Métro Belgique n°4246 13 oct 2020
Métro Belgique n°4246 13 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4246 de 13 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,0 Mo

  • Dans ce numéro : la Gay Pride à l'heure de la pandémie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
6 NEWS MARDI 13/10/2020 metrotime.be AFP/P. Pardo Un soutien pour AstraZeneca Le gouvernement américain a décidé d’investir près d’un demi-milliard de dollars dans la mise au point et la distribution à large échelle d’un traitement contre le Covid-19 du laboratoire AstraZeneca. Avec un investissement de 486 millions $, le gouvernement américain va contribuer au développement et à la distribution de 100.000 doses d’ici la fin 2020. AFP/O. Douliery Un camp fermé pour remplacer Moria ATHÈNES Une nouvelle structure permanente et « fermée » sera construite d’ici l’été 2021 sur l’île de Lesbos pour accueillir les réfugiés. Elle remplacera le camp de Moria, qui a brûlé en septembre. À Lesbos, un campement provisoire a été érigé à la hâte après la destruction par le feu, le 9 septembre, du tentaculaire et insalubre camp de Moria, le plus grand d’Europe. Jeudi, une averse soudaine a inondé 80 tentes du camp provisoire, qui ont dû être remplacées. D’après le ministre grec des Migrations Notis Mitarachi, ce site accueille 7.400 personnes, mais la population pourrait être réduite à moins de 5.000 d’ici l’été. « Nous prenons des mesures pour aménager le camp pour l’hiver », a-t-il indiqué en précisant que des conteneurs seraient acheminés dans la structure provisoire. De nombreux réfugiés se sont plaints du nouveau camp, qui n’a ni lits appropriés ni électricité ni encore eau courante. Quelque 7.500 migrants sont partis de Grèce depuis le début de l’année, et 3.200 sont inscrits dans des programmes de retour volontaire, d’après le ministre. Notis Mitarakis a ajouté que l’afflux de réfugiés et de migrants en Grèce a fortement diminué au cours des neufs premiers mois de l’année. Il y a eu 12.300 arrivées entre le début de l’année et la fin septembre, soit 73% de moins qu’à la même période en 2019, lors de laquelle près de 45.000 personnes ont franchi la frontière grecque. Dans le même temps, a-t-il déclaré, le nombre de demandes d’asile résolues, acceptées ou refusées, a augmenté de 82%. Il y a actuellement 3.150 réfugiés dont la demande a été confirmée qui attendent d’être AFP/L. Gouliamaki transférés vers d’autres pays de l’UE. DES AIDES EUROPÉENNES POUR DE NOUVEAUX CAMPS Des entreprises ont été contactées pour la construction de nouveaux camps sur les autres îles égéennes de Samos, Kos et Leros, a également annoncé le ministre. « Nous avançons vers un programme ambitieux financé par l’Union européenne pour Les 27 s’accordent pour sanctionner Loukachenko LUXEMBOURG Les ministres des Affaires étrangères des 27 États membres de l’UE se sont entendus pour sanctionner Alexander Loukachenko, président du Bélarus non reconnu par l’Union européenne. Un accord politique a été trouvé pour l’inclure dans la liste des personnalités faisant l’objet de sanctions de la part de l’UE, pour cause d’implication dans la falsification des dernières élections présidentielles. Il lui est également reproché son implication dans la répression de l’opposition et des manifestations appelant à son départ. Début octobre, les dirigeants des 27 avaient, après des semaines de blocage, réussi à s’accorder pour imposer sans attendre des mesures restrictives à toute une série de personnalités biélorusses. Le Conseil a adopté formellement ces sanctions le 2 octobre. Elles visent une quarantaine de personnes identifiées comme responsables de la répression et des actes d’intimidation contre des manifestants pacifiques, des membres de l’opposition et des journalistes à la suite de l’élection présidentielle en août dernier. Les mesures restrictives comprennent une interdiction d’entrer ou de transiter par les territoires de AFP l’UE, ainsi qu’un gel des avoirs dans l’Union. Il est en outre interdit aux citoyens et aux entreprises de l’UE de mettre des fonds à disposition des personnes ciblées. ◀ Trump en vogue sur le net La contamination au coronavirus de Donald Trump a attiré une énorme attention sur la campagne du président américain. Après l’annonce de son test positif le 2 octobre, le républicain a en moyenne fait l’objet de plus de 100 millions de recherches par jour sur internet, selon une étude suisse. En septembre, le nombre de recherches liées à Donald Trump était d’environ 70 millions par jour. des camps fermés, des structures dont l’entrée sera contrôlée » et dotées d’« une double clôture », a-t-il déclaré. « Notre objectif est d’avoir une structure permanente opérationnelle à l’été 2021 » à Lesbos, a-t-il précisé. Il a également assuré que le futur camp serait équipé d’un système de protection contre les incendies et promis des conditions de vie « décentes » à ses occupants. ◀ Peine de mort pour les violeurs AFP/R. Asad Rentrée scolaire sous tension en RDC DAKHA Le gouvernement bangladais a approuvé un amendement qui permet l’application de la peine de mort pour les cas de viol. La colère grandit dans le pays depuis plusieurs mois à la suite de la multiplication des agressions sexuelles.Le feu vert a été donné hier lors de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres.Le gouvernement bangladais a approuvé une proposition visant à modifier la loi de 2000 sur la prévention et la répression de la violence à l’égard des femmes et des enfants. La proposition stipule que toute personne reconnue coupable de viol pourrait recevoir la peine de mort ou être condamnée à la perpétuité. La disposition existante prévoyait la peine maximale de la réclusion à vie pour viol. ◀,./etttlin AFP/A. Mpiana KINSHASA L’heure de la rentrée scolaire a sonné hier en République démocratique du Congo, après six mois de fermeture des classes pour cause de Covid-19. Des millions d’enfants doivent reprendre le chemin des classes, qui avaient été fermées fin mars suite à l’apparition des premiers cas de coronavirus dans le pays. Cette rentrée se déroule alors que se pose toujours la question de l’effectivité de la gratuité de l’enseignement primaire décrétée par le président Tshisekedi lors de la rentrée 2019. « Ce sera la deuxième année de la gratuité », a promis une porte-parole du ministère de l’Enseignement. Ce coût de la gratuité est évalué à quelque 2,64 milliards $ par an. ◀
metrotime.be 1 MARDI 13/10/2020 GREEN 7 Un maillot qui se mouille pour l’écologie La première marque designer de « beachwear » eco-friendly belge est née. Suami propose des pièces en polyester issu du recyclage de déchets plastiques récupérés en Méditerranée. Un majestueux hôtel particulier, place du Grand Sablon, au cœur de la capitale. Ancien QG de Ladurée, récemment transformé en préservant moulures et fresques classées pour accueillir une série de projets liés à l’art et au design, le Balthasar en jette dès le premier regard. Suami et son jeune créateur Kelian aussi (à droite sur la photo). L’apparence du jeune homme en dit long sur son sens aigu de l’esthétique, de ses vêtements à sa coupe de cheveux hors norme qui reflète une personnalité franche et libre, préalable indispensable pour tout qui veut devenir un véritable créateur de mode. Effleurer ces maillots de bain et autres vêtements de plage qui sont présentés dans son corner confirme qu’ils sont bien à leur place, dans cet antre sublime du beau et du détail qui fait la différence. « JE RÊVE DE VIVRE AU SOLEIL TOUTE L’ANNÉE » Après une demi-heure de discussion dans l’espace réservé à ses créations, le trentenaire dévoile finalement la vraie raison de ce projet  : le soleil et les voyages. Mais détrompez-vous, cela n’a rien de futile ! C’est même une très bonne nouvelle car quand c’est le cœur qui parle, on déplace des montagnes. Mais surtout, cet amour des voyages lui a offert une vraie connexion à la nature, nous confie-t-il. Résultat, pas question de transiger sur la qualité des matériaux qui doivent être avant tout durables. Quoi de mieux alors pour un maillot de bain que de récupérer des déchets qui souillent son terrain de Quand une entreprise internationale accumule les petits gestes, cela donne de grands résultats. Depuis le début de la crise, IKEA a soutenu les hôpitaux, les maisons de retraite et les centres d’accueil pour sans-abri ou réfugiés. Ses actions en 30.000 personnes aidées Un grand-père en isolement dans hôpital de la région montoise était coupé de sa famille ; la à l’établissement des supports pour tablettes qui lui ont permis de garder le contact. Fabrice (nom d’emprunt), un sans-abri touché par la crise et n’ayant nulle jeu. Le polyester qui le constitue est recyclé à partir de plastique PET récupéré dans la mer Méditerranée. Et comme ce sont les petites gouttes d’eau qui font les grands océans, à chaque vêtement acheté, un euro est versé par Suami à l’association The Ocean Clean Up. UN ADN COSMOPOLITE Né à Kinshasa, ayant grandi à Bruxelles et habité en Chine, en Californie et en Grèce, rien de plus étonnant qu’il nous chante les louanges d’une ville cosmopolite comme la sienne, Bruxelles  : « J’aime l’idée d’être créateur à Bruxelles car le mélange des cultures y est dense et je pense que dans le secteur de la mode haut de gamme il y a encore des places à prendre. » Après un master en finances et une formation en luxury and design management en Italie, Kelian a décidé de s’entourer pour avancer et a choisi ses amis d’enfance Kevin et Sébastien comme associés. Cet esprit de communauté de potes, ils veulent réellement le faire transparaître dans leur communication  : « Nous réalisons nos shootings avec nos amis et amies. On veut montrer des vraies personnes, avec leurs différences, et la complicité qui nous lie. C’est ce que nous espérons refléter également sur nos réseaux sociaux. » Pour l’anecdote, Suami, qui est le nom de famille de Kelian, devient « I am us » quand il est lu à l’envers. UN PANTALON POUR ALLER DANS L’EAU Ce qui est cool avec les jeunes créateurs de mode, c’est qu’ils sortent du cadre. De très jolis pantalons fluides pendent à une tringle et nous intriguent. « Ce sont des pantalons que l’on peut porter comme maillot de bain », explique Kelian, car, dit-il, « certains hommes ne sont Plus forts ensemble. supplémentaires en centre d’accueil, créées grâce IKEA. Il s’agit là seulement de deux des nombreuses personnes vulnérables auxquelles la marque a réconfort pendant une période particulièrement 75.000 produits donnés Quand la crise a frappé les institutions au service de la population, il fallait agir vite et faire preuve de créativité avec les moyens du bord. C’est pourquoi les distributeurs de savon IKEA sont devenus des distributeurs de gel hydroalcoolique dans les hôpitaux, la nourriture de ses restaurants a été alimentaires et ses matelas ont été utilisés pour transformer un hôtel de Bruxelles en centre d’accueil temporaire pour 400 sans-abri bruxellois. À période exceptionnelle, solutions exceptionnelles ! 45 organisations soutenues PhotoC. Gascon pas à l’aise de montrer des jambes trop fines par exemple. » Après tout, il n’y a pas que les filles qui sont complexées. L’avantage, c’est que ces pantalons, tout comme les jolis shorts de bain, peuvent se porter également le midi ou le soir au restaurant, précise le créateur. Une idée en amenant une autre, Kelian a également dessiné et fait produire quelques pièces d’une gamme pour femmes et une série de chemises et paréos légers, surfant sur la vague du marché « active one » qui développe des vêtements souples répondant à la pratique grandissante du yoga ou du Pilates par exemple. Les maillots de Suami coûtent entre 99 et 199 € (mais durent toute la vie !, selon leur créateur). Un prix qui semble raisonnable pour de la confection européenne (au Portugal) et belge (aux ateliers Muliéris à Bruxelles) et pour des tissus écologiques imprimés avec des motifs originaux créés par Kelian et son équipe. Il est en effet extrêmement rare de produire ses propres motifs lorsque l’on produit des petites séries comme celles de Suami. Lucie Hage www.suami.eu moins de 45 ONG belges et autorités locales de l’engagement de la marque à rendre la vie quotidienne meilleure. Une action qui n’aurait évidemment pas été possible sans l’aide formidable de ses collaborateurs, qui se sont portés volontaires pour préparer les produits à expédier et les ont livrés dans tout le pays.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :