction par ticket de caisse. Non cumulable. Non cumulable. Voir conditions par produit participant en magasin ou sur colruyt.be Pas encore ? Téléchargez l’appou demandez votre carte en magasin et profitez immédiatement de vos réductions. Avec AFP/L. Marin précisé le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Pour les personnes travaillant, « un justificatif de l’entreprise ou une carte professionnelle » sera nécessaire en plus de l’attestation, a-t-il ajouté. -33, 34% * à partir de 3 produits Fan Eau buccale Plax Original 500 ml 4,85 € (9,70 € /L) Dentifrice Total Blancheur 75 ml 2,62 € (34,93 € /L) amm'e,904re FII&X colruyt RENFORT POLICIER Par ailleurs, 12.000 policiers et gendarmes seront « chaque nuit entre 21h et 6h spécialement chargés de faire vérifier les interdictions » dans les zones concernées par le couvrefeu. Le Premier ministre Jean Castex a également durci les règles sur l’ensemble du territoire  : « toutes les fêtes privées – mariages ou soirées étudiantes – qui se tiennent dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites », a-t-il décidé, alors que cette restriction ne s’appliquait que dans les zones rouges. De même, « tous les restaurants de France appliqueront le protocole sanitaire qui a été récemment renforcé et prévoit notamment la limitation à six du nombre de clients par table » ainsi que « l’enregistrement du nom des clients pour faciliter le ‘contact tracing’ ». ◀ Colgate tout l’assortiment -33,34% * -40% * à partir de 4 produits sur 3 produits fie Avec XTRA OU Combinez au choixrmeilleurs prix



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :